mon compte

Vous êtes ici : Accueil  > Aviation PGE Bandes Dessinées Beaux Livres Beaux Livres PETITS PRIX Essais & documents Livres de POCHE Fantastique Romans historiques Franc-Maçonnerie Histoire Humour Jeunesse Les maritimes Nouvelles Romans policiers Romans français Romans historiques GRAND WEST

La balade de l'escargot

Michel Baglin

La balade de l'escargot

Architecte rangé, Clément en vient lui aussi à se « déconnecter » et à se marginaliser à la suite de déboires conjugaux et surtout du viol de sa fille, recluse depuis dans son mutisme.

Comme deux précédents romans de l’auteur, (Lignes de fuite et Un sang d’encre) cette Ballade de l'Escargot est un polar qui mêle la traque et la quête, l’action et la peinture de personnages en rupture de famille, d’amour, de société... Il se déroule en partie dans une sorte de cour des miracles constituée de paumés, de dealers, de squatters, de skins et de prostituées.

Architecte rangé, Clément en vient lui aussi à se « déconnecter » et à se marginaliser à la suite de déboires conjugaux et surtout du viol de sa fille, recluse depuis dans son mutisme. Sans compter qu'une vieille affaire de corruption passive le poursuit sans qu'il en ait vraiment conscience. Livré à une sorte d'errance au volant de son camping-car qui lui sert de coquille d' « escargot », il s'enfonce de déambulations mélancoliques en balades punitives dans les quartiers interlopes de la ville. A la rencontre de la violence, mais aussi de personnages comme Floréal, Mamadou, Rachid, Sandrine, qui lui révèlent le peu de sens de sa propre histoire et la fragilité de ses défenses...

Remonte alors à la surface le scandale étouffé dans lequel sont impliqués des notables véreux, bien moins fréquentables que la pègre des quartiers. Renouant un à un les fils de l'écheveau, l'Escargot devra aussi descendre dans cet égout pour connaître la vérité, dans ces zones d'ombre où se cache la sourde misère du désespoir, mais aussi la tendresse et l'amour de ceux qui ont un jour perdu leur carapace et s’en bricolent comme ils peuvent de très précaires...

 


Né à Nogent sur Marne, Michel Baglin est arrivé à Toulouse en 1962. Après la fac et de nombreux « petits boulots » exercés pendant plusieurs années, il devient journaliste. Guy Chambelland édite son premier recueil en 1974. Depuis, il a publié plus d’une vingtaine de romans, essais, recueils de poèmes et de nouvelles. Il a obtenu en 1988, pour Les Mains nues (l’Age d’Homme éd.), le prix Max-Pol Fouchet, dont il est membre du jury international depuis 1992. Pratiquant l’écriture sous différentes formes, il est aussi critique (Poésie 1, Autre Sud, Brèves, Europe, La Dépêche du Midi, etc.) et a créé et animé la revue et les éditions Texture de 1980 à 1990, puis sous forme d’un site, depuis 2009.


16.90 €

Ajouter au panier


Broché - 256 pages
150x210mm (lxh) - 150x210mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-051-5
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 05/11/2009

Page précédente
Gestion et paiement sécurisé : SOS PC 35 Conception graphique : Paris-Bristol Moteur e-commerce : Thélia