mon compte

Vous êtes ici : Accueil  > PGE Histoire Poches Romans historiques Beaux Livres Essais & documents BD - Jeunesse Maritimes - Aviation Fascicules Franc-Maçonnerie Polars - thrillers Fantastique - Romans GRAND WEST

La clé des invalides

Frédéric Amespil

La clé des invalides

Paul Marchand est journaliste dans un hebdomadaire parisien. Décidé à écrire un article sur les reconstitutions historiques organisées par des associations napoléoniennes, son enquête le mène sur les traces de mystérieuses disparitions criminelles dont sont victimes plusieurs personnes liées, de près ou de loin, au souvenir de Napoléon Ier.

Paul Marchand est journaliste dans un hebdomadaire parisien. Décidé à écrire un article sur les reconstitutions historiques organisées par des associations napoléoniennes, son enquête le mène sur les traces de mystérieuses disparitions criminelles dont sont victimes plusieurs personnes liées, de près ou de loin, au souvenir de Napoléon Ier.

De Paris à l'Angleterre, en passant par Rome, et épaulé par sa collègue du journal, Cécile Espinasse, Paul va se trouver confronté à l'un des mystères encore aujourd'hui sujet à de multiples interrogations : et si le corps de l'homme ramené de Sainte-Hélène en 1840, et inhumé en 1861 dans la crypte de l'Hôtel des Invalides, n'était pas celui de l'Empereur Napoléon Ier ?

Avis des lecteurs

Ainou : Pourquoi ne nous a-t-on pas enseigné l'histoire de cette manière? Plus de gens connaîtraient l'histoire de France sur le bout des doigts si on avait su l'écrire comme dans ce livre, de manière romancée mais entièrement basée sur du vrai. Le style détaillé, mais sans longueur, nous accompagne pour une lecture facile. A ne pas rater.

erquy : un roman policier qui réussit à nous tenir en haleine tout en nous révélant au fil de l'enquête une incroyable énigme autour de la mort de Napoléon. Et si le corps de Napoléon ne reposait pas aux Invalides? Qui aurait eu intérêt à le kidnapper ? Pour quelle raison ? Autant de questions que l'auteur nous amène à nous poser en alternant brillamment des flashbacks historiques très précis et une enquête actuelle. A dévorer au plus vite !!!

guiguinice : Très bonne surprise. J´ai acheté ce livre un peu par hasard et j´ai découvert un nouvel auteur. Passionnant et bien écrit. Pour tous les amateurs de romans historiques ou pas mais surtout de bons livres.


46 ans, diplômé d'une Maîtrise de Droit Public et d'une école de publicité il exerce la fonction de Directeur de la Création dans une agence de communication événementielle. Curieux et touche-à-tout, il est autant intéressé par l'énergétique chinoise, l'histoire napoléonienne, la gastronomie, que les mystères inexpliqués du globe ou les civilisations disparues. La clé des Invalides est son deuxième roman.


19.90 €

Ajouter au panier


Broché - 340 pages
150 x 210mm (lxh) - 150 x 210mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-106-2
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 18/11/2010

Le Temps des Imposteurs

Jean-Luc Gendry

Le Temps des Imposteurs

Ce roman se déroule du 1er janvier 1944 à la libération de Paris le 26 août 1944. A travers l’odyssée de son personnage central, Nicolas Charpentier, l'auteur constitue un reportage in vivo particulièrement impressionnant. Il a connu personnellement les grands personnages du moment, ce qui apporte de nombreux dialogues très vivants.

Major de Normales-Lettres, ancien critique littéraire de 1936 à 1939 de l’Echo de Paris, Nicolas Charpentier, par le hasard de son mariage, devient en 1940, auprès de Lucien Rouvier (ministre d’État et ancien patron du Figaro) le rédacteur des discours et messager du Maréchal Pétain. À l’invasion de la zone libre en novembre 1942, il reprend sa liberté mais s’efforce d’aider tous ceux qui, au pouvoir ou dans la clandestinité, tentent d’éviter le pire. À Paris, à Lyon, à Vichy, à Alger, durant ces huit mois dramatiques où se mêlent les horreurs de la guerre et celles d’un début de guerre civile, il apportera son concours en toute indépendance à quelques grands acteurs de la garde montante, Henri-Frenay, Pierre Brossolette, Michel Debré, André Mutter, Joseph Laniel, Pierre Boisson, comme à ceux de la garde descendante, Pierre Laval, jean Tracou, Pierre Taittinger, Pierre Dunoyer de Segonzac, ainsi qu’à divers écrivains et religieux happés par les remous des Temps. L’étonnant parcours de cette éminence grise traduit intensément la complexité de cette époque. Le temps des imposteurs se déroule du 1er janvier 1944 à la libération de Paris le 26 août 1944. Ce roman donne sur beaucoup d’événements un éclairage nouveau et révèle les raisons véritables de certaines décisions, les origines de certaines orientations. En outre, à travers l’odyssée de son personnage central, Nicolas Charpentier, il constitue un reportage in vivo particulièrement impressionnant. L’auteur a connu personnellement beaucoup de ceux qui avaient les rêves en mains ou qui s’apprêtaient plus tard à les avoir. De nombreux dialogues très vivants conduisent ainsi le lecteur dans l’intimité des grands personnages du moment.


Jean-Luc Gendry est né le 25 novembre 1926. Ancien élève de l’Institut d’Études Politiques de Paris et de l’École des Hautes Études, il a présidé une banque privée, spécialisée dans le placement et la gestion des capitaux institutionnels, ainsi que dans les opérations de fusions-acquisitions de grands groupes industriels. Depuis 1988, il s’est consacré aux études et aux recherches nécessaires pour dresser le tableau original de cette période tragique de l’occupation (juin 1940 – 26 août 1944), en retraçant le parcours singulier d’un littéraire qui s’éloigne de l’écriture romanesque classique pour vivre, au premier rang, le plus impressionnant des romans, celui du drame politique national. Le Temps des Imposteurs est le sixième et dernier ouvrage de cet ensemble dont le premier volume, le Passant du Matin, a été édité en 1989. Suivi de Un homme de liberté (1991), Le Temps des Audaces (1995), Le Temps des Ruptures (2001), Le Temps des otages (2007).


25.50 €

Ajouter au panier


Broché - 632 pages
150x240mm (lxh) - 150x240mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-184-0
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 24/11/2011

Le secret des cinq étoiles

Philippe Vidal

Le secret des cinq étoiles

Une grande aventure à la recherche du tombeau de Genghis Khan, la lutte entre le bien et le mal au temps des invasions Mongoles.

La horde mongole déboule sur l’Europe et met à genoux toutes les armées qui lui sont opposées ! Aucune ville, aucun royaume, aucune forteresse ne résiste devant la furie de ces redoutables cavaliers ! Cette ambitieuse opération militaire cache en fait un tout autre objectif : Batu Khan cherche la tombe de son grand-père, le grand Genghis.
Quelque part sur ce qui fut l’immense territoire de ses ancêtres !
Et cette quête ne vise pas à rendre hommage au stratège universellement reconnu, non, Batu veut donner à la nation mongole une suprématie absolue, et créer  ainsi le plus vaste empire jamais structuré dans l’Histoire !
Car, s’il faut en croire la légende, la dernière demeure du grand conquérant renferme la formule de l’arme la plus incroyable qui se puisse imaginer ! Une arme qu’il a voulu emporter avec lui, pour l’éternité, afin de ne pas faire couler de sang plus encore après sa mort…
Pour empêcher la formidable armée mongole de mettre la main sur ce secret qui la rendrait invincible, un trio improbable se met également en route, à la recherche de la tombe perdue : un chevalier inexpérimenté, une jeune guerrière chinoise, et le père de cette dernière, un vieux moine à la mémoire et la raison défaillante…
Qui mettra la main la premier sur le secret ?
Qui franchira le premier les portes du sanctuaire gardé par les sortilèges des chamanes de Genghis Khan ? Qui parviendra à vaincre les forces étranges assemblées pour veiller sur la tombe perdue ?

Le secret des cinq étoiles est un roman d’aventure, dans lequel Fantastique et Histoire se mélangent harmonieusement ! Une trame authentique constitue le cadre de cette grande épopée magique, et permettra au jeune public de découvrir cette tranche du treizième siècle généralement méconnue…et sur un peuple dépeint de manière caricaturale.


« Il faut instruire et plaire, et conter pour conter me semble peu d’affaire… » Avec ces deux vers de La Fontaine, voilà posé le cadre autour duquel s’articulent la vie de Philippe Vidal, et sa carrière. Auteur de plusieurs livres (Raspoutine le paria de Dieu, Molière les mensonges d’une légende, les Noëls de l’Histoire…), des pièces de théâtre, des films (House of Nine avec Denis Hopper notamment), il a également mis en scène des grands événements et des spectacles historiques, conçu des musées (tout récemment la nouvelle Cité de l’Océan à Biarritz), des expériences scientifiques…tout cela avec un objectif permanent : enseigner dans un cadre agréable et ludique. Philippe Vidal aime conter, mais contenter lui semble peu d’affaire…La légèreté de la forme est à son sens le meilleur moyen pour transmettre un savoir, un fond, une culture. Le secret des cinq étoiles s’inscrit dans un cadre qui combine pédagogie et plaisir. Son crédo : Instruire et plaire, deux notions souvent jugées incompatibles l’une et l’autre, alors qu’elles sont largement complémentaires !


20.00 €

Ajouter au panier


Broché - 288 pages
150x210mm (lxh) - 150x210mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-217-5
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : Juin 2012

Bretagne d'hier : photographies instantanées (1880-1930)

Claude Maire

Bretagne d'hier : photographies instantanées (1880-1930)

Un superbe ouvrage hommage à la Bretagne d'hier. Des photos d'amateurs somptueuses agencées par thèmes.
En ville, en campagne, au bord de mer, portraits, la vie religieuse, les fêtes…

Bretagne d'hier est un recueil de photographies datant des années 1880 à 1930, toutes anciennes. L'auteur publie cet ouvrage à partir de sa collection personnelle et a réuni plus de 2500 images pour en présenter ici 170. Claude Maire, expert en photographies à l'Hôtel Drouot à Paris, est ainsi aux premières loges pour accéder à toutes sortes de photographies anciennes, en particulier de la Bretagne, qu'il a réunies et achetées en quinze ans. Ses choix se sont faits suivant les aspects graphiques et esthétiques, la richesse documentaire, les qualités techniques, le lieu photographié, la créativité déployée...

Sélection faite, l'auteur s'est ainsi rendu compte que les photos les plus vivantes sont celles de talentueux amateurs...

Avis des lecteurs

Tortak : Très intéressante analyse du contexte photographique de l'époque (appareils, le style, etc) et abondante iconographie photographique. Les photos montrés sont, me semble-t-il, inédites. Elles sont très vivantes et nous changent des sempiternelles cartes postales et autres images que l'on voit partout à propos de la Bretagne.

Filofoto : Une très belle sélection de photographies en majorité inédites. Une analyse des pratiques photographiques de l'époque (1880-1930)abondamment illustrés. C'est un livre sur la photographie et la Bretagne très différent des autres...

Critiques presse :


"Ces photos sont criantes de vérité"
- Magazine bretagne


Claude Maire est expert en photographies et marchand de photos à Paris. Il participe également à l’expertise des photos anciennes et à leur vente dans la capitale.


30.00 €

Ajouter au panier


Relié cartonné - 107 pages
290x210mm (lxh) - 290x210mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 979-10-91468-21-3
Distribué par BLDD
Date de parution : 23/11/2012

La légende d'Hiram (par les textes)

Guy Chassagnard

La légende d'Hiram (par les textes)

"La légende d'Hiram", l’Architecte, est un texte initiatique essentiel en franc-maçonnerie

Désireux d’accomplir la promesse qu’il a faite à son père mourant – le roi David –, de construire une «Maison» à l’Éternel, Salomon s’adresse à son allié, le roi de Tyr, pour lui fournir des matériaux et lui envoyer Hiram, le fils d’une veuve de la tribu de Nephthali, un fondeur «rempli de sagesse, d’intelligence et de savoir pour faire toutes sortes d’ouvrages d’airain».

 

Ainsi naît dans l’Ancien Testament une légende qui, s’alimentant au fil du temps, de textes manuscrits ou imprimés, va devenir celle de Maître Hiram, l’Architecte; avant que d’être le mythe ésotérique de l’homme accompli, qui préfère la mort au déshonneur, et qui renaît «plus radieux que jamais» en chaque Maître Maçon.


Franc-Maçon, lui-même, depuis une quarantaine d’années, Guy Chassagnard a recherché, collationné et rassemblé les textes essentiels relatant la construction du temple de Salomon, l’action d’Hiram, sa mort tragique et ses répercussions; laissant au lecteur le soin d’y trouver la source de ses réflexions et de ses propres enseignements maçonniques. Il est l’auteur de nombreux ouvrages à succès.


20.00 €

Ajouter au panier


Broché - 280 pages
150x210mm (lxh) - 150x210mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-250-2
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 22/02/13

ROBERT SURCOUF-LE ROI DES CORSAIRES MALOUINS

Alain Berbouche

ROBERT SURCOUF-LE ROI DES CORSAIRES MALOUINS

Biographie de Robert Surcouf (12 décembre 1773 à Saint-Malo - 8 juillet 1827 à Saint-Servan), corsaire français et marin intrépide qui fit fortune en faisant la course et des opérations de spéculations commerciales.

Biographie à petit prix. La vie du plus cèlèbre des corsaires malouins. Livre tout quadri.


Alain Berbouche réside à Saint Malo. Juriste, politiste et historien de formation, il a été professeur de lycées, principal de collège puis proviseur de lycées. Depuis 1992 il est maître de conférences à la Faculté de droit et de sciences politique de Rennes 1, ou il enseigne l'histoire des idées politiques et des institutions publiques. Il est l'auteur de nombreux ouvrages dont L'Histoire de la Royale T1 & T2 ainsi que Pirates, Flibustiers et corsaires tous trois parus aux Editions Pascal Galodé.


9.00 €

Ajouter au panier


Piqué - 32 pages
16x24mm (lxh) - 16x24mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1,00 € €
ISBN : 979-10-91468-50-3
Date de parution : 19/07/2013

La Brûle-gueule T1 (en rupture de stock provisoire)

Ernest Capendu

La Brûle-gueule T1 (en rupture de stock provisoire)

Novembre 1799. Alors que le coup d'état de Bonaparte se prépare et que le Directoire agonise, la Brûle-Gueule, corvette de 18 canons commandée par le capitaine Crochetout, cherche à rentrer au port de Brest. Trois puissants navires anglais lui bloquent le passage...

Que peuvent deux cents corsaires de la République, contre les deux mille marins de  la Queen Anne et ses soixante canons, épaulés par ceux les deux frégates qui l'accompagnent ? Mais impossible n'est pas français, et le vaillant capitaine français, ami de Surcouf, est épaulé de solides compagnons. Ni son second, l'intrépide Delbroy, ni son superstitieux quartier maître Nordèt, ne renonceront à l'aider à se frayer un passage… Plongés au cœur des préparatifs d'abordage et des techniques de la navigation à voiles au XVIIIème siècle, nous allons assister à une formidable bataille navale au large des côtes bretonnes, tandis qu'à terre, en pleine révolte des Chouans, les campagnes bruissent de l'espoir d'un prochain débarquement de leur sauveur, le Comte d'Artois.

 

>> A voir également


La Brûle-Gueule T2 - Blancs et Bleus

La Brûle-Gueule T3 - La Mary Morgan

Avis des lecteurs

Vonnick : "on se laisse emporté par les mystères de la mer, des landes bretonnes, et des korrigans sur fond de secrets de famille dans ces trois tomes du maître du genre, Ernest Capendu ........."

Marrack55 : "Dans la tradition des romans populaires du 19ème siècle: une belle histoire, une belle écriture simple et sans fioritures. Bref, se lit d'une traite."


Ernest Capendu est né à Paris en 1826 et mort dans sa 41e année en 1868. Comme beaucoup de romanciers populaires, il est aujourd'hui retombé dans l’anonymat. Son œuvre, dont une partie infime a survécu dans l'édition moderne, débuta par six pièces de théâtre aujourd'hui oubliées, et se compose d'une soixantaine de romans militaires, maritimes, régionalistes ou historiques, écrits sur à peine plus d'une décennie. Un grand auteur populaire à (re)découvrir impérativement !


9.90 €

Ajouter au panier


Broché - 110x180mm (lxh) - 110x180mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 5.90 €
ISBN : 9791091468428
Distribué par BLDD
Date de parution : 06/02/2015

Rafale, la véritable histoire

Germain Chambost

Rafale, la véritable histoire

"Le Rafale ? L'avion que nous attendions tous", déclare un pilote de l'armée de l'Air, qui ne tarit pas d'éloges sur ses qualités. Mais avant d'arriver à maturité, cet avion aura connu une conception difficile et une gestation mouvementée.

Ce sont ces péripéties, marquées par le jeu des influences politiques et les manœuvres en coulisses, que nous raconte avec talent Germain Chambost. Il nous livre une histoire étonnante où les anecdotes foisonnent, où les hommes prennent toute leur place, des ingénieurs aux pilotes d'essais, des mécanos sur les bases aériennes aux pilotes de combat... Rien ne manque à ce roman d'un appareil hors du commun, légendaire avant même d'entrer en service actif. Les contextes historique, industriel, économique et politique sont toujours présents sous une plume alerte. Avec un tel ouvrage, Germain Chambost inaugure une nouvelle ère dans l'histoire de la littérature aéronautique.

Avis des lecteurs

Samuel Pretat : Rien de tel qu'un spécialiste pour revenir sur la véritable histoire du Rafale avec en toile de fond la conception d'un chasseur moderne. Germain Chambost nous présente la conception du Rafale et de ses systèmes à travers les divers mandats politiques et militaires pour expliquer sans retenue les longueurs de ce programme pas encore abouti un quart de siècle après le lancement de l'ACX ! Sa plume franche et objective relate les nombreuses tergiversations économiques, politiques et industrielles qui pourtant finirent par donner cette superbe machine qui est enfin admise au service actif. Une étude admirablement documentée et qui s'ouvre sur le modus operandi des industries aéronautiques modernes, entre petits arrangements malhonnètes et mandats trop courts, tant à l'échelle nationale qu'au niveau de l'Europe. Un livre brillant qui relègue les nombreux autres au rang d'agiographies sans saveur.


Germain Chambost est journaliste aéronautique et ancien pilote de chasse.


23.90 €

Ajouter au panier


Relié cartonné+ jaquette - 313 pages + 16 pages photos pages
220x160mm (lxh) - 220x160mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-7491-1013-4
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 25/05/2007

Et si Dieu n'aimait pas les Noirs ?

Serge Bilé & Audifac Ignace

Et si Dieu n'aimait pas les Noirs ?

Enquête sur le racisme au Vatican aujourd'hui, les discriminations dont sont encore victimes les prêtres africains et les préjugés que nourrissent sur eux, leurs propres confrères européens.

Alors que le Vatican envisage de canoniser Pie XII, un livre du journaliste et écrivain Serge Bilé, éclaire d’un jour nouveau la personnalité de ce pape controversé, en révélant son hostilité, durant la Seconde Guerre mondiale, aux soldats noirs, africains, antillais, américains, et son refus, manifesté auprès du commandement allié, de les voir déployés aux portes du Vatican, à la libération de Rome en 1944.

Ce livre, « Et si Dieu n’aimait pas les Noirs : Enquête sur le racisme aujourd’hui au Vatican », dévoile également les discriminations, dont sont encore victimes les prêtres africains, en poste ou de passage au Saint-Siège. Plusieurs d’entre eux ont d’ailleurs été bannis, pour avoir prolongé leur séjour italien au-delà de la limite autorisée. Ils sont désormais mendiants et sans papiers.

Quant aux religieuses africaines, que les congrégations romaines font venir, en grand nombre, pour palier la crise des vocations, elles constituent une main d’œuvre corvéable à merci. Désemparées, des dizaines d’entre elles ont échoué dans la prostitution, allant jusqu’à planifier leurs rendez-vous galants depuis l’intérieur même de leurs couvents !

Fruit d’une minutieuse enquête, conduite avec le journaliste Audifac Ignace, l’ouvrage donne, aussi, la parole aux évêques et cardinaux africains, qui racontent, de même, pour la première fois, non sans douleur, les préjugés que nourrissent, sur eux, leurs propres confrères européens.

 

Avis des lecteurs

beikson : Excellent livre, facile à lire et qui dénonce avec courage un aspect méconnu du monde catholique

jimo62 : Tout homme a la même valeur devant Dieu mais pas devant le Vatican qui traite les religieux originaires d'Afrique à peine mieux que des esclaves...

Découvrez les autres titres de Serge Bilé :

Au secours le prof est noir !

Sombres bourreaux

Blanchissez-moi tous ces nègres !

Paroles d'esclavage + DVD

Quand les noirs avaient des esclaves blancs

Le miracle oublié

La mauresse de Moret



Journaliste, Serge Bilé a publié une demi-douzaine d’ouvrages, dont les best-sellers Noirs dans les camps nazis » et « Quand les Noirs avaient des esclaves blancs ». Audifac Ignace, également journaliste, collabore à plusieurs médias italiens.


15.90 €

Ajouter au panier


broché - 120 pages
150x210mm (lxh) - 150x210mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-040-9
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 08/01/2009

Martinès de Pasqually (rupture de stock)

Michelle Nahon

Martinès de Pasqually (rupture de stock)

La première biographie depuis 70 ans du fondateur de la Franc-Maçonnerie mystique. Un ouvrage de référence pour les francs-maçons spiritualistes et les martinistes.

Ce livre, résultat d’un long travail – près de trente ans – de recherches faites avec l’aide d’historiens de métiers, retrace l’histoire et le cheminement de ce très curieux personnages que certains considèrent comme un maître spirituel et d’autres comme un gourou peu scrupuleux. Pourtant ce livre, qui est en fait un essai historique, montre que Martinès de Pasqually ne s’est pas enrichi au détriment de ses disciples et qu’il a même été confronté à de sérieux problèmes d’argent.

 

Là où la vie de Martinès de Pasqually devient passionnante c’est lorsque l’on constate qu’il a eu des appuis de hauts personnages, lui qui a été ouvrier en voiture et au mieux petit négociant : il possédait une patente, signée par le prince Charles-Edouard Stuart, lui permettant de fonder une loge maçonnique et de créer quelques années plus tard l’Ordre des Chevaliers Maçons Elus Coëns de l’Univers ; il a certainement eu de sérieux appuis de la part du duc de Richelieu, maréchal de France, gouverneur de Guyenne et proche de Louis XV : il a été de nombreuses fois reçu par le prince de Rohan, archevêque de Bordeaux, qui l’a introduit à la Cour auprès des ministres, sans parler de ses nombreux disciples de noblesse.

 

Soit missionné soit se sentant missionné dans son œuvre paramaçonnique et spiritualiste, Martines de Pasqually a su saisir les opportunités avec finesse et décision pour établir son Ordre. Malheureusement ses ennemis finirent par gagner, il dut quitter Bordeaux, espérant un retour proche. Mais l’éloignement puis la maladie mirent un terme à son grand projet.

 

Avis des lecteurs

 

Liseuse : J'ai trouvé cet ouvrage particulièrement intéressant, très argumenté. Je suis une adepte de Martinès de Pasqually, de St Martin et de Wuillermoz, et garderai précieusement ce livre auquel je pourrai me référer à tout moment.

mcyvard : Tout n'y est pas dit mais tout ce qui est dit est bien dit. La documentation est non seulement vérifiée mais revérifiée ! Derrière chaque mot, le poids, le nombre, la mesure sont présents ! Nous avons dans les mains le premier document clair et utile sur la vie de Martinès. Tout y est construit de façon pédagogique avec pour objectif de compléter au fur et à mesure de nouvelles découvertes les cases douteuses ou encore vides. Quel serait le plaisir de la recherche si tout était trouvé ! Que dire sur ces dizaines d'années de recherches patientes et laborieuses, sur ce travail de reconstruction du puzzle d'une existence ? Félicitez-vous de votre achat ! Si ce n'est pas encore fait, tant pis pour vous !

En quatre mots : l'Ouvrage d'exception !


Questionnée depuis ses études de lettres classiques par l’intérêt que les hommes portaient aux Ecoles de Mystères dans l’Antiquité, Michelle Nahon a étudié divers domaines spiritualistes, ésotériques, philosophiques, dont la franc-maçonnerie, le rosicrucianisme et le martinisme. Encouragée par Antoine Faivre et Robert Amadou ainsi que par les premières découvertes de documents à Bordeaux concernant Martinès de Pasqually, elle a entrepris, avec passion et sérieux, une recherche approfondie en collaboration avec un enseignant en histoire, Maurice Friot, aide précieuse dans ce travail minutieux de consultation et d’interprétation des archives. Ils ont publié régulièrement leurs découvertes depuis 1983 d’abord dans diverses revues et depuis 1990 dans le Bulletin d’une société de recherches historiques, la Société Martinès de Pasqually, fondée en 1989 à Bordeaux pour retrouver les traces de cet homme mystérieux et de son Ordre. Membre fondatrice de cette Société, elle en est devenue la présidente en 1997 avec l’objectif –réalisé- de préserver la qualité historique du Bulletin et de lui donner une reconnaissance nationale et internationale. Grâce à cet ouvrage, Michelle Nahon nous permet de découvrir le cheminement spirituel et initiatique du fondateur de la première école de maçonnerie mystique du XVIIIe siècle. Cet ouvrage s’adresse non seulement à tous les adeptes ou passionnés de la Franc-maçonnerie ou du Martinisme mais aussi aux amateurs du Siècle des Lumières.


21.90 €

Ajouter au panier


Broché - 272 pages
150x240mm (lxh) - 150x240mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-174-1
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 20/10/2011

Le Mont Saint-Michel secret

Bénédicte de Penfentenyo (texte) et Klaod Roparz (photos)

Le Mont Saint-Michel secret

À travers des photographies inédites de Klaod Roparz, et des textes de Bénédicte de Penfentenyo, guide conférencier au Mont-Saint-Michel, vous allez découvrir ce monument mais également des endroits parfois inconnus du public.

Le « Mont Tombe », lieu certain d’un culte celtique et mythologique parce que atteignant le ciel, a laissé des traces indélébiles qui n’ont pas échappé à l’œil du photographe : tout un petit peuple dans le cloître en est la preuve. Ce livre vous fera découvrir le célèbre Mont-Saint-Michel d’une façon insolite où se mêlent ombres et lumières, passé et présent, réalité et rêve, tout cela dans un voyage spirituel dans des endroits parfois inconnus du public. À travers des photographies inédites de Klaod Roparz, et des textes de Bénédicte de Penfentenyo, guide conférencier au Mont-Saint-Michel, vous allez découvrir ces lieux fascinants, tels que vous ne les avez jamais vus !


Klaod Roparz, dès l’âge de quinze ans, consacre tout son temps libre à apprendre l’art de la photographie. Après un parcours insolite, il devient photographe artistique à part entière. Caché au milieu d’une forêt de Bretagne, il devient peu à peu « Elfigraphe » : photographe de l’Un-visible, rêveur d’images. Il est également l’auteur de plusieurs ouvrages, Cimetières de bateaux en 2010, Brocéliande secrète, et plus récemment Gueules de bois chez Pascal Galodé éditeurs. Bénédicte de Penfentenyo a une formation de Musicologue (DEA) et s’occupe activement du Festival de Musique Sacrée de Saint-Malo. Elle est guide–interprète depuis 2005, guide-conférencier Villes d’Art et d’Histoire en Bretagne, et guide-conférencier pour le Centre des Monuments Nationaux au Mont-Saint-Michel depuis 2007.


40.00 €

Ajouter au panier


Relié cartonné - 144 pages
297x210mm (lxh) - 297x210mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 979-10-91468-02-2
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 06/11/2013

Duguay-Trouin

Alain Berbouche

Duguay-Trouin

Biographie de Duguay-Trouin (10 juin 1673 à Saint-Malo - 27 septembre 1736 à Paris), corsaire Malouin et officier du roi de France

Biographie à petit prix. Découvrez la vie du Corsaire de Rio. Livre tout quadri.


Alain Berbouche réside à Saint Malo. Juriste, politiste et historien de formation, il a été professeur de lycées, principal de collège puis proviseur de lycées. Depuis 1992 il est maître de conférences à la Faculté de droit et de sciences politique de Rennes 1, ou il enseigne l'histoire des idées politiques et des institutions publiques. Il est l'auteur de nombreux ouvrages dont L'Histoire de la Royale T1 & T2 ainsi que Pirates, Flibustiers et corsaires tous trois parus aux Editions Pascal Galodé.


9.00 €

Ajouter au panier


Piqué - 31 pages
16x24mm (lxh) - 16x24mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1,00 € €
ISBN : 979-10-91468-51-0
Date de parution : 19/07/2013

La Brûle-Gueule T2-Blancs et Bleus

Ernest Capendu

La Brûle-Gueule T2-Blancs et Bleus

Le tome 2 de la trilogie La Brûle-gueule nous propose une histoire où va s'enchevêtrer une série de mystères inquiétants.

Sur la lande couverte de genêts, au cœur de légendes pieusement entretenues par des populations profondément croyantes et besogneuses, que la violence de la Révolution a poussées dans la résistance désespérée de la chouannerie, nous découvrons la récolte du goémon par le procédé des «îlots flottants», et les petits détails de l'habitat rural de la Bretagne de l’époque… Le tome 2 de la trilogie La Brûle-gueule nous propose une histoire où va s'enchevêtrer une série de mystères inquiétants. Qui est donc Philopen, ce colosse sourd et muet qui demeure en un lieu mystérieux ? Quel est le secret du capitaine Crochetout ? Fut-il toujours « frère de la côte » et républicain, ou cache-t-il un passé ténébreux ? Que trame donc M. d'Estournal, ce chef chouan malhonnête, tout prêt à trahir les siens ? Et quel est le terrible secret d'amour de la douce Jeanne, fille d'Ivanec, l'ennemi juré des Bleus ?

 

>> A voir également


La Brûle-Gueule T1


La Brûle-Gueule T3 - La Mary Morgan


Ernest Capendu est né à Paris en 1826 et mort dans sa 41e année en 1868. Comme beaucoup de romanciers populaires, il est aujourd'hui retombé dans l’anonymat. Son œuvre, dont une partie infime a survécu dans l'édition moderne, débuta par six pièces de théâtre aujourd'hui oubliées, et se compose d'une soixantaine de romans militaires, maritimes, régionalistes ou historiques, écrits sur à peine plus d'une décennie. Un grand auteur populaire à (re)découvrir impérativement !


9.90 €

Ajouter au panier


Broché - 110x180mm (lxh) - 110x180mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 5.90 €
ISBN : 9791091468435
Distribué par BLDD
Date de parution : 06/02/2015

Le chevalier Coën et le mystère de la parole perdue (Nouvelle édition)

Guimel & Dalet

Le chevalier Coën et le mystère de la parole perdue (Nouvelle édition)

Les secrets de la Franc-maçonnerie enfin dévoilés dans un fabuleux thriller épique qui commence par la mort par empoisonnement d'un anesthésiste pendant son initiation à Bourges.

Au cours de son initiation à Bourges, un anesthésiste meurt empoisonné. Ébranlée, l'Institution maçonnique déclare aussitôt "L'Union Sacrée" et mandate alors Jean Gibelain pour résoudre l'affaire. Un fou de Dieu, allié objectif de néonazis assoiffés de pouvoirs, veut dominer un monde queseul Gibelain parviendra peut-être à sauver. Pour y parvenir, ce dernier doit savoir décoder les signes... et résoudre l'énigme de la parole perdue. "Le chevalier Coën..." est une épopée, un roman épique et chevaleresque qui nousfait voyager dans le temps à la recherche de la parole perdue.

 

Avis des lecteurs

l'assoiffé : d'un abord surprenant (flash backs) l'histoire devient rapidement captivante. L'intrigue policière prend littéralement possession de vous-même. Vous ne pouvez plus le lâcher. La seconde partie donne à un rythme déja impressionnant une accélération foudroyante au point d'en avoir parfois le vertige. quant à la fin elle est tout simplement d'une rare beauté. Pour un premier livre c'est un coup de maître, d'emblée. parler de l'histoire? Absolument pas. il ne faut rien dévoiler. Surtout n'imaginez pas un livre de plus sur les Templiers et un éventuel secret qu'on en finit plus de découvrir. Cela va bien au dela. Presque initiatique. à lire absolument.

Dr V. N. Martin : Un excellent thriller qui comporte tous les attributs du genre : suspense, enjeux personnels et universels, action et rebondissements, mais qui est aussi un superbe livre initiatique nous entraînant à travers l'histoire, la religion et la franc-maçonnerie jusqu'à la Gnose (la vraie connaissance) et la Lumière. Un cross-over très réussi qui mélange les genres avec adresse et jubilation. Un livre que vous n'oublierez pas de sitôt !

 

> Autre thriller maçonnique

Ordo Ab Chao


Voir tout notre univers franc-maçonnerie



23.90 €

Ajouter au panier


Broché - 576 pages
150x240mm (lxh) - 150x240mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-003-4
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 24/01/2014

Histoire du transport aérien francais

Robert Espérou

Histoire du transport aérien francais

Robert Espérou retrace ici l'évolution de l'aviation commerciale française des origines à nos jours. Il présente et analyse les rouages à travers une connaissance unique des évènements.

Robert Espérou se penche sur le partage entre le long-courrier et le moyen courrier, Air France et les sociétés privées. La création d'une grande compagnie intérieure, les négociations avec les grandes puissances aériennes du monde.


Robert Espérou est une personnalité très connue des transports aériens, il a occupé diverses hautes fonctions au sein de la DGAC. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages dont une Histoire d'Air France.


30.00 €

Ajouter au panier


Relié cartonné+ jaquette - 282 +24 pages photos pages
210x150mm (lxh) - 210x150mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-013-3
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 25/09/2008

La balade de l'escargot

Michel Baglin

La balade de l'escargot

Architecte rangé, Clément en vient lui aussi à se « déconnecter » et à se marginaliser à la suite de déboires conjugaux et surtout du viol de sa fille, recluse depuis dans son mutisme.

Comme deux précédents romans de l’auteur, (Lignes de fuite et Un sang d’encre) cette Ballade de l'Escargot est un polar qui mêle la traque et la quête, l’action et la peinture de personnages en rupture de famille, d’amour, de société... Il se déroule en partie dans une sorte de cour des miracles constituée de paumés, de dealers, de squatters, de skins et de prostituées.

Architecte rangé, Clément en vient lui aussi à se « déconnecter » et à se marginaliser à la suite de déboires conjugaux et surtout du viol de sa fille, recluse depuis dans son mutisme. Sans compter qu'une vieille affaire de corruption passive le poursuit sans qu'il en ait vraiment conscience. Livré à une sorte d'errance au volant de son camping-car qui lui sert de coquille d' « escargot », il s'enfonce de déambulations mélancoliques en balades punitives dans les quartiers interlopes de la ville. A la rencontre de la violence, mais aussi de personnages comme Floréal, Mamadou, Rachid, Sandrine, qui lui révèlent le peu de sens de sa propre histoire et la fragilité de ses défenses...

Remonte alors à la surface le scandale étouffé dans lequel sont impliqués des notables véreux, bien moins fréquentables que la pègre des quartiers. Renouant un à un les fils de l'écheveau, l'Escargot devra aussi descendre dans cet égout pour connaître la vérité, dans ces zones d'ombre où se cache la sourde misère du désespoir, mais aussi la tendresse et l'amour de ceux qui ont un jour perdu leur carapace et s’en bricolent comme ils peuvent de très précaires...

 


Né à Nogent sur Marne, Michel Baglin est arrivé à Toulouse en 1962. Après la fac et de nombreux « petits boulots » exercés pendant plusieurs années, il devient journaliste. Guy Chambelland édite son premier recueil en 1974. Depuis, il a publié plus d’une vingtaine de romans, essais, recueils de poèmes et de nouvelles. Il a obtenu en 1988, pour Les Mains nues (l’Age d’Homme éd.), le prix Max-Pol Fouchet, dont il est membre du jury international depuis 1992. Pratiquant l’écriture sous différentes formes, il est aussi critique (Poésie 1, Autre Sud, Brèves, Europe, La Dépêche du Midi, etc.) et a créé et animé la revue et les éditions Texture de 1980 à 1990, puis sous forme d’un site, depuis 2009.


16.90 €

Ajouter au panier


Broché - 256 pages
150x210mm (lxh) - 150x210mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-051-5
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 05/11/2009

Rouge Elisabeth

Yvonne Singer-Lecocq

Rouge Elisabeth

Chargée d'informer Marx, à Paris, elle prend une part active dans la Commune, et fonde avec d'autres femmes, notamment Nathalie Lemel, l'Union des femmes pour la défense de Paris et les soins aux blessés. Elle allait créer un syndicalisme féminin au moment même où les versaillais entrent dans la capitale.

Ce livre raconte le destin exceptionnel de Elisabeth Dmitrieff, et son implication dans la commune de Paris.

Née en Russie, Elisabeth Dmitrieff est la fille illégitime d'une infirmière d'origine allemande et d'un propriétaire terrien russe. Vers la fin des années 1860, elle se met à militer dans les cercles révolutionnaires et socialistes. En décembre 1870, Elisabeth s'installe à Londres, où elle se lie d'amitié avec Karl Marx et sa fille Jenny.

Chargée d'informer Marx, à Paris, elle prend une part active dans la Commune, et fonde avec d'autres femmes, notamment Nathalie Lemel, l'Union des femmes pour la défense de Paris et les soins aux blessés. Elle allait créer un syndicalisme féminin au moment même où les versaillais entrent dans la capitale.

Durant la semaine sanglante, Elisabeth prend part aux combats de rue. Nul ne sait comment, mais elle réussit à échapper aux versaillais et retourne à Genève. On retrouve sa trace en Russie, au mois d'octobre. Elle épouse un russe et le suit en Sibérie où il est déporté en raison d'escroqueries diverses; alors même qu'en France, elle est condamnée à la déportation par contumace pour son rôle dans la commune.

Après une vingtaine d'années, Elisabeth repart avec ses deux filles pour Moscou. Au moment de la révolution, son histoire devient tragédie.

Avis des lecteurs

VERONIQUE de FNAC Paris - Forum des Halles : Elisabeth Dimitrieff, personnage très important de la Commune: rencontre Marx et sa fille à Londres: elle les informera des évènements de Paris, auxquels elle participe activement; échappant aux versaillais elle retourne en Russie, où suivant son mari, elle passe 20 ans en Sibérie; elle reviendra Moscou en 1917...



Yvonne Singer-Lecocq est auteur de livres d’histoire et de romans historiques.


20.00 €

Ajouter au panier


Broché - 240 pages
150x210mm (lxh) - 150x210mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-148-2
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 15/09/2011

L'île aux sarcasmes

Pierre Drachline

L'île aux sarcasmes

Il est des êtres très étranges et si effarés qu'il est impossible de les réduire à un portrait. Telle est l'amante. Son compagnon l'observe depuis des années sans espoir de ne jamais la comprendre. Elle a éveillé sa vie qui, jusqu'à leur rencontre, somnolait derrière des montagnes de livres.

Il est des êtres très étranges et si effarés qu'il est impossible de les réduire à un portrait. Telle est l'amante. Son compagnon l'observe depuis des années sans espoir de ne jamais la comprendre. Elle a éveillé sa vie qui, jusqu'à leur rencontre, somnolait derrière des montagnes de livres. Ils n'ont pas de quotidien, juste des embrasements. Il n'est pas étonné par sa décision de fuir les agressions du monde en se réfugiant dans une maison isolée sur une île de l'Atlantique. Désormais, elle vivra sans téléphone, ni radio, ni télévision, ni journaux. À l'abri des pollutions.
L'amante s'offre dès lors aux caprices du vent et de la pluie, elle éprouve la tentation d'avancer dans l'océan. Les visites de son compagnon sont comme des parenthèses de la solitude. Une tempête, en dévastant l'île, comblera leur goût du désordre. Ils reconnaîtront en elle l'insurrection de la beauté qu'ils attendaient depuis leur première étreinte.


Pierre Drachline est éditeur et critique littéraire. Il est l'auteur d'une vingtaine d'ouvrages.


20.00 €

Ajouter au panier


Broché - 192 pages
150x210mm (lxh) - 150x210mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-234-2
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 21/09/2012

Les corsaires à Saint-Malo

Alain Berbouche

Les corsaires à Saint-Malo

Découvrez les fabuleuses histoires des corsaires de Saint-Malo tels que Surcouf ou Duguay-Trouin

Découvrez l'incroyable histoire des corsaires de Saint-Malo.


Alain Berbouche réside à Saint Malo. Juriste, politiste et historien de formation, il a été professeur de lycées, principal de collège puis proviseur de lycées. Depuis 1992 il est maître de conférences à la Faculté de droit et de sciences politique de Rennes 1, ou il enseigne l'histoire des idées politiques et des institutions publiques. Il est l'auteur de nombreux ouvrages dont L'Histoire de la Royale T1 & T2 ainsi que Pirates, Flibustiers et corsaires tous trois parus aux Editions Pascal Galodé.


9.00 €

Ajouter au panier


Piqué - 32 pages
16x24mm (lxh) - 16x24mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1,00 € €
ISBN : 979-10-91468-52-7
Date de parution : 19/07/2013

Le cheval breton dans tous ses états

Bernard Cornu

Le cheval breton dans tous ses états

Le cheval breton dans tous ses états, nous plonge dans la vie du cheval de trait breton des années 2011 et 2012.

Le cheval breton au travail, qui ramasse les algues dans le Finistère Nord, ou encore qui aide à la culture des artichauts dans les Côtes-d’Armor, ou encore des pommes de terre dans le Finistère.

Mais c’est aussi le cheval breton en liberté dans les champs, ou encore dans la mer sur les grèves de Porspoder. Mais aussi le cheval dans la ferme, ou encore le cheval en concours, où les crinières sont tressées et les chevaux présentés devant de nombreux jury à Landivisiau ou encore à Landerneau.

Le cheval breton dans tous ses états, du Morbihan à l’Ille-et-Vilaine, en passant par le Finistère et les Côtes-d’Armor. L’auteur nous plonge au cœur de la vie de petites communes.

Critiques presse :

"Il s'agit vraiment de tous ses états. De la vie à la ferme aux concours, des travaux multiples et parfois retrouvés qui constituent son activité, notre cheval breton, trait ou postier est très photogénique.
Comme textes, Bernard a retranscrit des interviews très sympathiques et chaleureuses d'éleveurs amoureux de leurs compagnons." - Yvon Kervinio

"Une somme de témoignages" - Ouest France

"Un livre qui nous entraîne dans les petits villages de Bretagne" - Le Télégramme


Bernard Cornu vit et travaille à Rennes. Depuis 1980, il expose régulièrement en France et à l’étranger. Ses images sont présentes dans les collections publiques et privées. À compter de 1988, et de manière constante et régulière, il pose son regard sur les habitants et les paysages du Portugal. Depuis plus de 20 ans, il réalise des reportages et des travaux où se mêlent recherche personnelle sur l’espace et l’intemporalité à travers les paysages de Castille, de Flandre et de Bretagne. Il a déjà publié : Des chevaux de Bretagne, Bâlya, Latences, Football côté cour, L’oisellerie noire, Bernard Cornu & Pêches traditionnelles en Europe.


30.00 €

Ajouter au panier


Relié cartonné - 100 pages
290x210mm (lxh) - 290x210mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 979-10-91468-20-6
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 21/11/2013

La Brûle-Gueule T3-La Mary Morgan

Ernest Capendu

La Brûle-Gueule T3-La Mary Morgan

Cet ouvrage, 3ème et dernier tome de la trilogie, est le roman du courage, de l'honneur mais aussi du mystère. Nous y assistons à nouveau à la cruauté des combats de cette guerre chouanne des années 1799, sous le Directoire.

Nous savons que les survivants de « La Brûle-Gueule » se sont désormais réfugiés dans une grotte au flanc de la falaise. Les voilà assaillis par une nuée de barques anglaises chargées d'hommes. Heureusement, sur la lande, les chouans veillent. Les courageux marins dont nous avons fait la connaissance dans les volumes précédents parviendront-ils, à force d'astuces et d'héroïsme, à résister victorieusement ? Cet ouvrage, 3ème et dernier tome de la trilogie, est le roman du courage, de l'honneur mais aussi du mystère. Nous y assistons à nouveau à la cruauté des combats de cette guerre chouanne des années 1799, sous le Directoire. Mais voilà que s'y mêlent les drames intimes d'un vieux chouan contraint de renier son fils devenu républicain, et celui de sa fille, éprise pour son malheur d'un bleu. Ces aventures aux multiples rebondissements dans la Bretagne du XVIIIème siècle nous emportent irrésistiblement dans le cœur tourmenté de cette terre de superstitions, de légendes et de traditions.

 

A voir également

La Brûle-Gueule T1


La Brûle-Gueule T2 - Blancs et Bleus

                                                                                          Avis des lecteurs

Nyme : "Trois romans superbes, à lire par tous les amis de la mer et surtout par ceux qui veulent se régaler d'une belle aventure . Chouans, corsaires en début d'époque napoléonnienne."

Amzerzo0 : "Avec "Blancs et bleus", "La brûle gueule" et "La Marie-Morgan" Ernest Capendu est certainement le meilleur romancier français de la marine à voile, sur fond d'Histoire, de précision des termes techniques et manoeuvres maritimes,et de vie à bord parfaitement documentés .
Hautement recommandé aux voileux et aux nostalgiques de la Royale"

Joel2005moto : "la suite de brule-gueule et de bleus et blancs retrace la chouannerie en Bretagne en 1799 sous le directoire. la mary-morgan étant le dernier tome de cette trilogie qui nous montre les combats en mer et sur terre mais nous décrit aussi des coutumes bretonne du mariage ou dans le second volume le récolte du goémon"



Ernest Capendu est né à Paris en 1826 et mort dans sa 41e année en 1868. Comme beaucoup de romanciers populaires, il est aujourd'hui retombé dans l’anonymat. Son œuvre, dont une partie infime a survécu dans l'édition moderne, débuta par six pièces de théâtre aujourd'hui oubliées, et se compose d'une soixantaine de romans militaires, maritimes, régionalistes ou historiques, écrits sur à peine plus d'une décennie. Un grand auteur populaire à (re)découvrir impérativement !


9.90 €

Ajouter au panier


Broché - 110x180mm (lxh) - 110x180mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 5.90 €
ISBN : 9791091468442
Distribué par BLDD
Date de parution : 06/02/2015

Le chant de l'Irlande (Padraig Tome 1)

Max Lenvers & Jean-Paul Ollivier

Le chant de l'Irlande (Padraig Tome 1)

En 1850, Padraig Wantage, au hasard des docks, fait l'acquisition d'une boîte contenant le testament d'un nommé Rourke devenu clochard.
Padraig part à la recherche de ce trésor dont le prix ne lui importe guère.

En 1850, Padraig Wantage est le descendant d'une riche famille anglaise dans l'Irlande colonisée. Il rompt avec beaux-frères à la mort du dernier parent.
Il hérite du titre et de l'immense domaine. Son coeur bat pour la verte "Erin". Avant un long voyage, il fait ses adieux à la nourrice irlandaise et laisse tous ses biens à sa méprisante famille.  Avant de prendre le large, il parcourt sa chère terre d'Irlande en solitaire, en quête de liens qui l'y attachent. Il gagne Londres où il découvre la misère des dockers. Au hasard des docks, il fait l'acquisition d'une boîte contenant le testament d'un nommé Rourke devenu clochard.
Padraig part à la recherche de ce trésor dont le prix ne lui importe guère. Il embarque sur le Bristol pour Singapour.

> Voir également :

"Padraig" Tome 2
"Padraig" Tome 3

Avis des lecteurs :

Héloise :
Les dessins sont superbes et pour qui connait les paysages irlandais, ils sont  si bien restitués que l’on s’attarde avec plaisir à les admirer. Ils constituent un bel hommage à l’Irlande et à la mer. J’ai trouvé agréable de retrouver le classicisme des graphismes des BD d’y il a quelques années.


Critiques presse :

"Un hymne à l'Irlande, à la mer et aux voyages"
- Ouest-France

"Une forme classique de bande dessinée d’aventure, qui se fait aujourd’hui rare dans les librairies." - Unidivers


Jean Ollivier (1925-2005), scénariste - rédacteur - écrivain En 1945, rédacteur en chef du journal Vaillant à sa création.
Scénariste de BD à succès : Yves le loup, le Cormoran, Ragnar, Docteur Justice…
Collabore avec les meilleurs dessinateurs du moment (Coelho, Gillon, Gaty, Nortier etc.)
Prend la succession de J.M Charlier pour Barbe rouge avec C.Gaty.
Auteur de nombreux ouvrages pour la jeunesse (la Farandole, Larousse, Hachette etc.)
Padraig Wantage est la dernière BD de Jean Ollivier, grand spécialiste de la marine à voile. Max Lenvers né à Paris en 1933, dessinateur et scénariste Débuts au journal Vaillant vers 1958. Entre au quotidien France-Soir comme dessinateur reporter en 1960. Collabore au journal de Pif (Jacques Flash), à la revue Judo (Gaël aux mains nues). Albums : Drôles de bulles (Dargaud), l’Ordinatrice d’après Maud de Belleroche (D.Leroy), les Babus (Fayard), BD historiques pour Pierre Bordas et fils, Albator (Five stars/Dargaud).
Dessins humoristiques sous le pseudonyme de Maxon : la Croix, l’Os à moelle, Hara Kiri…
Caricatures pour l’Express.
Revient au réalisme avec Padraig Wantage dont son ami Jean Ollivier est le scénariste.


15.00 €

Ajouter au panier


Relié cartonné - 48 pages
240x310mm (lxh) - 240x310mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-172-7
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 20/10/2011

Les poissons des côtes Bretonnes

Arnaud Filleul

Les poissons des côtes Bretonnes

Découvrez avec Arnaud Filleul le monde des poissons et les différentes espèces des côtes bretonnes.

Livre tout quadri.

> Du même auteur

La pêche à pied en Bretagne

A la source de la liberté


Arnaud Filleul est docteur en systématique, diplômé du Museum national d'Histoire naturelle. Spécialiste de l'évolution des poissons, il a effectué ses recherches à l'INRA, au Museum national d'histoire naturelle, et à l'American Museum de New York. Ses travaux ont été publiés dans les meilleures revues scientifiques de la discipline, notamment Journal of Vertebrate Paleontology, Palaeontology, Comptes rendus de l'Académie des Sciences et American Museum Novitates. C'est aussi un auteur halieutique renommé qui parcourt le monde à la recherche du gros poisson. En 2003, après 2 ans de recherche à New York, il entame une série d'expéditions, d'abord en Amazonie, puis autour du globe, explorant tous les types d'écosystèmes aquatiques, des jungles les plus reculées aux archipels isolés. Outre l'Amérique du Sud, il se rendra dans diverses jungles d'Asie du Sud-Est, en Inde, en Afrique, dans de nombreuses îles indonésiennes.


9.00 €

Ajouter au panier


Piqué - 32 pages
16x24mm (lxh) - 16x24mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1,00 € €
ISBN : 979-10-91468-48-0
Date de parution : 19/07/2013

Dans la tourmente

Didier Surel

Dans la tourmente

Didier Surel a pris en photo les baies du Mont-Saint-Michel et de Saint-Malo; images en adéquation avec la chanson « Riders On The Storm » des DOORS.

Didier Surel est un photographe qui se promène, il est de ces gens qui aiment flâner, de ceux qui prennent leur temps, qui regardent passer l’instant au gré des vents. Il aime les nuages, comme il aime le jazz ou l’album des DOORS, L.A Woman ; surtout le titre « Riders On The Storm ». Il trouve l’ambiance musicale de ce morceau particulièrement en adéquation avec ses images. Il aime aussi beaucoup le café qui le réchauffe après la pluie… Pour lui, faire des photos c’est aussi prendre le luxe de perdre ce précieux temps dont on dit souvent qu’il nous « manquerait » pour faire tout ce que nous avons à faire. C’est laisser les lumières, les ombres et les reflets prendre la place des mots pour écrire, un roman, un conte ou une simple nouvelle. C’est laisser les traits de lumière inscrire dans un nuage une histoire éphémère et mystérieuse.

Avis des lecteurs

Lula : Superbe ouvrage qui permet de s'évader et de rêver devant des photos noir & blanc, et de découvrir les magnifiques baies de la Côte d'Emeraude. Donne envie d'aller y voir de plus près. Le top : écouter les Doors (L.A Woman) en même temps comme indiqué sur la 4ème de couverture.

Miss48 : Vous trouverez, la colère, la douceur des nuages. L'écume rugissante au coucher du soleil vous transportera bien au-delà de St Malo ou de la baie du Mt St Michel.Le photographe non l'Artiste avec son potentiel et son talent mérite d'être connu.


Didier Surel est né à Saint-Malo le 16 mai 1958, à la clinique Sainte-Marie construite au bord de la plage. Son premier regard porté sur le monde extérieur fut la baie de Saint-Malo. Il ne sait pas si ce jour-là, il faisait soleil ou pas, s’il y avait des nuages ou pas… Mais quoi de plus beau pour un premier regard ?


30.00 €

Ajouter au panier


Relié cartonné - 100 pages
290x210mm (lxh) - 290x210mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 979-10-91468-47-3
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 08/10/2013

Les apaches de Belleville

Marc Tardieu

Les apaches de Belleville

Un roman superbe sur les bandes du Paris de la fin du XIXe

Fils de communard, élevés dans le quartier de Belleville à Paris, Bassot et son frère Polyte, créent, après la mort de leurs parents, « La bande du Télégraphe ». Une drôle de bande, au cœur de ce Paris populaire du début du vingtième siècle, encore marqué par l’ombre de la Commune et les attentats anarchistes de la décennie 1890. De petits larcins en agressions de plus en plus graves, les comparses à peine sortis de l’enfance vont en quelques mois se construire un destin tragique. Ils nous entraînent avec eux jusqu’au bout de la violence, aux confins de l’absurde.

Racontée par le chef de bande à la première personne du singulier, ce roman nous plonge aussi dans une langue, celle de Bruant, l’argot des années 1900, car un apache, c’est également quelqu’un qui, selon l’expression de l’époque, « sait jaspiner le jars » (parler l’argot).

Description très précise d’une période de l’Histoire dans ses décors, sa langue et son état d’esprit, « Les Apaches de Belleville » est un roman  qui nous emporte dans une spirale infernale, un engrenage où l’on découvre comment, il y a plus d’un siècle, certains jeunes des milieux populaires voulaient en découdre avec la terre entière et les bourgeois en particulier. Un roman à lire sans modération, mais avec prudence sinon les apaches vont vous farguer, vous estourbir, vous faire le coup du père François !

Avis des lecteurs

Titanneab : Une évocation colorée du Paris des petits voyous du début du siècle qui permet de faire revivre le quartier.

Patoche75
: belle histoire, sur les voyous des années 20 dans un quartier populaire de Paris ( belleville)
on se laisse prendre par les personnages,
les mots d argots sont traduits.
il se lit vite


Né lui aussi dans le quartier de Belleville, un peu plus d’un demi-siècle après ses héros, Marc Tardieu a déjà publié un roman populaire « Le bougnat », racontant l’histoire de sa propre famille dans ce même quartier de Belleville.(Editions du Rocher, 2000, environ 15000 exemplaires vendus). Auteur d’une quinzaine d’autres romans ou documents, il est aussi directeur de la collection « Gens d’ici et d’ailleurs » aux Editions du Rocher et éditeur délégué aux Editions Pascal Galodé auxquelles il a déjà apporté plusieurs projets.


9.90 €

Ajouter au panier


broché - 144 pages
110x180mm (lxh) - 110x180mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 9791091468626
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 08/10/2014

Le testament de L'Irlandais (Padraig Tome 2)

Max Lenvers & Jean-Paul Ollivier

Le testament de L'Irlandais (Padraig Tome 2)

Padraig quitte l’Angleterre à bord du Bristol pour Singapour. Il est en possession du testament de Dennis Rourke et peut partir à la recherche du fameux trésor.

Il trace les plans de «l’Erin », sa future goélette qu’il fera construire à Singapour. Au Cap de Bonne Espérance le Bristol essuie une tempête. Padraig se fera remarquer par son aptitude à la manœuvre des gréements. Son voilier construit, il recrute un équipage grâce à Kim un jeune skipper malais. « L’Erin » gagne Hobbart, base de  baleiniers et de navires de convicts. Battant pavillon irlandais, « l’Erin » suscite la méfiance des autorités. Padraig loue un luxueux bungalow à l’armateur Jeremy Carter. Celui-ci demande à son homme de main d’enquêter sur la présence de Wantage. Padraig met le cap sur Betsy Island à la recherche du trésor, sans succès. Après avoir ridiculisé Carter par voie de presse, il apprend d’un harponneur que Betsy Island a une île jumelle : Cap South Arm Island où a en effet été enfoui le trésor de Rourke. Wantage restitue les pièces d’or au gouverneur tout en gardant un écu symbolique.

> Voir également :
"Padraig" Tome 1

"Padraig" Tome 3

Critiques presse :

"Un hymne à l'Irlande, à la mer et aux voyages"
- Ouest-France

"Une forme classique de bande dessinée d’aventure, qui se fait aujourd’hui rare dans les librairies." - Unidivers


Jean Ollivier (1925-2005), scénariste - rédacteur - écrivain En 1945, rédacteur en chef du journal Vaillant à sa création.
Scénariste de BD à succès : Yves le loup, le Cormoran, Ragnar, Docteur Justice…
Collabore avec les meilleurs dessinateurs du moment (Coelho, Gillon, Gaty, Nortier etc.)
Prend la succession de J.M Charlier pour Barbe rouge avec C.Gaty.
Auteur de nombreux ouvrages pour la jeunesse (la Farandole, Larousse, Hachette etc.)
Padraig Wantage est la dernière BD de Jean Ollivier, grand spécialiste de la marine à voile. Max Lenvers né à Paris en 1933, dessinateur et scénariste Débuts au journal Vaillant vers 1958. Entre au quotidien France-Soir comme dessinateur reporter en 1960. Collabore au journal de Pif (Jacques Flash), à la revue Judo (Gaël aux mains nues). Albums : Drôles de bulles (Dargaud), l’Ordinatrice d’après Maud de Belleroche (D.Leroy), les Babus (Fayard), BD historiques pour Pierre Bordas et fils, Albator (Five stars/Dargaud).
Dessins humoristiques sous le pseudonyme de Maxon : la Croix, l’Os à moelle, Hara Kiri…
Caricatures pour l’Express.
Revient au réalisme avec Padraig Wantage dont son ami Jean Ollivier est le scénariste.


15.00 €

Ajouter au panier


Relié cartonné - 48 pages
240x310mm (lxh) - 240x310mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-173-4
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 20/10/2011

Mémento du franc-maçon

Guy Chassagnard

Mémento du franc-maçon

Ce Memento permet de découvrir ou approfondir les rites les plus pratiqués en France. C'est un réel outil de prise de contact.

Les Enfants de la Veuve ont laissé leurs métaux à la porte du Temple et se sont assemblés sous la voûte étoilée, avec pour souci majeur de polir la pierre brute qui est en eux et, dans l'égrégore maçonnique, poursuivre la construction de l'édifice spirituel de la fraternité universelle.

- Frère Premier Surveillant, a dit le second surveillant, les profanes sont écartés, la Loge est bien couverte, les avenues sont gardées et tout se trouve en bon ordre.
- Débout et à l'ordre, mes frères, a dit le Vénérable maître. Entrons dans les voies qui nous sont tracées.

Il ne saurait y avoir de tenue maçonnique sans rituel ; mais il ne pourrait exister de rituel sans mots mystérieux et expressions surannées tout droit venus des temps immémoriaux de l'origine maçonnique. Adepte de la lumière et de la simplicité, considérant comme primordial de pouvoir comprendre et assimiler ce que l'on voit et ce que l'on entend dans le temple, l'auteur a tenu à passer le rituel à la loupe de l'étymologie, de l'histoire et du symbolisme, que ce soit pour le rite français (du Grand Orient de France) mais encore pour les rites écossais, anciens et acceptés (de la Grande Loge de France) et écossais rectifié (de la Grande Loge Nationale Française).

Le lecteur trouvera à sa disposition dans cet ouvrage, plusieurs centaines de notices explicatives se rapportant directement au rituel de son rite : ceci en vue de pouvoir satisfaire sa soif d'apprendre, de comprendre et de partager.

Avis des lecteurs

Imhotep : Devrait être le livre de base de tout apprenti, et des grades superieurs

lionjaune : livre qui nous explique les thermes en detail du vocabulaires maconniques qui fait qu'on n'est plus perdu. une parole à plusieurs niveaux, l'étymologie, la symbolique et des citations. bref un ouvrage de référence avec des mots simples qui sont biens décrits.


Guy Chassagnard est un ancien journaliste professionnel qui, parvenu à l'âge de la retraite, a cessé de traiter l'actualité quotidienne pour s'adonner à l'étude de la Franc-Maçonnerie et de son histoire. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages.


25.00 €

Ajouter au panier


Broché - 592 pages
150x240mm (lxh) - 150x240mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-251-9
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 22/02/13

Arsène Lupin (de A à Z)

Philippe de Côme

Arsène Lupin (de A à Z)

Un ouvrage qui vous dit tout sur Arsène Lupin, un des personnages de fiction les plus sympathiques de la littérature, mais en même temps l'un des plus énigmatiques.

Arsène Lupin. Gentleman et cambrioleur, aventurier et séducteur, patriote et intellectuel, Arsène Lupin est l'un des personnages de fiction les plus sympathiques de la littérature, mais en même temps l'un des plus énigmatiques. Cet homme que l'on dit élancé, et qui, la nuit venue, porte chapeau haut de forme et redingote pour s'introduire chez les puissants, est la création de Maurice Leblanc.

Maurice Leblanc le met en scène dans L'Arrestation d'Arsène Lupin, parue dans la revue Je sais tout en 1905. D'autres énigmes haletantes suivront jusqu'à la fin des années 1930 : Arsène Lupin contre Sherlock Holmes, l'Aiguille creuse, 813, La Comtesse de Cagliostro, La Cagliostro se venge...

Pour le 70e anniversaire de la mort de Maurice Leblanc, Philippe de Côme rend hommage à ce héros si singulier et si captivant de la littérature, qui est aussi célèbre que Sherlock Holmes, Hercule Poirot ou Rouletabille.

L'ouvrage est divisé en trois parties. La première, intitulée Le Monde d'Arsène Lupin, brosse le portrait du cambrioleur à la lumière des informations émaillées dans les romans de Maurice Leblanc :  une véritable enquête policière ponctuée de nombreux rebondissements.

La seconde partie, Le carnet de voyage de Arsène Lupin, nous conduit étape après étape, sur les lieux d'enquêtes d'Arsène Lupin, de l'élégante ville d'Enghien-les-Bains, dans la région parisienne, aux mystérieuses abbayes normandes comme celle de Jumièges.

La troisième partie revient sous forme de résumé et d'anecdotes diverses sur les romans et les nouvelles dont Arsène Lupin est le héros. La plupart de ces intrigues ont été portées à l'écran.


Historien et auteur de romans policiers, Philippe De Côme se passionne depuis toujours pour la littérature policière et pour la littérature populaire de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle. Il est parti sur les traces du héros de Maurice Leblanc pour lever le voile sur le grand mystère…


20.00 €

Ajouter au panier


Broché - 232 pages
150x210mm (lxh) - 150x210mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-219-9
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 12/07/2012

La furie Helvète (Le roman de la guerre des Gaules Tome 1)

Yannik Chauvin

La furie Helvète (Le roman de la guerre des Gaules Tome 1)

Les Helvètes se mettent en route en direction de la Saintonge, notre actuelle Charente-Maritime. Inquiets de ce déferlement, les Eduens, qui habitent la Bourgogne, en appellent à Rome. C'est comme cela que César entre en Gaule avec ses légions.

Il y a deux mille ans, un peuple entier, montagnard et aguerri, décide d'émigrer en masse vers une contrée plus douce à vivre. Contre la tentation du retour, les Helvètes brûlent leurs villages et se mettent en route à travers la Gaule : direction la Saintonge, notre actuelle Charente-Maritime, près de l'Océan. Inquiets de ce déferlement, les Eduens, qui habitent la Bourgogne, en appellent à Rome. Et César entre en Gaule avec ses légions.

C'est ainsi, par une simple opération de maintien de l'ordre, que commence la formidable épopée de «La Guerre des Gaules», qui consume le socle de notre Histoire. De l'ambition du général romain à la fierté des chefs gaulois, de la diplomatie souterraine aux brutalités militaires, des alliances vite conclues aux résistances opiniâtres, des trahisons aux soumissions, le Roman de la Guerre des Gaules, récit historique haletant, brosse une fresque épique, vivante, parlante, saignante parfois.

> A voir également :
Le roman de la guerre des Gaules Tome 2
Le roman de la guerre des Gaules Tome 3
Le roman de la guerre des Gaules Tome 4


Docteur en droit, ancien journaliste, passionné d'histoire ancienne, Yannik Chauvin souhaite combler une lacune : la Guerre des Gaules n'a pas commencé ni fini avec Alésia, La furie Helvète, premier tome de la série Le Roman de La Guerre des Gaules, est son premier ouvrage publié aux éditions Alphée. Le quatrième tome de la Guerre des Gaules est à paraître aux éditions Pascal Galodé en mai 2012. Yannik Chauvin a publié récemment Guillaume le conquérant aux éditions Pascal Galodé éditeurs, pour lequel il a notamment obtenu le Prix Crédit Mutuel – Écrivains de Vendée 2011.


9.90 €

Ajouter au panier


Broché - 296 pages
110 x 180 mmmm (lxh) - 110 x 180 mmmm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 979-10-91468-15-2
Distribué par BLDD
Date de parution : Juin 2012

Kafka, suite

Laurent Jouannaud

Kafka, suite

La vie si brève de Kafka nous laisse sur notre faim... Laurent Jouannaud imagine une suite.
Il ressuscite Franz Kafka : Kafka aurait guéri de la tuberculose, il aurait continué à écrire, il aurait connu d'autres amours.

Kafka, le génial écrivain tchèque de langue allemande, est mort de la tuberculose en 1924 : il avait 41 ans. Il est mort inconnu, sans même avoir publié Le Procès et Le Château quisont ses deux chefs-d'oeuvre romanesque et qui paraîtront après sa mort. Cette vie si brève nous laisse sur notre faim... Laurent Jouannaud imagine une suite.
Il ressuscite Franz Kafka
: Kafka aurait guéri de la tuberculose, il aurait continué à écrire, il aurait connu d'autres amours. L'auteur le fait voyager en Europe, le fait émigrer en France, lui attribue de nouvelles oeuvres.  Kafka, qui était juif, sera confronté à la persécution nazie. Et il mourra une seconde fois.
Cette vraie fausse biographie s'appuie sur une documentation historique précise sur une grande connaissance qui montre beaucoup d'affection pour son modèle.

Critiques presse :

"Une oeuvre de fiction qui a tous les accents du réél. Epatant." - Ouest France


Né en 1962, à Toulon, Laurent Jouannaud a fait des études de lettres. - Il considère que la littérature est une des grandes consolations de la vie, sans valoir la vie elle-même. Il s’est plié, comme les autres, aux nécessités et aux hasards de l’existence : travail (entreprise de recyclage), amour (mariage), descendance (deux fois). Laurent Jouannaud est l’auteur d’un essai littéraire (Toxiques, PUF, Paris, 2003) et de deux romans (Manuelle Iskaré, PUF, Paris, 2003 ; La condition sexuelle, PUF, Paris, 2005).


21.90 €

Ajouter au panier


Broché - 272 pages
150x240mm (lxh) - 150x240mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-239-7
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 22/10/2012

La pêche à pied en Bretagne

Arnaud Filleul

La pêche à pied en Bretagne

Découvrez les crustacés, les mollusques bivalves, les mollusques gastéropodes, les poissons de l'estran des côtes bretonnes ainsi que des conseils pratiques pour les cuisiner et des conseils sur le matériel utile.

> Du même auteur

Les poissons des côtes bretonnes

A la source de la liberté


Arnaud Filleul est docteur en systématique, diplômé du Museum national d'Histoire naturelle. Spécialiste de l'évolution des poissons, il a effectué ses recherches à l'INRA, au Museum national d'histoire naturelle, et à l'American Museum de New York. Ses travaux ont été publiés dans les meilleures revues scientifiques de la discipline, notamment Journal of Vertebrate Paleontology, Palaeontology, Comptes rendus de l'Académie des Sciences et American Museum Novitates. C'est aussi un auteur halieutique renommé qui parcourt le monde à la recherche du gros poisson. En 2003, après 2 ans de recherche à New York, il entame une série d'expéditions, d'abord en Amazonie, puis autour du globe, explorant tous les types d'écosystèmes aquatiques, des jungles les plus reculées aux archipels isolés. Outre l'Amérique du Sud, il se rendra dans diverses jungles d'Asie du Sud-Est, en Inde, en Afrique, dans de nombreuses îles indonésiennes.


9.00 €

Ajouter au panier


Piqué - 32 pages
16x24mm (lxh) - 16x24mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1,00 €
ISBN : 979-10-91468-49-7
Date de parution : 19/07/2013

Une épopée française (en rupture de stock)

André Turcat, Germain Chambost, Pierre Sparaco,

Une épopée française (en rupture de stock)

Ce livre rend hommage aux hommes qui ont joué un rôle décisif dans la reconstruction de l'aéronautique française au lendemain de la Seconde Guerre mondiale.

Tout naturellement, la mémoire collective s'estompe. Les années 50 sont désormais lointaines et, inévitablement, les acteurs de cette décennie hors du commun s'effacent. Pour la plupart d'entre eux, notamment les navigants d'essais, une grande modestie les a conduits à rester en retrait : à de rares exceptions près, ils ont peu écrit et encore moins publié des mémoires. Leur rôle a pourtant été décisif dans la reconstruction volontariste de l'aéronautique française au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Tout était à refaire, et cela dans des conditions difficiles, notamment en raison de la faiblesse des moyens d'essais alors disponibles. Or il s'agissait de faire voler des prototypes de conception souvent très audacieuse, d'en évaluer les mérites (mais aussi les défauts). Avant qu'il ne soit irrémédiablement trop tard, André Turcat, lui-même acteur de tout premier plan dès cette période importante, a eu l'idée de réunir les témoignages de ceux qui sont encore là, dont les propos étaient indispensables pour réussir à combler in extremis une vraie lacune historique. C'est chose faite grâce à cet ouvrage, lequel ne cherche en aucun cas à être exhaustif. Il n'a d'autre prétention que de faire revivre une époque extraordinaire à bien des égards. Cela en donnant la parole à ceux qui l'ont faite. C'est un document exceptionnel.


André Turcat, polytechnicien et docteur ès lettres (histoire de l'art) est le plus célèbre pilote d'essai de la seconde moitié du XXe siècle. Il a notamment été le premier pilote européen à atteindre Mach 1 en vol horizontal avec le prototype Gerfaut, Mach 2+ en montée avec le Griffon, et il a battu plusieurs records du monde. En 1964, il est devenu directeur des essais en vol de Sud-Aviation et, à ce titre, il était aux commandes de Concorde pour le premier vol de l'avion de transport supersonique franco-britannique en mars 1969. André Turcat a fondé en 1983 l'Académie de l'Air et de l'Espace. Germain Chambost, ancien pilote de chasse et de bombardement, après avoir quitté l'Armée de l'Air, a été grand reporter au Quotidien Sud-Ouest. il est l'auteur de nombreux ouvrages de référence, notamment sur le Rafale, les contrôleurs aériens etc. Il collabore régulièrement à plusieurs publications. Pierre Sparaco, ancien rédacteur en chef-Europe du célèbre hebdomadaire américain Avation Week, est journaliste aéronautique depuis plus de 40 ans. Il a publié de nombreux ouvrages, notamment sur Airbus et Concorde, et commente régulièrement l'actualité aéronautique sur le site Aeromorning.com.


19.90 €

Ajouter au panier


Broché - 240 pages
150 x 210 + 8 pages photos NBmm (lxh) - 150 x 210 + 8 pages photos NBmm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-3559-3110-9
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 25 novembre 2010

L'Histoire de la Royale (Tome2)

Alain Berbouche

L'Histoire de la Royale (Tome2)

Seconde partie de cette Histoire magistralement écrite, ce tome 2 consacré au siècle des Lumières, décrit dans le détail l’institution, les gens de mer, les ports et les bâtiments de guerre replacés dans leurs contextes politiques, militaires et sociaux.

Entraînée dans le naufrage financier de la fin du règne de Louis XIV, la Marine de Colbert n’est plus qu’un souvenir glorieux quand se réalise la vision de realpolitik de Richelieu. Lorsque la Marine royale doit affronter la Royal Navy dans une nouvelle guerre de Cent Ans pour conserver l’intégrité territoriale nationale et la place de la France dans le monde ; alors que le Royaume-Uni ne finance qu’une flotte de guerre forte pour à la fois garantir sa souveraineté et imposer son leadership mondial. Au Siècle des Lumières, le royaume de Louis XV brille davantage du rayonnement de la philosophie humaniste des encyclopédistes et de l’éclat des arts chers à la marquise de Pompadour que du lustre de ses armes. Surtout sur les mers où est perdue la guerre de Sept Ans qui ne coûte pas à la France que quelques « arpents de neige »... Puis Louis XVI manifeste une volonté maritime inédite qui l’engage dans la guerre d’Amérique où sa monarchie conservatrice permet paradoxalement l’avènement d’une démocratie libérale. Cette victoire à la Pyrrhus est chèrement payée d’un coût humain et financier, ainsi que du contrecoup idéologique lourd de conséquences de cet état d’esprit de liberté rapporté du Nouveau Monde qui ébranle l’inertie du vieux royaume figé au pied des réformes et au bord du gouffre politique. La Marine du maréchal de Castries connaît alors une embellie trompeuse à la veille de la Révolution...

Décrivant dans le détail l’institution, les gens de mer, les ports et les bâtiments de guerre replacés dans leurs contextes politiques, militaires et sociaux pour les rendre intelligibles, l'Histoire de la Royale au Siècle des Lumières est un ouvrage conçu pour tous les publics exigeants : de l’amateur à l’ universitaire...

A voir également : "L'Histoire de la royale" Tome 1


Alain Berbouche est juriste, politiste et historien. Membre de la Société française d’histoire Maritime et du Centre d’Histoire du Droit de Rennes, docteur d’État en droit, il est maître de conférences hors classe à la Faculté de droit et de science politique de l’Université de Rennes 1 ; où il enseigne l’histoire des idées politiques, des institutions politiques et de la justice criminelle à l’époque moderne.


25.00 €

Ajouter au panier


Broché - 704 pages
150x240mm (lxh) - 150x240mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-206-9
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 12/07/2012

Les mâchoires de l'ours (Le roman de la guerre des Gaules tome 2)

Yannik Chauvin

Les mâchoires de l'ours (Le roman de la guerre des Gaules tome 2)

Il y a d'un côté César, de l'autre les Germains : tous deux voient la Gaule comme leur chasse gardée donc l'un d'eux est de trop. L'affrontement est inéluctable. Ruse, intimidation, coups bas, tous les moyens sont bons pour faire plier l'adversaire ! Aucun ne veut céder.

En témoins directs, nous vivons le choc des géants ! D'un côté César, froid, ambitieux, calculateur, formidable machine militaire qui vient de mater les Helvètes. De l'autre, Arioviste, roi des Germains depuis quinze ans, brutal, guerrier, conquérant, qui sème l'effroi des deux côtés du Rhin.
Destins étrangement parallèles ! Tous deux sont entrés en Gaule à l'appel des Gaulois eux-mêmes. Tous deux entendent s'y maintenir. Tous deux voient la Gaule comme leur chasse gardée et jouent, à ce moment, leur avenir. Sur cette terre gauloise ouverte à la conquête, l'un d'eux est de trop. L'affrontement est inéluctable. Ruse, intimidation, provocations, ultimatum, coups bas, tous les moyens sont bons pour faire plier l'adversaire ! Aucun ne veut céder.


Fondée sur les rapports annuels de César au Sénat de Rome - connus sous le nom de Commentaires sur la Guerre des Gaules - cette série de romans développe une grande fresque historique épique, vivante, animée, parlante, saignante parfois. Aux côtés des personnages, réels ou fictifs, tous dotés d'une épaisseur, nous plongeons au coeur de l'action.


> A voir également :
Le roman de la guerre des Gaules Tome 1
Le roman de la guerre des Gaules Tome 3
Le roman de la guerre des Gaules Tome 4


Yannik CHAUVIN est né en 1946. Docteur en Droit, après un passage d'un an comme journaliste à la télévision française (ORTF), il entre dans la banque et y accomplit toute sa trajectoire, tant en France (Paris et Province) qu'à l'étranger (Hong-Kong, Belgique, Chypre, Bénin, Gabon) dans différents postes de direction. Passionné d'Histoire ancienne et de musique baroque, Les Mâchoires de l'Ours est le deuxième tome de la série : Le Roman de la guerre des Gaules. Le premier tome : La Furie Helvète est sorti en janvier 2009 chez Alphée. Le quatrième tome de la Guerre des Gaules est à paraître aux éditions Pascal Galodé en mai 2012. Yannik Chauvin a publié récemment Guillaume le conquérant aux éditions Pascal Galodé éditeurs, pour lequel il a notamment obtenu le Prix Crédit Mutuel – Écrivains de Vendée 2011.


9.90 €

Ajouter au panier


Broché - 384 pages
110 x 180 mmmm (lxh) - 110 x 180 mmmm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 979-10-91468-16-9
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : Juin 2012

Pour que vive l'Irlande (Padraig Tome 3)

Max Lenvers & Jean Ollivier

Pour que vive l'Irlande (Padraig Tome 3)

La belle Maureen est arrêtée pour incitation à la rébellion. Padraig prend alors parti pour elle.

Hobart (Tasmanie). Dans un "beuglant" à matelots, Padraig fait la connaissance de la belle Maureen, jouant de la harpe pour les patriotes irlandais. Elle est arrêtée pour incitation à la rébellion. Padraig prend parti pour elle. Les ennemis de notre héros n'ont pas désarmé. Le pavillon irlandais en signe de défi flotte sur l'"Erin" indisposant les autorités.
L'armateur Carter et ses complices décident d'aborder l'"Erin" et d'y mettre le feu. Margareth, fille de Carter, a eu vent de la machination et en fait part à Padraig.
Aidé d'un équipage de baleiniers, Padraig fait échouer cette perfidie lors d'une bagarre homérique. Une rébéllion de forçats a alors lieu...

> Voir également :
"Padraig" Tome 1

"Padraig" Tome 2


Critiques presse :

"Un hymne à l'Irlande, à la mer et aux voyages"
- Ouest-France

"Une forme classique de bande dessinée d’aventure, qui se fait aujourd’hui rare dans les librairies." - Unidivers


Jean Ollivier (1925-2005). En 1945, il fut rédacteur en chef du journal Vaillant à sa création. Scénariste de BD à succès : Yves le loup, le Cormoran, Ragnar, Docteur Justice…il collabore avec les meilleurs dessinateurs du moment (Coelho, Gillon, Gaty, Nortier etc.) Il prit la succession de J.M Charlier pour Barbe rouge avec C. Gaty. Auteur de nombreux ouvrages pour la jeunesse (la Farandole, Larousse, Hachette etc.) Padraig est la dernière BD de Jean Ollivier, grand spécialiste de la marine à voile. Max Lenvers est né à Paris en 1933. Dessinateur et scénariste, il fait ses débuts au journal Vaillant vers 1958. Il entre au quotidien France-Soir comme dessinateur-reporter en 1960, collabore au journal de Pif (Jacques Flash), à la revue Judo (Gaël aux mains nues). Albums : Drôles de bulles (Dargaud), L’Ordinatrice d’après Maud de Belleroche (D. leroy), les Babus (Fayard), BD historiques pour Pierre Bordas et fils, Albator (Five stars/Dargaud), Dessins humoristiques sous le pseudonnyme de Maxon : La Croix, l’Os à moelle, Hara Kiri…Caricatures pour l’Express.


15.00 €

Ajouter au panier


Relié cartonné - 48 pages
240x310mm (lxh) - 240x310mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 979-10-91468-07-7
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 14/09/12

Les Malouinières

Pierre-Jean Yvon

Les Malouinières

Dans cet ouvrage, nous présentons des malouinières, des manoirs et des petits chateaux. Un indéniable air de famille rapproche toutes les malouinières (harmonie des proportions, matériaux utilisés, dispositions intérieures, parcs et jardins), mais leurs dimensions inégales et leur charme particulier rendent unique chacune d'entre elles.


Né à Saint-Malo, Pierre-Jean Yvon est issu d’une famille de terre-neuvas, d’avitailleurs à Saint-Pierre-et-Miquelon et de maîtres voiliers. Après un séjour dans la Marine, il a occupé des postes à haute responsabilité dans des domaines liés à l’organisation et à l’informatique. Aujourd’hui à la retraite, il consacre une grande partie de ses loisirs à l’histoire de sa ville, de ses us et coutumes. Historien local profondément attaché à ses racines, il a déjà signé dix ouvrages sur Saint-Malo et sa région, ainsi qu’un récit autobiographique.


9.00 €

Ajouter au panier


Piqué - 32 pages
16x24mm (lxh) - 16x24mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1,00 €
ISBN : 979-10-91468-53-4
Date de parution : 19/07/2013

Maçons opératifs et Maçons acceptés : Les Anciens devoirs

Guy Chassagnard

Maçons opératifs et Maçons acceptés : Les Anciens devoirs

Les « Anciens Devoirs » sont des Règlements généraux ou particuliers, ayant régi jadis les activités des communautés de tailleurs de pierre et de maçons. L’auteur a retraduit ici en français modernes les plus intéressants Devoirs, de façon à les rendre plus compréhensibles au franc-maçon moderne.

On leur donne, Outre-Atlantique et dans tous les pays anglophones, le nom « Old Charges », mais en France on les considère comme des « Anciens Devoirs », ou des « Anciennes Obligations ».

 

Il s’agit de Règlements généraux ou particuliers, ayant régi jadis les activités des communautés anglaises et écossaises des tailleurs de pierre et des maçons ; ceci depuis le XIVe siècle jusqu’à l’instauration d’une « Franc-maçonnerie » dite libre mais aussi acceptée.

 

L’auteur du présent ouvrage a retraduit en français modernes les plus intéressants Devoirs, de façon à les rendre plus compréhensibles au franc-maçon moderne ; il leur a joint des textes plus anciens concernant le métier de Maçonnerie en Italie (1248), en France (1268), en Allemagne (1469). Avec le souci d’être, à la fois, fidèle aux textes concernés, et aisément compris du lecteur.


Franc-Maçon, lui-même, depuis une quarantaine d’années, Guy Chassagnard a recherché, collationné et rassemblé les textes essentiels relatant la construction du temple de Salomon, l’action d’Hiram, sa mort tragique et ses répercussions; laissant au lecteur le soin d’y trouver la source de ses réflexions et de ses propres enseignements maçonniques.


23.90 €

Ajouter au panier


Relié - 446 pages
150x210mm (lxh) - 150x210mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 9782355932847
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 24/01/2014

Saint-Malo, cité maritime, station balnéaire

Pierre-Jean Yvon

Saint-Malo, cité maritime, station balnéaire

Pierre-Jean Yvon nous offre ici l’histoire illustrée de Saint-Malo, depuis son origine jusqu’à nos jours.

Cet ouvrage est l’histoire illustrée de Saint-Malo depuis son origine jusqu’à nos jours. Elle commence à la cité d’Alet en Saint-Servan et se poursuit sur le rocher Aaron avec la naissance de la ville. Pour assurer sa sécurité, les notables mettent en place un système de défenses composé de forts sur les îlots de la rade et de remparts avec châteaux, bastions et échauguettes. Mais Saint-Malo « qui n'a ni blés, ni vins, ni laines, ni manufactures d'aucune espèce, que si elle n'avait pas la mer ouverte, elle manquerait de tout pour sa subsistance », est àl'origine de générations de marins et de pêcheurs, corsaires, explorateurs, administrateurs, scientifiques et aussi d'écrivains. La ville entretint des relations avec les grands ports mondiaux, les îles Anglo-Normandes, Terre-Neuve et Saint-Pierre-et-Miquelon. Accumulant beaucoup de richesses, la vie se structura autour de quais, d’écluses et de bassins.

Sous l’impulsion du Docteur Chapel, une première société de bains fut créée en 1840. Installé près du Château, cet établissement proposait la location de cabines tirées par des chevaux, puis vint le temps des « bains de mer », des casinos, des courses de chevaux et de la reconnaissance internationale de la cité en « station-voile ».

Détruite pendant la Seconde Guerre mondiale et reconstruite « à l’ancienne », Saint-Malo est restée fidèle à elle-même :maritime et balnéaire.

Avis des lecteurs

CHANTAL LORENZI : Bonne description de saint MALO et belles photos .tres agréable a lire. A recommander pour une visite de la ville et des environ .

B. Garcin : Très beau livre sur Saint Malo ancien, à voir absolument si vous êtes amoureux de la Bretagne.

> Voir également


Saint-Malo
Saint-Malo intra-muros
Saint-Malo, la cité corsaire (poche)

 


Né à Saint-Malo, Pierre-Jean Yvon est issu d’une famille de terre-neuvas, d’avitailleurs à Saint-Pierre-et-Miquelon et de maîtres voiliers. Inscrit maritime provisoire à 14 ans, il s’engage dans la Marine nationale et entre à l’Ecole des Mousses, puis à l’Ecole de Maistrance et boucle « son » tour du monde à 20 ans. Après la Marine, il occupe des postes à haute responsabilité dans des domaines liés à l’informatique, et termine sa carrière professionnelle Président-directeur général d’une société internationale de télémédecine. Passionné de sa ville et de sa région, il a déjà signé huit ouvrages dont un récit autobiographique Je n’avais pas vingt ans.


30.00 €

Ajouter au panier


Relié integra - 128 pages
270x210mm (lxh) - 270x210mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-032-4
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 01/12/2008

Histoire de la Royale T1 - du Moyen-Âge au règne de Louis XIV

Alain Berbouche

Histoire de la Royale T1 - du Moyen-Âge au règne de Louis XIV

Une Histoire de la Royale du Moyen-Âge au règne de Louis XIV exceptionnelle, destinée aux amateurs d'histoire et élaborée autour des principaux textes législatifs adoptés entre le XIIe et le XVIIIe siècle et replacés dans leurs contextes politiques, militaires et sociaux.

Conscients de l'insécurité du trafic  naval et des côtes de France, les rois capétiens s'éfforcèrent de se doter d'une marine de guerre dès le haut Moyen-Âge. Mais pour y parvenir, il leur fallut attendre Richelieu : le premier homme d'État français à concevoir le rôle d'une marine nationale en termes de sea power et de dissuasion modernes. Les moyens matériels de cette realpolitik seront réunis par Colbert qui, fort de son emprise sur l'appareil d'État de la Monarchie absolue, donnera à Louis XIV la plus puissante Marine de l'Histoire de France.
L'Histoire de la Royale du Moyen-Âge au règne de Louis XIV est destinée aux amateurs d'histoire ainsi qu'aux débutants, enseignants et chercheurs universitaires. Elle est élaborée autour des principaux textes législatifs adoptés entre le xllle et le xvllle siècle replacés dans leurs contextes politiques, militaires et sociaux ; car, derrière les règles de droit, il y a des événements, des doctrines et des hommes.

A voir également : "L'Histoire de la royale" Tome 2

Avis des lecteurs

E. Al : Voilà un ouvrage d'historien à la portée de néophytes intéressés par la Royale. Style efficace. Descriptions précises. Batailles navales à couper le souffle. Parfait.


Alain Berbouche est juriste, politiste et historien. Membre de la Société française d'Histoire maritime, docteur d'État en droit, il est maître de conférence d'histoire du droit à la Faculté de droit et des sciences politiques de l'Université Rennes 1. Il enseigne l'histoire des idées politiques, des institutions publiques et de la justice criminelle. Ses travaux de recherches portent essentiellement sur l'histoire des institutions administratives et judiciaires de la Marine française à l'époque moderne. Avec ses ouvrages précédents Pirates, flibustiers et corsaires et La Justice criminelle de la Marine française sous l'Ancien Régime, l'auteur poursuit la création d'une base de données juridiques dans l'un des domaines les plus vivants de la recherche historique actuelle.


23.90 €

Ajouter au panier


Broché - 408 pages
150x210mm (lxh) - 150x210mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-141-3
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 23/06/11

La rébellion belge ( Le roman de la guerre des Gaules tome 3)

Yannik Chauvin

La rébellion belge ( Le roman de la guerre des Gaules tome 3)

Les peuples de Gaule Belgique ne se font aucune illusion : après les Helvètes et les Germains d’Arioviste, ils seront les prochaines proies de César.

En un an, César a repoussé les Helvètes et maté les terribles Germains d’Arioviste. Au lieu de revenir en Italie, les légions hivernent sur place. Les peuples de Gaule Belgique ne se font aucune illusion : ils seront les prochaines proies du conquérant. Quinze peuples, habitués d’ordinaire à se quereller, choisissent de se liguer, de mobiliser une armée considérable et de se mettre en mouvement pour chasser les Romains dix fois inférieurs en nombre. Ruses, espionnage, trahisons, coups bas : tous les moyens sont bons aux uns et aux autres. Qui l’emportera du courage à l’état brut ou de la discipline militaire ?

Ce récit, fidèle à l’Histoire, place le lecteur au cœur de l’action, tantôt avec les Bellovaques, les Nerviens et leurs autres peuples belges, tantôt avec César, ses conseillers et ses légions. On vit l’épopée comme si on y assistait, en témoin direct des événements.


> A voir également :
Le roman de la guerre des Gaules Tome 1
Le roman de la guerre des Gaules Tome 2
Le roman de la guerre des Gaules Tome 4


Yannik Chauvin, docteur en Droit, ancien journaliste, est passionné d’Histoire ancienne et de musique baroque. Après une trajectoire bancaire, il se tourne vers l’écriture avec un premier ouvrage, La Furie helvète, qui est aussi le premier tome de la série Le Roman de la guerre des Gaules. Il poursuit, avec ce troisième tome, le récit de la formidable épopée fondatrice de notre civilisation. Le quatrième tome de la Guerre des Gaules est à paraître aux éditions Pascal Galodé en mai 2012. Yannik Chauvin a publié récemment Guillaume le conquérant aux éditions Pascal Galodé éditeurs, pour lequel il a notamment obtenu le Prix Crédit Mutuel – Écrivains de Vendée 2011.Yannik Chauvin a publié récemment Guillaume le conquérant aux éditions Pascal Galodé éditeurs, pour lequel il a notamment obtenu le Prix Crédit Mutuel – Écrivains de Vendée 2011.


9.90 €

Ajouter au panier


Broché - 440 pages
110 x 180 mmmm (lxh) - 110 x 180 mmmm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 979-10-91468-17-6
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : Juin 2012

L'île au trésor

Stevenson- Faure & Corteggiani

L'île au trésor

Le formidable roman de Stevenson adapté par des grands de la BD avec rigueur et talent.

C’est après la visite fatidique du sinistre « chien noir » au vieux pirate Billy Bones, à l’auberge de l’Amiral Benbow que tout commence. Le jeune Jim Hawkins s’embarque avec le sir de Trelawney et le docteur Livesey à la recherche d’un mystérieux trésor caché dans une île lointaine dont ils détiennent la carte. Trésor, que convoite également le patibulaire et mystérieux Long John Silver, le cuisinier du port, qui Jim se lie d’amitié.
Jim, qui n’est pas au bout de ses surprises, car la route est longue et parsemée d’embûches jusqu’à l’île du squelette où, tout au fond d’une grotte, reposent des joyaux innombrables…


François Corteggiani est un important scénariste de la bande dessinée franco-belge, qui a collaboré avec des dessinateurs majeurs, dont notamment, Philippe Bercovici, Jean-Yves Mitton, Victor de la Fuente, André Taymans, ou même Giorgio Cavazzano. Durant ses premières années, et après un passage éclair chez Spirou, il entre au journal Pif Gadget où il anime le personnage de Pif, d'abord en dessin ensuite en scénario, vers lequel le pousse depuis longtemps Christian Godard. Depuis 1982, il travaille pour Walt Disney company en France, Italie, Hollande, Danemark et Usa et pour le Journal de Mickey où il a animé avec Tranchand les gags de L'Ecole Abracadabra et de Monster Motel tout en continuant ensemble la série Marine.
Notons également parmi ses divers travaux, les séries Yann et Julie (Bayard), Robinson et Zoé, Le Grand Panic Circus, Barnabé et Kostar le magnifique.

Dès 1996, avec Emmanuel Barison,l il crée la série Yakuza chez Soleil , poursuit la série De Silence et de Sang. Et termine la série Tatiana K dont le premier dessinateur était Félix Meynet.
 Depuis la mort de Jean-Michel Charlier en 1989, il a repris la suite des aventures de La jeunesse de Blueberry, qu'il nous fait encore partager aujourd'hui. Poursuivant en même temps son travail sur diverses séries avec plusieurs dessinateurs comme Sébastien Verdier, Dominique Cébe ou Yves Rodier il se voit confier en 2004 la rédaction en chef du nouveau Pif Gadget. Cette nouvelle aventure s'achèvera en 2008.
Puis il signe un premier album de Sibylline avec André Taymans et fait partie, depuis 2010, des nouveaux scénaristes des séries Alix et Lefranc de Jacques Martin. Michel Faure est né à Paris en 1947. Diplôme de l'École nationale des Métiers d'arts de Paris, il part à Madagascar en 1969 pour y faire son service militaire au titre de la coopération au Centre Culturel Albert Camus à Tananarive. Il trouve le temps d'écrire une bande dessinée : Héry qui est publiée dans la presse locale. En 1980 il monte à Paris avec quelques projets. C'est Glénat qui lui donne sa chance en publiant Dieu, sa fille et l'homme dans la collection mythologique, puis Moise. Le rythme s'accélère. Chez Hachette, il dessine L'Etalon Noir, qui lui vaut, en 1983, l'Alfred enfant à Angoulême. Michel Faure signe ensuite chez Dargaud un magnifique album en couleurs directes: L'île au trésor, puis aux Humanoïdes associés il crée une série sur l'Empire : Les fils de l'aigle qui est toujours en chantier. En 1990 il quitte l'Océan Indien pour s'installer aux pieds du géant de Provence, le mont Ventoux. Après sa rencontre avec Pierre Makyo, Michel Faure renoue avec les éditions Glénat. Ils sortent Elsa, un petit régal, puis le troisième cycle de La Balade au bout du monde. Dessinateur hors pair, son trait précis et délicieusement nostalgique donne une intensité vivante à la plume de Makyo. Suivront par la suite Le papyrus de Kom Ombo, tome 9 du Décalogue scénarisé par Franck Giroud, ainsi que Le Maître de peinture, nouvelle collaboration avec Makyo, qui co-scénarise en compagnie de Richaud.


20.00 €

Ajouter au panier


Relié cartonné - 62 pages
240x310mm (lxh) - 240x310mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 979-10-91468-244-4
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 23/11/2012

Souci

Philippe Thomas

Souci

Propriétaire de l’élégant château de Souci, sur les bords de la Loire, M. de Villebourg doit pourtant faire face, en 1814, à des difficultés financières, dues à la fois à la chute de l’Empire, aux menées d’un riche voisin et aux folies de son épouse qui, ne voulant rien voir de leur ruine inévitable, multiplie les dépenses en vue de marier richement leur fille, Henriette.

« Le fait d’être propriétaire d’un château laisse généralement supposer une fortune en proportion ; car ; si c’est une règle que les choses s’appareillent par deux, du moins l’entend-on dire un peu partout, à une belle maison doit nécessairement correspondre un joli revenu ».

Propriétaire de l’élégant château de Souci, sur les bords de la Loire, M. de Villebourg doit pourtant faire face, en 1814, à des difficultés financières, dues à la fois à la chute de l’Empire, aux menées d’un riche voisin et aux folies de son épouse qui, ne voulant rien voir de leur ruine inévitable, multiplie les dépenses en vue de marier richement leur fille, Henriette. De son côté, la jeune fille doit supporter la présence de soupirants hypocrites ou ridicules qui ne voient dans ses yeux que le reflet du château et ajustent leurs sentiments à la fortune qu’ils lui supposent.

Esprit vif, elle ne songe qu’à railler cette cour frivole, jusqu’au moment où un créancier inattendu revendique la propriété de Souci. Bien qu’elle s’en défende, Henriette ne peut s’empêcher d’éprouver autre chose que de l’aversion pour celui qui, malgré les apparences et le rôle ingrat qu’il doit tenir, fait preuve d’une attention sincère et de sentiments délicats. Son trouble évolue en un attachement véritable, d’autant plus douloureux qu’il est en conflit avec les intérêts de sa famille et sa fierté.

« Trouvez-lui plutôt des défauts ; cela donnerait une excuse à mon amour-propre. »

Au fil du temps, l’attribution du château devient une véritable affaire d’État, au point de remonter jusqu’au roi Louis XVIII, contraint d’envoyer en Touraine son favori, le cardinal de Chamblay, afin de « discuter avec tout ce petit monde et, là, d’entrechats en propos de salon, entre deux verres, ploum, ploum, de régler cette ambassade au mieux des intérêts des uns et des autres ».

Le cardinal pourra-t-il apaiser les passions et trouver une solution équitable ? Henriette saura-t-elle faire un choix raisonnable parmi cette « infinité de maris » qui recherchent sa main ?

Avis des lecteurs

heloise : Ce livre est vraiment à la hauteur de sa dédicace à Jane Austen, je le recommande très vivement. Mais attention : il faut prévoir un lieu de lecture où vous pouvez librement éclater de rire à chaque page,car les descriptions des personnages et des situations sont savoureuses ! J'espère que l'auteur nous prépare de futurs livres écrits aussi merveilleusement …Je les achèterai de toute façon sans aucune hésitation !


Auteur d’un roman en deux volumes (Les Invincibles, P. Galodé éd.), consacré à la misère de la population rurale irlandaise au XIX° siècle et à la révolte de 1867, Philippe Thomas revient, cette fois, sur les bords de la Loire pour y raconter l’histoire d’une famille sous la Restauration. Drame historique, intrigue rurale et sentiments graves masqués sous des propos légers, tel est le programme proposé.


22.90 €

Ajouter au panier


Broché - 150x240mm (lxh) - 150x240mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-246-5
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 10/05/2013

Saint-Malo Intra-Muros. Rues, places et portes (en rupture de stock provisoire)

Pierre-Jean Yvon

Saint-Malo Intra-Muros. Rues, places et portes (en rupture de stock provisoire)

Une promenade au cœur de la cité corsaire pour ne rien manquer de sa richesse et de son histoire.

Partant des portes Saint-Vincent, ce livre propose une visite de la ville sous forme de circuit empruntant toutes les rues, places et portes de la cité corsaire. Pour bien comprendre les évolutions de l’urbanisme sur « le rocher », ce circuit prend en compte les évolutions consécutives aux accroissements pendant la faste période de la compagnie des Indes, et à la reconstruction de la ville close détruite à 80% pendant la Seconde Guerre mondiale. Si la reconstruction de la ville doit être admirée pour elle-même, les façades des anciennes maisons éveilleront la curiosité des touristes et leur donneront une idée de la vie au temps passé. Ils comprendront mieux « ce petit peuple d’entre les murs » et, au hasard des rencontres, feront connaissance avec des malouins célèbres. Ainsi, dans le dédale historique proposé, l’itinéraire sera celui suivi par des flâneurs voulant écouter pour connaître, voir pour comprendre et ressentir pour aimer. En récompense, en sortant de l’intra-muros c’est un peu de l’âme malouine qu’ils emporteront dans leurs bagages.

> Voir également


Saint-Malo
Saint-Malo cité maritime, station balnéaire
Saint-Malo, la cité corsaire (poche)


Né à Saint-Malo, Pierre-Jean Yvon est issu d’une famille de terre-neuvas, d’avitailleurs à Saint-Pierre-et-Miquelon et de maîtres voiliers. Après un séjour dans la Marine, il a occupé des postes à haute responsabilité dans des domaines liés à l’organisation et à l’informatique. Aujourd’hui à la retraite, il consacre une grande partie de ses loisirs à l’histoire de sa ville, de ses us et coutumes. Historien local profondément attaché à ses racines, il a déjà signé dix ouvrages sur Saint-Malo et sa région, ainsi qu’un récit autobiographique.


24.90 €

Ajouter au panier


Broché integra - 104 pages
210x270mm (lxh) - 210x270mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-109-3
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 9/12/2010

Avions et meetings d'exception

François Brévot

Avions et meetings d'exception

François Brévot nous offre ici des photographies des plus beaux meetings aériens à travers le monde

François Brévot est photographe avant tout. Ces choix de prises de vue se portent en toute priorité sur les aérodromes cernés de paysages spectaculaires en montagne ou en Europe du Nord, ou sous des éclairages peu ordinaires, tel qu'un soleil de minuit près du cercle polaire, ou un soleil couchant au Canada. Le livre Airshow est le " théâtre" des plus beaux avions militaires de l'histoire de l'aviation, du Blériot XI au Boeing F-22 Raptor - en passant par les avions de l'Aéronavale française - photographiés dans quelques-uns des airshows les plus exotiques du monde ; en Finlande, à Jersey, en Nouvelle-Zélande, en Autriche, au Royaume-Uni, en France et même à Québec. L'originalité de cet ouvrage est de regrouper dans un seul écrin des formations acrobatiques assez rares aux yeux des fanas de l'aviation francophones, telles qu'une formation de F-18 australiens ou des Su-27 russes qui éjectent des leurres thermiques au soleil couchant... Les Warbirds uniques au monde ne sont pas oubliés tel qu'un Zéro japonais en Nouvelle-Zélande, ou des Fokker Triplan au-dessus de paysages bucoliques.

Avis des lecteurs

Hélène H : Très bel ouvrage de photos par un amoureux des avions... J'aime beaucoup l'angle de prise de vue et la beauté des sites.

Zorro : C'était pour un cadeau, la personne a apprécié, c'est un passionné d'aéronotique et de photos. ALORS C'EST UN BON CHOIX


> Du même auteur :

Eclats d'hélices : warbirds
Avions et salons remarquables
L'Agenda de l'aviation


Depuis près de vingt ans, François Brévot parcourt le globe, de l'Europe occidentale à l'Océan Pacifique, en passant par la Russie, à la recherche des plus beaux spectacles aériens.


24.90 €

Ajouter au panier


Broché+ couverture à rabats - 96 pages
297x210mm (lxh) - 297x210mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-130-7
Distribué par BLDD
Date de parution : 20/10/2011

La Mauresse de Moret

Serge Bilé

La Mauresse de Moret

Le 16 novembre 1664, Marie-Thérèse, l'épouse de Louis XIV accouche en public, d'une fille à la peau noire provoquant un scandale à la cour. Ainsi commence l'histoire, incroyable mais vrai, de la Mauresse de Moret.

Le 16 novembre 1664, au terme d'une grossesse difficile et périlleuse, Marie-Thérèse, l'épouse du roi Louis XIV accouche en public, d'une fille à la peau noire provoquant un scandale à la cour. L'enfant, déclaré officiellement mort huit jours plus tard, sera vite extrait, pour être expédié, dans le plus grand secret, dans un proche couvent de religieuses. Ainsi commence l'histoire, incroyable mais vrai, de la Mauresse de Moret...

Découvrez les autres titres de Serge Bilé :

Au secours le prof est noir !

Et si dieu n'aimait pas les noirs ?

Sombres bourreaux

Blanchissez-moi tous ces nègres !

Paroles d'esclavage + DVD

Quand les noirs avaient des esclaves blancs

Le miracle oublié

 


Critiques presse :

" Serge Bilé fait avec ce livre des révélations historiques passionnantes. Il faut saluer ce travail inlassable de remise en cause des préjugés et vérités historiques" - gangoueus

"Scoop pour certains, mystère irrésolu pour d'autres, le secret était bien gardé.
" -
Versailles +



Serge Bilé, journaliste à France Télévisions, a publié une demi-douzaine d'ouvrages, dont les best-sellers Quand les Noirs avaient des esclaves blancs et Si Dieu n'aimait pas les Noirs. Enquête sur le racisme au Vatican. Il a publié récemment Paroles d'esclavage et Sombres Bourreaux chez Pascal Galodé Editeurs.


13.00 €

Ajouter au panier


Broché - 80 pages
150x210mm (lxh) - 150x210mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-244-1
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 15/11/2012

Le demi monde sous la Terreur

Fortuné du Boisgobey

Le demi monde sous la Terreur

On croit connaître la Révolution : chute de la Monarchie absolue, déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen, affrontement de tribuns tels Danton ou Robespierre etc. Mais connaît-on vraiment la vérité sur cette Révolution ?

On croit connaître la Révolution…

Mais la connaît-on vraiment ?

Les images que l’on garde sont celles que l’Histoire officielle a retenues, comme prédigérées pour les démocrates convaincus que nous sommes : chute de la Monarchie absolue, qui pourtant, redeviendra plus cruelle dès 1815, déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen, affrontement de tribuns tels Danton ou Robespierre, quelques massacres bien saignants, les Vendéens étaient là pour brandir très haut la cocarde de la violence. Image confortable, satisfaisante pour notre époque, soucieuse de retrouver ses racines et des « marques morales » acceptables.

Boisgobey n’avait pas ce souci.

Romancier du dix-neuvième siècle, féru de recherche, il enquêtait dans les journaux d’époque, tenant de savants carnets personnels d’anecdotes dans lesquels il puisait l’ambiance de ses romans. Ami des Goncourt, eux-mêmes auteurs d’études historiques aussi sérieuses que peu connues, il nous brosse un tableau sans complaisance de l’épisode paroxystique de cette pas si glorieuse période de notre passé : la Terreur !

Le républicain Pierre Larousse a beau fustiger, dans son Grand Dictionnaire Universel, « sa haine de gentilhomme contre les grandes figures de la Révolution », Boisgobey ne nous offre pas moins, dans les péripéties d’une intrigue très solidement charpentée, une plongée décapante dans la capitale aux mains des dictateurs de l’instant, sans-culottes braillards à la justice expéditive, jacobins impitoyables dédouanés par le féroce et suspicieux dérapage politique qui marque les années 1793 et 1794…

Nous voici entraînés au cœur de ses hauts-lieux : prisons improvisées dans d’ex-monastères nationalisés, restaurants, maisons de jeux, théâtres où l’on fustige grossièrement l’aristocratie, et bien sûr, Tribunal Révolutionnaire, où se jouent en quelques secondes, soumis à l’arbitraire effrayant de la populace bien-pensante d’alors, le destin des victimes de l’ordre moral du moment.

Tiraillés entre leurs convictions, leur fierté de classe et leurs périlleuses amours, trois hommes et deux femmes vont se trouver mêlés dans une aventure rude et passionnante, saisissante de justesse et de logique, dans laquelle, à la lumière crue de nos contradictions humaines, parfois soulignées jusqu’à l’absurde, leurs passions vont enfler et mourir, dans la dimension sublime de l’éphémère, en ces jours où partout la mort rôdait.

Ce thriller historique haletant nous jette sans complaisance dans le flot tumultueux du torrent de la Révolution, et l’on en sort un peu secoué, presque heureux de ne pas avoir eu à y vivre !

> Du même auteur

"L'enragé" Tome 1
"L'enragé" Tome 2


Fortuné Hippolyte Auguste Abraham-Dubois, dit Fortuné du Boisgobey, né à Granville le 11 septembre 1821 et mort le26 février 1891, est un auteur français de romans policiers et de romans historiques. Le succès d’Une affaire mystérieuse et du Forçat colonel, tous deux publiés en 1869, fait de cet écrivain prolifique, qui comptera plus de soixante œuvres à son nom, l’un des feuilletonistes les plus populaires. En 1877, Le Figaro l’engage pour une série de romans, qui augmenteront le tirage du journal. Du Boisgobey présida la Société des Gens de Lettres en 1885 et 1886. Il s’est éteint au terme d’une longue maladie.


23.90 €

Ajouter au panier


Broché - 616 pages
150x240mm (lxh) - 150x240mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-233-5
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 10/05/2013

Guillaume le Conquérant (en rupture de stock provisoire)

Yannik Chauvin

Guillaume le Conquérant (en rupture de stock provisoire)

Cette épopée normande nous immerge dans la formidable épopée de Guillaume le Conquérant qui passa son règne à se défendre face à ses nombreux ennemis

Né, bâtard, dans la lignée de Rollon, le viking fondateur de la Normandie, duc à huit ans, attaqué et contesté plus encore par les membres de sa propre lignée que par les ambitieux barons d’Anjou, de France ou de Bretagne, Guillaume se forge, peu à peu et à travers les épreuves, une redoutable stature et finit par s’imposer.

Il a trente neuf ans lorsque meurt le roi d’Angleterre qui lui a promis le trône. Les barons anglais ne l’entendent pas ainsi et installent à Londres l’un des leurs. A la tête d’une formidable armada, Guillaume traverse la Manche et va conquérir sa couronne, les armes à la main. Trois mois plus tard, il est sacré roi d’Angleterre.

Son administration du royaume comporte des ombres – on se plaint de sa dureté et de son amour immodéré des richesses – mais beaucoup de lumière que les chroniqueurs anglais de l’époque se plaisent à souligner.

Ce livre nous immerge dans la formidable épopée de Guillaume. En témoins directs - le récit est écrit au présent de l’indicatif-, nous suivons pas à pas le destin de ce normand d’une exceptionnelle envergure qui, à l’image d’Alexandre ou de César, fait partie de cette poignée de personnages historiques qui ont marqué non seulement leur temps mais également les générations futures.

Avis des lecteurs


PATRICIA de FNAC Caen : Petit-fils de Viking, bâtard contesté par d'ambitieux barons convoitant le duché de Normandie, rescapé d'un assassinat, prétendant à une couronne anglaise disputée, époux fidèle d'une femme obtenue contre la construction de deux abbayes, la vie tumultueuse et romanesque de Guillaume mérite bien le nom d' épopée !

colibri : Excellent livre d'histoire - On voit que l'auteur est un passionné et il qu'il est trés bien documenté. On attend avec impatience la suite ..

 

Mercier : Ecriture très vivante et très agréable permettant une vulgarisation très facile d'un moment de l'histoire particulièrement complexe et peu connu.
A conseiller à tous ceux intéressés par l'histoire


Yannik Chauvin, docteur en droit, ancien journaliste et passionné d’Histoire, s’intéresse de très près aux conquérants. Il est l’auteur du Roman de la Guerre des Gaules, une série de romans historiques qui fait revivre la formidable épopée fondatrice de notre civilisation, dont les trois premiers tomes sont déjà parus.


9.90 €

Ajouter au panier


Broché - 560 pages
110x180mm (lxh) - 110x180mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 979-10-91468-32-9
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 10/05/2013

La bataille de l'Ouest

Dominique Labarrière

La bataille de l'Ouest

On connaît tous le 6 juin mais beaucoup moins tous les jours de peine et de gloire qui ont suivi. Ce livre retrace ces récit qui se veulent un hommage légitime aux combattants, illustres et méconnus.

L'épopée du Jour J, 6 juin 1944, est fort bien connue, cependant, la victoire, dans l'Ouest comme ailleurs, ne s'est pas dessinée en ce seul jour, et il aura fallu mener bien d'autres souffrances, fournir bien d'autres efforts avant de voir les drapeaux de la Liberté recouvrée, flotter au fronton des mairies de Normandie, de Bretagne, du Maine et de l'ouest parisien.

Ce sont ces jours-là, d'après le 6 juin, ces jours de peine et de gloire, que retracent ces récits. Ils se veulent l'hommage légitime aux combattants, illustres et méconnus, mais aussi une évocation de ce qu'ont vécu les populations civiles, ces femmes et ces hommes, qui demeurent si souvent les grands oubliés de l'Histoire.


Dominique Labarrière est auteur de romans et de documents portants sur de grandes affaires judiciaires. Il a récemment publié La diabolique affaire des Templiers.


21.90 €

Ajouter au panier


Broché - 304 pages
150x210mm (lxh) - 150x210mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-139-0
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 20/05/11

Le battement d'ailes du papillon

Christian Estrosi

Le battement d'ailes du papillon

Christian Estrosi présente ici son livre-programme, ses idées, ainsi qu'une réflexion sur la justice sociale

Le monde est confronté aujourd'hui à des mutations profondes. Plus que jamais, les Français attendent de la part des responsables politiques des réponses et plus de justice sociale. Plus de justice sociale, c'est proposer des solutions pour redonner du pouvoir d'achat à nos concitoyens, afin que tous, quelle que soit leur situation, puissent vivre dignement, puissent se nourrir, s'éclairer, se chauffer, se déplacer. Plus de justice sociale, c'est offrir une meilleure rémunération à ceux qui travaillent et dont les salaires sont tirés vers le bas avec l'entrée sur le marché mondial de milliards de Chinois et d'Indiens. Plus de justice sociale, c'est accompagner les patrons des PME et TPE qui sont les plus gros créateurs d'emplois et les plus proches de leurs salariés, en matière de développement, d'innovation, et de baisse de la fiscalité. Plus de justice sociale, c'est aider ceux qui sont laissés au bord du chemin à retrouver une place dans la société.

Alors que beaucoup s'interrogent sur l'avenir de l'Europe et s'inquiètent d'un Euro fort freinant nos exportations et pesant sur notre compétivité, nous devons faire preuve d'audace en redonnant à la France une ambition industrielle nationale, en promouvant notre savoir-faire, en instaurant des règles pour que chacun vive dans les meilleures conditions, une ère nouvelle, une ère résolumment tournée vers le développement durable. À nous de réinventer un système économique et social où l'homme sera au centre de toutes les politiques !

Avis des lecteurs

Catherine Humbert : Je viens de lire le livre de Christian Estrosi et bien que n'étant pas spécialiste des questions politiques, j'ai découvert qu'à droite aussi il pouvait y avoir des gens qui se posent des questions. J'ai eu très peur que son amitié pour Sarkozy ne nous donne qu'une bouillie faîte de langue de bois et dauto satisfaction. Bonne surprise, drôle de surprise même, l'homme Estrosi est bien plus intelligent que les médias ne le disent.Il est critique et sa fidélité, finalement honorable, ne l'aveugle pas complètement, au contraire. J'ai même cru voir un homme de gauche par endroits' C'est incroyable mais vrai. Ses analyses, ses expériences sont frappées au coin du bon sens et je lui adresse un grand bravo !

Pour le style, c'est plutôt académique mais jamais pesant et ce qu'il dit faire à Nice devrait donner des idées simples mais efficaces à tous ses confrères. Ce n'est pas un Enarque, certes, mais il nous en faudrait sans doute plus des hommes comme lui (ou des femmes), cela ne serait sans doute pas négatif. Son coup de gueule contre le patron de Renault est justifié et même son ami Sarkozy en prend pour son grade. Il parle vrai et c'est bien. Je conseille ce livre car je le trouve honnête, sincère et réellement utile. Que tous les grands s'en inspirent, cela ne ferait pas de mal.

 


Christian Estrosi, né le 1er juillet 1955 à Nice (Alpes-Maritimes), a été président du Conseil général des Alpes-Maritimes (2003-2008) et plusieurs fois membre de gouvernements. Il a occupé, de juin 2009 à novembre 2010, dans le gouvernement Fillon II, le poste de ministre auprès de la ministre de l’économie, de l’Industrie et de l’Emploi, chargé de l’Industrie. Il est actuellement député-maire UMP de Nice et président de la communauté urbaine Nice Côte d’Azur. Christian Estrosi, qui se dit « libre », se définit comme un gaulliste social, ce qui le conduit à dénoncer la dérive ultralibérale d’une partie de son camp. À Nice, il a fait du développement durable et de la préservation de l’environnement un enjeu économique social et culturel pour la ville. C’est pour cette raison qu’il a fait classer la plaine du Var comme Projet d’Intérêt National.


17.00 €

Ajouter au panier


Broché - 156 pages
150x210mm (lxh) - 150x210mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-190-1
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 4/11/2011

Cèdre et Baobab

Mehdi Omaïs

Cèdre et Baobab

Pour Mehdi Omaïs, le choix d'écrire "Cèdre et Baobab" émane du désir profond et infaillible consistant à préserver la culture sénégalaise de sa terre natale, la culture libanaise de ses origines et la culture française dont il est amoureux.
Ses écrits sont axés sur quelques thèmes lui tenant à cœur parmi lesquels le déracinement, les combats intestins au sein d'une même famille et la mort. En filigrane, il lui plaisait d'instiller chez ses personnages des références culturelles qui lui sont chères.

Le libanais est un homme nomade qui a très souvent opté pour une vie loin de son propre pays. Sa faculté d'adaptation l'interpelle tout autant que le déracinement qui le prend en étau, où qu'il soit, quelle que soit sa diaspora.

L'idée de départ de Cèdre et Baobab est la rencontre entre un libanais et une franco-sénégalaise dans la ville de Paris. Elle a un lourd passé, ne connaît presque rien de sa terre de naissance et passe ses journées dans la plus grande solitude en portant comme un fardeau un secret lourd et étouffant. Lui a été adopté par un couple de français dans les années 70, quand de nombreux bébés furent abandonnés dans des orphelinats libanais. En effet, terrorisés d'être enceintes si jeunes, certaines de ces femmes-enfants devaient se résoudre à laisser leurs nouveau-nés derrière elles.

Les deux protagonistes ne se connaissent pas mais vivent dans la même solitude, le même déracinement phagocytés par une société qui avance sans repères auxquels ils puissent se raccrocher. Jusqu'au jour où le destin les réunit et redessine fondamentalement le cours de leur vie.

Projet enraciné dans la réalité sociale d'une génération (un peu) apatride. Cèdre et baobab vise à ausculter le mal-être à l'écho universel de ces personnes, à la comprendre à travers des personnages romanesques et peut-être d'une certaine façon à les combattre.

Avis des lecteurs

JaimeLireBeaucoup : Acheter par hasard et quelle claque ! Écriture lumineuse, histoire passionnante, sensibilité magique. Je ne connaissais pas cet auteur et je suis plus que content de l'avoir découvert. Je m'en vais de ce pas me procurer ses autres romans.

Audrey : 4ième roman de ce jeune auteur talentueux... et j'ai toujours aussi hâte de découvrir le suivant! un style fluide, une histoire riche et un mélange de culture séduisant!

Maya : Une fois de plus, ce jeune auteur a su nous transporter dans ce nouveau romain! Belle histoire culturelle. Je le conseille à tout le monde! Génial!!!

LeLecteur : Cèdre et Baobab est un récit bouleversant sur la quête de ses propres racines. J'ai été séduit pas l'écriture, d'une rare fluidité, brossant au fil des pages des personnages inoubliables. Un grand moment de lecture.

bibuboutchou : Roman qui permet de découvrir la culture libanaise et de découvrir, au passage ce pays. Les personnages sont perdus. Ils recherchent leurs racines, leurs vérités. Walid et Anna se rencontrent, par hasard, à la suite d'un incident malheureux dont est victime Anna. Ils vont se parler, se découvrir et constater qu'ils ont des atomes crochus. Malgré leurs différences d'âge, ils vont se séparer pour changer leurs vies. C'est à ce moment du roman que tout s'accélère. Digne d'un film. Les personnages sont attachants, l'histoire est belle.

Critiques presse :

"Si vous ne l’avez pas encore lu, Cèdre et Baobab est à ne pas rater. " - Afrik.com


Mehdi Omaïs est né à Dakar en 1983. Sénégalais, d'origine libanaise, il prend son envol à 18 ans en rejoignant Paris, afin d'y poursuivre des études supérieures de commerce. Diplômé d'un MBA de production audiovisuelle, il partage son temps entre l'écriture de ses romans et www.lescinevores.com, site internet consacré à l'actualité cinématographique qu'il a lancé en septembre 2010. Ses trois romans, La mort est belle, le troisième enfant et le livre perdu, sont parus respectivement en 2007, 2008 et 2009.


20.00 €

Ajouter au panier


Broché - 288 pages
150x210mm (lxh) - 150x210mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-187-1
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 19/01/2012

Béatrice l'insoumise (Les Conquérants Tome 1)

Michel Ruffin

Béatrice l'insoumise (Les Conquérants Tome 1)

Une saga épique et superbe au temps de Guillaume le conquérant.

Dès son plus jeune âge, Béatrice a toujours su que Robert Hautecour serait l'unique homme de sa vie. Il lui faudra pourtant affronter sa propre famille et parcourir l'Europe entière et ses dangers pour tenter de retrouver celui auquel elle a voué sa vie. Les haines familiales tenaces, les pièces, les vengeances, les peurs, les superstitions, les trahisons, seront autant d'embûches sur le chemin de l'amour. Mais Béatrice affrontera toutes les adversités, les rivales et la lâcheté des hommes, en femme obstinée, portée par une passion qui menacera souvent de la dévorer.

À travers cette odyssée passionnelle, l'auteur nous fait découvrir la Normandie et la France du XIe siècle : période de transition, de renouveau religieux ; une époque où le diable n'est jamais loin du bon Dieu. Roman de passions, d'aventures, d'amour fou, Béatrice l'insoumise respecte l'histoire, tout en restituant avec bonheur l'ambiance surprenante d'une époque envoûtante.

> Voir "Les Conquérants" Tome 2
> Voir "Les Conquérants" Tome 3
> Voir "Les Conquérants" Tome 3 - Grand Format


Michel Ruffin, avocat de formation et ancien dirigeant d'entreprise, se consacre à la littérature depuis une quinzaine d'années. Président de la Fédération française des salons du livre et de l'Union des écrivains et créateurs de France, il a publié une dizaine d'ouvrages (romans, essais, livres d'humour) dont les romans Le Secret des Bierville-Harcourt, Orage sur la Calonne ou Le Sixième Tableau. Béatrice l’insoumise et La vengeance de Mathilde, les deux premiers tomes de cette trilogie, sont parus aux éditions Alphée, pour la première fois, en 2009. Mora ou le triomphe du bâtard, le tome 3, est paru en avril 2012 chez Pascal Galodé éditeurs.


9.90 €

Ajouter au panier


Broché - 576 pages
110 x 180 mmmm (lxh) - 110 x 180 mmmm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 979-10-91468-13-8
Distribué par BLDD
Date de parution : Juin 2012

Agenda de l'aviation

François Brévot

Agenda de l'aviation

Une page d'histoire de l'aviation par semaine !

Un agenda perpétuel à conserver ou à utiliser, selon ses humeurs et ses envies.

Cet agenda luxueux dévoile par le texte et l'image 52 chroniques de l'aviation, choisies par le photographe François Brévot.
Chaque anecdote, qu'elle soit célèbre ou non, des spécialistes de l'aéronautique, est illustrée par une photo d'avion prise par l'auteur, que ce soit en France, au Royaume-Uni, au Canada ou en Nouvelle-Zélande. Les événements majeurs comme le premier vol du Concorde, et d'autres faits plus anecdotiques mais relatant le destin de quelques aviateurs trouvent leur place dans ce petit recueil.

> Du même auteur :

Eclats d'hélices : warbirds
Avions et salons remarquables
Avions et meetings d'exception


Chargé de ses 15kg d’optiques et de « Nikon » en sac à dos, François Brévot voyage sans relâche sur tous les continents depuis vingt ans, à la chasse aux images d’avions. Les prises de vues en vol, tout comme les « Airshows » les plus exotiques, ou même les musées, entrent tous dans ses meilleurs albums d’images. Ainsi, l’auteur photographie plus régulièrement dans des pays aussi divers que le Canada, la Nouvelle-Zélande, l’Autriche et la Russie. Il a publié Avions et meetings d’exception aux éditions Pascal Galodé en 2011.


24.90 €

Ajouter au panier


Broché + 80 photos + semainier perpétuel - 160 pages
270x210mm (lxh) - 270x210mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-238-0
Distribué par BLDD
Date de parution : 15/11/2012

Il court, il court le privé

Joseph Farnel

Il court, il court le privé

Une aventure du "Privé de ces dames", chasseur qui devient gibier et qui le fait tomber dans un piège le précipitant dans une cavale

Georges Lernaf, le privé de ces dames, n’a pas vu venir le coup. Pourtant, ce n’est pas un débutant, ni dans la résolution des enquêtes, ni dans ses relations avec le beau sexe. On n’ignore pas qu’un train peut en cacher un autre, mais on oublie aussi qu’une créature de rêve peut en cacher une autre, et celle-là, décochée à la façon d’un missile par un des sbires de Lucifer.

C’est ainsi que, de chasseur il devient le gibier qui le fait tomber dans un piège le précipitant dans une cavale qui pourrait bien le mener en ligne droite dans les paradis carcérales de la douce France, les poignets munis de bracelets qui ne viennent pas d’un des grands bijoutiers de la Place Vendôme. Jusqu’à Dujardin, le commandant de police, et néanmoins son ami, qui doute de lui.

Alors, « il court, il court le privé » de ces dames, à la recherche d’un bois joli…et ce n’est pas joli, joli…

Georges Lernaf, le privé, et Emile Dujardin, le commandant de police, n’en oublient pas pour autant les plaisirs de la cuisine de nos grands-mères, et ne rechignent pas à la dégustation, on peut le dire comme ça, des bons petits vins de pays que nos viticulteurs soignent avec amour.

La fine équipe est de retour pour votre plaisir…À déguster, sans modération !

 

> Voir les autres polars de Joseph Farnel

Escort girls à louer
F comme Flic

Le butin du vatican


Le voisin du dessus

Madame veuve Emilie (roman)



Joseph Farnel, dont certaines critiques disent qu'il est poly écrivain, a dirigé une maison de couture internationale durant de longues années. Il ma toujours mené une activité littéraire dense et la poursuit aujourd'hui.


20.00 €

Ajouter au panier


Broché - 208 pages
150x210mm (lxh) - 150x210mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 € €
ISBN : 978-2-35593-245-8
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 24/04/2013

Harry Dickson T1 - La maison borgne

Brice Tarvel et Christophe Alvès

Harry Dickson T1 - La maison borgne

Une nouvelle enquête pour le célèbre Harry Dickson !

Deux flacons anciens achetés par un collectionneur à Islington Market vont être les éléments déclencheurs de bien des événements extraordinaires. On ne s’en étonnera pas si on apprend que ces fioles contiennent chacune un spectre prisonnier d’un peu d’eau bénite. La maladresse d’un domestique provoque la catastrophe, les fantômes se retrouvent à l’air libre, semant la terreur dans la grande maison de ce coin paisible de Cornouailles où ils ont échoués. Harry Dickson et son élève Tom Wills sont appelés à la rescousse. Il faut bien un tel tandem pour affronter Joe Gamp, dit le « Hacheur », effroyable criminel pendu jadis à la prison de Newgate, et Angus-le-Couturé, un féroce écumeur écossais occis autrefois par la frappe d’un boulet.

En dépit des pouvoirs glanés dans l’au-delà par les deux terribles revenants, Dickson et Tom vont visiter une à une les pièces de Houghton House, la maison hantée dont seule une fenêtre reste mystérieusement éclairée. Ils seront accompagnés de l’inspecteur Goodfield et de la jeune Wendy, fille du collectionneur, mais cela sera parfois loin de leur faciliter la tâche, surtout quand la bâtisse prendra l’allure d’un vaisseau chahuté par la tempête.

Aussi stupéfiant que cela puisse paraître, deux vulgaires poules feront que tout rentre dans l’ordre.


Brice Tarvel est né à Reims et y réside toujours. Scénariste de bandes dessinnées et romancier, il écrit aussi bien pour la jeunesse que pour les adultes, et cela dans des genres très différents : science-fiction, fantastique, polar, aventures, fantasy, etc. Il est entre autres le scénariste de la série Mortepierre (éditions Soleil) et a obtenu l’Alph-Art Jeunesse à Angoulême en 1997 pour l’album L’Étang qui rétrécissait.


15.00 €

Ajouter au panier


Relié cartonné - 48 pages
240X310mm (lxh) - 240X310mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 9791091468466
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 24/06/2014

Dinan, cité médiévale

Pierre-Jean Yvon

Dinan, cité médiévale

Ce livre propose une visite de la ville sous forme de circuit au coeur de la cité médiévale.


Quelle que soit la route empruntée, le visiteur est émerveillé en apercevant Dinan, véritable nid d’aigle en balcon sur la Rance. Au XVe siècle, c’était la troisième place forte du duché après Rennes et Nantes.
Partant du Château, nous découvrirons l’enceinte d’une longueur d’environ 2 600 mètres. La description de chaque élément, porte ou tour, permettra de mieux comprendre sa position dans le dispositif fortifié et sa participation au développement de la cité. Véritable musée de l’architecture militaire, l’enceinte est une des plus remarquables en Bretagne.
Puis, sous forme de circuit illustré, nous décrirons son extraordinaire patrimoine architectural, en particulier sa collection unique de maisons
à pans de bois.
Il permet de s’imprégner de la vie de la cité au cours des âges. Après la tour de l’Horloge et le Jardin anglais, les rues pittoresques et escarpées du Jerzual et du Petit-Fort, qui font revivre l’activité des artisans, restent le point d’orgue de toute visite.
Au cœur des tragiques événements qui ont secoué la Bretagne et la France au cours des siècles, Dinan n’a pas abandonné son âme en chemin et a su rester une exceptionnelle « Cité médiévale ».

Critique presse :

"Une mine d'informations, d'anecdotes et d'images sur les trésors de la ville." - Le Télegramme

> Voir également


Saint-Malo
Saint-Malo cité maritime, station balnéaire
Saint-Malo, la cité corsaire (poche)


Né à Saint-Malo, Pierre-Jean Yvon est issu d’une famille de terre-neuvas, d’avitailleurs à Saint-Pierre-et-Miquelon et de maîtres voiliers. Après un séjour dans la Marine, il a occupé des postes à haute responsabilité dans des domaines liés à l’organisation et à l’informatique. Aujourd’hui à la retraite, il consacre une grande partie de ses loisirs à l’histoire de sa ville, de ses us et coutumes. Historien local profondément attaché à ses racines, il a déjà signé dix ouvrages sur Saint-Malo et sa région, ainsi qu’un récit autobiographique.


24.90 €

Ajouter au panier


Broché integra - 104 pages
210x270mm (lxh) - 210x270mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 9782355933196
Date de parution : 15/10/2014

Batailles dans le ciel de France

Patrick Facon

Batailles dans le ciel de France

Contrairement à ce qui a été longtemps affirmé par ses détracteurs, la jeune armée de l'air française se comporte de façon tout à fait honorable dans le combat qui l’oppose à sa puissante adversaire, pendant la Bataille de France. Une histoire à (re)découvrir.

En mai-juin 1940, l’armée de l’Air, créée à peine sept ans auparavant, est précipitée dans la première grande bataille de son histoire. Face à une Luftwaffe allemande qui lui est nettement supérieure, elle livre une lutte difficile à un contre deux et demi. Contrairement à ce qui a été longtemps affirmé par ses détracteurs, qui l’accusent d’avoir été absente du ciel,  la jeune armée se comporte de façon de façon tout à fait honorable dans le combat qui l’oppose à sa puissante adversaire. Presque jusqu’aux derniers jours de la campagne, elle conserve sa cohésion opérationnelle et, mieux encore, se modernise dans le feu de l’action. Néanmoins, les problèmes de logistique auxquelles elle se trouve confrontée la condamnent à l’asphyxie pure et simple. Les projections qui ont été faites à l’époque montrent qu’elle aurait sans doute cessé d’exister à la mi-juillet 1940 si la France n’avait pas, dans l’intervalle, conclu un armistice avec ses adversaires.

Un mois et demi avant la bataille d’Angleterre qui projette son ombre pesante sur cet événement, une lutte sans merci et méconnue se déroule dans le ciel de France. L’armée de l’Air en sort meurtrie et blessée, mais son histoire et son identité se forgent dans le creuset des combats livrés pendant ces six semaines décisives du printemps et de l’été 1940. Elle laisse dans cette confrontation près de 40 % de ses officiers et 20 % de ses sous-officiers navigants et inflige des pertes non négligeables à la Luftwaffe.

La défaite marque aussi la scission d’une armée à peine mature. Promise à la disparition, selon les termes mêmes des accords signés avec l’Allemagne, l’aviation française parvient à survivre pendant les années noires de Vichy. Elle le fait cependant au prix de compromis, voire de compromissions avec l’occupant. D’autres aviateurs, passés ceux là dans le camp de la France libre, se battent pour la faire renaître et former le noyau d’une armée de l’Air nouvelle qui contribuera un jour à la libération de la France. 


Patrick Facon, docteur en histoire habilité à diriger des recherches et qualifié aux fonctions de professeur des universités, est directeur de recherche au département de l’armée de l’Air du Service historique de la défense et membre de l’Académie nationale de l’air et de l’espace (Toulouse). Il professe au Collège interarmées de défense, aux Ecoles de Saint-Cyr-Coëtquidan, au Centre d’enseignement militaire supérieur Air et à l’Ecole de l’Air. Auteur d’une trentaine d’ouvrages et de nombreuses études (articles ou communications dans des colloques), il s’est spécialisé dans l’étude de la stratégie et de la guerre aérienne, l’histoire de l’arme aérienne et les relations entre le politique et le militaire dans la France des 20e et du 21e siècles. Ses principales publications sont : « La bataille d’Angleterre » (1992), « Le bombardement stratégique » (1996), « L’armée de l’Air dans la tourmente : la bataille de 1940 » (1997), « L’histoire politique de la Quatrième République » (1997), « Londres, Alger, Vichy, 1940-1945) (1998), et « L’armée de l’Air de la victoire, 1942-1945 » (2006). Il achève la rédaction d’un ouvrage consacré à l’histoire de l’armée de l’Air dans le cadre du 75e anniversaire de la création de cette armée.


19.90 €

Ajouter au panier


Broché - 240 + 8 pages photos NB pages
150 x 210mm (lxh) - 150 x 210mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-088-1
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 16/07/2010

Gueules de bois

Klaod Roparz

Gueules de bois

Images de nature, d’arbres et de branches aux formes féeriques ou effrayantes, anthropomorphiques ou zoomorphiques. A travers ce livre, l'auteur nous emmène découvrir les mystères et les secrets que cache la nature.

Dans cet ouvrage Klaod Roparz devient "Rêveur d’images", "L’elfigraphe de Brocéliande" et aussi le photographe de "l’Un visible"!  Ce qu’il désire c’est "ne plus photographier les choses telles qu’elles sont, mais les écrire avec la lumière, telle que notre coeur les voit."

 Images de nature, d’arbres et de branches aux formes féeriques ou effrayantes, anthropomorphiques ou zoomorphiques. A travers ce livre, il nous emmène découvrir les mystères et les secrets que cache la nature.

 Il se plaît a croire que le minéral et le végétal prennent forme animale et parfois même étrangement humaine...


Klaod Roparz est issu d'une famille de marins et mariniers. Il est devenu par la suite photographe professionnel.


30.00 €

Ajouter au panier


Broché+ couverture à rabats - 140 pages
297x210mm (lxh) - 297x210mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-129-1
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 6/10/11

La République des solutions. État de la France : pour un discours de vérité à l'usage de nos concitoyens.

Dominique PAILLÉ

La République des solutions. État de la France : pour un discours de vérité à l'usage de nos concitoyens.

Le centriste Dominique Paillé (UDI) propose ses solutions pour un monde nouveau car "la France ne peut pas continuer à avancer les yeux grands fermés face aux défis de la mondialisation"

Cet ouvrage collectif vise à sortir des réponses toutes faites. Il s'agit de quitter la République des affrontements idéologiques, entre la droite et la gauche, pour aller vers la République des solutions et des intérêts convergents. Tous les auteurs tiennent un discours de vérité sur l'État de la France, sans chercher à accuser tel ou tel camp politique. Face à l'onde de choc de la mondialisation et des crises successives, il n'existe pas de vérité unique, ce sont les circonstances qui dictent les réponses.

Mais s'en remettre aux circonstances, ce n'est pas avancer par hasard. Pour Dominique Paillé, la référence absolue reste un socle de convictions républicaines, libérales, sociales et écologiques. Il existe plus de points communs entre les républicains de deux camps qu'entre les courants d'un même camp. La gauche réformiste n'est pas une gauche marxiste. En tenant les discours de régulations, la droite libérale et sociale, dont le centre est l'une des incarnations, défend les valeurs humaines contre la financiarisation de l'économie.

Le monde nouveau qui surgit a bien besoin d'idées nouvelles. Ce sont des idées nouvelles que promeut cet ouvrage collectif qui s'attache à tenir un discours de vérité. Selon Dominique Paillé, "les visions prophétiques de l'Histoire se sont toujours heurtées aux réticences idéologiques de vieux appareils que sont les partis politiques traditionnels et au cloisonnement des idées." Il ajoute "j'ai voulu, avec ce livre, sortir du monde univoque que nous proposent les grilles de lecture anciennes, car la France ne peut pas continuer à avancer les yeux grands fermés face aux défis de la mondialisation".


Dominique Paillé, né le 28 mai 1956 aux Aubiers (Deux-Sèvres) est un homme politique français. Député de la quatrième circonscription des Deux-Sèvres de 1993 à 2007, il est ensuite secrétaire adjoint (2007-2008) puis porte-parole (2008-2011) de l'UMP. Il est aujourd'hui président du Conseil d'Administration de l'Office français de l'immigration et de l'intégration.


20.00 €

Ajouter au panier


Broché - 256 pages
150x210mm (lxh) - 150x210mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-182-6
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 22/03/2012

La vengeance de Mathilde (Les conquérants tome 2)

Michel Ruffin

La vengeance de Mathilde (Les conquérants tome 2)

Le deuxième volet de la saga au temps de Guillaume le conquérant

Dans cette nouvelle fresque historique, l'auteur nous offre toujours plus d'aventures et de suspense. On retrouve, en toile de fond, la France du XIe siècle, en plein renouveau économique et religieux. Après avoir suivi Béatrice l'insoumise, le lecteur retrouve la fameuse famille Hautecour : Hugues Hautecour a pris la relève de son père et s'affirme comme le meilleur stratège de son époque. Aux côtés du duc de Normandie, de Richard II et même du roi de France, il séduit autant les hommes de pouvoir qu'il trouble les demoiselles. Sa jeune cousine, Mathilde, succombe et décide alors de préparer sa vengeance. Les passions foisonnent, les ambitions se heurtent, les vilenies se mêlent aux actes de bravoure. Au fil des pages se dessine le portrait d'une femme résolument moderne, libre, ouverte au monde, cultivée mais aussi impulsive et impitoyable. Elle résiste ainsi brillamment dans cet univers de conflits et de trahisons.

> Voir "Les Conquérants" Tome 1
> Voir "Les Conquérants" Tome 3
> Voir "Les Conquérants" Tome 3 - Grand Format

Avis des lecteurs

2013cbea : Histoire, intrigues, romance... tout y est. Ce livre se lit très bien (trop même peut-être).J'ai adoré, à vous de le dévorer.

Evelyne P : Pour ceux qui aiment l'histoire, l'aventure et quelques intrigues( réelles ou inventées) ce sont de réels moments de plaisirs.
Un tome 3 existe mais je ne l'ai pas encore acheté. Cela ne saurait tarder.


Michel Ruffin, avocat de formation et ancien dirigeant d'entreprise, se consacre à la littérature depuis une quinzaine d'années. Président de la Fédération française des salons du livre et de l'Union des écrivains et créateurs de France, il a publié une dizaine d'ouvrages (romans, essais, livres d'humour) dont les romans Le Secret des Bierville-Harcourt, Orage sur la Calonne ou Le Sixième Tableau. Béatrice l’insoumise et La vengeance de Mathilde, les deux premiers tomes de cette trilogie, sont parus aux éditions Alphée, pour la première fois, en 2009. Mora ou le triomphe du bâtard, le tome 3, est paru en avril 2012 chez Pascal Galodé éditeurs.


9.90 €

Ajouter au panier


Broché - 592 pages
110 x 180 mmmm (lxh) - 110 x 180 mmmm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 979-10-91468-14-5
Distribué par BLDD
Date de parution : Juin 2012

La danse des seigneurs

Richard Morel

La danse des seigneurs

Kergalan décide de s’enrôler dans l’armée de la République où il espère s’aguerrir et retrouver les assassins de sa famille, un groupe de nobles enragés par la mort de Louis XVI.

Un grand roman historique pour revivre l'épopée napoléonienne.

Grand Prix du roman 2014 Lions Club Île-de-France

Lorsqu’il est laissé pour mort, comme tous les autres membres de sa famille par un groupe de nobles enragés par la mort de Louis XVI, le jeune Kergalan est âgé d’à peine 13 ans.

De cette journée sanglante, il conserve des cicatrices physiques et morales si profondes qu‘elles le poussent à s’enrôler dans l’armée de la République où il espère s’aguerrir et retrouver les assassins de sa famille.

Au fil de son parcours, c’est toute l’épopée Napoléonienne qui défile. Du pont d’Arcole à Waterloo en passant par l’Egypte, Austerlitz, Eylau, la campagne de Russie, le premier exil, les cents jours, le jeune homme tout en devenant un guerrier impitoyable au service de l’Empereur assouvira-t-il sa soif de vengeance inextinguible ou parviendra-t-il à commencer une vie nouvelle malgré les terribles meurtrissures de son enfance ?

 

Avis des lecteurs

Paganini : Un trésor bon roman pour plonger au cœur des troupes napoléoniennes avec le héros Kergalan. Vous l'accompagnerez dans son ascension et sa quête de vengeance. Descriptions hyper réalistes de la vie des soldats et de la violence des combats sur les champ de batailles. Le romantisme n'est pas en reste. À lire.


Juliette : Très bon roman historique où vous suivez les aventures de Kergalan dans sa quête et son ascension au sein des troupes napoléoniennes. Entre romantisme et âpreté des combats. Vous êtes sur le champ de batailles et ça envoie sérieux.


Richard Morel est né en 1977 à Paris. Il fait ses études à l’Ecole Supérieure de Réalisation Audiovisuelle. Il écrit et réalise plusieurs courts et longs métrages dans le courant des années 2000, participe à la réalisations de téléfilms pour France 3 et M6 ainsi qu’à des spectacles vivants. Passionné d’écriture depuis son plus jeune âge, il signe ici son premier roman aux éditions Pascal Galodé.


21.90 €

Ajouter au panier


Broché - 344 pages
150x240mm (lxh) - 150x240mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-265-6
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 04/06/2013

Avions et salons remarquables

François Brévot

Avions et salons remarquables

François Brévot dresse un panorama des plus grands salons de l’aviation à travers des photographies époustouflantes

Après avions et meetings d’exception, François Brévot dresse un panorama des plus grands salons de l’aviation. Ce recueil est le résultat de plusieurs années de prises de vue en France, en Russie, en Chine et en Grande-Bretagne. Au fil des pages, on pourra découvrir les avions américains, les européens, les russes et les chinois, représentatifs des traditions aéronautiques très différentes d’une nation à l’autre. Des patrouilles acrobatiques, inédites aux yeux du public français, représentent la nouvelle jet set de l’aviation, rivale des anciennes stars occidentales.

François Brévot a photographié pour de nombreux magazines internationaux, et aussi pour le groupe EADS. Son magazine en ligne www.sky-lens.com suit toute l’actualité de la scène aéronautique dans le monde. Aucune destination de reportages ne l’arrêtera, surtout lorsqu’il s’agit de nations émergentes en Europe orientale, ou en Asie.

 

Critiques presse :

- "Un album d’images, au cadrage dynamique et auquel il ne manque que le son" - lecho.be

> Du même auteur :

Eclats d'hélices : warbirds
L'Agenda de l'aviation
Avions et meetings d'exception


Chargé de ses 15kg d’optiques et de « Nikon » en sac à dos, François Brévot voyage sans relâche sur tous les continents depuis vingt ans, à la chasse aux images d’avions. Les prises de vues en vol, tout comme les « Airshows » les plus exotiques, ou même les musées, entrent tous dans ses meilleurs albums d’images. Ainsi, l’auteur photographie plus régulièrement dans des pays aussi divers que le Canada, la Nouvelle-Zélande, l’Autriche et la Russie. Il a publié Avions et meetings d’exception aux éditions Pascal Galodé en 2011 et récemment L’Agenda de l’aviation chez le même éditeur.


30.00 €

Ajouter au panier


Broché - quadri - 160 pages
210x270mm (lxh) - 210x270mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 9782355932410
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 21/11/2013

Châteaubriand, une jeunesse bretonne

textes choisis par Roland Mazurié des Garennes et illustré par Kurios

Châteaubriand, une jeunesse bretonne

Cet ouvrage est constitué de textes choisis par Roland Mazurié des Garennes et illustré par Kurios.

Le 4 octobre 1811, dans sa propriété de la Vallée aux Loups à Châtenay-Malabry, le Vicomte François-René de Chateaubriand commençait à écrire ses mémoires qui paraîtront en feuilletons après sa mort, le 4 juillet 1848, sous le titre Mémoires d’Outre-tombe.

 

Critiques presse:

"Chateaubriand, version "jeune"" - Le Télégramme


Ancien militaire, Roland Mazurié des Garennes est installé à Saint-Malo « depuis seize générations ». Descendant d'une « dizaine de familles sur les douze qui peuplaient la ville en 1500 », il préside l'Association de la famille de Jacques Cartier et compagnons (AFJCC) et fait partie du conseil d'administration de l'association des descendants de capitaines de corsaires. Véritable « mémoire de Saint-Malo », il organise chaque mois des projections à l'Hôtel de l'Univers, au cours desquelles il livre mille anecdotes sur l'histoire de la ville. Roland Mazurié des Garennes anime également un groupe de chants de marins, le premier jamais fondé sur la Côte d'Emeraude. Kurios est dessinateur et coloriste et a travaillé avec Max Lenvers pour la réalisation des trois tomes de Padraig parus chez Grand West éditions en 2011 et 2012.


20.00 €

Ajouter au panier


Relié cartonné - 80 pages
195x256mm (lxh) - 195x256mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 9791091468091
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 04/06/2014

Le secret du Mont Saint-Michel

Vincent Roc Roussey

Le secret du Mont Saint-Michel

Un premier roman signé par un héritier des maîtres du genre que furent Leblanc (Arsène Lupin) ou Leroux (Rouletabille).

Hercule Lafleur, scaphandrier normand est appelé à intervenir sur la scène d’un crime au large de Cancale. Il va mener sa propre enquête après la mort suspecte de son assistant. Avec l’aide d’une jeune femme qui enquête elle même sur la disparition de son père au Mont Saint-Michel, ils vont se trouver piégés au cœur d’un complot de grande envergure et ils vont découvrir l’un des plus grand secret de l’occident chrétien. Sauront-ils survivre à leur découverte ? Pourront-ils échapper à ceux qui tentent de mettre la main sur ce secret ?


Vincent Roc Roussey signe son premier roman, il nous fait découvrir des personnages riches et excellement mis en scène. A découvrir d'urgence et à suivre...


17.00 €

Ajouter au panier


broché - 216 pages
150x210mm (lxh) - 150x210mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-002-7
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 15/10/2008

Le dernier chaos

Caroline Ellen

Le dernier chaos

Les aventures de Caer, qui décide, contre l’avis de ses parents, de devenir guerrière. Parviendra-t-elle à surmonter les obstacles qui s’amoncellent sur ce chemin de vie ?

Dans ce roman, le surnaturel propre à la civilisation celte n’est jamais loin.

Amour, Action, Aventure : il réunitles 3 « A », les 3 fondamentaux du roman à succès. Il y ajoute une impressionnante maîtrise de la civilisation celte qui nous plonge dans un monde jusqu’à aujourd’hui peu connu. Il fait référence à une civilisation à la fois guerrière et « écolo »

Caer aux yeux verts est une jeune fille dont le destin tracé est devenir « orfèvre ». Mais confrontée à la violence de son monde et à une véritable histoire d’amour, elle décide, contre l’avis de ses parents et croit-elle, sans l’assentiment d’Aelios, le druide sage et très savant, de devenir guerrière. Nous suivons les aventures épiques de cette jeune femme à la volonté de fer dans sa quête de connaissance et son initiation.

Le surnaturel propre à la civilisation celte n’est jamais loin. Son plus fidèle compagnon n’est-il pas un loup ?Parviendra-t-elle à surmonter les obstacles qui s’amoncellent sur ce chemin de vie ? Dispose-t-elle du pouvoir des druides ? Peut-elle devenir la grande guerrière qui mènera le combat lors du dernier chaos ?

> Voir également

Les Maîtres de l'orage Tome 1
Les Maîtres de l'orage Tome 2

Avis des lecteurs

Marie Morere : Le "Dernier Chaos" ... est un bouquin qui vous tient en haleine du début à la fin avec un melange d'action, de surnaturel, d'historique et de romance; de quoi satisfaire tout lecteur. Caer qui est le personnage principal est trés emouvante et trés enigmatique, ce qui ne nous empeche pas de s'identifier au personnage!Et de suivre son périple! A LIRE ABSOLUMENT!

V Denis : EXTRA !!!!! c'est le mot qui convient ! j'ai découvert un formidable roman et un très bon auteur. Avec sa personnalité attachante, on suit volontiers le personnage principal Caer sur le chemin de sa vie. Richesse des portraits psychologiques, finesse des protagonistes et découverte du monde celte, une grande civilisation, se conjuguent à l'écriture captivante de Caroline Ellen pour un roman qu'on ne lâche pas avant la dernière page tant il vous tient en haleine. Ca fesait un moment que je n'avait pas trouvé "ce petit je ne sait quoi" dans un livre qui donne envie que l'histoire ne finisse jamais. Superbe livre ! Merci à l'auteur de nous faire voyager dans ce fascinant univers ! a conseiller

amourmystique : Nous avons lu ce livre avec la hantise qu'il se termine ...L'histoire est agréable à lire du début à la fin ! Son côté magique nous a beaucoup plus car cela change des romans d'amour "plats" ... Empreint de l'histoire celte avec son mode de vie, ses guerrières, sa nature, etc ... font de ce livre une réussite !!! Nous le relirons et le recommandons vivement !!!

Didine : UN VOYAGE SAISISSANT AU PAYS DES CELTES !ON SE SENT VITE DEVENIR GUERRIERE COMME L'HEROINE ET L'EMOTION EST TOUJOURS PRESENTE. A DECOUVRIR ABSOLUMENT !

Faijean : La juste dose d'amour, d'aventure et de découverte. Caer est attachante,ses aventures haletantes, son univers magique. Je l'ai littéralement dévoré dans mon lit, dans le bus, dans la rue. Dans tout le roman j'ai découvert pas à pas la civilisation celte, une civilisation que je connaissais mal : un civilisation guerrière, tolérante, écolo. Une civilisation avec des préoccupations proches des nôtres ! En définitive, rien à envier à Tolkien ou à Marion Zimmer Bradley.

Tison : J'ai été surpris par la qualité de ce livre et des connaissance de l'auteur sur le monde celte .
Je le recommande à tout ceux qui veulent se replonger dans ce monde .

 


Caroline Ellen signe un roman épique, une épopée digne des plus grands. Toujours soucieuse de la véracité historique, elle nous fait vivre au cœur d’une civilisation qui façonna aussi la notre. Son univers extrêmement riche, ses personnages plus vrais que nature nous portent dans cette grande fresque aux confins d’une histoire qui s’apparente sans conteste à l’univers d’un Tolkien ou d’une J. K. Rowling. Un talent indéniable servi par un style romanesque de très belle facture.


24.00 €

Ajouter au panier


broché - 512 pages
170x210mm (lxh) - 170x210mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-043-0
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 02/04/2009

Le petit monde de Nicolas

Gospé & Sempinny

Le petit monde de Nicolas

Retrouvez les aventures des héros de Gospé et Sempinny, enfants de cour d’école qui ressemblent comme des frères à nos hommes politiques.

C’est vrai que Nicolas fait souvent des crocs-en-jambe à Dominique. Que Ségolène tire les couettes de Martine. Que Jack fait son intéressant, et que Laurent méprise tout le monde parce que c’est lui le mieux habillé. Jean-Marie dit toujours des gros mots et Jean-Louis n’est jamais bien peigné. Quelques fois, j’ai l’impression que Xavier n’aime pas beaucoup Brice, parce qu’il veut toujours s’asseoir à côté de Nicolas à sa place. Ce qui est bizarre, c’est qu’Alain n’a pas d’ami dans la classe, alors qu’il connait par cœur ses leçons. Quand Michelle prend la parole dans la cour de récré, on a l’impression que c’est elle la maîtresse, et qu’elle va nous donner une punition. Rama et Rachida, elles font un peu leurs pestes pour savoir qui est la plus belle, et c’est dommage, parce que quand elles sourient, on a envie de les prendre dans ses bras pour les protéger. C’est vrai que l’on fait souvent les mariolles, que l’on ne sait pas toujours nos récitations, et comme dit la maîtresse, c’est fatigant de nous supporter. Mais moi je crois qu’on s’ennuierait un peu si on ne retrouvait pas le Potage, Monsieur le directeur et tout le petit monde de Nicolas pour la rentrée.

Avis des lecteurs

Figaro : Ce recueil de nouvelles, aux apparences enfantines, est plaisant à lire. Il manie tout aussi bien l'humour que la satire pour donner un aspect puéril - et finalement humain - à nos chères personnalités politiques.


Anciens élèves de l’Ecole Nationale d’Administration, de l’Ecole polytechnique et de l’école normale supérieure, PHD de l’international Business School de Painful Gulch, Docteurs honoris causa de nombreuses universités à l’ouest du Pécos, Gospé et Sempinny sont diplômés de l’école des cadres. Haut fonctionnaires, radiés de la fonction publique après Le Petit Nicolas Ségolène et les copains, licenciés d’un grand groupe Français après Le petit Nicolas à l’Elysée, ils sont aujourd’hui traders à la société générale. Nommés à la tête du département « écologie et nouvelles technologies » après des opérations boursières discutables, ils travaillent aujourd’hui à implanter une forêt d’éoliennes dans le Parc de Versailles, sur l’esplanade des Invalides et dans les jardins de l’Elysée.


15.00 €

Ajouter au panier


Broché - 192 pages
170 x 190mm (lxh) - 170 x 190mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-065-2
Distribué par SODIS
Date de parution : 15/10/2009

La véritable histoire des Ducs de Normandie

André Davy

La véritable histoire des Ducs de Normandie

Mêlant généalogie et histoire, l'ouvrage décrit onze siècle d'une Normandie qui, par son conformisme, fut un modèle d'État à son époque.

Pour commémorer onze siècle d'histoire, l'auteur a voulu, comme dans ses précédents ouvrages, nous raconter la véritable Histoire. Il décrit les batailles, souvent provoquées par le suzerain, alors même qu'il devait assistance à son vassal.
Mêlant généalogie et histoire, l'auteur nous permet de découvrir le rôle joué par les femmes dans l'histoire ducale. Après 1204, alors que le duché fait partie intégrante du royaume de France, Philippe Auguste, roi de France, s'engagea dans les guerre anglo-françaises qui s'achevèrent finalement 600 ans plus tard, après la victoire de l'amiral Nelson à Trafalgar en 1805.

L'ouvrage décrit ainsi la Normandie qui, par son conformisme, fut un modèle d'État à son époque. Elle participera ainsi à l'élaboration du modèle d'État français que beaucoup de pays envient encore aujourd'hui. Elle engendrera la monarchie et l'État britannique.


André Davy est passionné d'Histoire, ce qui lui permet de s'adonner à celle de l'Ancien Régime. Le Massif armoricain est intrinsèquement l'un des plus riches sur le plan historique, avec ses duchés de Bretagne et de Normandie. L'auteur est toujours à la recherche de l'anecdote, du fait réel, qui confirment et agrémentent l'histoire militaire, civile et politique.


20.00 €

Ajouter au panier


Broché - 200 pages
150x210mm (lxh) - 150x210mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-144-4
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 7/07/11

Une distance folle

Éric Alter

Une distance folle

Tout a toujours réussi à Damien jusqu'à ce que Claire le quitte. Cette rupture, qu'il ne s'explique pas, va faire s'écrouler le reste du brillant édifice qu'est sa vie - ou plutôt va vider celle-ci de sa logique et de sa substance. Damien pourrait réagir, mais pour sauver quoi ?

Tout  a toujours réussi à Damien jusqu'à ce que Claire le quitte. Cette rupture, qu'il ne s'explique pas, va faire s'écrouler le reste du brillant édifice qu'est sa vie - ou plutôt va vider celle-ci de sa logique et de sa substance. Damien pourrait réagir, mais pour sauver quoi ? Ne serait pas plutôt l'occasion de réfléchir, de mettre les choses à plat ? De savoir enfin ce qui vaut vraiment la peine, ce qu'on est vraiment, ce qu'on veut finalement ?
Ce n'est même pas ce que tente le héros, novice du chagrin balloté par un quotidien souvent hostile. Tout juste s'il se rend compte, juste, de cette hostilité. Ce qui l'entoure, tout simplement, a perdu son sens, sa saveur. Il n'est pas sûr que Claire lui manque ; son absence est l'image du vide général et l'espoir bien mince de son retour, celui que le monde se remette en place.
Le récit court, mené par Damien lui-même, narrateur aussi attachant qu'irritant, est troué d'éllipses et de souvenirs, mais dépourvu de toute pesanteur. C'est avec humour et détachement que se dessinent les contours d'une attente croissante, d'un vide exponentiel, nénuphar envahissant le blanc des pages non encore écrites.

Avis des lecteurs

Pierre-Antoine Richardson : beau roman, bref, mélancolique, profond comme un après-midi d'automne. Regard porté froissé sur le monde qui va, s'éloigne, comme l'amour dans les yeux d'une femme qui, plus jamais, ne sera auprès de vous. Le style n'est pas sans rappeler Morand ou Michel Déon, ces écrivains qui enchantent nos rêves d'enfance.

endora : La couverture mêlait gravité et légèreté ; à la lecture, c'est la même impression d'équilibre qui domine. Un personnage attachant, doux-amer ; le roman est rapide, sans rien de trop. Un très bon moment.


Éric Alter est avocat au barreau à Paris.


15.00 €

Ajouter au panier


Broché - 128 pages
150x240mm (lxh) - 150x240mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-236-6
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 21/09/2012

L'amour de la cuisine

Didier Delaunay, Kurios

L'amour de la cuisine

Recueil poético-sentimental et culinaire où pour chaque saison, chaque émotion, un poème et une recette sont proposés

Didier Delaunay met en avant une forme de transmission, de partage, une forme particulière de s’exprimer. L’auteur souligne que, derrière chaque homme sommeille une femme, et, à travers cet ouvrage, Didier Delaunay rend hommage à cette féminité.

À chaque saison, à chaque émotion, un poème et une recette différente, choisie et expérimentée par son auteur.


Didier Delaunay n’était à priori pas voué à la cuisine. À l’âge de quinze ans, ce jeune adolescent ne mangeait rien et n’était en aucun cas intéressé par ce domaine. Mais, issu d’une famille de restaurateurs, c’est par « devoir » qu’il choisit de se diriger vers la cuisine. À 21 ans, ce jeune homme a le déclic en ayant la chance de partir à la découverte de grands restaurants. Il sait désormais que c’est ce qu’il veut faire de sa vie. À partir de ce moment, il met tout en œuvre pour réaliser sa passion, et part à la rencontre des plus grands chefs et visite les plus grands restaurants. Dès lors, il acquiert bases et la rigueur nécessaires à ce métier, et qui font de lui, à ce jour, un des chefs français reconnu du milieu.


22.50 €

Ajouter au panier


Broché + illustrations quadri - 56 pages
240x170mm (lxh) - 240x170mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-247-2
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 23/11/2012

Mora ou le triomphe du bâtard ( Les conquérants tome 3)

Michel Ruffin

Mora ou le triomphe du bâtard ( Les conquérants tome 3)

Pourquoi une bande d’Espagnols est-elle poursuivie par une équipe de sarrasins aux ordres de l’Emir de Cordoue ?

Pourquoi  une bande d’Espagnols est-elle poursuivie par une équipe de sarrasins aux ordres de l’Emir de Cordoue ?

Pourquoi le comte d’Anjou, le duc de Normandie, le pape et une société secrète veulent-ils tous mettre la main sur ce qu’ont emporté les Espagnols au préjudice du Calife de Cordoue ?

Il est vrai que ce qu’ils transportent peut changer la face du monde et notamment celle de l’Eglise.

Cette quête des objets convoités va s’inscrire dans un contexte politique tendu. Le jeune duc de Normandie devra faire face à la révolte de certains grands du duché. Le roi de France Henri 1er tentera d’envahir la Normandie. La papauté déliquescente essayera de retrouver un peu de dignité mais n’empêchera pas le grand schisme d’intervenir qui donnera naissance à l’Eglise orthodoxe. C’est aussi le siècle qui verra, l’Angleterre devenir province normande, l’Italie partiellement colonisée par les Normands  et le pouvoir spirituel sous l’impulsion d’un grand pape prendre le pas sur le pouvoir temporel. C’est le début d’une longue prise en main de l’Eglise sur la société qui aboutira à tous les excès, notamment ceux de l’inquisition. Ce onzième siècle se clôturera par la première croisade, où aura lieu un véritable génocide de la population de Jérusalem par les croisés. Ce sera le début du déchirement entre deux civilisations qui durera des siècles et qui aura des conséquences jusqu’à notre époque.

Gerbert Hautecour, le descendant de Béatrice et de Mathilde, l’étrange  Aliénor de Breuil, la fascinante Marie Goran des Mousseaux, la douce Emeline et le trouble Dekerdec sont avec Guillaume de Normandie les principaux héros de ce troisième volet de la saga des Conquérants qui revisite tout le 11e siècle.

Poursuites, passions, trahisons, amour fou, obscurantisme,  vengeances aveugles, guerres de conquêtes, constructions des grandes abbayes normandes,  triomphe de la première multinationale européenne avec l’ordre de Cluny, tels sont les ingrédients qui alimentent et pimentent ce dernier volet de la trilogie. Il est vrai que l’Histoire de cette dernière partie du siècle est de loin la plus riche.

L’invasion de l’Angleterre et le génie du duc Guillaume de Normandie occupent bien évidemment une place de choix dans ce thriller historique.

 

Avis des lecteurs

 

Evelyne Perrot : J'ai lu le Tome 1: Béatrice l'insoumise Le tome 2: la vengeance de Mathilde et enfin le tome 3.
Chaque tome correspond à une génération de la même famille.
Je me suis laissée emporter par l'ambiance, des personnages attachants ou détestables.Du roman , mêlés à des faits réels comme l'invasion de Guillaume le Conquérent.
Il faut bien sûr aimer l'Histoire du Moyen Age. J'ai passé d'agréables moments à lire ces 3 livres


> Voir "Les Conquérants" Tome 1
> Voir "Les Conquérants" Tome 2

> Voir "Les Conquérants" Tome 3 - Grand Format


Michel Ruffin, avocat de formation et ancien dirigeant d’entreprise, se consacre depuis maintenant quinze ans à la littérature. Il est l’auteur de très nombreux ouvrages dont Orage sur la Calonne, roman récompensé par deux prix littéraires, et d’un roman historique Le Secret des Bierville-Harcourt. Passionné d’Histoire, il signe ici son neuvième roman, troisième tome de la trilogie


11.00 €

Ajouter au panier


Broché - 724 pages
110 x 180mm (lxh) - 110 x 180mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 9791091468336
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 21/11/2013

Eurocopter X3

Dominique Fournier

Eurocopter X3

Le X3 (xcube) est issu d’une profonde réflexion industrielle visant à augmenter la vitesse des hélicoptères à des coûts acceptables pour les utilisateurs : fournir un « outil » simple est le fil rouge de ce projet.

Le X3 est un démonstrateur technologique d’hélicoptère à grande vitesse, dans le monde anglo-saxon il rentrerait dans la catégorie des « X-plane ». Il est issu d’une longue lignée d’appareils expérimentaux  à décollage et atterrissage verticaux fabriqué pour la grande vitesse.

Le X3 est surtout une extraordinaire aventure humaine qui renoue avec l’esprit pionnier en aéronautique des années 1950-1960. En partant du premier vol puis en revenant à la conception, la fabrication et l’assemblage du X3 pour repartir sur les premières phases d’essais en vol, les démonstrations en vol lors du dernier salon du Bourget, la tournée promotionnelle aux USA et l’engouement fantastique que créa cette machine, le récit s’attache, à travers des anecdotes et une narration de la  « vie quotidienne », à montrer comment des hommes et des femmes totalement engagés sur un projet commun sont capables de soulever des montagnes et relever les plus grands défis. Si les essais en vol du X3 sont le fil conducteur, les autres aspects sont mis en valeur à travers les différents acteurs du projet X3.

Préfaces du Dr Luz Bertling, CEO et Président d'Eurocopter et de Jean-Brice Dumont vice-président exécutif Recherche et développement d'Eurocopter.


Né en 1960, l’auteur avait neuf ans lorsque l’homme a marché sur la lune et lorsque Concorde a effectué son premier vol. Deux événements qui ont marqué l’enfance de Dominique Fournier et déclenché un espoir : rejoindre le monde des essais en vol et un rêve : voler à bord de prototypes mythiques. Espoir qui sera assouvi après des études d’ingénieur aéronautique à Toulouse en entrant au Centre d’Essais en Vol. Un an dans la prestigieuse Ecole du Personnel Navigant d’Essais et de Réception à Istres, pour y suivre la formation d’ingénieur navigant d’essais, le fera entrer de plein pied dans le monde passionnant des voilures tournantes, domaine qu’il ne quittera plus. Sa carrière au Centre d’Essais en Vol, organisme certificateur de l’état français, lui permettra de voler sur un nombre considérable de prototypes d’hélicoptères européens et américains. Au début des années 2000, il rejoint Eurocopter pour y participer aux essais en vol du NH90 puis à la grande aventure du X3 réalisant ainsi son rêve d’enfant.


45.00 €

Ajouter au panier


Broché - quadri - 160 pages
240x210mm (lxh) - 240x210mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 9782355932618
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 22/05/2014

Chirac s'emmerde

Théodore Musard & Achille Wolfoni

Chirac s'emmerde

... ou la vie quotidienne de Jacques Chirac sous le règne de Nicolas Sarkozy

La télé l'a réveillé brusquement. Il était dix-huit heures et Julien Lepers avait déjà ses fiches à la main. Il n'a pas bien compris les premières questions qu'on posait aux champions. Il a sonné pour qu'on lui serve quelque chose de frais, histoire de se remettre les idées en place. Oui, une bière, par exemple. Il faudrait absolument qu'il trouve quellque chsoe à faire. Ces après-midi monacales, où l'on tourne sans repos sur soi-même, c'estr tout de même un peu long. Les gens qui travaillent ne s'imaginent pas comme cela peut être fatigant de ne rien faire, surtout lorsque l'on est porté à la méditation. Soudain, une des questions que posait l'animateur lui apparut comme une révélation : " Je suis un écrivain breton, enterré à Saint-Malo, et dont le génie littéraire s'exprimait dans la nostalgie. Auteur de René, d'Atala, des Mémoires d'outre-tombe, je suis, je suis ?". Il avait levé d'un coup sa grande carcasse et s'était exclamé à haute voix, comme s'il avait appuyé sur le buzzer : " J'ai trouvé ! Je vais écrire mes Mémoires."

Avis des lecteurs

Nougatine : Offert en cadeau qui a beaucoup plu en attendant le 2ème ouvrage sur les mémoires de Mr Chirac.Si vous connaissez sa date de parution ce serait super!

marie99 : Quel talent ce Musard (qui se cache derrière ce pseudo?)! Il faut dire que son héros inspire. J'ai lu d'autres livres du même acabit, avec pour héros Chirac: "Le blog du Chi" et "c'est tous les cinq ans et c'est ce soir". Morte de rire. J'attaque ses mémoires (rira bien qui rira le dernier).

Catherine Humbert : Lorsque j'ai entendu parlé de ce livre il y a quelques jours, j'avoue que je me me suis demandée ce que c'était que ces antimémoires. Je viens de le lire, et je me suis payée de très bons moments, pratiquement de bout en bout, une bonne tranche de rigolade, je n'avais pas autant ri avec un livre depuis longtemps. C'est bien plus vrai que nature, je le conseille à mes amies et vraiment, ne le ratez pas, Chirac est tordant et les autres sont vraiment pas mal non plus. Ca change de la langue de bois habituelle et puis pour un roman, c'est pas original, c'est carrément génial. Vraiment à ne manquer sous aucun prétexte. Bonne lecture à tous.

Estelle : Qu'apprendre des mémoires de Jacques Chirac. A vrai dire, pas grand chose. On se doute que pour entrer dans l'histoire, notre ancien président ne peut compter que sur lui-même. Reste que, comme l'écrivait Malraux, "la vérité d'un homme, c'est d'abord ce qu'il cache". C'est pourquoi, il faut lire ce roman, le plus inventif et le plus impertinent de la rentrée. Mieux que des mémoires, ces antimémoires sont hilarantes. Un monument de drôleries, d'inventions, de situations cocasses. Car la vérité, c'est que Chirac, s'il publie ses mémoires, c'est avant tout pour tromper l'ennui. A lire donc, à offrir aussi pour le meilleur et les fous rires !!!

Annie Duchene : ce livre est divertissant, bien écrit, plein d'humour, il nous donne un visage très humain et bien sympathique de notre précédent Président.

Hervé : L'approche des auteurs est loufoque et très originale. Le résultat est une réussite totale. C'est drôle, impertinent, jubilatoire sans jamais tomber dans la méchancetée gratuite et facile. Les 150 pages se parcourent sans lâcher le livre.J'espère que le deuxième volume est dans la même veine

M. Michel Gaubil : Amusant à lire, parfois on ne sait plus si on est dans un roman ou une biographie


Théodore Musard, dit l'Auvergnat, a longtemps dirigé une entreprise d'ingénierie financière à Nice. Observateur averti de la vie politique française, il est antiquaire à Venise. Achille Wolfoni a fait sa carrière dans les ressources humaines dans différents motels de la côte d'Azur. Il est bouquiniste quai Voltaire.


15.00 €

Ajouter au panier


Broché - 160 pages
150x210mm (lxh) - 150x210mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-076-8
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 01/10/2009

Brocéliande secrète (en rupture de stock)

Alain Bocher & Klaod Roparz

Brocéliande secrète (en rupture de stock)

Un voyage au cœur de la célèbre forêt du roi Arthur, berceau mythique de légendes et de mystères...

Cette histoire s'est passée il y a très longtemps. En ce temps-là, les événements merveilleux se produisaient souvent et chacun avait suffisamment gardé son coeur d'enfant pour ne pas s'en étonner outre mesure.
Berceau mythique de légendes et de mystères...
Les chevauchées glorieuses du roi Arthur et des chevaliers de la table ronde résonnent encore dans cette forêt magique.
Merlin, le fils de la forêt...Et tous ces personnages qui vivaient dans la forêt se seraient-ils évaporés ? Existent-ils encore ? Ne suffirait-il pas de franchir une porte vers un autre monde ?
Cette porte, Klaod Roparz et Alain Bocher l'ont franchie et vous invitent à venir rêver à Brocéliande, à travers cet ouvrage.

Avis des lecteurs

ANGELIQUE de FNAC Metz : Un livre magnifique aux photographies incroyables sur la beauté de Brocéliande. Découvrez tous les mystères que cette forêt cache et toute l'histoire qui s'y rattache. La nature nous apparaît comme dans un rêve et pourtant cette forêt existe bel et bien!


Après des études aux Beaux-Arts de Paris, section architecture, Alain Bocher s'adonne à l'une de ses nombreuses passions : la peinture. Il a publié, entre autres, de nombreux ouvrages sur le Tarot et fut le créateur de la première revue française sur le Tarot de Marseille : l'Arcane 14. Klaod Roparz, dès l'âge de quinze ans, consacre tout son temps libre à apprendre l'art de la photographie. Après un parcours insolite, il devient photographe artistique à part entière. Ses thèmes de prédilection sont la vie quotidienne et la nature. Brocéliande secrète est son troisième ouvrage.


0.00 €

Ajouter au panier


Broché+ couverture à rabats - 96 pages
297x210mm (lxh) - 297x210mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-140-6
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 23/06/11

Les invincibles (Tome 2)

PHILIPPE THOMAS

Les invincibles (Tome 2)

Le second tome de la saga irlandaise en 1866

Après la période de l’espoir vient celle de l’épreuve. La famine menace la campagne et ses habitants. John Fielding affrète un navire et, au mépris des vents contraires et d’une violente tempête, tente de débarquer une cargaison de vivres sur le sol irlandais.

 Pendant son absence, le cottage de la famille Fitzgerald brûle et la belle Kathleen disparaît. Lancé à sa recherche, John verra son destin vaciller lorsque, mêlé malgré lui à la révolte des « Invincibles », il assiste à la tentative de prise de l’hôtel de ville de Galway par les insurgés. Pris dans la tourmente des charges de cavaleries, sous le feu d’un régiment de fantassins anglais, saura-t-il éviter le sort de ses compagnons ?

 Entre mort brutale et déportation, la plupart d’entre eux connaissent une fin tragique ; en effet, ceux qui n’ont pas versé leur sang dans les rues de la ville sont embarqués, après un procès expéditif, sur un bateau-prison à destination de l’Australie. Et si, d’aventure, l’un ou l’autre tente une évasion, c’est pour connaître le sort des naufragés volontaires, abandonnés au hasard des flots.

 Le succès dédaigne l’adversité : à côté des douleurs, la vie mondaine suit son cours comme si de rien n’était, allant de fêtes en mariages fastueux au moyen desquels les familles en vue renforcent réciproquement leur puissance, parfois au mépris des aspirations individuelles et en sacrifiant de manière cynique, tel ou tel de leurs proches. Pourtant, la peine et le malheur finissent par les atteindre au moment où ils y pensent le moins et, sans prendre garde à leur état privilégié, leur infligent de cruelles expiations.

 Dans ces bouleversements étranges, les caractères se révèlent et ceux qu’on ne voyait que faibles ou vains prennent, au fil des événements, une dimension inattendue et acquièrent une réelle valeur. Et puis, du fond de cette sinistre tour de Dungaire où gît un blessé sanglant, une étincelle jaillit, de celles qui peuvent allumer – qui sait ?- une brindille de bonheur.


> A voir également : "Les invincibles" Tome 1


Né près de Besançon, vieille ville espagnole, ce siècle ayant cinquante et un ans, il éprouve très jeune un goût littéraire contrarié, comme bien d’autres, par les obligations de la vie et les nécessités alimentaires, dévoreuses de vocations. Le prosaïque l’emportant donc provisoirement, il écarte les Lettres au profit du Droit, hante plusieurs administrations et fréquente les cercles du pouvoir local. L’histoire ayant pourtant sa morale, comme la fable, il finit par retourner à l’écriture et à s’y consacrer définitivement : les Lettres ont toujours gain de cause. Épris de l’époque baroque au point de passer ses journées avec Rameau, Haendel ou Couperin, l’auteur s’est efforcé d’écrire cet ouvrage comme on composait autrefois. Plutôt que composer, d’ailleurs, il faudrait dire penser ou ressentir : car c’est en se laissant prendre par les impressions que l’histoire lui inspirait en les restituant dans toute leur variété, tantôt émue, parfois enrubannée, exubérante ou bouffonne, mais toujours libre, qu’il s’est efforcé de reproduire l’idéal qu’il est allé chercher au fond des siècles comme le meilleur de l’esprit humain.


22.90 €

Ajouter au panier


Broché - 544 pages
240x150mm (lxh) - 240x150mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-194-9
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 23/02/2012

Marie Stuart : sainte ou putain ?

Dominique LABARRIÈRE

Marie Stuart : sainte ou putain ?

Sublime pour les uns, scandaleuse pour les autres, martyre de sa foi ou comploteuse, complice de l'assassinat du roi son époux ou victime d'abominables machinations, Marie Stuart ne saurait laisser indifférent. Un essai qui se lit comme un roman.

Sublime pour les uns, scandaleuse pour les autres, martyre de sa foi ou comploteuse frénétique, complice de l'assassinat du roi son époux ou victime d'abominables machinations, créature aveuglée par la passion ou femme assumant sa liberté, Marie Stuart ne saurait laisser indifférent. Sa fin tragique, qu'elle a su affronter avec dignité et panache, pare sa mémoire d'une aura romantique qui a sans doute fortement contribué à masquer les ombres d'un parcours hiératique et d'une personnalité aussi complexe que déroutante.

Son destin est indissociable de celui d'une autre icône du XVIe siècle, Élisabeth 1ère d'Angleterre.

Entre Marie, plus femme que reine et Elisabeth, plus reine que femme, s'établit une étrange relation sur fond de fascination/répulsion, de conflit d'ambition, d'oppositions confessionnelles qui, dans le droit fil de la tragédie grecque, ne peut se clore que par l'élimination de l'une d'elles.

Ce sera Marie...Parce qu'elle est la plus faible ? Ou la plus fautive ?

Avis des lecteurs

Historion : Un livre qui veut casser les clichés et qui y arrive plutôt bien. Des anecdoctes intéressantes mais qui va plus loin que cela


Après sa très remarquée contre-enquête sur le procès des Templiers, l'auteur livre ici un travail rigoureux d'investigation et d'analyse uniquement basé sur les faits avérés, les actes authentifiés des protagonistes et les seuls documents validés par les meilleurs historiens. Cet essai, qui se lit, comme un roman, apporte des réponses objectives et argumentées aux questions que la destinée de Marie Stuart ne cesse de susciter depuis des siècles.


17.00 €

Ajouter au panier


Broché - 160 pages
150x210mm (lxh) - 150x210mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-203-8
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 22/03/2012

La marque de l'orage ( Les maîtres de l'orage tome 1)

Véronique David-Martin

La marque de l'orage ( Les maîtres de l'orage tome 1)

Un roman d'initiation et d’aventure, qui se déroule sur une île imaginaire au large de la Bretagne pendant la Seconde Guerre mondiale, et qui mêle le fantastique au réalisme sur un fond historique.

Septembre 1939, la guerre commence. Marwen Goulaouenn vient d’arriver avec sa famille sur l'Ile Verte, réputée pour sa forêt ancestrale, la noirceur de ses légendes et la puissance de ses orages. Déstabilisée par la « drôle de guerre », l’île est aussi victime d’une vague de meurtres et de terreur, que la rumeur locale et les superstitions attribuent à une Bête mystérieuse.

Marwen n’est pas une fille comme les autres : mûrie par une santé fragile, elle est hantée par le Manac’h, un mystérieux compagnon seulement visible d’elle qui ne la quitte jamais.

Malgré les interdits qui frappent la forêt, Marwen s’y sent puissamment appelée. Elle y rencontre une étrange créature redoutée des gens de l’île, intermédiaire entre le monde réel et le monde des mythes. Ce que la créature lui fera découvrir bouleversera à jamais la vie de Marwen.

Serait-il possible qu’elle soit l’Elue qui, d’après la légende, sauvera l’île d’un mal bien plus profond que la menace allemande ou que les crimes sanglants de la Bête ?


> Voir également

Les Maîtres de l'orage Tome 2

Le Dernier chaos


                                                                                        Avis des lecteurs

Dubruit : c’est du tout bon, que l’on soit jeune ou moins jeune. Beaucoup d’éléments restent en suspens, ce qui promet un tome deux très dense.

benbed : J'ai dévoré "la marque de l'orage". Moi qui avais tant aimé le monde d'"Harry Potter", je me suis plongée dans l'univers de l'île verte et de son héroïne Marwen !!! J'ai fait un voyage dans le temps, puisque j'ai découvert l'ambiance de la seconde guerre mondiale sur cette île imaginaire battue par les vents et les orages mais j'ai aussi voyagé au coeur de la magie, puisque, comme Marwen, j'ai été happée par un monde parallèle, magique, parfois sombre, et habité par les traditions et les légendes. Je recommande vraiment ce livre et j'attends avec impatience les deux autres tomes de cette trilogie ! Bonne lecture à tous !

Armelle Broucke : Un livre excellent entre réalité et monde imaginaire que vous dévorez de hâte de connaître la suite. Un premier tome qui annonce une belle trilogie

Critiques presse :

"Marwen, la jeune héroîne de Véronique David-Martin, deviendra-t-elle l'Harry Potter breton ? " - Ouest France

"Une expérience à partager avec vos adolescents" - Fémi-9

 


V. David-Martin est d’origine bretonne mais vit en Grande-Bretagne depuis une vingtaine d’années. Elle a un doctorat de littérature comparée et a écrit un mémoire sur le berger et conteur écossais, James Hogg, grand ami de Sir Walter Scott. Elle a enseigné à l’université en Ecosse et dans le secondaire en Angleterre. Elle a été publiée en Grande-Bretagne et a donné des conférences à la Sorbonne sur son expérience de la création. Sa passion pour les contes et légendes et son intérêt pour la puissance universelle des mythes l’ont inspirée dans l’écriture de La Marque de l’Orage.


22.90 €

Ajouter au panier


Broché - 364 pages
150x240mm (lxh) - 150x240mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-210-6
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 20/04/2012

Jacques Cartier (en rupture de stock provisoire)

Yves Jacob

Jacques Cartier (en rupture de stock provisoire)

La biographie de ce grand aventurier qui porta haut les valeurs de Saint Malo et découvrit le Canada.

Il y a 479 ans, Jacques Cartier découvrait le Canada. Parti de Saint Malo, il remonta le Saint Laurent. Un exploit immense, même si, plusieurs siècles avant lui, Celtes et Vikings avaient touché le continent américain. En une époque où les découvreurs cherchaient les routes de l’or et des épices, jacques Cartier, lui, allait la main tendue vers « les Sauvages ». Aux massacres, il préférait le dialogue. Il eut à affronter les tempêtes et les glaces, l’hostilité des Indiens et les ravages du scorbut sur son équipage ; il triompha de tout, et revint sain et sauf, sans l’or qu’il avait cru trouver, mais riche d’une légende qui nous fascine encore. C’est l’histoire de ce marin malouin qu’Yves Jacob nous fait découvrir avec un grand souci d’authenticité et une verve de conteur dignes des exploits d’un illustre conquérant de l’Amérique.


Yves Jacob est né en 1940 à Dinan, place Du Guesclin. Il est le fondateur du Salon du Livre de Caen et est l’auteur de nombreux ouvrages. Il a publié de nombreux ouvrages à succès.


9.90 €

Ajouter au panier


Broché - 110x180mm (lxh) - 110x180mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 979-10-91468-40-4
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 10/07/2013

Eclats d'hélices - warbirds et éclairages fantastiques

François Brévot

Eclats d'hélices - warbirds et éclairages fantastiques

François Brévot nous rapporte dans ce livre des images exceptionnelles des avions ayant marqué l’histoire des deux guerres mondiales.


Au travers de ses voyages autour du monde  et de sa connaissance du milieu aéronautique militaire, il nous permet grâce à des textes courts de découvrir ou redécouvrir ces appareils mythiques souvent restaurés par des passionnés et dont les capacités en vol impressionnent fortement le public des amateurs ou tout simplement les amoureux de l’histoire des deux guerres. Un livre de référence sur le sujet

> Du même auteur :

Avions et salons remarquables
L'Agenda de l'aviation
Avions et meetings d'exception



Chargé de ses 15 kg d’optiques et de « Nikon » en sac à dos, François Brévot voyage sans relâche sur tous les continents depuis vingt ans, à la chasse aux images d’avions. Les prises de vues en vol, tout comme les « Airshows » les plus exotiques, ou même les musées, entrent tous dans ses meilleurs albums d’images. Ainsi, l’auteur photographie plus régulièrement dans des pays aussi divers que le Canada, la Nouvelle-Zélande, l’Autriche ou la Russie. Il a publié Avions et meetings d’exception aux éditions Pascal Galodé en 2011, Avions et salons d’exceptions en 2013 et L’Agenda de l’aviation.


30.00 €

Ajouter au panier


Broché - quadri - 160 pages
270x210mm (lxh) - 270x210mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 9782355933295
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 05/10/2014

Les chiens de guerre

François Dominguez

Les chiens de guerre

Dominique, dix-sept ans, part, guidé par sa soif d'absolu qui le mène, quinze ans durant, des Balkans à la jungle birmane, des rives de l'Euphrate aux tours de La Défense. Il comprend peu à peu que ces sentiments purs peuvent se fragmenter dans le fracas des tirs de mortiers, dans les yeux d'un enfant mort.

Ces pages retracent l'histoire d'une quête, d'une désillusion et d'une amitié. Elles nous livrent un témoignage brut sur la guerre et sur les hommes qui la font. D'une écriture virile, parfois même violente et arrogante, François Dominguez nous fait voyager dans la noirceur du monde et lance un regard sans complaisance sur ceux qui croient le faire tourner. Il n'en oublie pourtant pas l'essentiel : le respect de l'autre, la dignité de l'être humain, l'humilité, le don de soi et surtout la loyauté de ces affreux, engagés volontaires, qu'il préfère appeler les chiens de guerre.


François Dominguez est photographe-reporter de guerre depuis 1993. Il a couvert les principaux conflits de ces quinze dernières années, de l'ex-Yougoslavie au Sud-Est asiatique, de l'Afrique à l'Irak. Il signe ici un document inspiré de ces


19.00 €

Ajouter au panier


Broché - 266 pages
217x150mm (lxh) - 217x150mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-3559-3004-1
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 15/11/2007

Saint-Malo

Dominique Le Brun

Saint-Malo

Écrit et photographié par un Malouin d'adoption, cet album est né d'un coup de foudre : pour Dominique Le Brun, Saint-Malo est la plus belle cité maritime au monde.

C'est en journaliste qu'il nous fait partager sa passion pour cette ville dont la personnalité exceptionnelle résulte d'une histoire mouvementée.

Chaque chapitre de ce livre se lit et se regarde comme un reportage qui nous entraîne dans le sillage des corsaires et des terre-neuvas, des cap-horniers et des solitaires de la Route du Rhum.

Nous découvrirons aussi les hôtels d'armateurs et les malouinières, les bistrots de marins, les remparts et les forts, tous ces lieux connus ou moins connus qui contribuent à entretenir le mythe malouin.

Nul doute qu'après avoir plongé dans ces pages,le visiteur en escale à Saint-Malo se lancera sans attendre dans une exploration poussée des lieux. Mais sans doute aussi certains Malouins regarderont-ils leur ville d'un oeil nouveau.

 

> Voir également


Saint-Malo cité maritime, station balnéaire
Saint-Malo intra-muros
Saint-Malo, la cité corsaire (poche)


Dominique Le Brun est journaliste nautique. Il a publié de très nombreux ouvrages sur le monde maritime. Il est également Secrétaire général de la SGDL.


30.00 €

Ajouter au panier


Relié integra - 192 pages
270x250mm (lxh) - 270x250mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-7491-1081-3
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 15/11/2007

Le miracle oublié (provisoirement en rupture de stock)

Serge Bilé

Le miracle oublié (provisoirement en rupture de stock)

On connaît l'histoire des apparitions de Lourdes et de Fatima. On sait moins, en revanche, que la Vierge Marie est apparue à plusieurs reprises à quatre jeunes femmes en Martinique. Un pan de l'histoire de l'île à découvrir.

On connaît l'histoire des apparitions de Lourdes et de Fatima qui attirent chaque année des millions de pèlerins du monde entier. On sait moins, en revanche, que la Vierge Marie est apparue à plusieurs reprises à quatre jeunes femmes en Martinique. Ce miracle, authentifié et validé par les autorités religieuses de l'époque, a fait l'objet d'un minutieux rapport rédigé par un prêtre qui procéda à un interrogatoire serré des témoins de ces événements. Ce livre nous raconte par le détail la chronologie de ces manifestations, mais aussi la longue et difficile bataille qu'il fallut mener pour les faire reconnaître dans un contexte difficile marqué par l'éruption de la montagne Pelée qui fit 30 000 morts et détruisit jusqu'aux archives de l'évêché relatives à ces faits. On découvre l'étonnante ferveur religieuse qui animait la population de l'île au lendemain de l'abolition de l'esclavage. Et on comprend mieux, à la lumière de ces apparitions, l'impact de la religion catholique aujourd'hui dans cette partie du monde.

Découvrez les autres titres de Serge Bilé :

Au secours le prof est noir !

Et si dieu n'aimait pas les noirs ?

Sombres bourreaux

Blanchissez-moi tous ces nègres !

Paroles d'esclavage + DVD

Quand les noirs avaient des esclaves blancs

La mauresse de Moret


Serge Bilé, journaliste à France Télévisions, a publié une demi-douzaine d'ouvrages, dont les best-sellers Quand les Noirs avaient des esclaves blancs et Si Dieu n'aimait pas les Noirs. Enquête sur le racisme au Vatican. Il a publié récemment Paroles d'esclavage et Sombres Bourreaux chez Pascal Galodé Editeurs.


13.00 €

Ajouter au panier


broché - 120 pages
210x150mm (lxh) - 210x150mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-028-7
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 15/05/2008

Chirac revient

Théodore Musard & Achille Wolfoni

Chirac revient

Les Antimémoires de Jacques Chirac, rêvant de revenir de son exil

En remontant l’escalier du Quai Voltaire, Chirac se disait que ce n’était pas raisonnable, qu’il n’avait plus vingt ans, que c’était ridicule.

Il s’était effondré dans le canapé. Il avait allumé LCI. C’était le G20, Sarkozy attrapait Angela Merkel par l’épaule. Elle se forçait à rire.

Il tapait dans la main de David Cameron comme si c’était un vieil ami.

Il tirait Obama par la manche et clignait de l’œil devant Poutine.

– Ca ne peut pas continuer comme ça. 

Chirac avait parlé à voix haute.

Ca l’avait pris à la gorge comme l’odeur d’une maison de campagne que l’on retrouve après des années d’une vie ardente.

Il s’était levé, et sa voix avait soudain rempli le silence.

Son visage affichait un sourire conquérant. Il avait lancé, comme au matin de la bataille :

– Dehors, les prétendants, c’est le retour du Dabe.

Avis des lecteurs

Hervé : Après un premier opus particulièrement réussi Chirac s'emmerde - Antimémoires ou la vie quotidienne de Jacques Chirac sous le règne de Nicolas Sarkozy les auteurs ont écrit ce deuxième roman. La surprise, née du style drolatique du premier volet, à bien entendu disparue. Toutefois les 120 pages se lisent avec beaucoup de plaisir. Les personnages sont tous plus vrai que nature. L'histoire se poursuit et devient donc plus contemporaine. La chute se devine un peu, mais elle est tout de même très drôle.

bsk2 : j'ai beaucoup apprécié l'humour de ce livre, très amusant, et je ne vais pas tarder à lire le précédent tome.

V. Viviane : Ce tome II est dans la veine du tome I : réaliste, amusant et bien écrit, ce qui ne gâche rien. Si tout n'est pas vrai on aimerait que cela le soit ! Il y a bien quelques piques, sûrement justifiées, mais aussi amusantes que le reste. Bref, ce livre est une agréable détente.


Théodore Musard, dit l’Auvergnat, a longtemps dirigé une entreprise d’ingénierie financière à Nice. Observateur averti de la vie politique française, il est antiquaire à Venise. Achille Wolfoni a fait sa carrière dans les ressources humaines dans différents motels de la côte d’Azur. Il est bouquiniste quai Voltaire. Chirac revient est leur deuxième roman.


15.00 €

Ajouter au panier


Broché - 128 pages
150x210mm (lxh) - 150x210mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-098-0
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 17/06/2010

Les invincibles

Philippe Thomas

Les invincibles

Le premier volume d'un magnifique roman historique sur l'Irlande de 1865

En mai 1866, John Fielding, un jeune anglais traverse la mer d'Irlande pour occuper le poste de régisseur du terrible lors Ashton, dont la rapacité en affaires n'a d'égale que son habileté. Despote sur son domaine, il tient à sa merci ses paysans, qui, excédés, ne rêvent que d'interrompre le paiement des loyers de ses terres et de brûler le magnifique château de Castleragh, situé près de Galway, symbole des peines ininterrompues qu'ils ont eu à subir depuis la "Grande Famine" survenue vingt ans plus tôt.
Entre la violance des uns et la rouerie des autres, le régisseur a fort à faire dans son emploi, d'autant qu'il éprouve un vif sentiment pour la belle Kathleen Fitzgerald, fille du principal débiteur du lord.
Un pied dans la misère, l'autre dans les salons brillants de l'aristocratie, il éprouve le poids des contradictions de la société irlandaise du XIXe siècle : les fastes d'une minorité jetée à la face d'une population largement démunie, l'opposition de deux religions différentes et les bruits d'une révolte qui, partie des États-Unis, menace d'ensanglanter le pays tout entier.
Un héritage imprévu le met en position, par des investissements judicieux, d'améliorer le sort des agriculteurs mais il comprend rapidement que la tâche qu'il s'est imposée rencontre bien des oppositions en premier lieu des paysans eux-mêmes. Devra-t-il renoncer ou s'éloigner de l'Irlande dont il s'est fait une seconde patrie et oublier Kathleen ?

> A voir également : "Les invincibles" Tome 2


Né près de Besançon, vieille ville espagnole, ce siècle ayant cinquante et un ans, Philippe Thomas éprouve très jeune un goût littéraire contrarié, comme bien d'autres, par les obligations de la vie et les nécessités alimentaires, dévoreuses de vocations. Le prosaïque l'emportant donc provisoirement, il écarte les Lettres au profit du Droit, hante plusieurs administrations et fréquente les cercles du pouvoir local. L'histoire ayant pourtant sa morale, comme la fable, il finit par se retourner à l'écriture et s'y consacre définitivement : les Lettres ont toujours gain de cause.


22.90 €

Ajouter au panier


Broché - 496 pages
150x240mm (lxh) - 150x240mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-132-1
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 23/06/11

Le vertige du Rhombus (Les Maîtres de l'orage tome 2)

Véronique David-Martin

Le vertige du Rhombus (Les Maîtres de l'orage tome 2)

Le second volet des Maîtres de l'orage qui parle de la science positive et altruiste du grand-père de Tréharec, ami de Nikola Tesla, contre la science destructrice et inhumaine des nazis

Le Vertige du Rhombus se déroule parallèlement en 1942 et en 2012. L’île verte est sous la botte allemande depuis 1940. On retrouve Marwen et Gaël à travers le regard de deux nouveaux narrateurs. En 1942, la narratrice est Anne de Tréharec, sœur de James, personnage secondaire du premier roman, qui, ayant fui Paris, arrive sur l’île pour se réfugier chez sa grand-mère, la Dame du château, Mme de Tréharec. En parallèle, en 2012, Arnaud, le second narrateur, passe un été sur l’île où il va faire des découvertes extraordinaires non seulement sur le passé mais aussi sur lui-même.
 
Alors que le premier tome parlait de légendes et de superstitions, le second tome parle surtout de science : la science positive et altruiste du grand-père de Tréharec, ami de Nikola Tesla, contre la science destructrice et inhumaine des nazis qui ont installé un laboratoire de recherches clandestinement sur l’île.
 
Plusieurs personnes disparaissent dans des circonstances étranges, justifiant le nom ancestral de l’île, Enez Disrann (l’île des disparitions), et nourrissant les superstitions des îliens. Leur quête pour retrouver les disparus amènera Anne et Marwen à découvrir le  très mystérieux « Rhombus », le secret infernal des nazis.
 
Les forces du Bien, représentées par les jeunes héros en 1942 et par Arnaud et son nouvel ami Sieg en 2012, devront affronter celles du Mal, représentées en 42 par les nazis et au XXIe siècle par leurs descendants, les promoteurs qui veulent s’approprier le fort et son secret mortel.
 
En filigrane de l’histoire, invisible de tous, planera toujours l’ombre maléfique du Mal absolu entraperçu par Marwen à la fin du premier tome...

> Voir également

Les Maîtres de l'orage Tome 1
Le Dernier chaos


Avis des lecteurs

Angebed : J'avais énormément aimé le premier tome mais je dois avouer que le second m'a emballée. Dans ce roman historique, fantastique et humaniste, nous voyageons au cur de la Seconde Guerre mondiale avec en parallèle un récit de nos jours. Bravo à l'auteur pour la clarté de l'histoire et l'émotion qui s'en dégage ! Le récit est palpitant, les personnages profonds et attachants. Vivement le troisième tome pour que je puisse à nouveau m'immerger dans l'ambiance de l'île Verte !

Ano : J'avais énormément aimé le premier tome mais je dois avouer que le second m'a emballée. Dans ce roman historique, fantastique et humaniste, nous voyageons au cœur de la Seconde Guerre mondiale avec en parallèle un récit de nos jours. Bravo a l'auteur pour la clarté de l'histoire et l'émotion qui s'en dégage ! Le récit est palpitant, les personnages profonds et attachants. Vivement le troisième tome pour que je puisse à nouveau m'immerger dans l'ambiance de l'île Verte !

Mochey : La suite palpitante de "La Marque de l'Orage", un roman mêlant histoire et fantastique (légendes celtiques/bretonnes, rêves et visions...), aventure et suspense, frissons et grands mystères.

Noune : Je viens de terminer le deuxième tome de la trilogie des Maitres de l'Orage, "Le vertige du Rhombus" et je vous le recommande chaudement. Aventure, rebondissements, amitié, courage... Tous les ingrédients nécessaires à un roman destiné a un public à partir de 12 ans. Pour les ados et les adultes... Vous y trouverez des personnages de 15 ans capables de ce que nous adultes, n'avons pas le courage de faire... Une grande leçon de courage et d'amitié pour nous et nos enfants ados. Une leçon de vie qui préparera nos enfants à améliorer notre monde... Une trilogie destinée à nous autres parents qui ne trouvons pas toujours de livres pour nos enfants adolescents.. Lisez-les avec vos enfants et surtout parlez-en avec eux!!!

Marie-Sahara : Cette 2e époque des Maitres de l'orage est encore plus intense que le premier tome qui était déjà passionnant. On abandonne très vite un quotidien rationnel voire son âge, pour se mettre à la portée de ces personnages adolescents. L'auteur les campe avec maitrise. On s'attache à leurs pas, valsant de 1942 à 2012 sans gêne. Une simultanéité qui confère au roman épaisseur et intérêt accru. Je dirai même que ce "montage" est vraiment astucieux car il nous happe, nous retient sur le livre, tant on est pressé de suivre les deux récits à la fois. L'auteur qui est visiblement une jeune femme et qui n'a donc pas vécu dans les années 40, évoque avec fluidité cette période. Un seul mot : passionnant !

 

Critiques presse :

"Marwen, la jeune héroîne de Véronique David-Martin, deviendra-t-elle l'Harry Potter breton ? " - Ouest France

"Une expérience à partager avec vos adolescents" - Fémi-9


V. David-Martin est d’origine bretonne mais vit en Grande-Bretagne depuis une vingtaine d’années. Elle a un doctorat de littérature comparée et a écrit un mémoire sur le berger et conteur écossais, James Hogg, grand ami de Sir Walter Scott. Elle a enseigné à l’université en Ecosse et dans le secondaire en Angleterre. Elle a été publiée en Grande-Bretagne et a donné des conférences à la Sorbonne sur son expérience de la création. Sa passion pour les contes et légendes et son intérêt pour la puissance universelle des mythes l’ont inspirée dans l’écriture de son premier grand Roman La Marque de l’Orage, paru aux éditions Pascal Galodé en avril 2012.


24.90 €

Ajouter au panier


Broché - 534 pages
150x240mm (lxh) - 150x240mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-254-0
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 10/05/2013

Bertrand Duguesclin

Yves Jacob

Bertrand Duguesclin

Bertrand Duguesclin est incontournable dans l’histoire de France. Personnage romanesque, il est ici le sujet d’une biographie romancée à la manière de Druon dans Les rois maudits.

Il était laid, trapu, analphabète et mal aimé de ses parents. Il avait l’humeur querelleuse, la passion des tournois, le goût des batailles. Il s’appelait Bertrand Du Guesclin, héros quasi légendaire, vainqueur des Anglais et futur connétable de France. Destin sans équivalent que celui de ce fils de modeste chevalier breton, tour à tour chef de bande dans le forêt de Brocéliande, capitaine souverain pour le duché de Normandie, duc de Trastamare et bientôt bras armé du roi Charles V. Destin qui triomphe en mai 1364 à la célèbre bataille de Cocherel et installe un nouveau monarque sur le trône de Castille à l’issue d’un périple espagnol qui tient de l’épopée. Destinée hors du commun de ce petit noble qui deviendra le premier personnage du royaume, après le roi, en recevant le titre de connétable de France. Oui, Bertrand Du Guesclin avait bien mérité d’être appelé de son vivant le dixième preux, comme avant lui Josué, César, le roi Arthur ou Charlemagne.


Yves Jacob est un auteur à succès chez Calmann-Lévy (Sous l’ombre des pommiers) et Pocket (Marie Sans Terre) mais également aux Presses de la cité. Spécialiste de littérature populaire, il rejoint l’équipe Grand West pour ses Biographies romancées et historiques notamment. Il a eu de grands succès dans la littérature de terroir et d’histoire. Une biographie romancée haletante à la manière de Maurice Druon.


9.90 €

Ajouter au panier


Broché - 110x180mm (lxh) - 110x180mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 979-10-91468-39-8
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 10/07/2013

En direction du large

Marie Geffray

En direction du large

Août 1904. L’Entente cordiale vient d’être signée entre la France et la Grande-Bretagne, permettant à ces deux pays de ne plus être isolés en cas de conflit.

Adolescent, Charles de Gaulle, comme à l’ordinaire en période estivale, passe des vacances en famille près de Boulogne-sur-Mer, bien loin de ces préoccupations politiques. Pourtant, quand Gustave Frognard rend visite à son père et lui annonce qu’il a entrepris de ruiner cette alliance franco-britannique, Charles est prêt à s’interposer.

Mais c’est sans compter sur la force de l’adversaire. Sur le point d’être capturé, il est sauvé par un allié inattendu, un jeune Britannique en pleine fugue. Ned, le futur Lawrence d’Arabie, a en effet quitté l’Angleterre pour la France, à la recherche de son identité et de son passé...

Avis des lecteurs

Anonyme : Un roman destiné à la jeunesse, mais qui fera également le plaisir des plus grands tant il est bien écrit. Le roman fait découvrir au lecteur les caractères de deux futurs grands hommes. L'histoire permet également de voyager dans une région ou se déroule l'aventure. N'hésitez pas, vous n'en serez que ravi!



Née en 1980, Marie Geffray est agrégée de lettres modernes et titulaire d’un doctorat sur les écrits du Général de Gaulle. Enseignante en collège dans une zone sensible, elle signe là son premier roman pour la jeunesse.


10.00 €

Ajouter au panier


Broché - 200 pages
110x170mm (lxh) - 110x170mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-016-4
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 26/08/2008

A virer ! La grande pêche aujourd'hui

Céline Ferrier & Teddy Seguin

A virer ! La grande pêche aujourd'hui

La grande pêche, de Saint-Malo à Saint-Pierre et Miquelon

À bord de la Grande Hermine, l’un des deux derniers navires affrêtés pour la grande pêche, Céline Ferrier, qui en fut la première et la seule femme officier, nous raconte le quotidien de ceux qui aujourd’hui encore vivent dans les traces des Terre-neuvas d’autrefois.

Dans une seconde partie de cet ouvrage, l’auteur est allée à la rencontre des habitants de Saint-Pierre et Miquelon. Elle nous montre comment aujourd’hui encore, ces hommes et ces femmes qui vivent sur les rochers d’outre-Atlantique, héritiers d’un monde de la grande pêche en déclin, luttent pour l’avenir de leur archipel.

Les reportages photographiques de Teddy Seguin témoignent de cet univers de la grande pêche de Saint-Malo jusqu’aux bancs de Saint-Pierre. Pour cela, il s’est immergé pendant plusieurs mois à Saint-Pierre mais aussi au cœur de l’équipage de la Grande Hermine. Il a su se faire oublier pour nous donner des images exceptionnelles.

Avis des lecteurs

Gérard Madel : J'ai été ému par le récit de cette jeune femme officier de la marine marchande qui a su s'intégrer dans la vie des marins de la Grande Pêche, l'un des métiers les plus durs de notre monde moderne. La sensibilité de Céline Férrier vous embarque jusque dans les odeurs et bruits terrifiants du bord. Ce récit livre aussi des informations pour nourrir le débat sur la pêche intensive, les quotas, le travail des hommes et l'environnement. Les photos se découvrent une première fois avec fascination, puis l'on entre vraiment dedans en les comprenant à la lumière du récit.



Céline Ferrier est capitaine chargé des remorqueurs de Saint-Malo. Elle est une des très rares femmes ayant pu partir à la Grande pêche. Jeune et très professionnelle, elle nous livre ici un témoignage incroyable sur l’univers marin et ceux qui le compose. Toute la dureté et la poésie de ceux qui vivent encore dans des conditions dantesques. Teddy Seguin, né en 1975 à Rouen, est photographe indépendant depuis 2000. Passionné depuis toujours par l'océan et les hommes qui le peuplent, il traîne souvent son objectif sur les quais et au-delà. 
Parallèlement, Il intègre une équipe d'archéologues sous-marins sur des missions ponctuelles comme le chantier de la Natières à Saint-Malo…
 Depuis 2007, il vit et travaille à Marseille.


30.00 €

Ajouter au panier


Relié integra - 144 pages
250x250mm (lxh) - 250x250mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-055-3
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 08/10/2009

Cimetières de bateaux (en rupture de stock provisoire)

Klaod Roparz

Cimetières de bateaux (en rupture de stock provisoire)

Un vibrant hommage photo aux navires en bois de Bretagne et aux hommes qui naviguèrent dessus. Splendide !

En regardant ces épaves qui ont eu une vie, Klaod Roparz a sans doute pensé à ses ancêtres qui avaient peut-être navigué sur ces merveilleux thoniers, langoustiers et autres. 

Photographe de profession il immortalise ces épaves pour mieux rendre hommage aux hommes qui naviguèrent dessus. En les observant il s’est aperçu que les empreintes du temps et de la vie à bord sont encore très présentes lorsqu’on sait voir au-delà des choses, l’âme des marins est là. Le bateau a le même cheminement que le marin, corps et âmes suivent le même trajet de vie et ils ont le même chemin de transformation. Squelettes de bois, d’acier, la décomposition, le dépouillement de l’enveloppe charnelle est identique et que reste-t-il ? L’imaginaire ! Où chacun projette sa propre histoire. L’usure du temps, les rides creusaient, par le jeu d’un calfatage disparu, les membrures et bordées tellement comparables à la cage thoracique humaine. 

Avis des lecteurs

MICKAELA de FNAC Lorient : Ces photographies d'épaves de thonier,de langoustiers et autres navires mettent en évidence les empreintes du temps et de la vie à bord et reflétent l'ame des marins. Photographe de profession Kload Roparz est issue d'une famille de marin et marinier. Une belle balade au bord de ces épaves.

 


Klaod Roparz est issu d’une famille de marins et mariniers. Il est photographe professionnel. Cimetières de bateaux est son troisième ouvrage.


24.90 €

Ajouter au panier


Broché à rabats - 112 pages
290 x 210mm (lxh) - 290 x 210mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-107-9
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 31/07/2010

Les Borgia

Pierre Lunel

Les Borgia

Voici un livre qui soulève le voile de la grande histoire pour raconter les secrets d’alcôve d'une des familles les plus controversées du trône de Saint Pierre. Une chronique au parfum grisant de scandale.

Rome. Fin du XIVe siècle. Que reste-t-il du trône de Saint Pierre ? Presque rien.  Le palais de Latran est devenu le nid douillet des chouettes et des chauves-souris. Des oiseaux de nuit bien moins rapaces que les condottieri et les clans ennemis, les Colonna et les Orsini, qui dépècent la Ville éternelle : un corps sans âme. Les papes, exilés à Avignon, ont emporté  sur les bords du Rhône le goût des mignons et des orgies. A Avignon, tout s’achète et tout se vend. A quelques centaines de kilomètres de là, au royaume de Valence, naît Alonso de Borja. Il sera pape promet le dominicain Vincent Ferrier à cette lignée de guerriers. Le saint homme a vu juste. Le 20 avril 1455, sous l’œil méfiant des Italiens, Alonso devient Calixte III. Tout juste coiffé de la tiare, il gratifie son neveu Rodrigue de la barrette de cardinal.  Plus rien ne pourra alors arrêter l’ascension de cette famille moderne avant l'heure, où tout n’est que débauche de luxe, de chair, de sang et de sperme…  Leur goût du faste et leurs frasques vont redonner à Rome sa splendeur et faire d’elle un vaste lupanar où seules les voies du Seigneur demeurent impénétrables. Au petit matin, les cadavres vomis par le Tibre disent la simonie des cardinaux, les messes égayées par les courtisanes et les poisons servis comme le nectar des Dieux. Rodrigue, devenu Alexandre VI, lèguera à son fils César Borgia sa soif de domination. Modèle du prince de Machiavel, César est capable du pire pour parvenir à ses fins. Quand les armes et la cantharelle – un mélange d’arsenic, de viscères de porc et d’urine, ne suffisent plus reste Lucrèce à la beauté enivrante. Fille d’Alexandre et sœur de César, elle est de toutes les bacchanales et de toutes les compromissions, pièce maîtresse sur l’échiquier du pouvoir temporel et spirituel.  Nourri des rumeurs charriés par le fleuve, ce livre soulève le voile de la grande histoire pour en raconter les secrets d’alcôve. Une chronique au parfum grisant de scandale.

Avis des lecteurs

Ludwig Jean Sébastien : Un vrai livre d'Histoire et pas un roman historique. Ici, inutile de romancer car la réalité dépasse largement la fiction. Ces papes licencieux, âpres au gain, toujours prêts à un coup tordu pour asseoir leur pouvoir, ce chef de guerre, ex-cardinal, à la fois formidable conquérant et trousseur de jupons hors pair, aucun romancier n'aurait pu les imaginer. D'où l'intérêt de ce livre qui lève le voile sur une période particulièrement troublée de l'Histoire de l'Italie (divisée en petites principautés et convoitée à la fois par la France et par l'Aragon) et de la papauté en fort piteux état à cette époque (luxure, corruption, etc...) « Une chronique au parfum grisant de scandale » qui se lit aussi facilement que le meilleur roman de cape et d'épée...


Cet universitaire et écrivain partage sa vie entre les plus hautes responsabilités (président d’université, délégué interministériel à l’orientation, chargé de mission au Quai d’Orsay) et sa passion de l’écriture. Il a écrit une vingtaine de livres dans des genres divers (biographies, essais, romans) dont des best sellers sur l’abbé Pierre et sœur Emmanuelle. Il a également publié dernièrement Ingrid Betancourt (L’Archipel, 2008), Les Amours d’Hollywood (Le Rocher, 2009), Il nous a tant aimés, les dernières années de l’abbé Pierre (Albin Michel, 2009).


21.90 €

Ajouter au panier


Broché - 312 pages
150x240mm (lxh) - 150x240mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-161-1
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 15/09/2011

Que ton nom ne soit plus

Yannik Chauvin

Que ton nom ne soit plus

Et si nous perdions toute forme administrative d'identité, qu'adviendrait-il?

« - … Je résume, monsieur le juge. Un crime odieux. Commis par un gosse de riches. Purement gratuit. On tue une femme pour passer le temps, pour s’amuser, pour claquer des bretelles auprès des copains. Partout, ça vaut vingt ans. Pas chez nous. Le gamin sort, les mains dans les poches, libre comme l’air. Cherchez l’erreur !

 

-           Monsieur le ministre, il n’y a pas d’erreur dans ma sentence. Elle a été mûrement réfléchie. Elle surprend, j’en conviens. Elle peut même choquer. Sans doute est-ce parce qu’elle est la première du genre… »

-            

Deux hommes, deux destins, deux milieux : ils n’auraient jamais dû se lier. Et pourtant !

Entre le juge pénal aux idées novatrices, exposé à toutes les critiques pour son étrange sentence, et l’adolescent meurtrier par jeu, et libre, va se jouer une incroyable partie.

 Tout au long de ce thriller judiciaire, le lecteur, emmené par un style alerte, à l’humour sans cesse sous-jacent, suit les effets ravageurs d’une décision pénale inhabituelle, jusqu’au surprenant dénouement final.

 Ce roman ouvre un débat : la prison ou l’amende ne sont-elles que les seules réponses au crime ?


Yannik Chauvin, docteur en droit, ancien journaliste et passionné d’Histoire, est l’auteur du Roman de la Guerre des Gaules , une série de romans historiques qui fait revivre la formidable épopée fondatrice de notre civilisation, dont trois tomes sont déjà parus.


21.90 €

Ajouter au panier


Broché - 304 pages
150x210mm (lxh) - 150x210mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-159-8
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 15/05/2012

Retour sous les remparts (en rupture de stock)

Michèle Foulain

Retour sous les remparts (en rupture de stock)

La suite du best-seller "À l'ombre des remparts", vendu à plus de 40 000 exemplaires et qui a obtenu le Prix du Conseil Général d'Ille-et-Vilaine 2012 !

Après une enfance protégée par le cocon familial, Soizic rencontre Marco, italien en vacances à Saint-Malo. Cette relation conduit la jeune fille à quitter la Cité corsaire et à couper les ponts avec sa famille. Elle suit le beau Marco à Paris mais ne tardera pas à le regretter ...

Cette histoire est celle de Soizic, fille de Victor et de Gaëlle et petite-fille de Léopoldine. Après une enfance protégée par le cocon familial, Soizic rencontre Marco, italien en vacances à Saint-Malo. Cette relation conduit la jeune fille à quitter la Cité corsaire et à couper les ponts avec sa famille. Elle suit le beau Marco à Paris mais ne tardera pas à le regretter et, devant l'adversité, elle fera comme sa grand-mère avant elle, relever la tête et affronter les épreuves.
Le décès de Léopoldine la ramène à Saint-Malo où elle renouera avec les siens. Est-ce la génétique ou l'âme particulière de la Cité corsaire ? Soizic apportera la preuve que bon sang ne saurait mentir...

> Voir également
"A l'ombre des remparts"
"Léopoldine, l'héritage des remparts"


Michèle Foulain est née dans une famille malouine dont les femmes se sont toujours distinguées par leur force de caractère, leur résistance face à l'adversité et surtout, leur capacité à rebondir. L'auteur n'a pas failli à cette règle. Mère de cinq enfants, confrontée très jeune à la maladie, elle a du se battre chaque jour comme le personnage de son premier roman, best-seller


18.50 €

Ajouter au panier


Broché - 160 pages
150x210mm (lxh) - 150x210mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-235-9
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 14/09/12

Où est le vrai Louis XVI

François Coupry

Où est le vrai Louis XVI

Et si Louis XVI n'avait pas tout décidé seul?

Une lecture romanesque de la révolution Française originale et incroyablement crédible.

Et si l'on retrouvait, aujourd'hui, des documents inconnus sur les journées de juillet 1789, sur la fuite à Varennes, sur les débuts de la Révolution française ? Et s'il y avait eu plusieurs Louis XVI, usurpant la place du vrai petit-fils de Louis XV ? Et si cette Révolution était née de rumeurs inventées et exploitées par la Cour de Versailles ? Et s'il y avait eu plusieurs Marie-Antoinette, aussi, peut-être au coeur des intrigues ? Et s'il y avait eu connivence entre l'un de ces faux rois et ceux qui plus tard votèrent sa mort ? Voilà qui donnerait des perspectives nouvelles à cette période fondatrice de notre modernité. Tout ceci est sans doute une fantaisie. Mais si l'on admet que l'Histoire reste un récit toujours approximatif et que les fictions mènent le monde, pourquoi ce roman ne s'approcherait-il pas d'une vérité possible?


François Coupry est un écrivain né en Provence en 1947. Après des études de lettres, il a été journaliste, éditeur, rédacteur en chef de la revue Roman, premier directeur de la Maison des Écrivains. Il vit actuellement à Paris. Essayiste, conteur, romancier, François Coupry est l’auteur d’une trentaine d’ouvrages où le fantastique, le fabuleux, le paradoxe, questionnent sans en avoir l’air « le rôle de la fiction créatrice de la réalité ».


9.90 €

Ajouter au panier


Broché - 256 pages
110x180mm (lxh) - 110x180mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 979-10-91468-31-2
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 10/05/2013

LE CHANGEMENT C'EST MAINTENANT/SAISON 1

Peggy Bouzouki

LE CHANGEMENT C'EST MAINTENANT/SAISON 1

Peggy Bouzouki nous révèle avec un humour détonnant l'Agenda de François H, surprenant sur la forme, mais extrèmement dense sur le fond

Diplômée du CFA de Tremblay-en-France, section arts ménagers, Peggy Bouzouki aurait pu prétendre à une brillante carrière dans l'hôtellerie internationale.
Mais la tentation du journalisme d'investigation fut la plus forte.
Elle nous livre aujourd'hui le fruit de ses recherches à travers un ouvrage aux antipodes de la fiction romanesque politico-cochonne à la mode.
Un document de première main, surprenant sur la forme, mais extrèmement dense sur le fond qui nous invite à découvrir les plus hautes arcanes du pouvoir.
Une pièce capitale à verser au dossier de l'Histoire mouvementée de la Vè République.

Avis des lecteurs

Fabrice75013 : C'est présenté sous la forme d'un agenda. L'agenda secret de notre président, sous forme de notes manuscrites !! Evidemment, c'est plutôt caustique et sarcastique. mais c'est très drôle



19.90 €

Ajouter au panier


Broché - 112 pages
297x210mm (lxh) - 297x210mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1,00 €
ISBN : 978-2-35593-271-7
Distribué par BLDD
Date de parution : 22/08/2013

En dérive

Roger Vercel

En dérive

Deux hommes disparaissent en mer. L'un des deux revient amnésique : a-t'il tué son compagnon ? La vérité sera surprenante

Que s’est-il passé entre Pierre Gasnier et Louis Roulier ? En allant relever les lignes en doris, ils se sont perdus dans la brume et n’ont jamais retrouvé leur navire. Sur les bancs de de Terre-Neuve à l’époque de la voile, pareil drame est fréquent... Mais un jour on retrouve Gasnier, rendu amnésique par un choc violent. A-t-il tué son compagnon ? C’est ce que chacun pense et lui-même n'en sait rien. Rien ! 

La découverte de la vérité ne manquera pas de le surprendre.

Avis des lecteurs

asdoxford : La "dérive" un accident particulier où le doris(petite embarcation à fond plat)perdait de vue son gros bateau protecteur lors de la pêche à la morue sur les bancs de Terre Neuve, et où les deux hommes à bord se retrouvaient abandonnés et livrés à eux-mêmes dans la tempête ou la brume. On les retrouvait quelques fois plusieurs jours plus tard, malades, fous ou morts. Roger Vercel mène cette dérive d'une façon magistrale avec un suspense digne d'un roman policier. Une petite remarque quand ce livre a été écrit dans les années trente, l'auteur signalait la fonte des glaces de l'Arctique.



Roger Vercel à reçu le prix Goncourt pour en 1934 pour son roman « Capitaine Conan ».


30.00 €

Ajouter au panier


Relié cartonné+ jaquette - 218 pages illustrées par des aquarelles de Yvonne Jean Haffen pages
150x210mm (lxh) - 150x210mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-355-93021-8
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 01/01/2009

Quand les Noirs avaient des esclaves blancs (rupture de stock)

Serge Bilé

Quand les Noirs avaient des esclaves blancs (rupture de stock)

Un grand moment d'histoire qui tord le cou aux idées reçues, et aux clichés. On découvre au fil des pages, une Afrique flamboyante, avec des civilisations, riches et puissantes, dont la marche en avant sera stoppée par les invasions arabes et européennes.

On ne peut s'imaginer, en regardant l'Afrique aujourd'hui, qu'elle a été le berceau de grandes inventions humaines et politiques. On lui doit, pourtant, les mathématiques, les droits de l'homme, le ministère de l'intégration, la parité homme femme, voire la découverte de l'Amérique ! C'est ce passé, glorieux et méconnu, que retrace ce livre, en plongeant au coeur des grands empires soudanais du Moyen-âge. On découvre au fil des pages, des civilisations, riches et puissantes, où l'écriture, les sciences, et les arts tenaient une place de choix. On découvre, au passage, les rapports, étonnants, qu'entretenaient Noirs et Blancs, et le cheminement, qui les mena à s'affronter au nom d'une domination et d'un pouvoir absolu. On découvre enfin, des souverains épris de conquêtes et de progrès, dans une Afrique flamboyante, dont la marche en avant sera stoppée net par les invasions arabe et européenne !

Découvrez les autres titres de Serge Bilé :

Au secours le prof est noir !

Et si dieu n'aimait pas les noirs ?

Sombres bourreaux

Blanchissez-moi tous ces nègres !

Paroles d'esclavage + DVD

Le miracle oublié

La mauresse de Moret


Serge Bilé, journaliste à France Télévisions, a publié une demi-douzaine d'ouvrages, dont les best-sellers Quand les Noirs avaient des esclaves blancs et Si Dieu n'aimait pas les Noirs. Enquête sur le racisme au Vatican. Il a publié récemment Paroles d'esclavage et Sombres Bourreaux chez Pascal Galodé Editeurs.


15.00 €

Ajouter au panier


broché - 128 pages
210x150mm (lxh) - 210x150mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-005-8
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 15/01/2008

Le fantôme du manoir

Frédéric Hébuterne

Le fantôme du manoir

Aix-en-Provence, 1855. Une nuit de tempête, l’une des toiles du peintre François Granet, Vieillard méditant sur une tête de mort, est dérobée au Musée de la ville.

Pour les gendarmes, les circonstances du vol sont bien mystérieuses. Aucune marque d’effraction ne témoigne du passage des auteurs du larcin. La pièce qui contenait l’oeuvre était pourtant fermée à clef, et le gardien qui surveillait les lieux ce soir-là affirme n’avoir rien vu et rien entendu.

Paul Cézanne, élève au collège Bourbon, passionné par le tableau de Granet, décide de mener l’enquête avec l’aide de son ami et camarade d’école Émile Zola. De piste en piste, de danger en danger, les deux adolescents découvriront qu’ils ne sont pas les seules personnes à vouloir mettre la main sur la toile… et que les voleurs ne sont pas très loin… 

 

La Collection Destins croisés :

- Proposer aux enfants de 10 à 15 ans de partir à l’aventure en compagnie de deux personnalités mises en scène dans leur adolescence. Il pourra s’agir de rencontres avérées ou bien de rencontres imaginaires.

- Des aventures aux multiples rebondissements écrits par de jeunes auteurs parfaitement documentés.

- La visite d’une région de France en compagnie des deux héros.

- Au-delà de l’intrigue du livre et tout au long du texte, des indices, des éléments, des clins d’œil sur la vie et l’œuvre à venir des personnalités, sans que cela ne soit trop érudit.

- Une possible préconisation par les professeurs de lettres ou d’histoire.

Avis des lecteurs

Anonyme : UN bouquin qui se dévore! L'histoire passionnante de deux ados Emile Zola et Paul Cezanne(!) réunis encore mais cette fois-ci pour résoudre un mystère... Une enquête policière qui vous tiendra en haleine tout le long du bouquin!


Né en 1977, Frédéric Hébuterne a de multiples talents. Après des études de philosophie, son amour des livres le porte vers le métier d’éditeur. En parallèle, il fonde le groupe de rock-métal Oblicity qui se produit dans de multiples salles parisiennes. Il anime également une émission de radio Pot-Bouille, sur IDFM 98, consacrée aux livres, à la musique et à l’art. Le Fantôme du manoir est son premier roman pour la jeunesse.


10.00 €

Ajouter au panier


Broché - 200 pages
110x170mm (lxh) - 110x170mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-017-1
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 26/08/2008

A l'ombre des remparts (en rupture de stock)

Michèle Foulain

A l'ombre des remparts (en rupture de stock)

Ce roman est actuellement indisponible en Grand format, vous pouvez le commander en poche dans la rubrique Grand West poche

***

A l’heure du fracas des armes, c’est le combat de Léopoldine que l’on suit. Les deux Guerres mondiales, les déchirures, rien ne lui sera épargné : ce qui la rendra plus forte.

Michèle Foulain nous montre dans ce livre combien les femmes du petit peuple de la mer ont elles aussi contribué à façonner la place des femmes dans la France du XXe siècle.

Ce roman est celui du destin extraordinaire d’une femme ordinaire. A l’heure du fracas des armes, c’est le combat de Léopoldine que l’on suit. Les deux Guerres mondiales, les déchirures, rien ne lui sera épargné. A l'ombre des remparts, on découvre le parcours d’un petit bout de femme qui, contre vents et marées, à la seule force de son courage et de sa volonté, réussira à se construire pour elle et les siens un avenir jusque là improbable.

Ce n'est pas un hasard si cette histoire se passe à Saint-Malo, les remparts de la cité corsaire ont forgé un caractère bien trempé à ses habitants. Avec Ces messieurs de Saint-Malo, on découvrait l’histoire d’une ville singulière au travers des hommes et des grandes familles locales.

Michèle Foulain nous montre dans ce livre combien les femmes du petit peuple de la mer, de cette région si particulière, ont elles aussi contribué à façonner la place des femmes dans la France du XXe siècle.

Une belle histoire, magnifique, dans la lignée des meilleurs romans populaires provinciaux, où la femme trouve enfin sa place : tel est ce captivant premier roman engagé où les heures les plus sombres côtoient les moments les plus doux. L’histoire de notre société au travers du parcours douloureux et beau d’une femme qui pourrait être notre mère.

 

Avis des lecteurs

Catherine Humbert : J'ai acheté ce roman à sa sortie puis l'avais oublié sur une étagère. je viens seulement de le reprendre et j'ai découvert un joli roman, plein d'émotions, de coeur, presque un conte moderne tant la société dans laquelle nous vivons pourrait se retrouver.

 

 


Née dans une famille malouine dont les femmes se sont toujours distinguées par leur force de caractère, leur résistance face à l'adversité et surtout leur capacité à rebondir. Michèle Foulain n’a pas failli à cette règle. Mère de cinq enfants, confrontée très jeune à la maladie, elle a du se battre chaque jour comme le personnage de son premier roman.


18.00 €

Ajouter au panier


broché - 180 pages
150x210mm (lxh) - 150x210mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-084-3
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 25/05/2010

Marcof le Malouin

ERNEST CAPENDU

Marcof le Malouin

C’est dans une France soumise aux vents de la Révolution, dans les derniers jours de juin 1791, que commence l’intrigue de "Marcof le Malouin". On se laisse porter par l'héroïsme maritime, les traditions bretonnes, les luttes impitoyables entre révolutionnaires et royalistes, le tout sur fond d’histoire d’amour

C’est sans doute dans le roman maritime et le roman historique que Ernest Capendu a le mieux trouvé ses marques. Marcof le Malouin, dont la première édition date de 1900, en apporte la preuve. C’est un roman historique et maritime, puisque le héros du livre, originaire de Saint-Malo, est le commandant d’un lougre.

C’est dans une France soumise aux vents de la Révolution, que commence l’intrigue de Marcof le Malouin. Nous sommes « dans les derniers jours de juin 1791  au moment où le soleil couchant dorait de ses rayonnements splendides la surface moutonneuse de l’Océan, embrasant l’occident des flots d’une lumière pourpre, comparable par l’éclat, à des métaux en fusion, un petit lougre, fin de caréné, élancé de mâture, marchant sous sa misaine, ses basses voiles, ses huniers et ses focs, filait gaiement sur la lame, par une belle brise du sud-ouest »… Héroïsme maritime, exaltation des ancestrales, traditions de la Bretagne, le tout sur fond d’histoire d’amour, de luttes impitoyables entre révolutionnaires et royalistes, de trahisons et de rêves brisés : Marcof le Malouin est à élever au sommet des grands livres d’aventures…


"Marcof le malouin" Tome 1 - Grand Format

"Marcof le malouin" Tome 2 - Grand Format

"Marcof le malouin" Tome 2 - Poche

Avis des lecteurs

Planta : Bon roman d'aventure!L'action se passe en partie en Bretagne pendant la révolution française.Un peu à l'instar d'Alexandre Dumas ou de Paul Féval,beaucoup de rebondissements,un bon suspens,le tout bien écrit!

Brignou : Se replonger dans l'histoire de nos ancêtres de plus dans sa propre région ce n'est que du bonheur mais en plus c'est un livre excellent bien écrit, facile à lire


Né en 1826 à Paris, Ernest Capendu a une œuvre romanesque abondante. Elle s’inscrit tour à tour dans le roman des mœurs, le roman historique, le roman maritime et le roman militaire.


9.90 €

Ajouter au panier


Broché - 448 pages
110x180mm (lxh) - 110x180mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 9791091468183
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 10/05/2013

La caravane de Pâques

Roger Vercel

La caravane de Pâques

Le dernier jour autorisé pour le drapage des huîtres sauvages tomba le dimanche de Pâques : « le jour du Seigneur » n'a pas été respecté par les hommes. Les femmes, elles, les avaient prévenus. Quelques mois plus tard, une épidémie ruina tous les parcs à huîtres...

C’était au temps où dans le port de Cancale se serraient des dizaines de bisquines, ces voiliers de pêche gréés à trois mâts, avec des empilements de huniers qui leur donnait une surface de voile colossale. Cette année-là, le dernier jour autorisé pour le drapage des huîtres sauvages tomba le dimanche de Pâques. Les patrons pêcheurs n’écoutèrent pas leurs épouses qui tenaient à respecter « le jour du Seigneur ». Et la marée fut bonne, excellente même. La Yande, une maîtresse femme du quartier de La houle, les avait prévenus : un jour il faudrait payer… Quelques mois plus tard en effet, une épidémie ruina tous les parcs à huîtres. Etait-ce la fin de Cancale et de ses bisquines ?


Avec ce roman bien documenté et remarquablement illustré par Benoît Colnot, Roger Vercel décrit une société en mutation dans les années 1920. En ces premières années du troisième millénaire, il prend une singulière crédibilité. Peut-être le lecteur y trouvera-t-il même des leçons à en tirer ? Né le 8 janvier 1894 au Mans (Sarthe), Roger Vercel achève des études de lettres classiques à Caen lorsque survient la Première guerre mondiale. Mobilisé, il combat d'abord en France, puis dans l'armée d'Orient où il exerce les fonctions de commissaire rapporteur au Conseil de Guerre. Et après l'armistice, il participe à des missions militaires et diplomatiques en Europe centrale et orientale. Enfin de retour à la vie civile, il est nommé professeur à Dinan, dans les Côtes-d'Armor. Il se marie et fonde une famille : les Vercel auront cinq enfants. Si Roger Vercel se montre un enseignant passionné et particulièrement pédagogue, il ressent aussi une furieuse envie d’écrire. À Saint-Malo tout proche, il découvre le milieu des capitaines au long cours et des terre-neuvas : ces hommes fascinants lui inspireront la majeure partie de son œuvre. Toutefois, ce sont des souvenirs de guerre, et plus particulièrement son épopée en Europe orientale, qui inspirent ses premiers romans. En 1930 paraît ainsi Notre Père Trajan. Par la suite, Capitaine Conan (prix Goncourt 1934) puis Léna (1936) sont aussi inspirés par son expérience du front. Mais le monde de la grande-pêche séduit littéralement le professeur de lettres dinanais, qui en tire successivement deux romans puissants. C'est d'abord En dérive (1931), qui embarque le lecteur avec les morutiers de Terre-Neuve à l’époque de la voile et des doris. Puis avec Au large de l'Éden (1932), il met le cap sur le Groenland à bord d’un grand chalutier. En 1935 Remorques évoque le capitaine du remorqueur de haute mer Iroise, à l’époque célèbre pour ses multiples sauvetages. Ce roman sera par la suite adapté au cinéma sous le même titre, avec pour acteurs principaux Jean Gabin et Michèle Morgan. Ayant quitté l’enseignement pour se consacrer entièrement à l’écriture, Roger Vercel réussit à produire pour ainsi dire un roman par an, avec une qualité constante qui lui assure la fidélité du public. En 1937, Sous le pied de l'Archange est une magnifique évocation du Mont-Saint-Michel, de ses guides et du pittoresque petit peuple de la baie. En 1938, Vercel trace le portrait des explorateurs polaires dans À l'assaut des Pôles : il y évoque notamment le naufrage du Pourquoi Pas (1936), navire du commandant Charcot qu'il connaissait bien, puisque Saint-Malo était son port d'attache. En 1939, Jean Villemeur évoque la pêche au large des côtes islandaises à bord d'un chalutier ultramoderne. C’est seulement après la période de guerre et d’occupation que Vercel propose de nouveaux romans maritimes. La Caravane de Pâques (1948) évoque Cancale à la grande époque des bisquines et des huîtres


24.90 €

Ajouter au panier


Broché - 240 pages + illustrations couleurs de Benoit Colnot pages
150 x 210mm (lxh) - 150 x 210mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-056-0
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 19/08/2010

Paroles d'esclavage (+ 1 dvd offert 52 mn)

Serge Bilé, Alain Roman

Paroles d'esclavage (+ 1 dvd offert 52 mn)

Paroles d'esclavage est un document exceptionnel, il recense les derniers témoignages possibles des descendants d’esclaves. Tous ces grands témoins nous racontent ce qu’ils ont entendu de leurs propres grands-parents nés avant l’abolition de l’esclavage en France.

Depuis les années 1970 et la parution du premier répertoire de Jean Mettas, les travaux français sur l’histoire de la traite et de l’esclavage se sont multipliés. Mais c’est à Léon Vignols (1859-1937) qu’il appartient d’avoir joué le rôle de pionnier de cette histoire négrière qu’il définissait en 1930  « comme une fraction importante de l’histoire de notre commerce, de notre marine marchande, de l’évolution économique de certaines colonies et de plusieurs ports métropolitains, en même temps que l’histoire des idées comme des faits sociaux en France et outre-mer.. ». Dès avant 1900 il avait compris l’intérêt des archives de l’Amirauté pour écrire une histoire enfin débarrassée des « passions » du passé, aussi bien celles des abolitionnistes, coupables de sentimentalisme, que celles des esclavagistes qui employaient l’injure et la calomnie. Sa foi religieuse, il était protestant, et son militantisme syndical l’amenèrent en 1901 à définir l’esclave comme  « une créature humaine devenue légalement une bête de somme ». Dans les articles qu’il publie entre 1927 et 1935 il compare notamment les conditions de vie et de travail des engagés blancs à celles des esclaves africains. Il en conclut que l’incapacité des Blancs à supporter la nature antillaise n’est qu’un préjugé qui ne justifie en rien la soi-disant nécessité du recours à l’esclavage. Il affirme que ce dernier a eu lieu sous la pression des colons qui y voyaient de multiples avantages principalement économiques et sociaux. C’est d’ailleurs ce qui apparaît en filigrane des témoignages des descendants d’esclaves rassemblés dans cet ouvrage signé Serge Bilé, Alain Roman et Daniel Sainte-Rose.

Avis des lecteurs

diak le baron : tres bon livre pour tous l'histoire doit etre connue de tous en plus avec le dvd on a un film donc super agreable a visionner

Découvrez les autres titres de Serge Bilé :

Au secours le prof est noir !

Et si dieu n'aimait pas les noirs ?

Sombres bourreaux

Blanchissez-moi tous ces nègres !

Quand les noirs avaient des esclaves blancs

Le miracle oublié

La mauresse de Moret


Serge Bilé, journaliste à France Télévisions, a publié une demi-douzaine d'ouvrages, dont les best-sellers Quand les Noirs avaient des esclaves blancs et Si Dieu n'aimait pas les Noirs. Enquête sur le racisme au Vatican. Il a publié récemment Paroles d'esclavage et Sombres Bourreaux chez Pascal Galodé Editeurs. Daniel Sainte-Rose est caméraman indépendant, auteur de nombreux documentaires et Alain Roman est historien, spécialisé dans l'histoire de l'esclavage.


19.90 €

Ajouter au panier


Broché - 108 pages
150x210mm (lxh) - 150x210mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-116-1
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 20/01/2011

Tempête sur l'Atlantique (La guerre des Gaules Tome 4)

Yannik Chauvin

Tempête sur l'Atlantique (La guerre des Gaules Tome 4)

César entend poursuivre sa conquête à l’ouest. Sa cible : Les Vénètes du golfe du Morbihan.

En deux ans, César a repoussé les Helvètes, maté les terribles Germains d’Arioviste et mis au pas la formidable coalition des peuples de Gaule Belgique.

Il entend poursuivre sa conquête à l’ouest. Sa cible : Les Vénètes du golfe du Morbihan. L’entreprise, hardie et risquée pour ces terriens que sont les Romains, requiert de construire une flotte et d’affronter, sur mer, ces formidables marins gaulois qui monopolisent le commerce maritime sur la façade atlantique et jusqu’aux rivages de l’Île de Bretagne. César tente un coup de dés et confie son armada à un jeune homme de vingt-cinq ans. Celui-ci saura-t-il se jouer des tempêtes et des calmes, des récifs et de l’inexpérience ?

La conquête de la Gaule par César est une formidable épopée entremêlant la diplomatie et la chose militaire, la volonté de pouvoir et la géopolitique, la collaboration et la résistance, la trahison et le courage : tous les ingrédients d’une grande fresque historique, curieusement jamais écrite, s’y trouvent réunis.


> A voir également :
Le roman de la guerre des Gaules Tome 1
Le roman de la guerre des Gaules Tome 2
Le roman de la guerre des Gaules Tome 3

 

Critiques presse :

"L'Histoire comme si vous y étiez !" - Courrier Vendéen

"Le lecteur se retrouve au coeur des batailles, des intrigues, des trahisons, des choix stratégiques, un peu comme s'il tenait la barre" - Magazine PARIS NORMANDIE


Yannik Chauvin, docteur en droit, ancien journaliste et passionné d’Histoire, est l’auteur du Roman de la Guerre des Gaules , une série de romans historiques qui fait revivre la formidable épopée fondatrice de notre civilisation, dont trois tomes sont déjà parus. Il a publié récemment Guillaume le conquérant aux éditions Pascal Galodé éditeurs, pour lequel il a notamment obtenu le Prix Crédit Mutuel – Écrivains de Vendée 2011.


9.90 €

Ajouter au panier


Broché - 368 pages
150x240mm (lxh) - 150x240mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-212-0
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 14/09/2012

Le Marquis de Loc-Ronan (second tome de Marcof le malouin)

ERNEST CAPENDU

Le Marquis de Loc-Ronan (second tome de Marcof le malouin)

L’intrigue du Marquis de Loc-Ronan commence là où s’est terminée celle de Marcof le Malouin. La jeune et jolie Yvonne a été enlevée par des individus de la pire espèce. Jahoua et Keinec ne sont plus rivaux : ils ont uni leur force et leur courage pour retrouver celle qu’ils aiment d’un amour tendre. Marcof le Malouin veille sur eux et, aujourd’hui comme hier, se montre prêt à défier toutes les témérités pour l’amour de son roi...

« Aux derniers jours de la terrible année 1793, la guerre de l'Ouest était dans toute sa fureur, et déchirait la Bretagne et la Vendée avec un acharnement sans exemple. Républicains et royalistes, chouans ou sans-culottes se livraient aux plus odieuses et aux plus épouvantables représailles. La terre de France était baignée du sang de ses enfants, et fertilisée par leurs cadavres. »

L’intrigue du Marquis de Loc-Ronan commence là où s’est terminée celle de Marcof le Malouin. La jeune et jolie Yvonne a été enlevée par des individus de la pire espèce. Jahoua et Keinec ne sont plus rivaux : ils ont uni leur force et leur courage pour retrouver celle qu’ils aiment d’un amour tendre. Marcof le Malouin veille sur eux et, aujourd’hui comme hier, se montre prêt à défier toutes les témérités pour l’amour de son roi...

Si Marcof le Malouin a été le roman maritime emblématique d’Ernest Capendu, Le Marquis de Loc-Ronan est son grand roman historique. En quelques lignes fort bien tournées, et avec un goût certain du rebondissement et du suspense, ce brillant auteur fait ressurgir l’une des pages les plus mouvementées et décisives de notre Histoire – celle de la Terreur et de la révolte vendéenne.

« Longeant la rive gauche de la Vilaine, un homme vêtu du costume breton, portant au chapeau la cocarde noire et sur la poitrine l'image du sacré cœur, qui indique le chouan, se dirige vers la lisière de la forêt. Une paire de pistolets est passée à sa ceinture de cuir qui supporte déjà un sabre sans fourreau ; une carabine est appuyée sur son épaule; il porte en sautoir une poire à poudre, et dans un mouchoir noué devant lui quelques douzaines de balles de calibre... »

"Marcof le malouin" Tome 1 - Grand Format

"Marcof le malouin" Tome 1 - Poche

"Marcof le malouin" Tome 2 - Grand Format

Avis des lecteurs

Planta : Ce livre est la suite de Marcof-le-Malouin.Roman passionnant plein de rebondissements,un peu façon Alexandre Dumas! L'histoire se passe pendant la révolution française,guerres de Vendée.Pour les âmes un peu trop sensibles,à éviter car c'est assez sanguinaire,l'auteur mêle astucieusement la fiction et les faits historiques.Vous y découvrirez tout ce qu'il peu y avoir dans l'homme de plus méprisable et aussi de plus admirable!

Brignou : Tout aussi bien que le premier tome même si l'histoire de ces bretons et chouans est terrible. Période assez noire. Très bien écrit


Né en 1826 à Paris, Ernest Capendu a une œuvre romanesque abondante. Elle s’inscrit tour à tour dans le roman des mœurs, le roman historique, le roman maritime et le roman militaire.


9.90 €

Ajouter au panier


Broché - 384 pages
110x180mm (lxh) - 110x180mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 979-10-91468-19-0
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 10/05/2013

La diabolique affaire des Templiers

Dominique LABARRIÈRE

La diabolique affaire des Templiers

Une enquête haletante qui met à jour les ténébreux méandres de cette affaire qui hante encore les mémoires et qui est l'un des plus grands procès politiques de l'histoire.

L'auteur met tout son art dans cette enquête haletante et mettant à jour tous les ténébreux méandres de cette affaire qui hante encore les mémoires et qui est l'un des plus grands procès politiques de l'histoire.

Qui étaient donc réellement ces Templiers accusés de tous les maux ? Quel rôle a joué la torture dans leurs aveux ? Quels enjeux politiques et religieux ont motivé la destruction de l'Ordre ?

Avis des lecteurs

Billyjoe : « La Diabolique Affaire des Templiers » reste un ouvrage à lire pour les passionnés d’Histoire qui y verront là une bonne opportunité de mettre à jour leurs connaissances sur un sujet qui continue de soulever la controverse, et qui possède encore bien des zones d’ombre, sept siècles après…

 

> Voir également

Les templiers dans le Lot


Dominique Labarrière est auteur de romans et de documents portant sur les grandes affaires judiciaires.


17.00 €

Ajouter au panier


Broché - 160 pages
150x210mm (lxh) - 150x210mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-198-7
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 22/03/2012

Mora ou le triomphe du bâtard ( Les conquérants tome 3)

Michel Ruffin

Mora ou le triomphe du bâtard ( Les conquérants tome 3)

Pourquoi une bande d’Espagnols est-elle poursuivie par une équipe de sarrasins aux ordres de l’Emir de Cordoue ?

Pourquoi  une bande d’Espagnols est-elle poursuivie par une équipe de sarrasins aux ordres de l’Emir de Cordoue ?

Pourquoi le comte d’Anjou, le duc de Normandie, le pape et une société secrète veulent-ils tous mettre la main sur ce qu’ont emporté les Espagnols au préjudice du Calife de Cordoue ?

Il est vrai que ce qu’ils transportent peut changer la face du monde et notamment celle de l’Eglise.

Cette quête des objets convoités va s’inscrire dans un contexte politique tendu. Le jeune duc de Normandie devra faire face à la révolte de certains grands du duché. Le roi de France Henri 1er tentera d’envahir la Normandie. Lla papauté déliquescente essayera de retrouver un peu de dignité mais n’empêchera pas le grand schisme d’intervenir qui donnera naissance à l’Eglise orthodoxe. C’est aussi le siècle qui verra, l’Angleterre devenir province normande, l’Italie partiellement colonisée par les Normands  et le pouvoir spirituel sous l’impulsion d’un grand pape prendre le pas sur le pouvoir temporel. C’est le début d’une longue prise en main de l’Eglise sur la société qui aboutira à tous les excès, notamment ceux de l’inquisition. Ce onzième siècle se clôturera par la première croisade, où aura lieu un véritable génocide de la population de Jérusalem par les croisés. Ce sera le début du déchirement entre deux civilisations qui durera des siècles et qui aura des conséquences jusqu’à notre époque.

Gerbert Hautecour, le descendant de Béatrice et de Mathilde, l’étrange  Aliénor de Breuil, la fascinante Marie Goran des Mousseaux, la douce Emeline et le trouble Dekerdec sont avec Guillaume de Normandie les principaux héros de ce troisième volet de la saga des Conquérants qui revisite tout le 11e siècle.

Poursuites, passions, trahisons, amour fou, obscurantisme,  vengeances aveugles, guerres de conquêtes, constructions des grandes abbayes normandes,  triomphe de la première multinationale européenne avec l’ordre de Cluny, tels sont les ingrédients qui alimentent et pimentent ce dernier volet de la trilogie. Il est vrai que l’Histoire de cette dernière partie du siècle est de loin la plus riche.

L’invasion de l’Angleterre et le génie du duc Guillaume de Normandie occupent bien évidemment une place de choix dans ce thriller historique.

 

Avis des lecteurs

Evelyne Perrot : J'ai lu le Tome 1: Béatrice l'insoumise Le tome 2: la vengeance de Mathilde et enfin le tome 3.
Chaque tome correspond à une génération de la même famille.
Je me suis laissée emporter par l'ambiance, des personnages attachants ou détestables.Du roman , mêlés à des faits réels comme l'invasion de Guillaume le Conquérent.
Il faut bien sûr aimer l'Histoire du Moyen Age. J'ai passé d'agréables moments à lire ces 3 livres

 


> Voir "Les Conquérants" Tome 1
> Voir "Les Conquérants" Tome 2
> Voir "Les Conquérants" Tome 3 (poche)


Michel Ruffin, avocat de formation et ancien dirigeant d’entreprise, se consacre depuis maintenant quinze ans à la littérature. Il est l’auteur de très nombreux ouvrages dont Orage sur la Calonne, roman récompensé par deux prix littéraires, et d’un roman historique Le Secret des Bierville-Harcourt. Passionné d’Histoire, il signe ici son neuvième roman, troisième tome de la trilogie


24.90 €

Ajouter au panier


Broché - 640 pages
150x240mm (lxh) - 150x240mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-165-9
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 27/04/2012

Sombres bourreaux

Serge Bilé

Sombres bourreaux

En Europe, où les Noirs étaient menacés, certains (africains, antillais...) ont joué le jeu des nazis et des fascistes, par instinct de survie ou patriotisme. Autant de destins insolites que relie ce récit étayé par les rares archives et témoignages de survivants de cette page méconnue du plus grand conflit mondial

En 1944, au plus fort de la guerre, un volontaire français de l’armée allemande étonne ses supérieurs. Il veut intégrer la Waffen SS, le corps d’élite hitlérien. Seul problème : l’homme n’est ni aryen, ni même blanc, mais guadeloupéen et surtout noir. Pour toute réponse, il est envoyé illico dans un camp de concentration.

Ce livre raconte l’étonnante histoire de ce soldat perdu, parti faire le coup de feu contre les bolchévistes, sur le front et dans le froid russes, loin de son île natale.

Comme lui, quelques égarés antillais, réunionnais, et africains, ont collaboré activement avec l’ennemi, qui dans la LVF, qui dans la Milice, qui dans la Gestapo.

En Allemagne et en Italie, où les Noirs étaient menacés, certains ont également joué le jeu des nazis et des fascistes, par instinct de survie ou patriotisme.

Autant de destins insolites que relie ce récit étayé par les rares archives et témoignages de survivants de cette page méconnue du plus grand conflit mondial.


                                                                                                     Avis des lecteurs

Diak : livre poignant et vraiment interessant en tous points que je conseille pour bien connaitre l'histoire il faut le lire tres bien

 

Découvrez les autres titres de Serge Bilé :

Au secours le prof est noir !

Et si dieu n'aimait pas les noirs ?

Blanchissez-moi tous ces nègres !

Paroles d'esclavage + DVD

Quand les noirs avaient des esclaves blancs

Le miracle oublié

La mauresse de Moret


Serge Bilé, journaliste à France Télévisions, a publié une demi-douzaine d'ouvrages, dont les best-sellers Quand les Noirs avaient des esclaves blancs et Si Dieu n'aimait pas les Noirs. Enquête sur le racisme au Vatican. Il a publié récemment Paroles d'esclavage chez Pascal Galodé Editeurs.


17.00 €

Ajouter au panier


Broché - 144 pages
150x210mm (lxh) - 150x210mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-178-9
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 4/11/11

Les secrets de la malouinière des Tuesdan de Sévignac (en rupture de stock)

Jean-Yves Lesné

Les secrets de la malouinière des Tuesdan de Sévignac (en rupture de stock)

Depuis plusieurs générations, une Malouinière est le théâtre d’un huit-clos familial qui imprègne encore aujourd’hui la vie de ses occupants : les Tuesdan de Sévignac.
L'antiquaire Loïc Kermeur parviendra-t-il à démêler tous ces secrets de famille pour lesquels il se passionne ? Et si certains demeuraient à jamais enfouis ?

Grand prix du roman 2013 du Conseil général d'Ille et Vilaine

Quand l’antiquaire Loïc Kermeur se retrouve pour la première fois à la Malouinière, une vaste demeure de caractère sur la Côte d’Émeraude, il est loin d’imaginer que sa vie va s’en trouver bouleversée. Depuis plusieurs générations, cette Malouinière est le théâtre d’un huit-clos familial qui imprègne encore aujourd’hui la vie de ses occupants : les Tuesdan de Sévignac.

L’antiquaire découvre, dans un vieux meuble, des écrits anciens qui révèlent tout un pan, méconnu ou ignoré de l’histoire des Tuesdan de Sévignac, au passé maritime prestigieux qui a fait leur gloire et leur richesse.

Saga familiale et faits historiques se croisent, se chevauchent, se bousculent ; d’intrigues en révélations, d’énigmes en rebondissements, depuis le début du XIXe siècle, des faits mystérieux jalonnent l’existence de cette illustre lignée.

Loïc Kermeur parviendra-t-il à démêler tous ces secrets de famille pour lesquels il se passionne ? Et si certains demeuraient à jamais enfouis ?


Avis des lecteurs


Chantal Raffin : J ai beaucoup aime ce livre on y retrouve cette belle Bretagne et cette ville St Malo et ses grandes bâtisses qui faisaient la fierté des notables d autrefois

Nialaf : L'objectif de l'auteur est atteint: tenir le lecteur en haleine. Deux histoires parallèles sous deux époques différentes de la même famille trouvent finalement des points de concours grâce à la science moderne, belle performance d'un narrateur qui trouve un véritable second souffle dans le dernier tiers d'un bon roman historique dévoilant non seulement les secrets de la malouinière et de ses propriétaires successifs mais aussi des anecdoques de l'histoire des Bretons. Un antiquaire et sa fille d'un côté, une famille de vieille souche et leur fils de l'autre... les ingrédients de bien belles lignes.

Avec regret de devoir le quitter sur des dernières pages non fermées ( autres meubles= autres secrets) il est vrai même si l'antiquaire-détective quitte l'action ...A lire dans d'autres aventures. 

Nialaf : La malouinière nous révèle ses secrets à travers les carnets de Richard,l'aïeul marin. Nous passons du présent narratif avec les habitants de la malouinière et l'antiquaire,au passé avec la lecture des carnets. La région de St Malo est décrite fidèlement ainsi que le contraste entre les familles bourgeoises et le peuple dans la seconde moitié du 20è siècle. Le livre bien écrit, facile à lire nous laisse en haleine jusqu'à la fin.


Critiques presse :

"Le lecteur se laisse transporter dans les méandres de deux histoires familiales sur sept générations." - Le Télegramme


: Jean-Yves Lesné est breton, né à Rennes. Titulaire d’un DEA en Sciences Sociales, il a travaillé plus de trente ans dans le milieu psychiatrique, dix ans directeur d’un Centre de Réadaptation Psychologique et Sociale pour adultes. Il partage aujourd’hui son temps entre sa famille, l’écriture de romans, les voyages aux quatre coins du monde, la musique classique et la marche dans sa campagne bretonne !


21.90 €

Ajouter au panier


Broché - 304 pages
240x310mm (lxh) - 240x310mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-264-9
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 10/05/2013

Victoria, l’apogée de l’Angleterre

Guy Gauthier

Victoria, l’apogée de l’Angleterre

C’est sous le règne de Victoria, figure mythique de la monarchie britannique et dont le règne dura plus de soixante-ans, que l’Angleterre devint la première puissance industrielle, maritime et coloniale du monde.

Dans le même temps, la monarchie, dont les Anglais envisageaient pourtant l’abolition au début du XIXe siècle, se régénéra en s’appuyant désormais, non plus sur l’aristocratie, mais sur les classes moyennes.

Le parlementarisme se renforça également sous l’influence du Prince Consort Albert de Saxe-Cobourg-Gotha qui convainquit sa femme d’accepter le jeu de l’alternance politique en nommant Premiers ministres des leaders de la majorité qui ne lui étaient pas toujours sympathiques.

Victoria, grande amie de la France, oeuvra au rapprochement de nos deux nations. Ce fut sous son règne, lors de la guerre de Crimée, que s’amorça l’Entente cordiale dont son fils Edouard VII fut le meilleur des propagandistes au début du XXe siècle.


Guy Gauthier, ancien magistrat et ancien sous-préfet, est docteur en Histoire, écrivain et conférencier. Il est également chargé de cours en Sciences politiques à l'Institut Catholique d'Etudes Supérieures. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il a reçu le Grand-Prix du Roman de la Ville de Rennes en 2012 pour la "Conspiration de Pontcallec."


9.90 €

Ajouter au panier


Broché - 432 pages
110 x 180mm (lxh) - 110 x 180mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 9791091468558
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 22/05/2014

30 janvier 1933. Hitler : la véritable histoire

François Delpla

30 janvier 1933. Hitler : la véritable histoire

L’historien François Delpla, seul biographe français du Führer (Grasset, 1999) et auteur d’une quinzaine d’ouvrages sur le nazisme et sa guerre, scrute pour la 1ère fois la marche de Hitler vers le pouvoir comme une approche méthodique.

La prise du pouvoir par Hitler a été souvent racontée. Cependant toutes les études, avant celle-ci, en parlent comme d’un accident. Le char de la République de Weimar aurait versé dans le fossé. Voilà qui incite à scruter le comportement de son ou de ses pilotes. Quant au bénéficiaire de l’accident, Hitler, soit il n’y serait pour rien, soit il aurait tout au plus jeté des clous sur la route. L’historien François Delpla, docteur depuis 2002, lauréat en 2012 d’une habilitation universitaire, seul biographe français du Führer (Grasset, 1999) et auteur d’une quinzaine d’ouvrages sur le nazisme et sa guerre, scrute pour la première fois la marche de Hitler vers le pouvoir comme une approche méthodique et, au moins à partir de 1929, fort habile. L’homme est fou (cela aussi a été insuffisamment perçu) et son dérangement mental se traduit notamment par un antisémitisme obsessionnel, d’une nature et d’un degré inédits. Cette folie donne une grande assurance à son porteur, persuadé que la Providence l’a désigné pour restaurer la grandeur de l’Allemagne et la porter vers des sommets.  Loin de guetter les bévues des gouvernants pour en profiter, il les fait sciemment advenir, enfermant ces politiciens dans des alternatives entre le mal et le pire, exactement comme il en usera un peu plus tard avec les hommes d’État étrangers. Il développe aussi une panoplie d’agents permettant de scruter, de contrôler et de duper en permanence ses rivaux. Le développement rapide du mouvement SS à partir de la nomination de Himmler à sa tête (1929) et la création en son sein d’un réseau de renseignement confié à Heydrich (1931), ainsi que la marginalisation politique des SA en dépit de leur croissance numérique, sont des éléments clés, jusqu’ici peu aperçus, de ce processus. De même le noyau dirigeant prend forme et ne bougera plus guère, avec la montée, outre Himmler et Heydrich, de Göring, de Goebbels et de Hess. Il y a entre ces personnages de solides inimitiés, que le maître contrôle pour que tout le monde tire dans le même sens en dépit d’une cacophonie apparente. Celle-ci contribue à masquer la pieuvre étouffante qui s’empare du Reich, pour le conduire vers des entreprises démesurées, mais longtemps réussies.

> Voir aussi : Hitler biographie de François Delpla

Avis des lecteurs

Duroc : le complément indispensable aux bouquins de Kershaw : une illustration du fameux" pouvoir charismatique" dont on finissait par se demander ce qu\'il recouvrair exactement...


Biographe français d’Hitler (Grasset, 1999), auteur, parmi une dizaine d’ouvrages, d’une étude sur sa vie privée (Les Tentatrices du diable, l’Archipel, 2005), François Delpla, normalien, est un spécialiste de la seconde Guerre mondiale.


20.00 €

Ajouter au panier


Broché - 224 pages
150x210mm (lxh) - 150x210mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-249-6
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 24/01/2013

Fanche, le baleinier

Pierre-Jean Yvon

Fanche, le baleinier

Ce livre est un hommage à tous les marins du temps de la marine à voile et à tous ces hommes et leur famille qui comptent souvent parmi nos arrière- grands-parents.

À partir de sources historiques et de faits réels, la vie de Fanche est une extraordinaire aventure humaine où l’amour est omniprésent. Elle embarquera le lecteur dans de frêles embarcations où l’homme défie les grands cétacés. Plus qu’une chasse, il s’agit de véritables combats et la maxime « Il y a trois sortes d’humains : les vivants, les morts, et ceux qui vont sur l’eau » y prend tout son sens.

Critiques presse :

-"Récit alerte qui nous dépose, enivré de l’air du grand large, sur les quais de Saint-Malo, quand vient le temps des tempes grises et des pas nostalgiques sur la jetée." - Magazine de Saint-Pierre et Miquelon


Né à Saint-Malo, Pierre-Jean Yvon est issu d’une famille de terre-neuvas d’avitailleurs et de marins à Saint-Pierre-et-Miquelon. Il a lui-même effectué un tour du monde à l’âge de 20 ans et a occupé divers postes à haute responsabilité liés à l’organisation et à l’informatique. Historien local de Saint-Malo aujourd’hui à la retraite, Pierre-Jean Yvon est un passionné de sa ville et de sa région. Il a signé douze ouvrages et un récit autobiographique.


15.00 €

Ajouter au panier


Broché - 141 pages
140x210mm (lxh) - 140x210mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-274-8
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 09/10/2013

François Mitterrand, le dernier des capétiens

Guy Gauthier

François Mitterrand, le dernier des capétiens

Cet ouvrage, que l’on considéra comme sulfureux à sa publication, et qui est aujourd’hui encensé par tous les mitterrandiens et admirateurs, décrypte les relations étranges que le Président entretint pendant cinquante ans avec le Comte de Paris.

L’une des conclusions que l’on peut tirer de ce livre est que François Mitterrand - qui a osé dire : « Les Capétiens sont la colonne vertébrale de la France », et qui a fait clairement référence à Philippe Auguste dans sa Lettre à tous les Français de 1988 - a souhaité instaurer en France, par ses idées et son comportement, cette « monarchie socialiste » dont rêvait son ami Henri d’Orléans, lui-même surnommé le « Prince Rouge » par les royalistes nostalgiques du maurrassisme.


Guy Gauthier, ancien magistrat et ancien sous-préfet, est docteur en Histoire, écrivain et conférencier. Il est également chargé de cours en Sciences politiques à l'Institut Catholique d'Etudes Supérieures. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il a reçu le Grand-Prix du Roman de la Ville de Rennes en 2012 pour la "Conspiration de Pontcallec."


11.00 €

Ajouter au panier


Broché - 504 pages
110 x 180mm (lxh) - 110 x 180mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 9791091468572
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 22/05/2014

Crever le plafond

Mathieu Meranville

Crever le plafond

Les champions ne songent qu’à battre record sur record. Avec comme revers de la médaille ; le dopage, l’argent qui trop souvent dénature l’idéal sportif, la course effrénée à la technologie et parfois même la mort prématurée.

Tous les quatre ans, les jeux olympiques sont l’occasion de tout remettre à plat.
Déterminer qui sera l’homme le plus rapide du monde.
Sur terre, tout d’abord, l’exubérant Usain Bolt ou ses compatriotes jamaïcains Yohann Blake et Asafa Powell, l’Américain Tyson Gay ou même Christophe Lemaître, le timide Savoyard ?
Dans l’eau ensuite. L’Américain Michael Phelps, le Brésilien Cesar Cielo, les Français Frédérik Bousquet, Alain Bernard ou Camille Lacourt ?
Qui tutoiera le ciel ? Le perchiste australien Steve Hooker ou le Frenchie Renaud Lavillenie ?
Qui sera le plus fort ? Le Guadeloupéen Teddy Riner ou…Teddy Riner le Guadeloupéen ?
Plus vite, plus haut, plus fort ! C’est la devise de l’olympisme qui n’a pas toujours consisté à battre des records. Car dans la Grèce Antique, les Jeux olympiques étaient consacrés à Zeus, le dieu des dieux et non à des multinationales. Réaliser des exploits était d’abord une manière de se rapprocher des divinités. Pour le spécialiste de la Grèce Antique, Jean-Pierre Vernant : « le vainqueur n’est pas vu comme celui qui établirait un nouveau record, mais comme celui auquel les dieux ont accordé la grâce de l’emporter ».
Mais depuis les J.O. modernes du baron Pierre de Coubertin, les dieux des stades que sont devenus les champions ne songent qu’à battre record sur record.
    Avec comme revers de la médaille ; le dopage, l’argent comme aiguillon néfaste car trop souvent il dénature l’idéal sportif, la course effrénée à la technologie ensuite qui fausse parfois les résultats.
    Pire, de nombreux champions sont morts prématurément, ce qui a attisé une suspicion légitime. D’autres souffrent de cancers ou diverses maladies incurables. Usés par les produits illicites, devenus le moteur de la course aux records, comme ce fut le cas pour les athlètes de l’ex-Allemagne de l’Est ?
    Aujourd’hui des études scientifiques tendent à prouver que l’homme a presque atteint ses limites physiques. Assistera-t-on alors à la fin du sport moderne ? Et si les sportifs n’étaient que les dépositaires voire les victimes de cette course à la performance qui gangrène l’ensemble de la société ?

Avis des lecteurs

BAGRATION : Il n'y a actuellement aucune limite connue au dopage...Demain on le rendra chronobiologique (on suivra les rythmes naturels pour les amplifier, les contrarier ou les modifier), on trouvera de plus en plus de médiateurs, de cytokines, de facteurs de croissance..On pourra même avec la cartographie ADN selectionner d'emblée les plus aptes à développer telle ou telle activité sportive...Les masses musculaires seront optimisées en fonction des besoins biodynamiques et biomécaniques liées aux contraintes engenrées par les srtucures os-tendon-muscle...On selectionnera les fibres musculaires les plus puissantes, les plus isovolumétriques, les plus rapidement contractiles...Puis l'heure venue, ils se reproduiront en montant des femelles soigneusement présélectionnées......On n'en est qu'aux balbutiements... Ah, ça va être génial...Pour sûr...Heuresement je ne serai pas là pour voir cela... !

Darko : Selon certaines rumeurs, le dopage génétique serait déjà d'actualité....des infos ?



Mathieu Méranville est journaliste à France Télévisions. Spécialiste de l’olympisme, il a couvert plusieurs grands événements sportifs dont les Jeux Olympiques, notamment ceux de Pékin, marqués par les trois records du monde d’Usain Bolt. Il est l’auteur Sport, malédiction des Noirs ?


20.00 €

Ajouter au panier


Broché - 208 pages
150x210mm (lxh) - 150x210mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-220-5
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : Juin 2012

L'enragé - Tome 1

Fortuné du Boisgobey

L'enragé - Tome 1

Fortuné de Boisgobey écrit ce roman juste avant Le demi monde sous la terreur. Même période historique, il met en scène la résistance des Chouans de Vendée et plus particulièrement l’épisode final de la Virée de Galerne, qui s’acheva par la tentative dramatique du port de Granville, ville natale de Boisgobey.

A qui vont échoir les 900 000 livres de Marie-Rose Hérel, la Marquise de Carolles, qui vient de mourir veuve et sans héritiers en son hôtel de la rue Saint-Jean, dans le Granville de la fin 1793 ? Encore faudrait-il qu'on sache où elle a pu cacher pareille somme, se demandent les trois cousins assemblés à son chevet, qui ignorent tout du mystérieux passé de celle dont ils convoitent l'héritage.

Le secret du trésor de Marie-Rose est enfoui dans un scapulaire de drap rouge, autour du cou de la morte. Il sera remis la nuit même du décès, selon les dernières volontés de la défunte, à une personne qui par malheur, en ignore le contenu ...

Ce fabuleux testament va devenir l'enjeu d'une ahurissante course-poursuite dans laquelle sont impliqués Denise, jeune brigande vendéenne, l'officier d'artillerie républicain René La Briantais, chargé de défendre Granville assiégée, le comte Guy de Paramé, soldat royaliste au service du général Henri de la Rochejaquelein, et Thomas Laîné, un ardent sans-culotte, président du club révolutionnaire de Granville.

Une trépidante histoire d'honneur, d'amitié virile et de cupidité sordide va se développer sur une trame historique mouvementée, celle des combats impitoyables qui opposent, dans tout l'ouest de la France, les Chouans, paysans courageux au service de Dieu et du Roi, et les "Bleus" envoyés par la Convention pour défendre la République.

> Du même auteur

"L'enragé" Tome 2
Le Demi-monde sous la terreur


Fortuné du Boisgobey, né à Granville le 11 septembre 1821 et mort le 26 février 1891, est un auteur français de romans policiers et de romans historiques. Le succès d’Une affaire mystérieuse et du Forçat colonel, tous deux publiés en 1869, fait de cet écrivain prolifique, qui comptera plus de soixante œuvres à son nom, l’un des feuilletonistes les plus populaires. En 1877, Le Figaro l’engage pour une série de romans, qui augmenteront le tirage du journal. Du Boisgobey présida la Société des Gens de Lettres en 1885 et 1886. Il s’est éteint au terme d’une longue maladie.


23.90 €

Ajouter au panier


Broché - 254 pages
150x240mm (lxh) - 150x240mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 9782355932694
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 23/01/2014

Elisabeth Ire - l'aube de la puissance britannique

Guy Gauthier

Elisabeth Ire - l'aube de la puissance britannique

Fille D’Henry VIII et de sa seconde
épouse Anne Boleyn, Élisabeth
succèda sur le trône à sa sœur
ainée Mary Ire Tudor, elle même fille
d’Henry VIII et de Catherine d’Aragon,
première épouse du roi.

En quarante années de règne, elle pacifia l’Angleterre que le schisme anglican avait destabilisée, réduisit définitivement l’opposition catholique en faisant décapiter sa cousine Mary Stuart, reine d’Écosse, et engagea la lutte contre l’Espagne, alors première puissance mondiale. Elle triompha ainsi de l’invincible armada, soutint les hollandais dans leur révolte contre Philippe II et Henri de Navarre, contre les ligueurs catholiques alliés de l’Espagne. 

À sa mort en 1603, l’Angleterre était devenue la puissance maritime dominante et l’ère élisabéthaine fut considérée comme la plus glorieuse de l’Histoire du pays jusqu’à l’ère victorienne. Célibataire endurcie, Élisabeth n’eut pas de postérité directe et c’est son petit cousin Jacques Stuart, fils de Marie Stuart, qui lui succéda, réunissant ainsi l’Angleterre er l’Écosse dans le royaume de Grande Bretagne.

 
"Vu à la Télé" : l'auteur a participé à l'émission "Secret d'Histoire" sur France 2 (7 avril 2015), consacrée à Elisabeth 1ère. 


Guy Gauthier, ancien magistrat et ancien sous-préfet, est docteur en Histoire, écrivain et conférencier. Il est également chargé de cours en Sciences politiques à l'Institut Catholique d'Etudes Supérieures. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il a reçu le Grand-Prix du Roman de la Ville de Rennes en 2012 pour la "Conspiration de Pontcallec."


21.90 €

Ajouter au panier


Broché - 432 pages
150x240mm (lxh) - 150x240mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 9782355933004
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 04/09/2014

Les Borgia

Pierre Lunel

Les Borgia

Voici un livre qui soulève le voile de la grande histoire pour raconter les secrets d’alcôve d'une des familles les plus controversées du trône de Saint Pierre. Une chronique au parfum grisant de scandale.

Rome. Fin du XIVe siècle. Que reste-t-il du trône de Saint Pierre ? Presque rien.  Le palais de Latran est devenu le nid douillet des chouettes et des chauves-souris. Des oiseaux de nuit bien moins rapaces que les condottieri et les clans ennemis, les Colonna et les Orsini, qui dépècent la Ville éternelle : un corps sans âme. Les papes, exilés à Avignon, ont emporté  sur les bords du Rhône le goût des mignons et des orgies. A Avignon, tout s’achète et tout se vend. A quelques centaines de kilomètres de là, au royaume de Valence, naît Alonso de Borja. Il sera pape promet le dominicain Vincent Ferrier à cette lignée de guerriers. Le saint homme a vu juste. Le 20 avril 1455, sous l’œil méfiant des Italiens, Alonso devient Calixte III. Tout juste coiffé de la tiare, il gratifie son neveu Rodrigue de la barrette de cardinal.  Plus rien ne pourra alors arrêter l’ascension de cette famille moderne avant l'heure, où tout n’est que débauche de luxe, de chair, de sang et de sperme…  Leur goût du faste et leurs frasques vont redonner à Rome sa splendeur et faire d’elle un vaste lupanar où seules les voies du Seigneur demeurent impénétrables. Au petit matin, les cadavres vomis par le Tibre disent la simonie des cardinaux, les messes égayées par les courtisanes et les poisons servis comme le nectar des Dieux. Rodrigue, devenu Alexandre VI, lèguera à son fils César Borgia sa soif de domination. Modèle du prince de Machiavel, César est capable du pire pour parvenir à ses fins. Quand les armes et la cantharelle – un mélange d’arsenic, de viscères de porc et d’urine, ne suffisent plus reste Lucrèce à la beauté enivrante. Fille d’Alexandre et sœur de César, elle est de toutes les bacchanales et de toutes les compromissions, pièce maîtresse sur l’échiquier du pouvoir temporel et spirituel.  Nourri des rumeurs charriés par le fleuve, ce livre soulève le voile de la grande histoire pour en raconter les secrets d’alcôve. Une chronique au parfum grisant de scandale.

Avis des lecteurs

Ludwig Jean Sébastien : Un vrai livre d'Histoire et pas un roman historique. Ici, inutile de romancer car la réalité dépasse largement la fiction. Ces papes licencieux, âpres au gain, toujours prêts à un coup tordu pour asseoir leur pouvoir, ce chef de guerre, ex-cardinal, à la fois formidable conquérant et trousseur de jupons hors pair, aucun romancier n'aurait pu les imaginer. D'où l'intérêt de ce livre qui lève le voile sur une période particulièrement troublée de l'Histoire de l'Italie (divisée en petites principautés et convoitée à la fois par la France et par l'Aragon) et de la papauté en fort piteux état à cette époque (luxure, corruption, etc...) « Une chronique au parfum grisant de scandale » qui se lit aussi facilement que le meilleur roman de cape et d'épée...


Cet universitaire et écrivain partage sa vie entre les plus hautes responsabilités (président d’université, délégué interministériel à l’orientation, chargé de mission au Quai d’Orsay) et sa passion de l’écriture. Il a écrit une vingtaine de livres dans des genres divers (biographies, essais, romans) dont des best sellers sur l’abbé Pierre et sœur Emmanuelle. Il a également publié dernièrement Ingrid Betancourt (L’Archipel, 2008), Les Amours d’Hollywood (Le Rocher, 2009), Il nous a tant aimés, les dernières années de l’abbé Pierre (Albin Michel, 2009).


9.90 €

Ajouter au panier


Broché - 320 pages
110*118mm (lxh) - 110*118mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 9791091468640
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 29/10/2014

Planète Alimentaire : l'agriculture française face au chaos mondial (en rupture de stock)

Gérard Le Puill

Planète Alimentaire : l'agriculture française face au chaos mondial (en rupture de stock)

Un spécialiste des problèmes agricoles dévoile l'envers du décor et les manœuvres spéculatives qui sous-tendent le monde agricole. Face à la menace mondiale, il suggère des solutions et révèle comment les paysans français pourraient devenir une arme formidable pour lutter contre le chaos qui menace chaque jour davantage.

Le document de Gérard Le Puill veut sensibiliser le consommateur aux nouveaux risques qui pèsent sur la sécurité des approvisionnements alimentaires à des prix abordables pour tous. Ce n’est déjà plus le cas pour les plus pauvres dans les pays pauvres avec la flambée des cours des céréales et de certaines huiles. Dans une moindre mesure, le risque menace aussi les consommateurs les plus pauvres dans les pays riches comme la France. Partant de ce nouveau phénomène spéculatif, l’ouvrage situe d’emblée l’atout que constitue l’agriculture française. Il analyse ensuite les coups qui lui sont portés par le comportement prédateur de la grande distribution, par le pouvoir démesuré donné à une Commission européenne dramatiquement incompétente sur les dossiers agricoles, par la démission politique des dirigeants européens, par l’irresponsabilité du négociateur européen à l’OMC. L’auteur soutien l’idée que l’agriculture aura toujours besoin d’outils de régulation pour adapter l’offre alimentaire à la demande pour éviter les envolées spéculatives comme les effondrements de cours  des matières premières agricoles aux effets dévastateurs à travers le monde. Il estime que l’exploitation familiale agricole peut tout à fait poursuivre sa mission nourricière dans un contexte mieux balisé et mieux sécurisé qu’aujourd’hui par un bon cadrage politique.

De bout en bout ce projet d’ouvrage  interpelle les décideurs politiques français  afin qu’ils reprennent la main sur les dossiers agricoles. Il plaide pour une agriculture durable respectueuse de l’environnement. Il alerte notamment sur les risques induits par un marché mondialisé des agro-carburants en concurrence directe avec les produits alimentaires dans uncontexte de cherté durable des produits pétroliers. Il porte un regard intéressé sur les syndicats paysans.

Découvrez les autres titres de Gérard Le Puill :

Produire mieux pour manger tous

Bientôt nous aurons faim !


Né en 1941 en Bretagne, Gérard Le Puill a été successivement aide familial agricole sur la ferme de ses parents, puis ouvrier d’usine en région parisienne avant de débuter dans le journalisme en 1983 en charge des dossiers agricoles à l’Humanité. Désormais retraité, il collabore à plusieurs publications dont L’Humanité, l’Humanité Dimanche, l’hebdomadaire agricole et rural La Terre ainsi que Vie Nouvelle le magazine bimestriel de l’Union confédérale des retraités CGT.


17.00 €

Ajouter au panier


broché - 177 pages
210x150mm (lxh) - 210x150mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-035-5
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 15/10/2008

L'enragé - Tome 2

Fortuné du Boisgobey

L'enragé - Tome 2

Suite de cette histoire redoutable qui dispose de tous les ingrédients nécessaires aux romans historiques (testament caché, héritage colossal disputé entre héritiers abjects ou méritants) et trame révolutionnaire

Jetée aux mains des "Bleus" par la course folle de son cheval, ou par un sentiment secret qu'elle n'ose s'avouer, la jeune Vendéenne Denise court désormais un danger mortel. C'est la guillotine qui attend les ennemis déclarés de la République, à moins qu'ils ne périssent noyés dans la Loire par les ignobles sicaires de Carrier, tout-puissant représentant en mission envoyé à Nantes pour y mater, à sa façon, l'insurrection des "brigands".

Mais l'infâme Thomas Laîné, révolutionnaire sans scrupule, aimerait d'abord lui extorquer le secret du million de la Marquise de Carolles. Pour cela, rien de tel qu'un chantage sordide : la vie sauve pour la jeune fille, contre la révélation de l'emplacement du trésor, et l'abandon à son profit de tout ou partie des droits de succession. Le succès semble inéluctable, d'autant qu'un insolent destin a éliminé ses concurrents dans la course à la fortune.

C'est sans compter sur l'intervention de deux ennemis que tout devrait opposer, pourtant liés par une estime reciproque et un respect complice : le fougueux De Marigny, qui commande l'artillerie vendéenne, et son alter ego républicain, René La Briantais. Portés par des motivations croisées, ils vont tout faire pour sauver la jeune fille, et avec elle son compagnon de jeunesse, le jeune et chevaleresque Guy de Paramé.

Thomas Laîné planifie avec un sang-froid consommé une machination implacable, passant par un sauvetage compliqué doublé d'une trahison lucrative. Mais la malchance va s'en mêler, et des moments bien difficiles l'attendent, avant de jouir enfin du triomphe qu'il mérite.

> Du même auteur

"L'enragé" Tome 1
Le Demi-monde sous la terreur


Fortuné du Boisgobey, né à Granville le 11 septembre 1821 et mort le 26 février 1891, est un auteur français de romans policiers et de romans historiques. Le succès d’Une affaire mystérieuse et du Forçat colonel, tous deux publiés en 1869, fait de cet écrivain prolifique, qui comptera plus de soixante œuvres à son nom, l’un des feuilletonistes les plus populaires. En 1877, Le Figaro l’engage pour une série de romans, qui augmenteront le tirage du journal. Du Boisgobey présida la Société des Gens de Lettres en 1885 et 1886. Il s’est éteint au terme d’une longue maladie.


23.90 €

Ajouter au panier


Broché - 260 pages
150x240mm (lxh) - 150x240mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 9782355932915
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 23/01/2014

PIRATES, FLIBUSTIERS & CORSAIRES (en rupture de stock provisoire)

Alain Berbouche

PIRATES, FLIBUSTIERS & CORSAIRES (en rupture de stock provisoire)

L'histoire maritime regorge d'idées reçues et de clichés. Ce livre restaure un certain nombre de vérités oubliées, en replaçant les romans d'aventures dans l'histoire des institutions de la marine française.

L’Histoire maritime a le vent en poupe. Pour le constater il suffit de parcourir les salons littéraires consacrés aux livres de mer. En particulier celui des Etonnants Voyageurs de Saint-Malo : la prestigieuse cité maritime dont le plus illustre des fils, François-René de Chateaubriand, disait dans ses Mémoires qu’elle n’égalait pas en superficie celle du jardin des Tuileries mais qu’elle donna à la France tant de marins célèbres. Haut lieu de mémoire où les pirates, flibustiers et autres corsaires exercent toujours leur fascination aventureuse.

Par-delà la fiction, l’historien des institutions doit analyser leur statut juridique pour distinguer définitivement le corsaire du pirate et du flibustier. Et, comme la Cité Corsaire malouine s’enorgueillit d’avoir donné naissance à René Duguay-Trouin et à Robert Surcouf, deux des trois plus grands corsaires français avec le dunkerquois Jean Bart, les comparer lui permet de montrer l’évolution de la Course sur un siècle : à qualités égales, l’abnégation de Duguay-Trouin, corsaire et officier de la Marine de Louis XIV qui fut l’un des plus grands amiraux français, et la libre-entreprise de Surcouf, corsaire indépendant de la République puis de l’Empire qui devint une légende. Avant de conclure sur l’abolition de la Course, la persistance des corsaires et, aujourd’hui, le retour des pirates.

 

Critiques presse :

"Un ouvrage précis, truffé de références et de citations, qui offre de jolies découvertes" - Le Figaro


ALAIN BERBOUCHE réside à Saint-Malo, adhérent de la Société d’Histoire et d’Archéologie de l’arrondissement depuis 1983, et où il fut conseiller municipal de 1995 à 2001. Juriste, politiste et historien de formation, il est maître de conférences à la Faculté de droit et de science politique de l’Université Rennes 1, où il enseigne l’histoire des idées politiques et des institutions publiques ; et, dans le cadre d’un master 2 recherche d’histoire du droit, il anime un séminaire d’histoire du droit public maritime qu’il a créé. Il est l’auteur d’une thèse de doctorat d’État en droit consacrée à La Marine royale de la France à la fin de l’Ancien Régime, De la paix de Versailles en 1783 à la Révolution de 1789. Membre de la Société Française d’Histoire Maritime et du Centre d’Histoire du Droit de Rennes. Il vient de publier MARINE ET JUSTICE. La Justice criminelle de la Marine française sous l’Ancien Régime, aux Presses Universitaires de Rennes.


0.00 €

Ajouter au panier


Broché - 332 pages
150x240mm (lxh) - 150x240mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 9782355933042
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 22/05/2014

Marie Stuart : sainte ou putain ?

Dominique LABARRIÈRE

Marie Stuart : sainte ou putain ?

Sublime pour les uns, scandaleuse pour les autres, martyre de sa foi ou comploteuse, complice de l'assassinat du roi son époux ou victime d'abominables machinations, Marie Stuart ne saurait laisser indifférent. Un essai qui se lit comme un roman.

Sublime pour les uns, scandaleuse pour les autres, martyre de sa foi ou comploteuse frénétique, complice de l'assassinat du roi son époux ou victime d'abominables machinations, créature aveuglée par la passion ou femme assumant sa liberté, Marie Stuart ne saurait laisser indifférent. Sa fin tragique, qu'elle a su affronter avec dignité et panache, pare sa mémoire d'une aura romantique qui a sans doute fortement contribué à masquer les ombres d'un parcours hiératique et d'une personnalité aussi complexe que déroutante.

Son destin est indissociable de celui d'une autre icône du XVIe siècle, Élisabeth 1ère d'Angleterre.

Entre Marie, plus femme que reine et Elisabeth, plus reine que femme, s'établit une étrange relation sur fond de fascination/répulsion, de conflit d'ambition, d'oppositions confessionnelles qui, dans le droit fil de la tragédie grecque, ne peut se clore que par l'élimination de l'une d'elles.

Ce sera Marie...Parce qu'elle est la plus faible ? Ou la plus fautive ?

Avis des lecteurs

Historion : Un livre qui veut casser les clichés et qui y arrive plutôt bien. Des anecdoctes intéressantes mais qui va plus loin que cela


Après sa très remarquée contre-enquête sur le procès des Templiers, l'auteur livre ici un travail rigoureux d'investigation et d'analyse uniquement basé sur les faits avérés, les actes authentifiés des protagonistes et les seuls documents validés par les meilleurs historiens. Cet essai, qui se lit, comme un roman, apporte des réponses objectives et argumentées aux questions que la destinée de Marie Stuart ne cesse de susciter depuis des siècles.


9.90 €

Ajouter au panier


Broché - 160 pages
110*180mm (lxh) - 110*180mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 9791091468657
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 29/10/2014

Le corsaire de Rio et autres histoires malouines

Marc Tardieu

Le corsaire de Rio et autres histoires malouines

Retrouvez huit courts récits palpitants et didactiques sur les grands personnages de Saint-Malo : Jacques Cartier, Surcouf, Duguay-Trouïn, Chateaubriand, Suzie Solidor et bien d'autres…

Nulle part ailleurs en France n’existe un lieu qui porte autant d’histoire que Saint-Malo sur une aussi modeste superficie. En son temps, Chateaubriand s’émerveillait déjà que « cette enceinte qui n’égale pas celle du jardin des Tuileries » ait généré tant de grands hommes.

Il fallait alors réunir dans un même livre les plus marquantes de ces destinées hors du commun de corsaire et de médecin, d’armateur et de prêtre, d’explorateur et d’écrivain, et c’est ce que Marc Tardieu a réalisé ici avec brio, comme porté par les prouesses de ses modèles. De ces huit courts récits palpitants et didactiques s’échappe l’âme d’une ville et le lecteur en ressort lui-même grandi, aspiré à son tour par l’appel du large.


Auteur de nombreux documents et romans, notamment Les Bretons à Paris de 1900 à nos jours (Éditions du Rocher, 2002) et Les apaches de Belleville (Éditions Pascal Galodé, 2009), Marc Tardieu signe ici l’un de ses meilleurs livres.


9.90 €

Ajouter au panier


Broché - 112 pages
110x180mm (lxh) - 110x180mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-259-5
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 10/05/2013

Saint-Malo en 1799

Philippe Thomas

Saint-Malo en 1799

Pierre Retz, parvient à remettre à flot une goélette abandonnée. Il découvre alors ce que peut être la vie derrière les remparts ...

Au mois de Juin 1799, Saint-Malo est le théâtre d’un étrange exploit ; alors que, partout ailleurs, la marine française est bloquée dans ses ports par la flotte britannique, un jeune enseigne de vaisseau, Pierre Retz, parvient à remettre à flot une goélette abandonnée et, au terme d’un engagement audacieux se déroulant sous les yeux de la population ahurie, à battre une frégate et une corvette anglaises.

Il découvre alors ce que peut être la vie derrière les remparts, à l’époque de la Révolution, avec les bouleversements qu’elle a provoqués et l’apparition de personnages douteux, tentant de mettre en coupe réglée la ville et ses armateurs.

L’un de ceux-ci, Paul Le Gadec, possède, en plus d’une maison donnant sur l’antique place du Fiel, appelée alors rue Marat, une fille, Plaisance, dont la beauté rayonnante ne laisse pas insensible le jeune homme.

Le hasard des mutations militaires envoie celui-ci à Toulon, sous les ordres de l’amiral Perrée, commandant la flotte du convoi de Malte.

Il participe à plusieurs combats navals où, entre le fracas des canons et la fumée de leurs décharges, il est confronté à la lâcheté des uns et à l’héroïsme de quelques autres. Fait prisonnier, emmené en Angleterre, il goûte, pendant près de deux ans, au charme particulier du  régime pénitentiaire d’Outre-Manche.

Son évasion, réalisée dans des conditions rocambolesques, lui permet enfin de revoir les murs de Saint-Malo.

Mais la jeune malouine l’a t-elle attendu ? Qu’est devenu son père ? Ses difficultés financières n’ont-elles pas fini par l’abattre ?

Et lui, qu’en est-il de lui même ? Qu’en est-il de ses passions, de ses fureurs de vengeance et, par-dessus tout, de son insatiable désir de gloire ?


Avis des lecteurs

Jarl50 : Je recommande très chaudement cet ouvrage que j'ai acheté dans la boutique de l'éditeur lors d'un week end pluvieux à Saint-Malo. J'avais lu Ces messieurs de Saint-Malo il y a quelques années et j'ai découvert, là, un nouvel auteur, classique, au style vraiment très agréable qui manie avec bonheur le fond historique et tous les ingrédients du grand roman d'aventure.On vit pleinement les aventures de ce jeune marin, tant sur mer que sur terre, et l'on se retrouve de Saint-Malo à Toulon à l'époque du Consulat avec beaucoup de bonheur. Je l'ai sincèrement trouvé trop court bien que ce soit un gros roman. J'aurai volontiers plus de temps en sa compagnie et je lirai certainement d'autres livres de ce monsieur Thomas.J'y ai retrouvé le goût des grands romans d'antan.

Critiques presse :

" L'auteur nous offre un vrai récit de grandes aventures, riche en rebondissement et en passions débridées" - La Manche libre


Après avoir assisté de près, pendant longtemps, à la pantomime politique et en avoir tiré –du moins l’espère t-il- des leçons de sagesse, Philippe Thomas se consacre au travail littéraire pour lequel il éprouve l’attrait des passions de jeunesse. Après avoir parcouru l’Irlande déchirée des années 1866-1867 (Les Invincibles tomes 1&2, Pascal Galodé Editeurs), puis la France de la restauration, dans un drame provincial écrit à la manière de Jane Austen (Souci, Pascal Galodé Editeurs), il aborde désormais les aventures de ceux qu’on appelait les corsaires, avec leurs triomphes et leurs tribulations.


23.90 €

Ajouter au panier


Broché - 463 pages
150x240mm (lxh) - 150x240mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 9782355932625
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 21/11/2013

Les petits enfants dans la grande guerre

Jean-Paul Gourevitch

Les petits enfants dans la grande guerre

Cet album très illustré montre comment la guerre a été vécue au quotidien par les enfants des pays belligérants pendant ces quatre années de souffrances et d'espoirs.


Tout en continuant à jouer, à lire, à travailler à l'école, ils sont aussi confrontés aux privations, au travail forcé, à la séparation, aux bombardements, à la mort. En même temps ils servent de vecteurs à une propagande patriotique qui les instrumentalise et formate leur imaginaire en leur proposant des modèles de courage ou de sacrifice.

Critique presse :

"Il ressuscite la mémoire des enfants de la Grande Guerre" - Midi Libre


Jean-Paul Gourévitch est consultant international sur l’Afrique et les migrations. Il a enseigné l’image politique à l’Université et ses travaux sur la littérature de jeunesse font référence. Il est l’auteur d’une soixantaine d’ouvrages et de nombreuses expositions. Parmi ses dernières parutions, La croisade islamiste « pour en finir avec les idées reçues » (Pascal Galodé 2011), Abécédaire illustré de la littérature jeunesse (Atelier du Poisson Soluble 2012), les Migrations pour les Nuls (First parution septembre 2014).


35.00 €

Ajouter au panier


Relié cartonné - 144 pages
210 x 260 mm (lxh) - 210 x 260 mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 9782355933189
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 29/09/2014

Saint-Simon

Roger Judrin

Saint-Simon

Aucun mémorialiste n'arrive à sa cheville, ni par le don d'observation ni par le désordre de sa prose. A Versailles, à la cour de Louis XIV, il observe ces hommes et ces femmes enrubannés et parfumés, leur infatigable ardeur à se pousser du col. Saint-Simon s'est amusé durant un demi-siècle à circonscrire le territoire de l'arrivisme, affirmant haut et fort que "tout va toujours en se multipliant et en s'affaiblissant".

Roger Judrin, décédé il y a quelques années, avait signé avec cet ouvrage une bibliographie et une étude littéraires de Saint-Simon, initialement paru chez Seghers en 1970. Il est augmenté d’une préface et de notes d’Alfred Eibel inédites. On y trouve un tableau synoptique de la vie et des œuvres de Saint-Simon et des principaux évènements qui lui furent contemporains. Un cahier photo inédit sur Saint-Simon et Roger Judrin complète ce livre d’une grande érudition et néanmoins très accessible par son style. 

 


Roger Judrin a publié de nombreux ouvrages et fut un temps pressenti pour prendre la tête de la prestigieuse NRF. Latiniste, élève d’Alain, il fut probablement le dernier grand moraliste français. Il fut notamment l’auteur de Dépouille d’un serpent et Portrait abécédaire réédités chez Méréal dans les années 1990.


30.00 €

Ajouter au panier


Broché+ couverture à rabats - 416 + 16 pages photos pages
210x150mm (lxh) - 210x150mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-012-6
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 24/09/2009

Saint-Malo, la cité corsaire (en rupture de stock provisoire)

Pierre-Jean Yvon

Saint-Malo, la cité corsaire (en rupture de stock provisoire)

Un précis d'histoire pour mieux connaître ou découvrir Saint-Malo, la cité corsaire.

Saint-Malo fait dès l’abord penser à l’aventure sur les mers, aux exploits des corsaires et aux commerces florissants dans des pays lointains, où elle entretint des relations avec de grands ports internationaux. À l’intérieur de ses 24 hectares, elle a généré des célébrités dans de nombreux domaines : l’écriture et la pensée, la recherche et la médecine, la philosophie et le négoce. C’est un lieu dont il faut connaître l’histoire et pénétrer l’âme.
Pour assurer leur sécurité, les Malouins mirent en place un système de défense composé de forts sur les îlots de la rade, et de remparts avec château, bastions et échauguettes. À l’intérieur de la ville fortifiée, ils élevèrent de somptueux hôtels alliant élégance et confort.
Détruite pendant la Seconde Guerre mondiale et reconstruite « à l’ancienne », au cours d’une promenade, les façades des maisons éveilleront la curiosité des visiteurs en leur donnant une idée de la vie au temps passé. Ils feront connaissance avec des Malouins célèbres et ils comprendront mieux « ce petit peuple d’entre les murs ».
Résolument tournée vers la mer, battue par les tempêtes, assiégée, martyrisée, détruite par la folie des hommes et renaissant de ses cendres, la Cité corsaire a gardé tout son caractère qui ne cesse d’attirer, de fasciner et en fait un des hauts lieux du tourisme en France.

> Voir également


Saint-Malo
Saint-Malo cité maritime, station balnéaire
Saint-Malo intra-muros



Né à Saint-Malo, Pierre-Jean Yvon est issu d’une famille de terre-neuvas, d’avitailleurs à Saint-Pierre-et-Miquelon et de maîtres voiliers. Après un séjour dans la Marine, il a occupé des postes à haute responsabilité dans des domaines liés à l’organisation et à l’informatique. Aujourd’hui à la retraite et passionné de sa ville et sa région, il a signé douze ouvrages et un récit autobiographique. Il est également l’auteur de Saint-Malo, cité maritime, cité balnéaire, Un marin au cœur de l’exode indochinois et Saint-Malo intra-muros, rues, places et portes, parus aux éditions Pascal Galodé.


12.00 €

Ajouter au panier


Broché - 64 pages
115x190mmmm (lxh) - 115x190mmmm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 979-10-91468-00-8
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : Juin 2012

Le chevalier de Saint-Lazare

Alain Emon

Le chevalier de Saint-Lazare

L’écuyer Jacques-Pierre de Dombriand et son fidèle métis algonquin, Jean-François, doivent quitter Rennes pour accomplir une mission, sous couvert du Secret du roi, à Montréal. Mais, en cette année 1759, la colonie française vit ses derniers soubresauts.

Grand Prix du Roman de la ville de Rennes 2014

Après quatre d’années de guerre, les Tuniques rouges tiennent presque toute la vallée du Saint-Laurent. La lente agonie du Canada suit de près celle de monseigneur de Pontbriand.

Au même moment, le marquis de Barjac est détaché auprès du commandant Thurot pour participer à une descente sur les côtes anglaises avec une poi- gnée d’hommes. Tandis que, entre Rennes et Dinan, la mort a loué sa faux à un assassin dénué de sentiments à la solde du marquis de Rochechouame.

La famille de Jacques-Pierre de Dombriand court un grand danger. L’aide de Duclos-Pinot, l’intégrité de Reslou de la Tisonnais, le procureur du roi, l’intrépidité de Jacques-Marie de Dombriand, leur jeune fils, et le courage de Mathurin-Anne Lagadec, le régisseur, ne seront pas de trop pour tenter de contrer la vilenie du marquis de Rochechouame.

Tout s’achèvera dans les antiques souterrains de l’abbaye de Léhon. Là, guidés par un chevalier de Saint-Lazare, les Dombriand libéreront des fantômes, gardiens d’un secret vieux de plusieurs siècles.

Critiques presse :

- "
Multiplicité des lieux, des intrigues, des personnages… pas le temps de s’ennuyer à la lecture du dernier livre d’Alain Emon !" - Le Petit Bleu


Alain Emon, après une carrière de 18 ans dans l’armée de Terre, désireux de réorienter sa carrière, rentre en Bretagne, terre de ses ancêtres. Il devient conseiller d’éducation à l’internat du lycée Sacré-Cœur de Saint-Brieuc, reprend ses études et prépare une Licence d’Histoire-Géographie puis un Master d’histoire. Après l’obtention de ce diplôme il débute l’écriture du premier tome des Chroniques d’un gentilhomme breton. Aujourd’hui père de famille, il consacre une partie de son temps libre aux recherches historiques, visites de musées et lieux historiques afin d’alimenter ses romans.


23.90 €

Ajouter au panier


Broché - 432 pages
150x240mm (lxh) - 150x240mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 9782355932779
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 21/11/2013

Un malouin en Indochine (1954-1955)

PIERRE-JEAN YVON

Un malouin en Indochine (1954-1955)

Ce livre raconte l'histoire d'un marin au coeur de l'exode indochinois (1954-1955)

Les évènements relatés par l’auteur se sont enchaînés, dictés par son destin : départ de Paris en avion pour New York et découverte de l'Amérique en train, traversée de l'Océan Pacifique sur une péniche de débarquement avec arrêts dans les îles, missions sur le Fleuve Rouge au Tonkin, échanges de prisonniers malades des deux camps, ramassages et transports des réfugiés fuyant le monde communiste, mise à disposition des militaires du Vietminh, retour sur un porte-avions en mission de représentation. Détecteur de formation, il a assuré les fonctions de vaguemestre, manœuvrier lorsque le radar est tombé en panne, tireur à la mitrailleuse en temps de guerre, aide infirmier lors des évacuations et chargé du ravitaillement. Il s’est acclimaté en vivant intensément l’instant présent sans analyser ce qui lui arrivait.

 

Il pense avoir bien fait ce que l'on attendait de lui. Il a appris à connaître des pays, a côtoyé ses habitants et a vécu comme tout jeune de son âge. Resté entre les rails de son éducation, il n’a pas accepté de compromis, n’a assisté à aucun abus. Pensant aux évacuations et aux enfants recueillis en Indochine, un sentiment de fierté l’envahit. Il n’a pas failli et fait preuve de générosité, il est resté lui-même.

 

Opérateur de cinéma, l’auteur a dévidé les bobines de ses vingt premières années en faisant, de ça et là, des arrêts sur image. Il les a illustrés par ses propres photos, témoignages de ce qu’il a vécu.


Né à Saint-Malo, Pierre-Jean Yvon est issu d’une famille de terre-neuvas, d’avitailleurs à Saint-Pierre-et-Miquelon et de maîtres voiliers. Inscrit maritime provisoire à 14 ans, il s’engage dans la Marine nationale et entre à l’Ecole des Mousses, puis à l’Ecole de Maistrance et boucle « son » tour du monde à 20 ans. Après la Marine, il occupe des postes à haute responsabilité dans des domaines liés à l’informatique, et termine sa carrière professionnelle Président-directeur général d’une société internationale de télémédecine. Passionné de sa ville et de sa région, il a déjà signé huit ouvrages dont un récit autobiographique « Je n’avais pas vingt ans ».


19.90 €

Ajouter au panier


Broché - 304 pages
150x210mm (lxh) - 150x210mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-089-8
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 18/03/2010

Le Viaduc

Jacques Godfrain

Le Viaduc

Une affaire d'espionnage industriel autour de la construction d'un pont suspendu révolutionnaire.

Honh Kong et Macao, les deux anciennes colonies qui ont rejoint la chine à la fin du XXe siècle, sont en concurrence pour obtenir les faveurs de Pékin. Véritable Yin et Yang, leurs deux gouverneurs ont des personnalités opposées bien que tous deux issus du milieu des affaires. Li Wong, à la tête de l'ancienne colonie portugaise, et Deng Peng, pour l'ancienne colonie britannique, doivent rivaliser d'imagination pour "assurer la prospérité de leur île..." et la leur. Relier Macao au continent semble être une bonne idée : moderne, innovante et satisfaisante pour tous les joueurs qui viennent dans les casinos de l'île. Argument suprême : il est possible de réaliser un tel projet à moindre coût. En copiant.

Les nouvelles technologies de communication et les processus techniques des ingénieurs français devraient permettre aux Chinois de faire construire rapidement un viaduc en copiant les données informatiques du nouveau viaduc de Millau, merveille architecturale et technique entrée dans le livre mondial des records. La cellule chinoise de cyber-espionnage dirigée par le colonel Altaïr a donc cette mission.

Mission impossible...s'il fallait compter sans Gordon Carter, le dernier gouverneur britannique de Honk Hong. De Macaoà Millau, de Honk Hong à Paris, de Kuala Lumpur à Londres, et de Pékin au reste du monde, les péripéties conduiront le lecteur dans des lieux aussi inattendus que le Tower Bridge à Londres, le Musée du Conservatoire National des Arts et Métiers ou encore l'Assemblée nationale.

Critiques presse :

"Jacques Godfrain signe ici un roman policier d'un incroyable réalisme, où l'histoire et la fiction semblent ne faire qu'un" - Valeurs actuelles


Romancier. Député maire de Millau. Ancien ministre.


20.00 €

Ajouter au panier


Broché - 336 pages
150x210mm (lxh) - 150x210mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-138-3
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 01/01/2012

A l'ombre des remparts

Michèle Foulain

A l'ombre des remparts

A l’heure du fracas des armes, c’est le combat de Léopoldine que l’on suit. Les deux Guerres mondiales, les déchirures, rien ne lui sera épargné : ce qui la rendra plus forte.

Michèle Foulain nous montre dans ce livre combien les femmes du petit peuple de la mer ont elles aussi contribué à façonner la place des femmes dans la France du XXe siècle.

PRIX DU CONSEIL GENERAL D'ILLE et VILAINE 2012, publié en poche après un véritable succès en grand format.

Ce roman est celui du destin extraordinaire d’une femme ordinaire. A l’heure du fracas des armes, c’est le combat de Léopoldine que l’on suit. Les deux Guerres mondiales, les déchirures, rien ne lui sera épargné. A l'ombre des remparts, on découvre le parcours d’un petit bout de femme qui, contre vents et marées, à la seule force de son courage et de sa volonté, réussira à se construire pour elle et les siens un avenir jusque là improbable.

Ce n'est pas un hasard si cette histoire se passe à Saint-Malo, les remparts de la cité corsaire ont forgé un caractère bien trempé à ses habitants. Avec Ces Messieurs de Saint-Malo, on découvrait l’histoire d’une ville singulière au travers des hommes et des grandes familles locales.

Michèle Foulain nous montre dans ce livre combien les femmes du petit peuple de la mer, de cette région si particulière, ont elles aussi contribué à façonner la place des femmes dans la France du XXe siècle.

Une belle histoire, magnifique, dans la lignée des meilleurs romans populaires provinciaux, où la femme trouve enfin sa place : tel est ce captivant premier roman engagé où les heures les plus sombres côtoient les moments les plus doux. L’histoire de notre société au travers du parcours douloureux et beau d’une femme qui pourrait être notre mère.

> Voir également

"Retour sur les remparts"
"Léopoldine, l'héritage des remparts"

Avis des lecteurs

Catherine Humbert : J'ai acheté ce roman à sa sortie puis l'avais oublié sur une étagère. je viens seulement de le reprendre et j'ai découvert un joli roman, plein d'émotions, de coeur, presque un conte moderne tant la société dans laquelle nous vivons pourrait se retrouver.

Alanyann : L'histoire magnifiquement écrite d'une malouine courageuse du petit peuple. La lecture est aisée, sans difficultés de tournure de phrases, sobriété des descriptions, une immersion totale dans le réel d'entre deux guerres, pour celui qui connait Saint Malo intra-muros.Il est souhaitable que ce premier roman finisse par trouver la récompense qu'il mérite. 


mariangil : un roman plein de charme comme la courageuse héroïne qui nous fait vivre à l'abri des remparts de St Malo malgré les guerres. A découvrir sans modération

isarned : ce roman est celui de Léopoldine, une femme attachante au cours des pages qui nous fait traverser sa vie et 2 guerres, j'ai aimé ce livre et le conseillerai

malene34 : Un livre qui vous tient en haleine du début à la fin. Plein d'émotion et de courage ! à lire !

AlainP1 : Ce roman d'une auteure malouine inconnue, s'est vendu à plus de 35 000 exemplaires. C'est un hymne à la volonté, au courage de personnes touchées par le destin et qui ne veulent pas s'enfermer dans le malheur. Léopoldine doit survivre comme veuve de guerre avec cinq enfants pendant les deux conflits mondiaux. Ce merveilleux livre écrit simplement, se lit d'une traite et l'on en retire une morale simple : rien n'est jamais perdu pourvu qu'on ait en soi le pouvoir de résister à la fatalité.

Critiques presse :

"Le roman séduit un public local mais s'est aussi attiré les suffrages des lecteurs des pays francophones" - Le Télégramme


Née dans une famille malouine dont les femmes se sont toujours distinguées par leur force de caractère, leur résistance face à l'adversité et surtout leur capacité à rebondir. Michèle Foulain n’a pas failli à cette règle. Mère de cinq enfants, confrontée très jeune à la maladie, elle a du se battre chaque jour comme le personnage de son premier roman.


9.90 €

Ajouter au panier


Broché - 178 pages
110x180mm (lxh) - 110x180mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 2,67 €
ISBN : 979-10-91468-30-5
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 10/05/2013

Claudius ou les beaux jours

Yves Jacob

Claudius ou les beaux jours

Dans ce roman aux multiples rebondissements qui nous rappelle irrésistiblement "La Guerre des boutons", Yves Jacob nous présente des garnements cocasses et hauts en couleurs.

Claudius a quatre ans lorsque la seconde guerre mondiale éclate. La mère tient la maison, le père, plombier zingueur, écrit des romans qui ne seront jamais publiés. Défile alors l'enfance de Claudius, de son frère, sa sœur et de leurs copains à Dinan et dans ses environs pendant et après l'Occupation. Ils côtoient les Allemands, observent émerveillés les forains poser leurs tréteaux et manèges sur la place Du Guesclin, assistent, fascinés aux exploits d'un contorsionniste, d'un avaleur de grenouilles, de lutteurs de foire et d'un gigantesque briseur de chaînes qui empêche les avions de décoller avec ses dents et deviendra l'ami de Claudius. Mais pour les enfants de cette époque, quoi de plus exaltant que la guerre ? Aussi, pendant que les adultes achèvent la grande, Claudius et ses amis s'exercent à la petite, affrontant une bande rivale autour des tanks américains éventrés, sans réaliser qu'un de leurs camarades, condamné par la médecine, ne partagera plus longtemps leurs jeux.


Romancier, essayiste et historien né à Dinan, Yves Jacob vit près de Caen. Détenteur de plusieurs prix littéraires dont le Prix Guillaume le Conquérant et le Prix du roman de la ville de Rennes, lauréat de l'Académie française, il poursuit dans Claudius ou les beaux jours son exploration inspirée de l'âme humaine. Son précédent roman Marie sans Terre connaît un beau succès de librairie. Il est l’auteur de deux biographies historiques réeditées en Août 2013 chez Grand West Editions Bertrand Du Guesclin et Jacques Cartier.


19.90 €

Ajouter au panier


Broché - 120 pages
150x210mm (lxh) - 150x210mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 9782355932908
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 25/04/2014

Les caïmans du marais

Pierre-Alain Mesplède

Les caïmans du marais

Une enquête policière sur de mystérieux décès et disparitions au temps de Louis XVI, au cœur du Marais à Paris. Mais qui sont donc ces caïmans, grands chefs de bandes de tueurs et détrousseurs en tous genres ?

Le premier violon de l’orchestre du chevalier de Saint-Georges meurt dans un tragique accident au cœur du Marais. Les décès accidentels se succèdent dans d’étranges conditions. Alerté par la similitude des accidents et quelques témoignages d’indicateurs plus ou moins fiables, le commissaire Malvy, fraîchement arrivé de Toulouse se voit chargé de l’affaire. Il est hors de question pour le nouveau chef de la police à Paris que ces disparitions se poursuivent. De plus le chevalier de Saint-Georges, joue de sa proximité avec la jeune reine Marie-Antoinette pour que l’on éclaircisse cette sombre affaire.

Malvy est un fin limier, il va tout mettre en œuvre avec subtilité pour découvrir le monde souterrain des caïmans du marais. Surnom donné à l’époque aux grands chefs de bandes de tueurs et détrousseurs en tous genres. Il parviendra a dénoué les fils de cette enquête avec une réelle maestria.


Pierre-Alain Mesplède à publié plusieurs romans historiques et est originaire de Toulouse. Il vit et écrit à Paris. Il nous fait vivre dans le Paris et la France prérévolutionnaire dans le respect de la grande histoire. Il donne ici naissance à un personnage de commissaire dont les aventures se poursuivront sous la Révolution, le Consulat et l’Empire.


19.00 €

Ajouter au panier


broché - 224 pages
150x210mm (lxh) - 150x210mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 5 €
ISBN : 978-2-35593-041-6
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 07/05/2009

AUTOBIOGRAFLIC

Gérard BOUSQUET

AUTOBIOGRAFLIC

Gérard Bousquet, nous raconte son métier, sa vie et le fonctionnement de la police judiciaire : un témoignage poignant et passionnant

C’est fait. Nous l’avons eu. Et ce ne fut pas facile. On a même fait la « nique » aux  collègues de la B.R.B qui n’avaient jamais réussi à le « serrer », dans une autre affaire où il était impliqué.

Jacky vivait dans la clandestinité la plus totale.

Pas de localisation de domicile.

Pas de petite amie identifiée qui aurait permis encore une fois de répondre à la maxime connue : « voyou en cavale, cherchez la compagne ! »

Pas de compte et de carte bancaires. Pas de téléphone portable.

 « In-re-mon-ta-ble ! » comme disent les flics.  Un seul fil ténu le relie désormais à notre enquête : l’amour qu’il porte à son gamin.

Et puis, après deux mois d’écoutes infructueuses, nous surprenons une brève conversation où il appelle son propre père pour lui signaler « qu’il va passer samedi prendre son fils, pour l’amener à Paris, fêter son anniversaire ».

Il ne le sait pas encore, mais il vient de parapher lui-même son « bon d’écrou » pour un long séjour en maison d’arrêt !

Avis des lecteurs

Sylvain Darmanin : un livre qui permet de comprendre pour le non initié le quotidien d'un flic de terrain avec les contraintes, les différentes facettes du fonctionnement de la police et de la coopération avec la justice au cours des enquêtes. Une lecture captivante et qui va permettre à travers sa lecture de vivre dans la peau d'un flic. Une vision réaliste car vécue, une histoire vraie et trés intéressante.

Dany : un livre très passionnant, souvent émouvant. Auteur très attachant par son côté naturel et protecteur.Comme un grand frère.... une bonne lecture pour passer l'été.


Ceci n’est pas un roman policier. En revanche, c’est le roman d’une vraie vie de policier. Tous les faits cités sont rigoureusement authentiques. Et les personnages tout aussi réels. Car il est inutile de travestir la réalité quand celle-ci n’a rien à envier à la fiction… Gérard Bousquet est devenu Inspecteur de Police, non par vocation, mais suite à un pari personnel. Près de trente ans plus tard, à l’issue d’une carrière entièrement consacrée à la police judiciaire, il prenait sa retraite comme Chef d’une Section Criminelle à Paris. Dans ce « document – vérité », au texte souvent drôle et émouvant, qui est parfois même celui d’un homme révolté, il nous fait partager sans langue de bois et avec un sens de l’autodérision, son expérience quotidienne de flic de terrain, confronté à la mort, aux voyous et à la détresse des victimes.


20.50 €

Ajouter au panier


Broché - 290 pages
150x210mm (lxh) - 150x210mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-078-2
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 18/02/2010

De Mendès-France à Bérégovoy, l'honneur en politique

Régis Paranque

De Mendès-France à Bérégovoy, l'honneur en politique

Régis Paranque rend un vibrant hommage à l'honnêteté en politique.

François Hollande signe la préface de ce livre

Pierre-Mendès-France et Pierre Bérégovoy sont certes des grandes figures de la gauche républicaine, mais ils incarnent au plus haut degré l’honneur en politique. Bien qu’il n’ait dirigé que brièvement le gouvernement de la France, Mendès-France représente pour une partie de la gauche en France, une importante figure morale. Pour toute la classe politique française, il symbolise une conception exigeante de la politique, lui, le militant inlassable de l’idée républicaine. Figure marquante de la gauche socialiste, Pierre Bérégovoy connaîtra un destin tragique. Dans un récit particulièrement vivant qui fourmille d’anecdotes, Régis Paranque s’attache à montrer qu’il existe, chez certains représentants, une conception particulièrement exigeante de la politique. La préface du livre, signée François Hollande, vise à montrer que la politique s’écrit au quotidien, mais que cette écriture s’appuie sur un socle de convictions tournées vers la défense des valeurs humaines. Pour Régis Paranque, Mendès-France et Bérégovoy incarnent une haute idée de l’action politique, qui est de servir la France et les Français.

Avis des lecteurs

Georges KLENKLE : Cet ouvrage est très sympa à lire et très enrichissant, et particulièrement instructif. Je vous souhaite une Bonne lecture !

Critiques presse :

"Par petites touches et anecdotes inédites, il éclaire finement ces caractères trempés de la vie politique nationale" - Les Echos


Proche collaborateur de Pierre Bérégovoy, Régis Paranque connaît parfaitement les arcanes du pouvoir, ainsi que les hommes qui ont contribué, par leur action, à mettre en œuvre une véritable politique sociale, dans le droit fil de l’héritage, que représentent les valeurs républicaines. Au-delà des convictions et des idées, il y a l’action politique au quotidien, le jeu des influences et des rapports de force. Régis Paranque ne s’intéresse pas à la politique politicienne, il évoque plutôt le combat quotidien, difficile, souvent ingrat, que représente l’action politique.


20.50 €

Ajouter au panier


Broché - 220 pages
150x210mm (lxh) - 150x210mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-181-9
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 1/12/2011

Frères de sang

Yannik Chauvin

Frères de sang

Quelle passion peut amener quelqu'un à tuer son propre frère (ou sa propre sœur) en dépit de tant d’années d’enfance commune, de tant de liens de tous ordres ?

« Frères de sang » raconte quatre histoires, quatre fratricides puisant leurs racines dans quatre passions différentes : la jalousie, la soif de pouvoir, l’amour ou le dépit et enfin l’opposition d’opinion. Les exemples sont pris dans la mythologie et dans l’Histoire : Caïn et Abel, Romulus et Rémus, Horace et sa soeur, les frères Diaz.

Ces récits sont factuels et fondés sur les sources d’époque (lorsqu’elles existent).


Yannik Chauvin, docteur en Droit, ancien journaliste, passionné d’Histoire est l’auteur de plusieurs romans dont Le Roman de la Guerre des gaules (T1/2/3/4) et Que ton nom ne soit plus parus chez Pascal Galodé Editeurs .


20.00 €

Ajouter au panier


Broché - 300 pages
150x210mm (lxh) - 150x210mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 9782355932892
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 25/04/2014

Abers amers

Guillaume Béchard

Abers amers

Un mariage breton bat son plein dans la cour du château. Tout semble aller pour le mieux dans le meilleur des mondes quand soudainement, la table des mariés est décimée par un plat d’évidence empoisonné.

Qui donc pouvait en vouloir  à cette famille, s’agit-il comme tout le laisse penser d’un terrible accident ? Ou bien d’une vengeance impitoyable ? Du crime d’un fou ressemblant à s’y méprendre à un ami de la famille ? D’un serial killer dont la série est réalisée en une seule et unique journée ?

 

Au cœur des abers, dans le sein des vieilles familles de la Bretagne traditionnelle, la peur, l’angoisse règnent et un journaliste, libraire à ses heures décide de mener l’enquête pour résoudre cette énigme bien étrange. Scrutant, observant tout et tous, finira-t-il par découvrir à force de ténacité et de déduction la solution à cette énigme, peut-être même au péril de sa vie ?…

 


Guillaume Béchard est bouquiniste et rennais et signe ici son premier roman.


9.90 €

Ajouter au panier


Broché - 136 pages
110x180mm (lxh) - 110x180mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 9782355933073
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 08/10/14

Anna, chroniques de la débauche ordinaire

Julie Manoukian

Anna, chroniques de la débauche ordinaire

Le journal d'une jeune femme d'aujourd'hui perdue entre ses espoirs, ses amours et ses déception dans le Paris contemporain..

À la fois, femme et enfant, rêvant du prince charmant à l’instar d’une Bridget Jones, mais au cœur de Paris et en plus déjanté. Anna trouvera-t-elle le grand amour entre les vapeurs d’alcools et la fumée des cigarettes interdites mais toujours présentes.

C’est ce parcours initiatique entre l’enfance et l’âge adulte, avec humour et dérision que nous livre ce premier roman tendre, drôle et parfois cynique d’une jeune femme d’aujourd’hui.

Avis des lecteurs

Nico Pesselieres : Tous les personnages sont super bien campés. J'ai dévoré le livre en quelques heures et j'aimerais en lire la suite très vite ! Juste envie d'être l'un des potes d'Anna et ses copines'


Julie Manoukian est une jeune femme d’aujourd’hui qui vit travaille à Paris dans le secteur de la production cinématographique. Elle signe ici son premier roman.


18.50 €

Ajouter au panier


broché - 280 pages
150x210mm (lxh) - 150x210mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-059-1
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 04/06/2009

Autant en emporte le vin

François Vignes et Thierry Guilabert

Autant en emporte le vin

Que se passe-t-il sur l'île d'Oléron ?
Quel est ce mal mystérieux qui frappe les ostréiculteurs ?
Sur la route des huîtres, c'est la ballade des pendus.

Que se passe-t-il sur l'île d'Oléron ?
Quel est ce mal mystérieux qui frappe les ostréiculteurs ?
Sur la route des huîtres, c'est la ballade des pendus.
La belle Maria, la jeune veuve aux lèvres de voleuse de cerises appelle à son secours, un ami d'enfance : Ben Yassouh - c'est son pseudo au poker, un détective, "un privé", surtout privé d'amour, comme il se plaît à dire...On a retrouvé Abel son mari pendu dans sa cabane à deux pas de ses claires...et ce n'est pas le premier ostréiculteur qui meurt ainsi la  nuque broyée de bien curieuse façon...
Par bonheur, Ben Yassouh n'est pas seul pour mener son enquête, deux amis : Ombredane, l'ancien gendarme réformé à la suite d'une blessure héroïque et Pado, un flic pure laine du genre "hard boiled", viennent à sa rescousse, sans oublier Konan, le hacker, qui surfe aussi bien sur le net que sur la vague...
Tout ce joli monde ne se doute pas du danger qui rôde...et qui va encore frapper un jeune homme venu faire le chippendale sur l'île pour une fête entre copines...
Quand la vérité éclate, ça en sidère plus d'un !
Dans ce récit pittoresque et trépidant écrit comme un joue au ping-pong; François Vignes et Thierry Guilabert s'en donnent à coeur joie. Ils nous offrent à leur manière une magnifique pérégrination dans l'île de lumière.


Thierry Guilabert est né à Casablanca en 1965. Il est conseiller principal d'éducation au collège du Château d'Oléron depuis 1998. Bordelais de naissance, après avoir faire plusieurs fois le tour de la planète, François Vignes vit loin de Paris et des salons du prêt à penser dans la Sud Ouest où il cultive quelques arpents de vignes et le souvenir de quelques poètes. Autant en emporte le vin a été écrit avec le soutien de quelques cépages de grande venue : le premier chapitre qui se passe à Saint Emilien a été rédigé sous l'emprise du vin cru, le second - où l'on franchit le pont d'Oléron - doit beaucoup à l'Entre-deux-Mers, le troisième a été conçu dans la solitude d'un Pessac Léognan, et, chaque fois que cela a été nécessaire, le Chasse Spleen était là pour surmonter les coups de grisou.


15.00 €

Ajouter au panier


Broché - 112 pages
150x210mm (lxh) - 150x210mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-143-7
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 23/06/11

Les Templiers dans le Lot, un voyage au coeur du Quercy

Jean-Luc Alias

Les Templiers dans le Lot, un voyage au coeur du Quercy

Superbe livre textes et photos retracant l'histoire des Templiers dans le Lot : un fabuleux voyage au coeur du Quercy

Les Templiers s’installèrent dans le Lot vers 1153 en créant d’abord leur maison cheftaine du Quercy au Bastit-du-Causse, en plein Causse de Gramat. Elle s’appuyait, au Sud, sur deux commanderies Soulomès, foncée vers 1160, et Cras, créée en 1200 à l’Est dur celle de Durbans (fondée en 1160) et au Nord, sur celle de Martel. À Figeac, une commanderie existait hors les murs, en 1187, et dépendait de la commanderie de Cahors, fondée en 1190 dans le quartier des Badernes. Quant à la commanderie de La Tronquière, créée vers 1250, certains des historiens lui attribuent une origine templière et d’autres une formation hospitalière. À la frontière du Lot et du Tarn-et-Garonne l’importante commanderie templière de Lacapelle-Livron fut fondée à la fin du XIIe siècle : elle possédait de nombreuses dépendances dans l’actuel département du Lot, en particulier à Carnac et à Trébaix, au sud-ouest de Cahors. Rigoureusement organisées et hiérarchisées, ces commanderies étaient au centre d’un réseau plus ou moins étendu de maisons fortes, de métairies, de chapelles, de prieurés, d’hôpitaux, de léproseries, de droits et de rentes divers, le tout constituant un important patrimoine, développant une politique de production diversifiée et efficace. Une courte prosopographie des Templiers complète cette étude.

 

> Voir également


La diabolique affaire des Templiers

Critiques presse :

"Un bel ouvrage destiné à tous les amoureux du patrimoine" - Franc-Maçonnerie Magazine

"L'auteur nous emmène sur les pas des chevaliers au blanc manteau du Quercy, le tout magnifiquement illustré" -
L'Essor Sarladais


De formation supérieure en gestion comptable des entreprises, historien et ex-directeur de publication des revues Templarium, Le Médiéviste Magazine, Terres Celtiques et Terres Cathares, Jean-Luc Alias a rédigé plusieurs articles sur le sujet et le Moyen-âge en général. Auteur aussi des livres Acta Templarorium et L’ordre de Saint-Lazare de Jérusalem, il a participé à l’élaboration du livre de Monique Sieuzac Templiers et Hospitaliers dans le Lot-et-Garonne. Actuellement, l’auteur poursuit son travail prosopographique des Templiers : une étude d'environ 1000 pages, et quinze ans de recherches.


40.00 €

Ajouter au panier


Relié cartonné - 159 pages
210 x 270 mm (lxh) - 210 x 270 mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 9782355932762
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 21/11/2013

Léopoldine, l'héritage des remparts

Michelle Foulain

Léopoldine, l'héritage des remparts

Découvrez la suite de "À l’ombre des remparts" qui a reçu le Prix du Conseil Général d’Ille et Vilaine 2012 et connu un remarquable succès avec plus de 40 000 exemplaires vendus, toutes éditions confondues. Son roman suivant, Retour sous les remparts, sorti en 2012, suit les traces du précédent.

Léo, une toute jeune fille dont le bonheur semble sans tache, voit son destin basculer sur la route des vacances. Seule survivante d’un terrible accident de voiture où toute sa famille périt, elle se voit confier à une famille d’accueil dans la ville de Saint-Malo. Dès lors, elle n’a de cesse d’essayer de survivre à ce terrible drame et renouer avec son passé. Avec l’aide d’une famille malouine, elle va, petit à petit découvrir qui furent ses parents et se forger un destin.
Nous suivons le parcours de la jeune Léo, de l’enfance à l’âge adulte, de Saint-Malo à Madagascar où peut-être elle finira par trouver l’équilibre et le bonheur. Ce roman est celui de la volonté et du courage d’une jeune fille contre laquelle le sort s’acharne mais qui ne renonce jamais. Une jeune fille, une jeune femme au tempérament trempé aux embruns malouins et qui, dans l’adversité, trace son sillon contre vents et marées.

A voir également

A l'ombre des remparts
Retour sous les remparts

Critiques presse :

"On n'arrête plus Michèle Foulain !" - Le Pays Malouin


Née dans une famille malouine dont les femmes se sont toujours distinguées par leur force de caractère, leur résistance face à l'adversité et surtout leur capacité à rebondir. Michèle Foulain n’a pas failli à cette règle. Mère de cinq enfants, confrontée très jeune à la maladie, elle a du se battre chaque jour comme le personnage de son premier roman.


18.00 €

Ajouter au panier


Broché - 180 pages
15x21mm (lxh) - 15x21mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 9782355933127
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 19/06/14

La nonne a tout faire

Guillaume Béchard

La nonne a tout faire

Avec sa manie de rendre service, le bouquiniste Erwan Guillerm va encore s’engager dans une enquête périlleuse. Non loin du domicile de son amie Vefa, une secte bizarre vient de s’installer et commence à rassembler de nombreux adeptes.

La grande prêtresse de cette secte est-elle une vraie mystique, une illuminée ou une dangereuse recruteuse acoquinée à la bande de son ancien souteneur ?

De Rennes à la région de Morlaix, Erwan, avec l’aide de son ancien patron, le journaliste Dominique Frugy et d’un commissaire parisien, va essayer de retrouver la trace d’une disciple mystérieusement disparue après avoir été envoyée en « mission » dans la région parisienne.


Guillaume Béchard a passé quelques années dans l’enseignement, puis est devenu formateur d’adultes et d’enseignants et enfin bouquiniste à Rennes. Parallèlement à ses activités, il entame la publication de livres : toponymie, pédagogie, histoire et tourisme et collabore avec une quinzaine de journaux, en particulier Le Télégramme pendant 40 ans (onomastique, généalogie, mots croisés et tourisme) pendant 20 ans. Il signe là son second roman après Abers Amers publié aux éditions Pascal Galodé en 2010.


9.90 €

Ajouter au panier


Broché - 152 pages
110x180mm (lxh) - 110x180mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 9782355932823
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 19/06/14

Prendre pied tenir ou mourir (provisoirement en rupture de stock)

Michel Giard

Prendre pied tenir ou mourir (provisoirement en rupture de stock)

Mai- juin 1940, la France est retranchée derrière la ligne Maginot et la marine est en première ligne durant ces heures tragiques. Les acteurs de ces récits nous restituent leurs émotions et le souffle de l’aventure. L’occasion de découvrir des facettes méconnues de notre histoire

Mai-juin 1940, la France retranchée derrière la ligne Maginot subit l’une de ses plus graves défaites et connaît une terrible désillusion. Après la campagne de Norvège, c’est l’ évacuation de la poche de Dunkerque. La marine est en première ligne durant ces heures tragiques. Son combat n’est pas terminé pour autant  car des volontaires venus de l’île de Sein, de Normandie et d’ailleurs rejoignent de Gaulle en juillet 1940.

L’épopée de la France Libre se poursuit avec la libération de Saint-Pierre et Miquelon, la perte de corvettes en Atlantique et celle du sous-marin Surcouf, à l’époque le plus grand du monde.

La guerre transforme des existences banales en destins d’exception, à l’image de ce marin qui connaitra les débarquements d’Afrique du Nord, de Normandie et de Provence.

La France libérée et meurtrie n’en a pas fini pour autant avec la guerre. Direction l’Indochine aux mains des Japonais puis des Chinois pour Leclerc, Massu et leurs hommes. Les renforts viendront plus tard avec de jeunes marins sortis de l’école des mousses et passés par Siroco. Ces jeunes de vingt ans connaitront la peur, l’amitié, le mal jaune et parfois la mort.

Les acteurs de ces récits nous restituent leurs émotions et le souffle de l’aventure. L’occasion de découvrir des facettes méconnues de notre histoire contemporaine, une histoire dont on ne conserve en tête que les grandes têtes de chapitre sans appréhender la réalité quotidienne des plus modestes combattants.


Ecrivain éclectique, Michel Giard a publié une quarantaine d’ouvrages. Historien, conférencier, grand voyageur, chroniqueur sur France Bleu Cotentin, l’auteur nous emporte vers des destinations lointaines, de l’archipel de Saint-Pierre et Miquelon jusqu’aux rivages indochinois. Spécialiste des rapports de l’homme et l’océan, Michel Giard a publié de nombreux ouvrages sur l’épopée du sauvetage en mer et sur les corsaires et les pirates. Il vient de publier aux éditions du Télégramme Les Mousses et nous offre avec cet ouvrage une belle série de témoignages hauts en couleur, riches en rebondissements, parfois dramatiques


19.90 €

Ajouter au panier


broché - 336 pages + 12 pages photos NB pages
150x210mm (lxh) - 150x210mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-085-0
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 25/02/2010

Madame de Saint-Malo ou la fidélité

Marc Tardieu

Madame de Saint-Malo ou la fidélité

Prix du meilleur roman historique 2014 dans le cadre du Festival du film historique de Waterloo

Août 1858 : L’empereur Napoléon III et l’impératrice Eugénie se rendent en visite en Bretagne. Parmi ceux qui acclament le couple impérial figure Amélia Bouvet, une jeune demoiselle des environs de Saint-Malo, petite-fille d’un célèbre amiral. Des années plus tard, l’impératrice appelle la jeune Bretonne à ses côtés en tant que lectrice, puis Dame de Compagnie, et Amélia Bouvet –devenue Amélia Carette après son mariage avec un riche industriel – va ainsi connaître les grandes heures de la Cour. Trois ans après son apothéose, le Second Empire s’effondre lamentablement à Sedan. Beaucoup tourneront le dos à leurs engagements passés. Tel n’est pas le cas d’Amélia Carette qui incarne la fidélité à toute épreuve. Cet attachement sans faille à des personnages historiques souvent contestés peut paraître parfois excessif ou naïf, en tout cas ambigü, mais il nous interroge sur nos propres infidélités.

Avis des lecteurs


Fredododo : J'ai découvert ce livre grâce à une rubrique sur France Info qui le décrivait comme "une petite gourmandise".C'est l'histoire fascinante d'une femme dont le destin a basculé un jour d'août 1858, lors d'une visite de l'empereur Napoléon III et l'impératrice Eugénie.Alors qu'elle acclame le couple impérial cette jeune demoiselle des environs de Saint-Malo, attire l'attention de l'impératrice. Des années plus tard, l'impératrice l'appelle à ses côtés en tant que lectrice, puis dame de compagnie... Une incroyable histoire d'amitié débute alors.

 

Critique presse :

"Un excellent livre de détente historique (...) une petite gourmandise" - Gérard Collard sur France Info


Ecrivain, auteur de nombreux ouvrages, notamment « Les Bretons à Paris »(Le Rocher, 2003), « Les Apaches de Belleville »(Pascal Galodé, 2009) et « Le corsaire de Rio et autres histoires malouines »(Pascal Galodé, 2013), Marc Tardieu dresse ici le magnifique portrait d’une femme de l’ombre qui, par ses vertus, mérite peut-être plus de lumière que ceux qu’elle a servis.


21.90 €

Ajouter au panier


Broché - 368 pages
150x240mm (lxh) - 150x240mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 9782355933080
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 19/06/14

Les grandes catastrophes maritimes

Michel Giard

Les grandes catastrophes maritimes

Entre 1900 et 1945, la marine connaît de grandes catastrophes comme la colère des flots ou encore des incendies

Les catastrophes maritimes du XXe siècle ne se résument pas à la disparition du Titanic. Ce n'est qu'une fortune de mer parmi d'autres. Difficultés de mise au point des premiers sous-marins, accidents lors des manoeuvres navales, instabilité de la poudre, négligences sont autant de causes qui vont entrainer vers la mort navires et équipages.

Au cours des deux guerres mondiales, la marine joue un rôle important car les bélligérants veulent contrôler l'espace maritime. Ils se livrent une guerre totale, sans concession, terriblement meurtrière.
Quand à la marine marchande et au monde de la pêche, ils paient régulièrement un lourd tribut à la colère des flots. Que dire de ces incendies à répétition qui détruisent plusieurs paquebots français du Georges Phillipar au Normandie.


Écrivain éclectique, Michel Giard a publié une quarantaine d'ouvrages. Historien, conférencier, chroniqueur sur France Bleu Cotentin, il nous permet de revisiter, année après année, des pans oubliés de l'histoire maritime contemporaine au travers des récits vivants et bien documentés.


21.90 €

Ajouter au panier


Broché - 390 pages
150x210mm (lxh) - 150x210mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-3559-3121-5
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 17/03/2011

Itinéraire d'un syndicaliste

Christian Larose

Itinéraire d'un syndicaliste

PRIX du Meilleur livre écrit par un salarié 2013

Christian Larose est un homme de combat et les combats qu’il a menés ont contribué à construire l’histoire de la CGT, car il a tout donné à la CGT. Sa vie se confond avec le combat syndical.

Dans son livre, Christian Larose écrit : « La CGT m’a tout donné, je lui dois bien un peu de temps ». Comment ne pas reconnaître, dans cette phrase, la formidable modestie et l’extraordinaire pudeur des fils de la classe ouvrière. La modestie et la pudeur n’excluent pas la force des convictions. Christian Larose est un homme de combat et les combats qu’il a menés ont contribué à construire l’histoire de la CGT, car il a tout donné à la CGT. Sa vie se confond avec le combat syndical. Dans ce livre, il raconte les moments forts d’un parcours accidenté, mais aussi les moments de tendresse et de joie, les moments d’amitié. « L’amitié chez nous est une règle partagée », précise-t-il, donnant ainsi ses lettres de noblesse à la culture ouvrière, une culture du partage et de la solidarité.

On retiendra de ce livre les moments d’histoire, les moments de vie personnelle, les rencontres. L’histoire que nous raconte Christian Larose, ce n’est pas simplement son histoire, ni l’histoire de la CGT, c’est aussi l’histoire d’une France fière de ses usines et qui n’accepte pas de les voir disparaître.


Christian Larose fut le Secrétaire général de la Fédération Textile-habillement-cuir CGT (en 1987) et le Président de la Section du travail du Conseil économique et social (en 2003).


18.00 €

Ajouter au panier


Broché - 192 pages
150x210mm (lxh) - 150x210mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-196-3
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 20/04/2012

L'Île de France (suite Saint-Malo 1799)

Philippe Thomas

L'Île de France (suite Saint-Malo 1799)

Saint-Malo et Port-Louis (capitale de l’île Maurice, anciennement l’île de France) : plus qu’un jumelage, c’est une parenté ; plus qu’une parenté, c’est l’union de deux destinées au-delà des mers et sur les plages couvertes du feuillage des cocotiers.

Tout rapprochait les deux villes, au début du XIXème siècle. D’abord, l’envoi d’un contingent  de plus de mille hommes, placé sous les ordres du capitaine général Decaen, un des fidèles de l’Empereur ; ensuite l’essaim de corsaires qui bourdonnait autour de la flotte anglaise et qui, en prolongeant les guerres engagées en Europe, ne lui laissaient aucun moment de répit et pillaient à qui mieux mieux ses trésors.

En écho des hauts faits qui avait assis la réputation de la flotte française dans la Manche et la mer du Nord, il y eut aussi l’exploit extraordinaire de ce marin, Pierre Retz qui, avec une poignée de compagnons, s’empara d’une frégate anglaise, armée de plus de quarante canons et défendu par un équipage de plusieurs centaines d’hommes.

Qu’était-ce encore que Port-Louis en 1803 ? Des plages de sable blanc, des fleurs aux tons chauds et variés, une végétation d’un vert intense et, dominant tout cela, l’image poétique de Plaisance Le Gadec, jeune femme prise entre les fastes de la société coloniale de l’époque et les à-coups d’une destinée livrée à des imprévus cruels.

L’Ile de France, paradis perdu, c’était aussi l’or, les émeraudes, les palais, les fêtes, la vie facile… et la traite des noirs.

Mais, dans ce fourmillement d’occasions, dans ce flamboiement d’aventures, Plaisance arrivera-t-elle à trouver le bonheur ?

Quant à Pierre, son ambition ne lui nuira-t-elle pas et les rayons de la gloire ne finiront-il pas par lui brûler les ailes ?

 

>> A voir également

Saint-Malo 1799


Auteur de quatre ouvrages publiés chez Pascal Galodé (Les Invincibles roman en deux volumes, Souci et Saint-Malo en 1799), Philippe Thomas aborde cette fois la vie et les tribulations des marins dans le sud de l’Océan indien, de 1803 à 1806, leur opposition à l’armée anglaise dans l’air embaumé de ce paradis tropical et sur ses plages embrasées de soleil.


23.90 €

Ajouter au panier


Broché - 416 pages
15X24mm (lxh) - 15X24mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 9782355933028
Distribué par BLDD
Date de parution : 01/10/14

Cap Horn, une vie, un mythe (rupture de stock)

Brigitte et Yvonnick Le Coat

Cap Horn, une vie, un mythe (rupture de stock)

L'ouvrage de référence sur le Cap Horn et les Cap Horniers très richement illustré par les meilleurs spécialistes du sujet

Prix de la Société Archéologique et Historique de Nantes et de Loire-Atlantique 2014

À travers une série de témoignages résultant d’une longue enquête, voici l’histoire du cap mythique qui symbolise l’océan en ce qu’il a de plus dur, et les marins en ce qu’ils ont de plus héroïque. Entre 1850 et la Première Guerre mondiale qui marque l’apogée des grands-voiliers, les parages terriblement dangereux du cap Horn furent le plus important carrefour des routes maritimes mondiales. Et les navires français s’y montrèrent les plus célèbres.

Composéà partir de manuscrits et courriers inédit rédigés par des marins, Cap Horn fait vivre au lecteur des traversées émaillées d’événements surprenants ou anecdotiques qui, mis bout à bout, donnent une vision très concrète de ce qu’était la vie sur les grands-voiliers.

Les auteurs disposant d’une iconographie inédite ou rare, l’éditeur a choisi de publier Cap Horn sous la forme d’un album richement illustré.

Avis des lecteurs

Yves Lahouratate : Le livre est bien conçu. Il est bien documenté et aussi bien illustré de photos. En fait, il va au-delà du mythe.


Brigitte et Yvonnick le Coat, jeunes retraités du CNRS, se sont passionnés pour le cap Horn parce que le grand-père d’Yvonnick commanda un grand-voilier cap-hornier. Ils ont ainsi déjà publié au Chasse-Marée un volumineux album intitulé Cap-Horniers français, Mémoire de marins des voiliers de l’armement Bordes. Le Cap Horn publiés par Pascal Galodé Éditeurs en constitue la suite.


0.00 €

Ajouter au panier


Relié integra - 144 pages
270x210mm (lxh) - 270x210mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-031-7
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 15/10/2008

Le grand cirque du Cavalier chinois

François Coupry

Le grand cirque du Cavalier chinois

François Coupry raconte à sa manière, des contes fantastiques : il nous entraîne dans son univers décalé et poétique

Ils avaient presque tous travaillés dans des cirques et, à tour de rôle, ils me racontèrent des contes inventés par un certain Mao Ti, surnommé « Le cavalier chinois ». Des fables à dormir debout, un ver de terre qui engendre un empereur, un pantin qui parle, un arbre que l’on va enterrer et qui ressuscite, une sirène qui fait prématurément vieillir des enfants, et quelques fantasmagories, vous vous rendez compte !

Ces récits, ils ont failli me rendre fou. D’autant plus qu’après chaque fable, les fantômes de mes ancêtres m’offraient une image, un tableau qui illustrait le conte, vous vous rendez compte !


François Coupry est un écrivain né en Provence en 1947. Après des études de lettres, il a été journaliste, éditeur, rédacteur en chef de la revue Roman, premier directeur de la Maison des Écrivains. Il vit actuellement à Paris. Essayiste, conteur, romancier, François Coupry est l’auteur d’une trentaine d’ouvrages où le fantastique, le fabuleux, le paradoxe, questionnent sans en avoir l’air « le rôle de la fiction créatrice de la réalité ».


30.00 €

Ajouter au panier


Relié, cartonné, tranche fine, signet, illustrations imprimées en quadri - 220 pages
150x240mm (lxh)mm (lxh) - 150x240mm (lxh)mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-273-1
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 09/10/2013

F comme Flic

Joseph Farnel

F comme Flic

Des tableaux de grands maîtres ont disparu durant la Seconde Guerre mondiale. Quand ils réapparaissent, cinquante ans après, le miracle sent le trafic à plein nez...

Georges Lernaf, détective privé de son état, se trouve mêlé à cette affaire dont il doit, avec l'aide du commandant de police Émile Dujardin, reconstituer l'écheveau d'intrigues. Les fils le mèneront jusqu'aux services spéciaux de différents pays, en passant par la passion de la peinture et de la justice... Le but ? Retrouver la collection Schloss. Les deux compères, dont les dialogues ne manquent pas de piquant, vont s'y employer tout en évitant de laisser trop de cadavres sur leur chemin. Et ce n'est pas une mince affaire car, c'est bien connu, le monde de l'art est im-pi-toya-ble.

Du suspense, de l'humour, une écriture alerte et accrocheuse pour ce polar moderne et imprégné des grands classiques du genre. Le plaisir que prend l'auteur à nous entraîner au coeur de l'action, argot et bonne franquette inclus, est tout à fait contagieux. Flingue bien calé sous l'aisselle, dévorez cette enquête entre coups de feu et coups de pinceaux.

> Voir les autres polars de Joseph Farnel

Le butin du vatican

Escort Girls à louer

Il court, il court le privé


Le voisin du dessus

Madame veuve Emilie (roman)



Joseph Farnel, dont certaines critiques disent qu’il est poly-écrivain, a dirigé une maison de couture de renommée internationale durant de longues années. Parallèlement à cette carrière industrielle, il a mené une activité littéraire dense, qu’il poursuit aujourd’hui. Il est l’auteur d’une vingtaine de romans dont de nombreux récompensés par des prix littéraire, parmi lesquels Le butin du Vatican (éditions Pascal Galodé) qui a obtenu le prix Lions Club en 2012 et Madame Veuve Emilie (Pascal Galodé Editeurs). Il a récemment publié Il court, Il court le privé, également aux éditions Pascal Galodé.


9.90 €

Ajouter au panier


Broché - 312 pages
110x180mm (lxh) - 110x180mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 9782355932854
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 19/06/14

L'enfant exposé

Alain Emon

L'enfant exposé

Novembre 1708, un bébé est exposé dans les rues sombres et froides de Dinan. Baptisé Jacques-Pierre Duporche, il va grandir auprès d’un chapelain, son parrain, et des enfants du comte de Plumazon, frères jumeaux nés le même jour que lui.

Devenu sous-diacre, il embarque avec monseigneur du Breil de Pontbriand pour le Canada en 1741. Mais les soubresauts de la vie, de l’amour et de l’Histoire vont bouleverser le destin de ces trois hommes.

Après avoir été engagés dans la bataille de Berg-Op-Zoom, puis dans celle de Saint-Cast, Jacques-Pierre et les Plumazon devront se frotter aux intrigues et aux cabales de la cour, tout en étant poursuivis, avec acharnement, par une famille vindicative prête à toutes les bassesses et les vilenies pour abattre Jacques-Pierre et sa famille d’adoption. Pour vaincre l’adversité, ils seront tour à tour aidés par un jeune métis algonquin, une truculente cuisinière, un vieux corsaire malouin, le comte Marot de la Garaye, l’écuyer Duclos-Pinot, le président de Robien ou encore le duc de Rohan.

Mais, de Rennes à Montréal, de Saint-Malo à la Rochelle et de Plouër à Paris, durant cinquante ans, la quête de vérité de Jacques-Pierre Duporche va être semée d’embûches, de traquenards, de cadavres et de secrets qui vont lui permettre de se forger un destin hors du commun.


Alain Emon, après une carrière de 18 ans dans l’armée de Terre, désireux de réorienter sa carrière, rentre en Bretagne, terre de ses ancêtres. Il devient conseiller d’éducation à l’internat du lycée Sacré-Cœur de Saint-Brieuc, reprend ses études et prépare une Licence d’Histoire-Géographie puis un Master d’histoire. Après l’obtention de ce diplôme il débute l’écriture du premier tome des Chroniques d’un gentilhomme breton. Aujourd’hui père de famille, il consacre une partie de son temps libre aux recherches historiques, visites de musées et lieux historiques afin d’alimenter ses romans.


23.90 €

Ajouter au panier


Broché - 572 pages
150x240mm (lxh) - 150x240mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 9782355933097
Distribué par BLDD
Date de parution : 01/10/14

Légionnaires

Henri Weill

Légionnaires

Sur les traces des légionnaires aujourd'hui. Un hommage à la légion étrangère et à ces hommes venus du monde entier prêts à mourir au service de la France. Les combattants d'élite depuis leur entrée jusqu'à l'engagement en zone de combat.

La légion étrangère est en pleine mutation. L'un de ses piliers vient en effet de s'écrouler le 20 septembre dernier. Depuis cette date, tout candidat à l'engagement n'est plus soumis à l'identité déclarée, qui était en réalité l'octroi systématique d'une identité fictive. Le légionnaire ne retrouvait son identité véritable qu'entre un et trois ans, le temps que la Légion vérifie à qui elle avait affaire. Une réforme que la légion a été contrainte de procéder, sous la pression conjugée du politique, des médias et de l'état-major des armées.

La Légion étrangère, c'est un peu la principauté d'Andorre. Proche de tous les Français mais tellement méconnue. Un plan de l'armée de terre qui entend préserver sa spécificité : 1 candidat sur 8 recruté. 140 nationalités représentées au sein de 11 régiments d'une institution de 7600 militaires. 4 mois de formation aà Castelnaudary (Aude) au régime "sec" : aucune sortie, impossibilité de téléphoner. Objectif : obtenir la cohésion, l'amalgame avec des recrues culturellement différentes. Des Russes, des Ivoiriens, des Népalais, des Chinois...des hommes qui n'ont souvent de la langue française qu'une maîtrise très imparfaite. 25% des légionnaires sont français et contribuent à apprendre la langue à leurs camarades. La Légion exige donc les képis blancs une discipline de fer que l'on ne retrouve dans aucune unité. Qui passe une fois arrivés dans leur régiment par le respect d'autres règles contraignantes comme l'interdiction de se marier durant le premier contrat (5 ans) l'impossiblité d'acheter une voiture ou un bien immobilier (toujours durant ce premier contrat sauf accord de la légion) ou le blocage des comptes bancaires pour les déserteurs (250 chaque année).

Ce légionnaire qui n'est pas un enfant de choeur, et qui est un homme souvent cabossé par la vie, ne s'engage donc pas par hasard. Même si les motivation sont aujourd'hui plus souvent économiques sont aujourd'hui plus souvent économiques que judiciaires. Il intègre un système où le mythe est fort :
35000 légionnaires sont morts au service de la France depuis sa création en 1831, la majorité en Indochine.

Henri Weill journaliste, écrivain a passé plusieurs mois avec ces légionnaires.
À Djibouti avec la 13ème demi-brigade de la Légion étrangère (DBLE), en Afghanistan avec le 2ème régiment étranger parachutiste (REP), à Aubagne où se trouve le commandement le la légion. Il s'est aussi rendu en Algérie à Sidi-Bel-Abbès, ville berceau de la légion afin de constater quelles traces subsistent, 48ans après le départ de la LE.

Mais ce sont d'abord des portraits de jeunes hommes venus d'Europe de l'est, d'Afrique, d'Asie et de France, qu'il nous dresse. L'un s'est engagé à cause d'un chagrin d'amour, un autre ancien policier en Algérie pour fuir le terrorisme, un troisième pour échapper à son destin qu'il imaginait funeste. On y rencontrera aussi un ex-jeune officier russe qui a fait son service militaire en Tchéchénie et qui en a assez vu là-bas. On écoutera aussi les confidences de légionnaires qui font la guerre en Afghanistan, ils parlent de la peur, de l'engagement, de leur métier de guerrier et de l'incertitude de son exercice. De leurs camarades qui y ont été tués.
Mais aussi de leur fierté à porter le képi blanc.

Entre dureté du système et faits divers en 2008 et 2009 (coup de folie d'un légionnaire qui tue quatre personnes au Tchad dont deux collègues, mort d'un légionnaire en 2008 à Djibouti à la suite d'un entrainement excessif et du comportement inacceptable de son lieutenant, d'un incendie à Marseille déclenché depuis le camp de Carpiagne), la Légion de Camerone, de Kolweiz mais aussi d'Edith Piaf est en train de négocier un important virage qui doit lui permettre de se construire un nouvel avenir. Tout en restant une troupe d'élite inégalée dans le monde.


Henri Weill est journaliste. Il a publié plusieurs ouvrages et nous livre ici une enqu^te complète et riche racontant le parcours des engagés de la Légion.


20.00 €

Ajouter au panier


Broché - 240 pages
150x210mm (lxh) - 150x210mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-122-2
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 01/03/2011

Fermé pour cause d'Apocalypse

Jean Claude Bologne

Fermé pour cause d'Apocalypse

Le parcours d'un syndicaliste au coeur des enfers, "Jean-Claude Bologne est digne héritier des surréalistes et l'humour belge n'est jamais très loin." (Le soir de Bruxelles)

Léon-Joseph Massoulat, après sa mort, arrive en enfer. Il découvre d’étranges lieux, en trompe-l’oeil, des décors de théâtre sur plusieurs niveaux, formés de toutes les représentations imaginaires que l’humanité s’est forgée sur l’outre-tombe.

Mais ce Léon-Joseph, de son vivant redoutable syndicaliste, pose la question la plus saugrenue : cet enfer est-il aux normes de sécurité, et d’accès facile aux personnes à mobilité réduite ? Ce problème sème le désordre dans l’au-delà.

Du portier Sabnac au puissant Baalbérith, du brigadier Cattiminus à l’huissier Tutivillus, de la taverne de Kobal au réseau Facebouc, on discute ferme, à coups d’arguments théologiques et de rappels au code de la construction.

D’autant plus que l’Apocalypse semble imminente, et que Dieu lui-même s’en mêle : n’est-il pas temps de laisser aux hommes la gestion de leur monde ?

Cette fable, aux allures de farce drolatique, savante mais burlesque, prend peu à peu la dimension d’un suspense métaphysique, et surtout du drame intime d’un humain confronté à son passé, à sa responsabilité devant l’univers.


Né à Liège en 1956, philologue de formation (Université de Liège, 1978), Jean Claude Bologne est fixé à Paris depuis 1982. Il a été pendant douze ans critique littéraire, et se consacre essentiellement à l'écriture. Depuis 1986, il a publié une trentaine de livres : romans (La faute des femmes, le Frère à la bague, L’ange des larmes...), essais (Histoire de la Pudeur, Histoire de la conquête amoureuse, Pudeurs féminines... ), dictionnaires d’allusions... Il enseigne l'iconologie médiévale à l'ICART (Paris) et est président de la Société des Gens de Lettres depuis 2010. Il participe aux activités de la Nouvelle Fiction, de l’Atelier imaginaire, de l’atelier d’écriture du PJE (Prix du Jeune Ecrivain).


17.00 €

Ajouter au panier


Broché - 150x240mm (lxh) - 150x240mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-248-9
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 10/05/2013

Le butin du Vatican

Joseph Farnel

Le butin du Vatican

Prix du Lion's Club

Georges Lernaf croyait en avoir fini avec les tableaux spoilés au cours de la seconde Guerre Mondiale. C'est pourquoi il s'étonna lorsqu'un émissaire du Vatican sollicita un rendez-vous après la réapparition de certaines oeuvres volée 70 ans plus tôt. À partir de là, tout va se précipiter...

Georges Lernaf croyait en avoir fini avec les tableaux spoilés au cours de la seconde Guerre Mondiale. C'est pourquoi il s'étonna lorsqu'un émissaire du Vatican sollicita un rendez-vous après la réapparition de certaines oeuvres volée 70 ans plus tôt. À partir de là, tout va se précipiter...

Les services secrets du Vatican lui envoient alors la très religieuse soeur Maria dont la beauté est aussi paradisiaque que son parcours est diabolique. Avec le commandant de police Emile Dujardin, ils vont mener une enquête ainsi qu'ils l'ont toujours fait entre bonnes bouffes et rasades de rouge. La Mafia italienne entre dans la course au trésor, suivie par les services bancaires suisses ; par Rachel, l'Israélienne, qui ferait de l'ombre à Miss Monde, par Élodie, masseuse en tous genres. Mais le FSB, l'ancien KGB pointe à l'horizon ; sans oublier Laure, Mata-Hari de la DCRI qui entre à son tour dans la danse talonnée par, cerise surle gâteau, un groupe terroriste islamiste.

Le flingue bien calé sous l'aisselle, le lecteur dévorera cette enquête entre coups de feu et coups de pinceaux. L'écriture alerte et accrocheuse, suspense, humour...Un polar d'aujourd'hui imprégné des plus grands classiques. Les bistrots de Paris où l'hémoglobine rime avec le  jus de la treille, où les plats de grand-mère ne sont pas frelatés et où les patrons ont le talent de redécouvrir les vins de pays.

> Voir les autres polars de Joseph Farnel

Escort girls à louer

Il court, il court le privé

F comme Flic


Le voisin du dessus

Madame veuve Emilie (roman)


Joseph Farnel a dirigé une maison de couture de renommée internationale durant de longues années. Parallèlement à cette carrière industrielle, il a mené une activité littéraire dense, qu'il poursuit aujourd'hui. Il est l'auteur d'une vingtaine de romans.


9.90 €

Ajouter au panier


Broché - 296 pages
110x180mm (lxh) - 110x180mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 9782355933219
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 01/10/2014

Les Chouans Noirs (Chevalier Kerstrat Tome 2)

Bernard Baffait

Les Chouans Noirs (Chevalier Kerstrat Tome 2)

Suite du Chevalier Kerstrat


À Brest en octobre 1795, Jean de Kerstrat a faussé compagnie à l’escouade qui le conduisait devant le peloton d’exécution. Il se réfugie à Quimper chez sa maîtresse, la brune Annick Couédic, où il peut soigner ses blessures. Recherché par la police, il rejoint dans le Finistère des bandes de chouans qui se comportent parfois comme des brigands. Les victimes sont aussi des caractères intrépides qui refusent de céder aux intimidations de ceux qui se réclament du roi. La séduisante Annick, qui se morfond, est troublée par un jeune médecin qui lui fait la cour. Les coups de main des chouans contre les Bleus se succèdent, les crimes aussi. La trahison rôde dans les deux camps. Kerstrat ne reconnaît plus dans ces pratiques ce qui inspirait les hautes figures qu’il avait rencontrées, comme celle de Tinténiac, le général chouan tué à Coëtlogon. Réussira-t-il à sauver son âme ? Poursuivi par ses anciens compagnons, pour avoir refusé d’assassiner un innocent, échappera-t-il à la mort ?

> Voir également :

Le Chevalier Kerstrat : Chouan des Lumières


Bernard Baffait est né à Nantes en 1941. Il envisage un moment de devenir capitaine au long cours et navigue comme pilotin à bord d’un cargo vraquier qui relâche dans les ports du Nord avant de descendre en Argentine et en Uruguay. Il est appelé sous les drapeaux en 1961 et revient d’Algérie en 1963. Il entreprend des études littéraires puis enseigne à Rennes pendant vingt-cinq ans. Il est alors appelé au poste d’adjoint par son chef d’établissement, qu’il occupe jusqu’en 2001. Maintenant il crée bénévolement des sites Internet pour des associations et satisfait sa passion pour l’écriture : romans d’aventures et historiques, romans maritimes et policiers.


21.90 €

Ajouter au panier


Broché - 320 pages
150x240mm (lxh) - 150x240mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 979-10-91468-58-9
Distribué par BLDD
Date de parution : 08/10/14

La femme du futur

François Coupry

La femme du futur

Une jeune fille découvre sa civilisation merveilleuse, où tout le monde est riche, où l'on ne travaille plus, où les êtres sont agréables, un peu indifférents, se croient parfaits, et même immortels : le paradis !
Elle n'aime pas cette sécurité excessive, elle doute de tout, se fait gentiment rabrouer.

La femme du futur (inédit) se situe au XXIIe siècle, dans le cadre oriental de réincarnations successives. Une jeune fille découvre sa civilisation merveilleuse, où tout le monde est riche, où l'on ne travaille plus, où les êtres sont agréables, un peu indifférents, se croient parfaits, et même immortels : le paradis !
Elle n'aime pas cette sécurité excessive, elle doute de tout
, se fait gentiment rabrouer. Pour fuir ses idées noires, par crainte de commettre un acte irrémédiable, notre jeune fille endort sa conscience, sous les conseils d'un Bouddha, se réveille âgée, vieille, dans un monde primitif, un nouveau cycle de l'histoire de l'humanité. Elle comprend vite que c'est elle qui a détruit l'ancienne civilisation ! Les humains redevenus primitifs lui font un procès. 


François Coupry est un écrivain né en Provence en 1947. Après des études de lettres, il a été journaliste, éditeur, rédacteur en chef de la revue Roman, premier directeur de la Maison des Écrivains. Il vit actuellement à Paris. Essayiste, conteur, romancier, François Coupry est l’auteur d’une trentaine d’ouvrages où le fantastique, le fabuleux, le paradoxe, questionnent sans en avoir l’air « le rôle de la fiction créatrice de la réalité ».


24.90 €

Ajouter au panier


Broché - 416 pages
150x240mm (lxh) - 150x240mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-204-5
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 22/10/2012

Passager vers l'enfer

Lionel Camy

Passager vers l'enfer

Le bateau d’Eliot fait naufrage en mer d’Andaman et il trouve refuge avec d’autres rescapés sur une plate-forme pétrolière désaffectée, perdue loin des côtes.

Jeune trentenaire au bout du rouleau, Eliot Bellay débarque le jour de Noël en Thaïlande pour des vacances sac à dos. Destination idéale des routards, le « pays du sourire » a aussi une face sombre, celle du tourisme sexuel, de la drogue et de l’insécurité. Mais le Français n’a qu’une idée en tête : rallier Ko Adang, une île paradisiaque au sud du pays.

Il ne l’atteindra jamais.

Le bateau d’Eliot fait naufrage en mer d’Andaman et il trouve refuge avec d’autres rescapés sur une plate-forme pétrolière désaffectée, perdue loin des côtes.

En dehors d’Eliot, sept voyageurs ont survécu : un compatriote chef d’entreprise, une océanographe québécoise, un fêtard allemand, un retraité japonais, un sportif albanais et un duo de moines bouddhistes. Dans le groupe, la communication n’est pas toujours facile et la confrontation des caractères n’arrange rien. Peu importe. La survie s’organise et Eliot estime qu’ils n’ont pas à se plaindre malgré le milieu hostile.

À tort.

Une tempête tropicale est annoncée et, sans moyen de s’échapper, les naufragés sont contraints d’attendre qu’elle déferle sur l’îlot artificiel. Quand les morts et les incidents bizarres s’enchaînent, Eliot commence à se poser des questions. Et si ces évènements dramatiques n’étaient pas le fruit du hasard ? Le jeune homme a la sensation impalpable que les survivants ne sont pas seuls dans leur prison aquatique. La plate-forme serait-elle hantée ?

À mesure que la situation empire, Eliot en vient même à douter de sa propre santé mentale. Ce n’est que le début d’un cauchemar à l’issue duquel il découvrira une vérité plus terrifiante encore.

Avis des lecteurs

Fred : L'auteur à le talent de garder l'intérêt des lecteurs chapitre après chapitre, sans temps mort. L'histoire est originale, dépaysante et l'intrigue rebondit vers les deux tiers du roman pour partir dans une autre direction. Quand à la fin, elle est inattendue. Pour résumer, j'ai passé un agréable moment de lecture.

Critique presse :

" Un thriller trépidant" - France 3 Bretagne

"On est parfois méfiant en ouvrant un premier roman, celui de Lionel Camy rassure bien vite" - Tout prévoir

"Une atmosphère de cauchemar rendue avec force" - Ouest France


Lionel Camy vit dans l’ouest de la France. Passionné de cinéma et d’affaires criminelles, il a écrit plusieurs scénarios de films. Il a voyagé avec son sac à dos sur les cinq continents et vécu en Australie et en Nouvelle Zélande. Ses expériences l’ont inspiré pour écrire Passager vers l’enfer, son premier roman.


21.90 €

Ajouter au panier


Broché - 150x240mm (lxh) - 150x240mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-258-8
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 10/05/2013

Voisin du dessus

Joseph Farnel

Voisin du dessus

Une nouvelle enquête pour Georges Lernaf !

Georges Lernaf ne s’attendait pas à recevoir cette Vénus venue lui demander d’enquêter sur la meilleure façon de se débarrasser de son ex souteneur « Pierrot le dingue ». Il ne s’attendait pas non plus à ce que son voisin du dessus reçoive ce même jour une balle entre les deux yeux. Il s’attendait encore moins à ce que ce soit son ami, le commandant Emile Dujardin, qui soit en charge de cette affaire.

Mais lorsqu’il apprend que la Vénus était la fille de son voisin du dessus, il se rend compte qu’il a mis le pied dans un nid de frelons et ça… il ne s’y attendait pas du tout !

 

Avis des lecteurs

Prachel1 : un vrai polar, vrai de vrai avec tous les ingrédients. le détective ami avec un flic, une voisine masseuse sexy, une prostituée qui ne veut plus aller sur le trottoir et que son mac recherche, une famille reconstituée avec demi-frère, cousine masseuse et père ancien SS. un livre avec pleins de rebondissements sans trop de cruauté; à lire.

> Voir les autres polars de Joseph Farnel

Le butin du vatican

Escort Girls à louer

Il court, il court le privé

F comme Flic

Madame veuve Emilie (roman)



Joseph Farnel, dont certaines critiques disent qu’il est poly-écrivain, a dirigé une maison de couture de renommée internationale durant de longues années. Parallèlement à cette carrière industrielle, il a mené une activité littéraire dense, qu’il poursuit aujourd’hui. Il est l’auteur d’une vingtaine de romans dont de nombreux récompensés par des prix littéraire, parmi lesquels Le butin du Vatican (éditions Pascal Galodé) qui a obtenu le prix Lions Club en 2012 et Madame Veuve Emilie (Pascal Galodé Editeurs). Il a récemment publié Il court, Il court le privé, également aux éditions Pascal Galodé.


9.90 €

Ajouter au panier


Broché - 232 pages
110x180mm (lxh) - 110x180mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 9782355933011
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 29/09/14

Au-delà de Cézembre

Nathalie Danger

Au-delà de Cézembre

Un roman de terroir qui dépasse largement les frontières d’une ville et d’une région pour nous emmener au cœur des années 70

Le Roman de l'été à Saint Malo

« Je vais te confier une grande nouvelle qui est aussi un secret, me dit un jour Grand-Mère sur un ton de conspirateur : j'ai enfin acheté un appartement à Saint-Malo. Je vais t'y emmener. Mais à partir de maintenant, ne prononce plus le nom de Saint-Malo devant quiconque ! Personne ne doit savoir où nous allons. »

Grand-Mère, dite G.M, peintre et dramaturge, est une sexagénaire excentrique qui décide d’emmener Delphine, sa petite-fille de sept ans, pour des vacances. Mais G.M ne fait rien comme tout le monde : elle prend des cours de voile, programme des raids aux buts indéchiffrables et passe des heures à téléphoner à ses avocats des cabines N° 1 et 2 de La Poste.

Dès son arrivée, Delphine est fascinée par Saint Malo, vaisseau de granit aux remparts assiégés par la mer. Dans ses rivages d’émeraude, parmi les îles et presqu’îles qui forment la garde rapprochée de la ville, elle découvre aussi l’île de Cézembre et ses mystères. Est-ce le moment de connaître de premières amours ? Car rencontres imprévues et goût de l’aventure vont entraîner G.M à mener recherches et expéditions audacieuses.


Avis des lecteurs

MarieDF92 : Une découverte...Ou comment une petite fille voit sa grand mère. plein d’espiègleries et d'affection. Dans une Bretagne plein de charme.Superbe, jubilatoire.


De sept à dix-sept ans, Nathalie Danger s’est plongée dans l’univers des livres. À onze ans, elle écrit des nouvelles, à seize ans, des poèmes. Après des études de droit puis de communication, nombreuses sont pour elle les occasions d’écrire dans la vie professionnelle : interventions parlementaires, dossiers de presse, reportages et journaux d’entreprises… Elle occupe plusieurs postes de direction de la communication dans des sociétés du monde des technologies de l’information et de l’internet. Aquarelliste, elle a réalisé plusieurs expositions à Paris et pratique le chant lyrique choral et individuel. Co-auteur de Paris Sucré, guide des Salons de thé à Paris (Ed. Hachette), elle signe ici son premier roman.


21.90 €

Ajouter au panier


Broché - 336 pages
15x24mm (lxh) - 15x24mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 9782355933202
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 05/10/14

Bientôt nous aurons faim ! (en rupture de stock)

Gérard Le Puill

Bientôt nous aurons faim ! (en rupture de stock)

Un document choc intelligent pour comprendre et lutter contre la spéculation sur les produits agricoles

Le titre de ce livre n'a rien d'une provocation et l'auteur ne prétend nullement que les rayons de nos grandes surfaces seront vides dans les prochains mois. Mais la sélection par l'argent rend déjà difficile l'accès des populations pauvres au besoin vital de manger tous les jours. Y compris dans les pays riches.

La volatilité durable et les flambées soudaines des prix agricoles - sous l'influence des fonds spéculatifs et sur fond de laisser faire les principaux décideurs politiques de la planète - sont lourdes de menaces pour la souveraineté et la sécurité alimentaire des peuples.

L'enjeu majeur du XXIe siècle sera de nourrir une population mondiale qui va passer de 7 à 9 milliards d'habitants dans un contexte de raréfaction des superficies agricoles disponibles, de réchauffement climatique, d'assèchement de certaines nappes phréatiques, de cherté du pétrole et du gaz dont l'agriculture intensive est une grande consommatrice.

Demain il faudra produire plus en utilisant moins d'engrais, de carburants, d'eau, de pesticides. Toutes les terres agricoles devront être utilisées de manière durable en fonction de leur potentiel agronomique.

Cette agriculture de précision ne pourra plus seulement être pilotée par la main invisible du marché, elle-même motivée par la seule recherche du profit, comme l'imaginait Adam Smith au XVIIIe siècle et comme veulent encore le croire les économistes libéraux. Ce livre explique comment il est possible de produire autrement et à moindre coût.

Avis des lecteurs

maximedu6110 : Très réaliste comme bouquin. Je recommande vivement


Découvrez les autres titres de Gérard Le Puill :

Produire mieux pour manger tous

Planète alimentaire


Journaliste honoraire et spécialiste des dossiers agricoles, Gérard Le Puill collabore à plusieurs publications dont l'humanité, l'Humanité-Dimanche, l'hebdomadaire agricole La Terre, le magazine syndical Vie Nouvelle. À l'Humanité, il a obtenu le prix Artémis en 1997 pour un article sur le biotope du tétras lyre, puis le Grand prix du journalisme agricole en 1998 pour le portrait d'un vigneron.


20.00 €

Ajouter au panier


Broché - 304 pages
150x210mm (lxh) - 150x210mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-124-6
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 14/04/2011

Carroge

Gilbert Laporte

Carroge

XIIIe siècle : des moines dissimulent d'étranges évangiles dans une crypte et sont ensuite exécutés.

De nos jours, Pierre Demange, un historien spécialiste de la Bible, est contacté par un ami prêtre qui a besoin d'aide pour traduire un document en ancien français. Ce dernier indiquerait l'emplacement des manuscrits.

Dans le même temps, des phénomènes étranges ont lieu en Afrique et en Amérique latine. Très vite, des photos et des vidéos d'apparitions sont diffusés sur Internet. Des pasteurs évangélistes s'emparent du phénomène et alertent leurs fidèles sur l'arrivée imminente de la Bête de l'Apocalypse qui chercherait à égarer les croyants par de faux signes.

En proche région parisienne, une série de crimes atroces a lieu. La première victime est le prêtre qui a contacté Pierre Demange lui-même étant désormais poursuivi. Toutes les personnes assassinées ont le signe "666" brûlé sur le front. Pour le lieutenant Martin Delpech, chacun de ces meurtres répond à un rite religieux spécifique. Le policier pense qu'en comprenant la démarche de démoniaque assassin, il arrivera à retrouver sa piste avant qu'il ne s'attaque à Pierre Demange.

Mais les signes du Diable peuvent être trompeurs...

Avis des lecteurs


benbed : Excellent thriller digne des plus grands spécialistes du genre ! Je l'ai dévoré. L'intrigue est captivante, le style excellent... Et l'auteur est français ! Alors n'hésitez pas et régalez-vous !!!


Dr V. N. Martin : Un excellent thriller. Moi qui ne suis pas fan du genre, j'ai trouvé dans ce roman une histoire tellement prenante et un style si alerte que je l'ai absolument dévoré. Chaudement recommandé!


> Autre polar de Gilbert Laporte

Evangelium


Gilbert Laporte est né à Paris, à vécu à Alger et Nice. Il travaille dans une grande entreprise internationale.


22.90 €

Ajouter au panier


Broché - 576 pages
150x240mm (lxh) - 150x240mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-133-8
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 01/10/2011

Bram Stoker : Dans l'ombre de Dracula

Alain Pozzuoli

Bram Stoker : Dans l'ombre de Dracula

En avril 1912, Bram Stoker (1847-1912), l'une des figures les plus caractéristiques de la littérature gothique anglo-saxonne, basculait "au-delà du crépuscule". L'auteur de Dracula, le plus terrifiant livre d'épouvante du XIXe siècle, plongeait alors dans un long purgatoire...

En avril 1912, Bram Stoker (1847-1912), l'une des figures les plus caractéristiques de la littérature gothique anglo-saxonne, basculait "au-delà du crépuscule". L'auteur de Dracula, le plus terrifiant livre d'épouvante du XIXe siècle, plongeait alors dans un long purgatoire, relégué dans l'ombre de sa monstrueuse et vampirique créature qui, elle au contraire, allait bientôt devenir par la magie du cinéma, un nouveau mythe moderne, connu dans le monde entier et, incarnant depuis l'un des emblèmes de la culture populaire mondiale.

C'est à la découverte de cet homme à l'existence mystérieuse, riche et contrastée, que nous entraîne Alain Pozzuoli dans cette biographie où il nous dévoile l'univers intime de celui autour duquel gravitèrent les personnalités les plus importantes du XIXe siècle à Londres, Oscar Wilde, Henry Irving, Ellen Terry, Winston Churchill, Georges Bernard Shaw...Littérature, théâtre, journalisme, occultisme, politique, Bram Stoker était à l'orée de tous les domaines.

De Dublin à Londres, en passant par les États-Unis, toutes les étapes de sa vie sont ici racontées avec leurs corollaires dans son oeuvre littéraire. Un livre passionnant, informatif et pertinent, agrémenté d'un texte totalement inédit de Bram Stoker et de nombreuses photos illustrant son parcours personnel et professionnel.

Avis des lecteurs

Jacques Finné : C'en devenait lassant ! "Qui a écrit 'Dracula' ?" Au mieux, on entendait "Bela Lugosi" ou "Christopher Lee". Aux latrines, le véritable auteur ! C'est à Monsieur Alain Pozzuoli qu'échoit l'honneur redoutable de publier la première édition complète (en français) de la biographie de Bram Stoker qui, à l'instar de Conan-Doyle, créateur de Sherlock Holmes, s'est fait dévorer par sa propre créature. Le livre (judicieusement paru cent ans près la mort de Stoker) se laisse lire comme un roman policier et, une fois refermé, ne laisse plus rien dans l'ombre : (il n'est qu'à lire les nombreuses notes sub-paginales de M. Pozzuoli pour comprendre qu'il s'est attaché à tous les détails avec un soin maniaque - et je n'y vois pas une critique, bien au contraire). Né à Dublin, en 1847, Abraham (abrégé en "Bram") Stoker, grand amateur de théâtre, a connu un véritable coup de foudre lors d'une soirée où se produisait Henry Irving, sans doute le plus grand acteur anglais de son siècle. Désormais, Bram, devenu ami intime de sir Henry, portera toute sa vie, sur ses vastes épaules de géant irlandais, le destin entier du "Lyceum Theatre", le repaire de l'acteur. Il en fut l'homme à tout faire, organisant les spectacles, les répétitions, réglant les problèmes entre comédiens et, surtout, organisant les tournées (dont six en Amérique, avec troupe, décors et costumes). On reste stupéfait, devant l'activité de cette force de la nature, en découvrant qu'il prit le temps d'écrire des romans dont, justement, ce "Dracula" qui lui prendra dix années de recherches et de rédaction. Inutile de s'étendre sur le succès de la créature qui a laissé exsangue son créateur. Un spécialiste anglo-saxon (Clive Leatherdale) affirme qu'il s'agit du texte le plus vendu dans le monde entier après... la Bible.

En dernière partie, l'auteur inonde son public de détails les plus divers : "Dracula" en musiques (classique ou musiquette pour consomminus - je me souviens d'un "Dracula cha cha cha" particulièrement débile), en films, en suites littéraires (y compris dans les bandes dessinées), en objets (cendriers, friandises, poupées, jeux de rôles, etc.) M. Pozzuoli décrit même l'existence de musées spécialisés et, surtout, de l'ouverture d'un "pub Dracula" en plein Londres. Et surtout, il cherche à expliquer pourquoi le personnage est devenu pareil mythe littéraire (le plus grand de l'histoire des arts) en prouvant que le roman prête le flanc à de multiples interprétations - religieuse, érotique, psychanalytique, politique, sociale, symbolique. Une bibliographie exhaustive clôt l'essai qui doit désormais trôner dans la bibliothèque de tout curieux de Dracula. Un dernier détail : on peut être un éditeur peu connu et publier de beaux et d'excellents ouvrages. Merci à l'auteur et à l'éditeur.

Critiques presse :

"Une riche et préciseuse étude" - Ecran Fantastique


Alain Pozzuoli a la particularité de faire des livres originaux et diversifiés, des guides littéraires (sur Londres, Dublin), des Anthologies (Fantômes du jazz, French Gothic, Le Bestiaire des écrivains, Histoires d'Irlande), des livres de cuisine (quand les vampires ont les crocs), des livres musicaux (Dictionnaire des yé-yés à l'usage des fans, Sexy songs) mais surtout, il travaille depuis de nombreuses années sur Bram Stoker et sa créature Dracula ; on lui doit dans ce domaine divers ouvrages : Bram Stoker, prince des ténèbres, Baisers de sang, La Bible Dracula, Le goût des vampires etc.


21.90 €

Ajouter au panier


Broché - 320 + 16 pages photos couleur pages
150x240mm (lxh) - 150x240mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-207-6
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 23/05/2012

Hitler (rupture de stock provisoire)

François Delpla

Hitler (rupture de stock provisoire)

Cette biographie est la seule jamais écrite sur Hitler par un historien français.

Les recherches parues depuis 1999 ne l'ont démentie sur aucun point important, mais la présente édition intègre leurs principaux apports, notamment sur la Shoah. L'auteur, docteur et habilité en histoire, est l'un des premiers qui aient donné toute leur place aux qualités manoeuvrières et aux talents de dissimulateur de Hitler. Il montre en particulier comment la dissimulation de ses talents et de sa culture derrière l'image d'un tribun vociférant lui a permis de duper les hommes d'Etat les moins naïfs, en Allemagne et dans le monde entier (à l'exception de Churchill). Contrairement à beaucoup d'autres dont Ian Kershaw, il dégage des parentés et des lignes de force entre les différents moments clés de cette carrière : prise du pouvoir, nuit des Longs couteaux et de Cristal, marche à la guerre, arrêt devant Dunkerque, vol de Rudolf Hess... L'un des premiers aussi, il rompt avec l'idée que les lieutenants de Hitler formaient un "panier de crabes", tiraient chacun la couverture à soi et passaient leur temps à se faire des croche-pieds. Il y avait certes des rivalités mais elles étaient dominées par le chef, qui tirait le meilleur parti de tous les talents, sans quoi on n'explique ni les succès de l'entreprise, ni la gigantesque mobilisation qui fut nécessaire pour la mettre en échec. Cette réédition met l'accent sur la folie criminelle qui prévaut d'un bout à l'autre, dans l'esprit du soldat Hitler en 1918 tout d'abord, puis dans toutes les actions où il enrôle une part croissante de son peuple, puis de ceux de l'Europe.

 

> Voir aussi : 30 janvier 1933. Hitler : la véritable histoire de François Delpla


                                                                                                     Avis des lecteurs

Franck : Très très intéressant!.. ce 'pavé' de 1000 pages..(j'ai encore découvert des aspects insolites.. toutes les archives, n'ont pas encore été dévoilées!..) A réserver quand même, aux férus de cette époque.. Personnellement, passionné par l'Histoire du III ème Reich, et toujours abasourdi, par l'ascension d' un artiste raté, qui fréquentait les asiles de nuit, avant la guerre, jusqu'au sommet de la hiérarchie, d'un pays, le plus puissant du monde, à l'armée inégalée, à ce jour !!..J'ai quand même un petit peu lâché prise (et relire plusieurs fois certains passages..) le dernier chapitre : "Une vie posthume agitée".. avec des considérations concernant l'implication des philosophes: Nietzsche, Schopenhauer, et le compositeur Wagner, ainsi que d'autres théoriciens du racisme(Houston Stewart Chamberlain, le Comte de Gobineau..)inspirateurs (bien malgré eux!!..) de la pensée du Fûhrer!..) J'attends avec impatience, le futur ouvrage de l'auteur: (Le IIIème Reich) Indispensable pour les passionnés de cette période de l' Histoire, dont nous subissons toujours les conséquences!..


Biographe français d’Hitler (Grasset, 1999), auteur, parmi une dizaine d’ouvrages, d’une étude sur sa vie privée (Les Tentatrices du diable, l’Archipel, 2005), François Delpla, normalien, est un spécialiste de la seconde Guerre mondiale. Il a publié en janvier 2013 : 30 janvier 1933 : Hitler, la véritable histoire aux éditions Pascal Galodé.


0.00 €

Ajouter au panier


Broché - 1075 pages
110 x 180mm (lxh) - 110 x 180mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 9791091468275
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 21/11/2013

Pour toi Anna

Chantal Jagu

Pour toi Anna

En juin 1940, Anna doit apprendre à vivre avec
l’ennemi sous son toit, tout en se protégeant des avances du commandant et de celles de l’adjoint au maire Marcel Delpin, qui n’a pas hésité à mettre au courant ce dernier des fiançailles d’Anna avec un allemand.

Un superbe roman à découvrir
Anna Kerlistl, 20 ans, vit à Kerlistl en compagnie de son
père Joseph, ancien poilu, et de leur ami Georges. Elle doit
épouser Hans Schmitt le 20 juin 1940 dans son village de
Pengouet. La date de cette cérémonie est prévue depuis
longtemps mais la guerre éclate et les fiancés sont sépa-
rés, sans nouvelle l’un de l’autre. Avec l’arrivée de l’armée
allemande en Pays Bigouden le 20 juin 1940 et l’installa-
tion du Commandant Von Streider au domaine, tous les
espoirs d’Anna s’écroulent. Elle doit apprendre à vivre avec
l’ennemi sous son toit, tout en se protégeant des avances
du commandant et de celles de l’adjoint au maire Marcel
Delpin, qui n’a pas hésité à mettre au courant ce dernier
des fiançailles d’Anna avec un allemand. Son destin s’en
verra changé à jamais, en accueillant une jeune enfant,
Gabrielle, et en devenant agent de liaison pour un réseau
de résistance.

Critiques presse

"La romancière de la région de Dinard rend hommage aux femmes resistantes" - Ouest France

"Un roman agréable à lire et original" - Cultures J

« Une belle œuvre sur le courage et l’abnégation » Le Télégramme


Cadette d’une fratrie de quatre enfants, Chantal Jagu est née en 1962 à Saint-Méen-Le-Grand en Bretagne. Après L’empreinte des Ténèbres (Pascal Galodé éditeurs), Pour toi Anna est son second roman.


20.00 €

Ajouter au panier


Broché - 232 pages
150x240mm (lxh) - 150x240mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 9782355933172
Distribué par BLDD
Date de parution : 8/10/14

L'amour en 100 proverbes du monde entier

Mathias Philibert

L'amour en 100 proverbes du monde entier

Une idée de cadeau simple et toujours efficace !

"Quand un homme est fou d'une femme, il n'y a qu'elle qui puisse le guérir de sa folie."

Proverbe chinois


Mathias Philibert


4.90 €

Ajouter au panier


broché - 104 pages
70x105mm (lxh) - 70x105mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-093-5
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 04/02/2010

ARCHANGELUS

Thomas Dalet & Edouard Guimel

ARCHANGELUS

Après Le Chevalier Coën et le Mystère de la Parole Perdue, Edouard Guimel et Thomas Dalet signent ici sous la forme d'un nouveau thriller ésotérique la suite des aventures de Gibelain, ex flic et « franc-mac ».

Quelques années après avoir abandonné ses fonctions de commissaire principal et ses engagements de franc-maçon, Jean Gibelain a rejoint sur les rives de la Mer Morte, une communauté néo essénienne. Affranchi des passions et des métaux du monde profane, le nouveau Maître de Justice semble couler des jours paisibles mais l'assassinat brutal d'un rabbin expert en Kabbale et l'intervention du Mossad vont le propulser dans une douloureuse réalité. Séquestré pour raison d'Etat, l'ancien policier se voit proposer en échange de sa liberté un "deal" bien singulier : retrouver pour le compte de l'état d'Israël le rituel magique d'un prophète hébreu dont l'invocation ferait apparaître l'Archange Uriel, mais tapi dans l'ombre, l'exécuteur d'une mystérieuse loge luciférienne se prépare à frapper...



Edouard Guimel, médecin né en 1963, issu de la terre légendaire d'Armorique et des forêts de baobabs de Léopold Sédar Senghor, est un passionné d'Histoire, de Franc-Maçonnerie et de Chevalerie. Thomas Dalet a 51ans. Il est passionné par l'ésotérisme, l'histoire des religions et les sports de combats. Initié en 1999, fondateur d'une Loge, il pratique assidûment plusieurs rites maçonniques, dont il détient un certain nombre de hauts grades.


19.90 €

Ajouter au panier


Broché - 344 pages
150 x 210mm (lxh) - 150 x 210mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-070-6
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 21/10/2010

Détruire Notre-Dame

Yvan Gradis

Détruire Notre-Dame

Dans une cabine automatique de photographie, on prend un cliché de la tête d’un cadavre encore tout frais et que l’on a transporté : ainsi, selon ses voeux, l’album de famille contiendra toutes les images, de la naissance à la mort...
Le témoin de cette scène écrit son journal, décrit son quotidien. Est-il fou, ou bien est-ce le monde qui est malade ?

Chaque jour, il rencontre et retrouve des humains aux comportements bizarres, sinon absurdes.

Laissons aux lecteurs la découverte abasourdie de ces curiosités. Comment appréhender le ressort caché d’individus aussi rares que Yolaine la dévisageuse de statues, le baron Melon aux sentences délirantes, le brûleur de publicité, l’historienne à la voix de petite fille, le donneur d’argent, l’utopiste, l’offreuse de cadeaux, l’anéantisseur, le quiproqueur, le tachycroqueur et tant d’autres personnages que le narrateur croise, recroise, et qui peu à peu forment un défilé d’insectes, se réunissant en un théâtre de marionnettes à fils coupés ?

En un roman où, petit à petit, le quotidien prend un autre sens, se décale, se renverse, jusqu’à détruire tout. Détruire Paris. Détruire Notre-Dame... !

 

Entre Ionesco et Buzzati, un fantastique s’empare de nous. Si nous nous promenons après avoir lu ce journal, nous regarderons l’univers avec l’œil plein d’humour noir de l’auteur, tout en se demandant si ces étrangetés ne sont pas, en fait, les plus... réalistes. Là réside le petit miracle de ce livre.

Critiques presse :

"On est quelque part entre Vian, Buzatti et Pennac" - Silence


Yvan Gradis, né en 1958, découvre le surréalisme à l’adolescence et s’exprime d’abord par le dessin. Puis c’est la rencontre avec l’absurde et l’entrée en antipublicité. Il est l’auteur d’un recueil de nouvelles Avancez vers le Fond (Pascal Galodé Éditeurs, 2008) et de Beignets de Cendres (Kirographaires, 2011). Il signe ici son troisième ouvrage.


18.00 €

Ajouter au panier


Broché - 144 pages
150x210mm (lxh) - 150x210mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 9782355932885
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 15/04/2014

Le Diable de la Bastille

Emile Gaboriau

Le Diable de la Bastille

Voici le tout premier roman d'Emile Gaboriau, l'homme qui inventa le roman policier avec L'Affaire Lerouge, en 1865. Sa version initiale, La Marquise de Brinvilliers (1861) demeurée inachevée en feuilleton, fut reprise en 1881 dans une version posthume, Les Amours d'une Empoisonneuse.

 

Le Diable de la Bastille, c'est Exili. Après avoir servi Madame Olympia, maîtresse du Pape Innocent X, et la Reine Christine de Suède, cet alchimiste et maître en poisons italien s'est fait arrêter par la police de Louis XIV, et a été incarcéré à la forteresse de la Bastille, en 1663.

Il y rencontre un ténébreux intrigant, le Chevalier de Sainte-Croix, jeté en prison par le puissant lieutenant civil Antoine de Dreux d'Aubray. Ce dernier, père de son amante, la sulfureuse Marquise de Brinvilliers, ne supportait plus leur dégradante relation de débauche.

Entre l'empoisonneur italien et le seigneur gascon va se nouer un "pacte de mort" qui doit permettre au premier de s'évader dans son cercueil, simulant la mort, comme Edmond Dantès dans le Comte de Monte Cristo. Après avoir permis la résurrection de son complice grâce à l'antidote prévu à cet effet, le second pourra se venger de celui qui l'a fait embastiller.

Mais comme on s'en doute, rien ne se passera comme prévu !


Né en 1832, Emile Gaboriau collabore aux côtés de Paul Féval au journal Jean Diable et écrit plusieurs ouvrages documentaires et historiques avant de rencontrer un succès foudroyant avec « L’Affaire Lerouge », premier véritable roman policier (1865). Plusieurs romans de la même veine confirmeront son succès, et son héros, le génial détective Lecoq, inspirera en 1887 à Conan Doyle son personnage fétiche de Sherlock Holmes. Avec « La Vie Infernale » (1869), son œuvre prend un tournant, devenant plus sociale sans abandonner ses qualités marquantes : suspense consommé, rebondissements audacieux et minutie dans l’enquête. L’impact de Gaboriau à l’étranger est immense : admiré par Valentin Williams ou Fergus Hume, lu par Bismarck et Disraeli, traduit en Angleterre, en Italie, en Espagne, aux États-Unis ou au Japon, il a été en France admiré par les critiques Hippolyte Taine et Francisque Sarcey, mais aussi Edmond Locard (le fondateur de la police scientifique), Aristide Briand, André Gide, Jean Cocteau ou Joseph Kessel, qui affirmait : « tout Gaboriau est merveilleusement fait ». Comme le résume parfaitement Michel Lebrun, en un hommage mérité : « Il a lancé le roman policier, et l’a lancé loin. » Il meurt en 1873 d’une fluxion de poitrine, âgé de 41 ans.


20.00 €

Ajouter au panier


Broché - 208 pages
150x240mm (lxh) - 150x240mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 9782355933066
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 29/10/2014

Les jeunes cons (en rupture de stock provisoire)

Mathias Philibert

Les jeunes cons (en rupture de stock provisoire)

Ils vivent dans les cités ou dans les beaux quartiers. Ils sont de toutes les origines et de tous les mauvais coups. Qu'ils soient de la Courneuve ou de Neuilly, de la campagne ou de la ville, qu'ils s'appellent Momo ou Anne-Sophie-Bernadette (ASB pour les intimes), ce sont les jeunes cons.

Ils vivent dans les cités ou dans les beaux quartiers. Ils sont de toutes les origines et de tous les mauvais coups. Qu'ils soient de la Courneuve ou de Neuilly, de la campagne ou de la ville, qu'ils s'appellent Momo ou Anne-Sophie-Bernadette (ASB pour les intimes), ce sont les jeunes cons.

Sur la plage ou dans les manifs, en famille ou au pied de leur immeuble, suivez leurs aventures et, surtout, n'oubliez pas de rire. Un mariage vous attend même à la fin mais, pour vous dire la vérité, il n'est pas tout à fait conforme à la tradition.

> Voir également "Les vieux cons"


Artiste maudit, entrepreneur ruiné, Mathias Philibert a fini par tenter sa chance dans l'écriture. Avec succès. La critique a été si éblouie qu'elle en est restée muette.


10.00 €

Ajouter au panier


Broché - 129 pages
100x180mm (lxh) - 100x180mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-126-0
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 21/04/2011

Evangelium

Gilbert Laporte

Evangelium

Galilée, bataille de Hattin, juillet 1187 : un chevalier hospitalier mourant confie à un jeune moine l’existence d’évangiles dont le contenu remettrait en cause l’image traditionnelle du Christ.

Galilée, bataille de Hattin, juillet 1187 : un chevalier hospitalier mourant confie à un jeune moine l’existence d’évangiles dont le contenu remettrait en cause l’image traditionnelle du Christ.

 

Près de neuf siècles plus tard, le lieutenant Martin Delpech enquête sur une série d’assassinats qui ont pour mobile le vol de manuscrits anciens. Il devra suivre la piste d’un psychopathe intégriste qui semble ressusciter et sera confronté à une compétition sauvage entre hommes de main du Vatican, extrémistes religieux et une très ancienne secte messianique.

 La lutte entre les belligérants sera sanglante. Cauchemardesque. Et le policier n’échappera pas à cette violence.

 Il y participera même, pour sauver ses proches.

 Quels secrets recèlent donc ces évangiles pour déclencher une telle folie ?

 

 > Autre polar de Gilbert Laporte

Carroge


Gilbert Laporte signe ici son deuxième roman après Carroge.


24.90 €

Ajouter au panier


Broché - 512 pages
150x240mm (lxh) - 150x240mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-249-6
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 01/01/2013

L’homme papillon et autres nouvelles

Mehis Heinsaar

L’homme papillon et autres nouvelles

Recueil de nouvelles qui oscillent entre le réalisme magique et un fantastique poétique aux accents surréalistes.

Mehis Heinsaar déploie dans ses récits une exceptionnelle capacité d’imagination, inventant des univers improbables à la réalité mouvante, où les vivants ne sont jamais longtemps ce qu’ils semblent être. S’affranchissant des lois du monde physique, ils se métamorphosent ou se démultiplient, sont à la fois ici et ailleurs, eux-mêmes et quelqu’un d’autre : les humains poussent comme des plantes, se dissolvent en oiseaux ou en papillons, disparaissent à l’intérieur d’eux-mêmes ou se fondent avec des objets. Les personnages de Mehis Heinsaar, confrontés à cette impermanence du monde et de leur propre corps, tentent malgré tout de survivre et d’assouvir leurs désirs, même si leur quête demeure souvent inaboutie. À travers ces destins insolites et sans rapport apparent avec le réel, c’est pourtant bien de nous que Mehis Heinsaar nous parle : de nos contradictions irrésolues, de nos angoisses les plus intimes et de notre aspiration à échapper à la grisaille du quotidien.


Né en 1973, Mehis Heinsaar est déjà considéré dans son pays – l’Estonie – comme un auteur classique, récompensé par de nombreux prix littéraires, étudié dans les écoles ou les universités et traduit dans une dizaine de langues.


18.00 €

Ajouter au panier


Broché - 136 pages
150x240mm (lxh) - 150x240mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 9782355932991
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 22/05/2014

Blanchissez-moi tous ces nègres !

SERGE BILE

Blanchissez-moi tous ces nègres !

Serge Bilé nous explique le phénomène de blanchiment de la peau et dresse les solutions pour lutter contre ce fléau.

On a tout dit sur les femmes noires qui se blanchissent la peau, qu’elles sont complexées, masochistes, et surtout inconscientes des dangers que leur font courir ces pratiques : hypertension, stérilité, problèmes osseux, voire cancers.

On a tout dit, sauf que les femmes mais aussi les hommes qui se dépigmentent, sont d’abord les victimes d’une addiction orchestrée par des savants fous qui s’ingénièrent, dès le XVIIIe siècle, à « blanchir les nègres » pour de vrai.

En France, on les plongeait dans un bain d’acide oxymuriatique, au Québec, on les bombardait de nitrate d’argent, alors qu’aux Etats-Unis, on les décapait aux rayons x, provoquant, chez les cobayes, de graves brûlures et souffrances.

Ces expériences ont, au fil des siècles, laissé croire à certains Noirs, déboussolés par l’esclavage, qu’ils pouvaient réellement changer de peau pour changer de vie, en s’enduisant le corps avec de miraculeuses crèmes éclaircissantes.

Ce livre retrace l’incroyable histoire du blanchiment, et dévoile comment ce fléau, soutenu par la propagande occidentale, s’est imposé à des millions de gens, accrocs désormais d’une drogue inquiétante qui leur empoisonne la vie.

Avis des lecteurs

GUILLAUME de FNAC Rosny 2 : Serge Bilé dénonce dans son ouvrage le comportement barbare des savants du XVIIIème s. quand ils voulurent blanchir les "nègres". Au XXe s. des jeunes femmes et hommes se blanchissent volontairement la peau pour correspondre au dictat de la mode, parfois au péril de leurs vies. Edifiant !

 

Mam : Un livre intéressant qui revient sur l'historicité du blanchiment pratiqué par certains noirs, une étude des causes pour comprendre les effets visibles. A lire

 

Jean2208 : un livre original sur le culte de la blancheur a tout pris chez les noirs homme ou femme et comment ce marche génère des bénéfices et des produits super toxiques

 

 

Découvrez les autres titres de Serge Bilé :

Au secours le prof est noir !

Et si dieu n'aimait pas les noirs ?

Sombres bourreaux

Paroles d'esclavage + DVD

Quand les noirs avaient des esclaves blancs

Le miracle oublié

La mauresse de Moret


Critiques presse :

" Ce livre retrace l’incroyable histoire du blanchiment et dévoile comment ce fléau, soutenu par la propagande occidentale, s’est imposé à des millions de gens, accrocs désormais à une drogue inquiétante qui leur empoisonne la vie." - Blog Mediapart


Journaliste, Serge Bilé a déjà publié Noirs dans les camps nazis, Quand les noirs avaient des esclaves blancs, Et si Dieu n’aimait pas les noirs et récemment Au secours, le prof est noir !.


14.90 €

Ajouter au panier


Broché - 160 pages
150x210mm (lxh) - 150x210mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-082-9
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 25/03/2010

La vie infernale (Nouvelle édition)

Emile Gaboriau

La vie infernale (Nouvelle édition)

Dans la soirée du 15 octobre 1869, le Comte de Chalusse est frappé d’une attaque dans le fiacre qui le ramenait à son luxueux hôtel particulier de la rue de Courcelles. La domesticité se précipite, et l’on fait venir le premier médecin qu’on a pu trouver.

Dans la soirée du 15 octobre 1869, le Comte de Chalusse est frappé d’une attaque dans le fiacre qui le ramenait à son luxueux hôtel particulier de la rue de Courcelles. La domesticité se précipite, et l’on fait venir le premier médecin qu’on a pu trouver. Celui-ci laisse peu d’espoir à mademoiselle Marguerite, jeune fille de 20 ans que le comte a retirée d’un orphelinat quelques années auparavant, et dont on peut supposer qu’elle est l’enfant naturelle. Au cours de la même soirée, un jeune avocat de famille très modeste, mais d’un brillant avenir, Pascal Férailleur, est présenté par un soi-disant ami, le prétendu Vicomte de Coralth, dans un tripot mondain tenu par une personne assez équivoque, Lia d’Argelès. C’est en réalité un piège tendu par le Marquis de Valorsay, un viveur criblé de dettes à qui le Comte de Chalusse, ignorant l’état de ses finances, a promis la main de Marguerite avec une dot de deux millions. Cependant, et pour arriver sans encombre à ses funestes fins, Valorsay a décidé d’éliminer Férailleur ; en effet, le jeune avocat et Marguerite éprouvent l’un pour l’autre des sentiments, sans que le Comte de Chalusse ne sache rien de cette chaste idylle. Férailleur est alors entraîné dans une partie de cartes et, accusé d’avoir triché sans pouvoir prouver son innocence, voit sa carrière désormais brisée. Comprenant d’où provient le coup, il fait croire à tout le monde son brusque départ pour l’Amérique et, avec sa mère, s’installe sous un faux nom dans un quartier éloigné, d’où il va pouvoir, tel Monte Cristo, préparer sa vengeance et sa réhabilitation. Apparences, illusions, faux nez, ce livre plonge le lecteur dans les ténèbres de l’esprit humain ; esprit dans lequel peuvent naître les forfaitures les plus inattendues et pour qui la félonie et la trahison s’avèrent une qualité. Roman de l’argent et du chantage Gaboriau tisse sa toile où il mêle, mais aussi démêle, habilement personnages et traits humains pour donner une fresque révélatrice d’un Paris du Second Empire bientôt à la veille de la Commune, avec ses rues, ses bas-fonds, ses estaminets, sa police, ses hôtels, ses maisons de jeux, son peuple.

> Découvrez également l'autre roman d'Emile Gaboriau : "La clique dorée"

Avis des lecteurs

Jean LE GOFF : Les romans populaires d'Emile Gaboriau ont rencontré un important succès au 19è siècle et sont aujourd'hui réédités. Quand on commence à les lire, on ne peut littéralement plus s'arrêter, en étant pris par l'intrigue dont on souhaite connaître à tout prix la suite. Quel est le ressort de cette addiction? En fait, Emile Gaboriau a inventé une vraie machine à lire, sans doute parce qu'à l'époque le roman paraissait en feuilletons et qu'il fallait aiguiser l'appétit de lecture du lecteur  de numéro en numéro.

Jarl50 : j'avoue, que je me suis laissé prendre par une écriture classique mais de très bonne tenue ainsi qu'une histoire de vengeance assez noire, même si parfois, l'ambiance historique des années 1870 se sent un peu. Cela dit c'est un très bon roman et je suis ravi d'avoir pu le découvrir dans de bonnes conditions.Je le conseille sincèrement avec enthousiasme, cela change un peu des romans noirs que l'on nous sert à longueur d'années.


Né en 1832, Emile Gaboriau collabore aux côtés de Paul Féval au journal Jean Diable et écrit plusieurs ouvrages documentaires et historiques avant de rencontrer un succès foudroyant avec « L’Affaire Lerouge », premier véritable roman policier (1865). Plusieurs romans de la même veine confirmeront son succès, et son héros, le génial détective Lecoq, inspirera en 1887 à Conan Doyle son personnage fétiche de Sherlock Holmes. Avec « La Vie Infernale » (1869), son œuvre prend un tournant, devenant plus sociale sans abandonner ses qualités marquantes : suspense consommé, rebondissements audacieux et minutie dans l’enquête. L’impact de Gaboriau à l’étranger est immense : admiré par Valentin Williams ou Fergus Hume, lu par Bismarck et Disraeli, traduit en Angleterre, en Italie, en Espagne, aux États-Unis ou au Japon, il a été en France admiré par les critiques Hippolyte Taine et Francisque Sarcey, mais aussi Edmond Locard (le fondateur de la police scientifique), Aristide Briand, André Gide, Jean Cocteau ou Joseph Kessel, qui affirmait : « tout Gaboriau est merveilleusement fait ». Comme le résume parfaitement Michel Lebrun, en un hommage mérité : « Il a lancé le roman policier, et l’a lancé loin. » Il meurt en 1873 d’une fluxion de poitrine, âgé de 41 ans.


23.90 €

Ajouter au panier


Broché - 576 pages
150x240mm (lxh) - 150x240mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-279-3
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 24/01/2014

Les vieux cons

Mathias Philibert

Les vieux cons

Ils ont 70, 80, 90...et même 100 ans. Dans les maisons de retraite ou en croisière, à l'Académie ou au Sénat, pour les plus connus d'entre eux, suivez leurs pérégrinations.

Ils ont 70, 80, 90...et même 100 ans. Dans les maisons de retraite ou en croisière, à l'Académie ou au Sénat, pour les plus connus d'entre eux, suivez leurs pérégrinations.

Asseyez-vous avec eux sur leur banc attitré, accompagnez-les au supermarché, fêtez avec eux un centenaire et, surtout, respectez-les comme il se doit. Car si l'on dit parfois que ce sont de vieux cons, n'oublions pas que ce sont aussi nos parents, nos grands-parents et que, si tout va bien, nous leur ressemblerons demain.

> Voir également "Les jeunes cons"


Après les jeunes cons, Mathias Philibert nous promène ici avec humour et tendresse à l'autre extrémité de la vie.


10.00 €

Ajouter au panier


Broché - 229 pages
100x180mm (lxh) - 100x180mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-127-7
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 21/04/2011

Achève, et prends ma vie

Marie-Laure Banville

Achève, et prends ma vie

Un dimanche matin d'automne dans l'Essonne, un adolescent disparaît. Quelques jours plus tard, on découvre sur un parking le cadavre d'un enfant rom.

Contre toute attente, l’adolescent parvient à s’enfuir de la maison reculée où il était séquestré par un couple d’individus marginaux qui seront rattrapés par les gendarmes après une tentative de fuite aussi minable que désespérée. Aucun doute qu’ils constitueraient des coupables tout désignés… C’est alors qu’un nouveau meurtre a lieu. Tous les indices laissent à penser qu’il n’y a qu’un seul tueur. Des témoignages concordants vont enfin mettre les policiers sur la piste de celui qu’ils surnomment « L’Invisible » : un homme froid et cynique, à l’identité fuyante et aux apparitions fugaces. Pour le retrouver, Le Goff devra forcer les portes d’un monde confiné et côtoyer des univers dont il ne maitrise pas toujours les codes, qu’il s’agisse de la banlieue pavillonnaire la plus banale, des bars gays du Marais ou, enfin, des milieux huppés des beaux quartiers parisiens, où l’argent et le luxe sont le dernier refuge de l’intimité, la dernière planque dorée. Mais alors que les recherches piétinent, une charmante conservatrice de musée, enquêtrice malgré elle, saura exhumer au passage quelques cadavres trop longtemps ignorés, protagonistes malheureux et oubliés d’un drame familial et d’une lointaine passion amoureuse.

Classé parmi les 100 meilleures ventes de polars du réseau Datalib, regroupant 223 librairies indépendantes sur toute la France.



20.00 €

Ajouter au panier


Broché - 290 pages
150x240mm (lxh) - 150x240mm (hxl)mm (lxh) - 150x240mm (lxh) - 150x240mm (hxl)mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-270-0
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 01/09/2013

Au secours le prof est noir !

Serge Bilé & Mathieu Méranville

Au secours le prof est noir !

Enquête sur le racisme dans l'Education nationale à travers les témoignages de professeurs qui, en plein XXIe siècle, ressentent un malaise persistant.

Si tous les individus à la peau un tant soit peu basanée sont capables de vous réciter la litanie des discriminations dans la vie de tous les jours en général et dans le monde du travail en particulier, les profs noirs se différencient des autres membres de cette fameuse minorité visible.

Par leur fonction, ils ont inversé les valeurs qui sous-tendent la société. Le savoir de tout temps a été blanc. Lorsque l’homme blanc se rendait en Afrique ou dans les colonies d’outremer, il devait dispenser l’instruction. Missionnaires, enseignants, militaires, etc. Mais que l’homme noir enseigne à l’homme blanc n’était pas dans l’ordre des choses.

Aujourd’hui encore, en plein XXIe siècle, certains ressentent ce malaise persistant et ont accepté de donner leur témoignage. 

Découvrez les autres titres de Serge Bilé :

Et si dieu n'aimait pas les noirs ?

Sombres bourreaux

Blanchissez-moi tous ces nègres !

Paroles d'esclavage + DVD

Quand les noirs avaient des esclaves blancs

Le miracle oublié

La mauresse de Moret


Serge Bilé (auteur de Noirs dans les camps nazis, Quand les noirs avaient des esclaves blancs, Le miracle oublié & dernièrement Et si Dieu n’aimait pas les noirs), signe ici avec Mathieu Méranville (journaliste à la rédaction nationale de France 3 depuis dix ans, il a publié en 2007 chez Calmann Lévy Sport, malédiction des noirs) une enquête étonnante et sans langue de bois sur les difficultés et les attitudes non dénuées de racisme que rencontrent les enseignants noirs en France (qu’ils soient africains ou antillais d’origine). Au travers de nombreux témoignages, les deux auteurs nous livrent une enquête et une analyse toujours remarquables sur le racisme au sein de l’Education Nationale.


15.00 €

Ajouter au panier


Broché - 160 pages
150 x 210mm (lxh) - 150 x 210mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-073-7
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 01/10/2009

La clique dorée

Emile Gaboriau

La clique dorée

Mademoiselle Henriette, fille du comte de la Ville-Handry, est sauvée in-extremis du suicide par le père Ravinet, brocanteur de son état. « Trop fière pour se plaindre, isolée par les pudeurs de la pauvreté, la malheureuse qui gisait là, avait du subir bien des angoisses. Ainsi pensait le père Ravinet, quand une feuille de papier attira ses regards. Il la prit. C’était comme le testament de la pauvre fille.

Mademoiselle Henriette, fille du comte de la Ville-Handry, est sauvée in-extremis du suicide par le père Ravinet, brocanteur de son état. « Trop fière pour se plaindre, isolée par les pudeurs de la pauvreté, la malheureuse qui gisait là, avait du subir bien des angoisses. Ainsi pensait le père Ravinet, quand une feuille de papier attira ses regards. Il la prit. C’était comme le testament de la pauvre fille. Qu’on n’accuse personne. Je meurs volontairement. Je prie Madame Chevassat de porter à leur adresse les lettres jointes. Henriette. » Touché par son malheur, il décide de l’aider à retrouver fortune, honneur et amour et de châtier les escrocs qui cherchent à la dépouiller.


> Découvrez également l'autre roman d'Emile Gaboriau : "La Vie Infernale"

Avis des lecteurs

Lulu : Je me suis laissé emporter par ce roman, c'est une super distraction de l'été. L'écriture est fluide mais le vocabulaire joli, ce qui ajoute au plaisir


Émile Gaboriau (Saujon, le 9 novembre 1832 – Paris 28 septembre 1873) est un écrivain français, considéré comme le père du roman policier. Son personnage, l’enquêteur Lecoq, a notamment influencé Conan Doyle pour la création de Sherlock Holmes. La clique dorée est parue en 1871.


23.90 €

Ajouter au panier


Broché - 552 pages
150x240mm (lxh) - 150x240mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-215-1
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 12/07/2012

Escort girls à louer

Joseph Farnel

Escort girls à louer

Lorsque Georges Lernaf est recruté pour filer une charmante créature soupçonnée d’adultère, il ne sait pas encore qu’il va se trouver plongé au cœur d’un vaste réseau d’escort girl, dirigé de main de maître par la sublime Angélique.

Alors que la secrétaire de son commanditaire est assassinée sauvagement, Lernaf est sur les dents. Très vite, il remonte la piste d’un trafic d’armes transitant par le Limousin et à destination de groupuscules islamistes ultra-radicaux.

Avec l’aide du commandant Dujardin, son fidèle ami, Lernaf relève le gant et fera preuve une nouvelle fois de ses multiples talents.

> Voir les autres polars de Joseph Farnel

Le butin du vatican
F comme Flic

Il court, il court le privé


Le voisin du dessus

Madame veuve Emilie (roman)

 

Critiques presse :

"Ce roman est une ode à la bonne chère et à la belle chair" - Les lectures de l'oncle Paul


Joseph Farnel, dont certaines critiques disent qu’il est poly-écrivain, a dirigé une maison de couture de renommée internationale durant de longues années. Parallèlement à cette carrière industrielle, il a mené une activité littéraire dense, qu’il poursuit aujourd’hui. Il est l’auteur d’une vingtaine de romans dont de nombreux récompensés par des prix littéraire, parmi lesquels Le butin du Vatican (éditions Pascal Galodé) qui a obtenu le prix Lions Club en 2012 et Madame Veuve Emilie (Pascal Galodé Editeurs). Il a récemment publié Il court, Il court le privé, également aux éditions Pascal Galodé.


20.00 €

Ajouter au panier


Broché - 297 pages
150x240mmmm (lxh) - 150x240mmmm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-275-5
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 09/10/2013

La Fac, une illusion d'avenir

Alexandre O'mil

La Fac, une illusion d'avenir

L'auteur fait ici un constat : l’Université faillit ! Mais a qui la faute ? Que faire ? L'ouvrage étudie ce sujet en répondant à ces questions et propose par exemple de revenir aux fondamentaux pour égaler les grandes écoles.

L’Université faillit ! à qui la faute ? Aux étudiants mal préparés à l’enseignement supérieur dont certains ne savent ni lire ni écrire ! Aux professeurs des universités, nommés à vie, statut qui leur évite de rendre des comptes ! Aux enseignements moulés à la louche ! Au bidouillage des notes ! À la validation des enseignements par les professeurs juges et parties en fonction du nombre de reçus et non de ce qu’ils ont appris ! À l’embauche des enseignants par cooptation lors de grand-messes nécessairement démocratiques ! Aux vœux des politiques qui favorisent l’auto-enseignement ! À l’attente des étudiants qui veulent des cours calqués sur ce qu’ils lisent en temps réel sur Internet ! Pendant ce temps, les classes préparatoires et les grandes écoles affûtent leurs étudiants qui deviendront les cadres, les élites de demain et toiseront avec mépris les Universitaires… Que faire ? Revenir aux fondamentaux ! Faire en sorte que le lycée prépare les étudiants aux études supérieures ! Redéfinir le statut de professeur des Universités ! Proposer des enseignements généralistes lors des deux (ou trois) premières années de fac qui doivent être dispensés par des enseignants également généralistes sur des programmes nationaux et consensuels comme le sont ceux des classes préparatoires ! Enseigner les vraies bases de la connaissance ! Souhaiter que l’Université redevienne la confluence entre enseignement supérieur et recherche ! Promouvoir la trans-disciplinarité ! Apprendre aux étudiants à utiliser les bases de données, à ne pas confondre le fond et la forme de ce qu’ils doivent apprendre ! Valoriser les « professions de façon » pour éradiquer le mépris des « travailleurs manuels », fondement de notre société pyramidale ! Tous les enseignants-chercheurs pensent la même chose, sans oser le dire, parce que l’Université fait peur…

— T’es sûr que ça va ?

— Ça va aller ! T’inquiète… Mais c’est chaud !

 

Avis des lecteurs :

Chris : Un livre écrit sur du vécu. Le texte est plaisant même s'il décrit une catastrophe. Une vérité dite sans langue de bois, quelques réformes, un mode d'emploi de l'université…J'ai aimé…Puisse l'auteur ne pas subir la vengeance l'Université…

Santa : Un témoignage qui devrait être lu par les futurs étudiants et leurs parents, comme par les "universitaires" qui ne sont peut-être pas si "universitaires" que ça ; édifiant!


Alexandre O’Mil a 61 ans. Il enseigne depuis 1976, tour à tour : responsable des TP de biologie au Lycée, enseignant en classes préparatoires, enseignant de formation permanente, attaché-assistant puis maître de conférence en médecine. Il a effectué son travail de recherche à l’hôpital et dans deux grands laboratoires du CNRS, dans l’un desquels il a été responsable d’un groupe.


15.00 €

Ajouter au panier


Relié - 160 pages
150x210mm (lxh) - 150x210mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 9782355932809
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 01/10/2014

Le trésor du temple de Melqart

Stéphanie Nassif

Le trésor du temple de Melqart

Un roman historique passionnant, une aventure mystérieuse au coeur de la Phénicie antique.

Nous sommes au Xè siècle avant Jésus Christ. Jeune pêcheur dans le port de Tyr, l’une des cités les plus réputées de Phénicie, Adoniram survit en vendant des murex, ces coquillages à l’origine de la couleur pourpre, si prisés parmi les notables. Dans l’attente d’une vie meilleure, il s’adonne chaque soir à sa passion secrète, la sculpture. Son existence bascule le jour où son talent est enfin reconnu par Abzaal le sage, Maître d’œuvre du roi Hiram le Grand. Il intègre alors la communauté des artisans du Palais royal et gravit progressivement tous les échelons du Savoir. La mort brutale de l’architecte dans des circonstances troublantes le place soudainement face à son destin : il prend la place de son Maître et devient le nouveau détenteur des Vérités Sacrées, ces lois de la Création si jalousement gardées par la confrérie à laquelle il est dorénavant lié. Avec intelligence et sagesse, il s’efforce de poursuivre l’œuvre de son prédécesseur, en développant la communauté d’artisans à travers la construction du Temple de Melqart. Mais il devra se montrer prudent, car les Forces du Mal rôdent autour de ce projet pharaonique qui suscite tant de convoitises.


Née en 1974 à Rennes, Stéphanie Nassif, écrivaine franco-libanaise se trouve à la croisée des deux mondes, l'Orient et l'Occident. Avec respect et compréhension, elle s'est appliquée à extraire la richesse essentielle de cette diversité. Elle retranscrit cette expérience au travers de ses ouvrages, mélange de cultures et de rencontres.


20.00 €

Ajouter au panier


Broché - 310 pages
150x240mm (lxh) - 150x240mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 5,99€ €
ISBN : 9782355933318
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 20/03/2015

Le sang des éditeurs

Mehdi Omaïs

Le sang des éditeurs

Théophile, jeune homme désorienté, rêve de publier un premier roman. Mais il se heurte à d’innombrables embûches, perd les pédales et décide d'assassiner tous les éditeurs parisiens.

Le sang des éditeurs, le nouveau roman de Mehdi Omaïs, s’ouvre sur le portrait d’un jeune homme désorienté et dépressif. Et se poursuit avec une critique du milieu éditorial français. Dans un style très visuel, l’auteur offre une farce macabre et drolatique.

 

Avis des lecteurs :

Bonaparte : J'ai trouvé l'histoire prenante, sans temps morts, et l'écriture de l'auteur est agréable. L'humour noir est présent et bien dosé, ce que j'aime beaucoup dans ce genre de roman. La critique du monde éditorial fait mouche et l'on découvre avec un certain degré d'étonnement l'envers du décor du business littéraire.

 

Critiques presse :

« La méchanceté du Sang des Editeurs fait (…) des ravages » - L’Express Styles

"Après "Cèdres et baobab", Mehdi Omais confirme un vivifiant talent de romancier" - Paris Match

« Jouissif » - Metronews

« Une critique acerbe du milieu littéraire » - Cinédingue

« L’auteur revisite les codes du genre avec gourmandise » - Studio Ciné Live

« Un bon moment de lecture » - Polarmania

« Excitant » - Technikart

« Surprenant et enthousiasmant » - Angles de vue


Mehdi Omaïs est né à Dakar en 1983. Il est journaliste de cinéma. Le sang des éditeurs est son cinquième roman. Il a déjà publié Cédre et Baobab aux éditions Pascal Galodé en 2012.


19.90 €

Ajouter au panier


Broché - 184 pages
150x240mm (lxh) - 150x240mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 9782355932977
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 15/04/2014

A la source de la liberté

Arnaud Filleul

A la source de la liberté

Partez pêcher à travers le monde avec Arnaud Filleul et suivez le dans sa recherche des plus beaux poissons du globe !

Avec son dernier livre, partez autour du monde avec ce chercheur évolutionniste, qui est aussi un pêcheur et un auteur halieutique réputé.

Dans les rios d’Amazonie, les mangroves d’Afrique, les lagons d’Indonésie, l’auteur traque les plus beaux poissons du monde.

Mais c’est aussi l’occasion d’offrir au lecteur une description sans concessions des pays tropicaux. Le lecteur comprendra, surtout, comment le pêcheur effectue, dans ses voyages, un retour à sa nature. Le voyageur part à la rencontre de lui-même. Et c’est bien tout le sens de ce livre.

L’auteur a un message qui va raisonner dans l’esprit de tous : osez la liberté,  osez l’amour-propre, retrouvez votre puissance naturelle.

L’auteur propose ici une fantastique défense des libertés individuelles face aux attaques des moralisateurs de tous bords.

 

> Du même auteur

La pêche à pied en Bretagne

Les poissons des côtes bretonnes

 

Avis des lecteurs

Shol : Mais même s’il dit s’adresser avant tout aux pêcheurs, le véritable propos de ce livre passionnant n’est pas (ou pas seulement) d’être un manuel de pêche ou même un récit de voyages, mais bien de suivre l’évolution de sa pensée et la consolidation progressive de ses idées farouchement anti-cléricales et anti-morale. Avec une sacrée verve, un beau culot et un glorieux (et admirable) mélange de courage et d’inconscience, Arnaud Filleul tape sans la moindre retenue sur tout ce que la planète compte de fanatiques religieux et de pauvres cloches laminées par le décervelage, exhortant le lecteur à penser par lui-même et à valoriser son amour-propre.



Arnaud Filleul est docteur en systématique, diplômé du Museum national d’Histoire naturelle. Spécialiste de l’évolution des poissons, il a effectué ses recherches à l’INRA, au Museum national d’histoire naturelle, et à l’American Museum de New York. Ses travaux ont été publiées dans les meilleures revues scientifiques de la discipline, notamment Journal of Vertebrate Paleontology, Palaeontology, Comptes rendus de l’Académie des Sciences et American Museum Novitates. C’est aussi un auteur halieutique renommé qui parcourt le monde à la recherche du gros poisson. En 2003, après 2 ans de recherche à New York, il entame une série d’expéditions, d’abord en Amazonie, puis autour du globe, explorant tous les types d’écosystèmes aquatiques, des jungles les plus reculées aux archipels isolés. Outre l’Amérique du Sud, il se rendra dans diverses jungles d’Asie du Sud-Est, en Inde, en Afrique, dans de nombreuses îles indonésiennes. Arnaud Filleul est activement impliqué dans la diffusion des connaissances. Il est chroniqueur scientifique pour la revue « Pêche en mer » depuis 14 ans. Les récits de ses voyages ont été publiés dans les revues « Partir pêcher », « Cosinus » ainsi que « Pescaventura », une revue brésilienne spécialisée dans le voyage halieutique. Mais il a aussi écrit aussi pour « Pêches sportives », « La pêche et les poissons », « Revue nationale de la chasse », « Grand gibier », « Grandes signatures », « Aquaplaisir » et « Aquatic ». Au final, il a réalisé plus de 300 articles de diffusion des connaissances. Il a également écrit 11 ouvrages sur les poissons. Enfin, il intervient régulièrement à la télévision, notamment dans la série « Histoires Naturelles » et sur la chaîne Seasons. Après 4 années à Bali, où il s’est focalisé sur les poissons récifaux, il est revenu vivre en famille en Bretagne..


22.90 €

Ajouter au panier


Broché - 256 pages
150x210mm (lxh) - 150x210mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 9782355933035
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 19/06/14

Réminiscences

Gilbert Laporte

Réminiscences

Ce thriller psychologique, entre une femme qui a perdu la mémoire et un policier nostalgique du passé, s'avère mystérieux et angoissant, mais l'auteur a également su y intégrer des moments plus légers.


Elle se réveille dans des ténèbres absolues, totalement amnésique
et n'ayant même plus la sensation de son corps. Elle est progressivement victime d'étranges visions au milieu desquelles émergent quelques bribes de souvenirs. Notamment cet homme au visage flou qui se penche vers elle et... Il est flic, célibataire endurci, un peu misanthrope, passionné de rock et collectionneur d'objets vintage. Il est obligé de garder le cocker acariâtre d'un collègue alors qu'une enquête urgente lui est confiée sur une femme disparue.

 > Autres polars de Gilbert Laporte

Carroge
Evangelium


Gilbert Laporte réalise ici son troisième roman. Ce thriller psychologique, entre une femme qui a perdu la mémoire et un policier nostalgique du passé, s'avère mystérieux et angoissant, mais l'auteur a également su y intégrer des moments plus légers.


21.90 €

Ajouter au panier


Broché - 340 pages
150x240mm (lxh) - 150x240mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 9782355933103
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 24/06/2014

L'homme-Nature

Jean-Patrick Costa

L'homme-Nature

Véritable entreprise de destruction de nos présupposés, Jean-Patrick Costa s’attaque au mythe de l’Homme-dieu, l’homme tout-puissant, sans maitres, ni dieux, dont on prend conscience aujourd’hui des limites et des conséquences.

Méthodique et exhaustif à la fois, l’auteur compare deux formes de pensée : l’une amérindienne qui s’appuie sur la recherche d’une alliance avec la nature, l’autre occidentale bâtie sur la notion de survie et de combat contre la nature. Véritable entreprise de destruction de nos présupposés, il s’attaque au mythe de l’Homme-dieu, l’homme tout-puissant, sans maitres, ni dieux, dont on prend conscience  aujourd’hui des limites et des conséquences. Son objectif : rétablir cette pensée qui a mené l’humanité pendant l’immense majorité de son existence. La pensée des hommes respectueux de la nature, la pensée des hommes conscients d’en être des enfants privilégiés.


Avis des lecteurs

Damien L' : "Loin, très loin du modèle occidental qui aliène l'homme, Jean-Patrick Costa nous emmène chez les Jivaros et ne cesse de comparer les deux cultures. L'une détériore et détruit la nature car le mythe du progrès est un assoiffé de "ressources" naturelles. L'autre respecte la Nature car elle comprend que l'homme y doit beaucoup.
Cet ouvrage sera utile à ceux qui sont intéressé par l’écologie. Il y a une intéressante introduction dans le dernier chapitre sur le chamanisme.
C'est une bouffée d'oxygène..."


Chef de mission humanitaire pour Pharmaciens sans frontières et la communauté européenne, Jean-Patrick Costa a vécu trois ans en Amazonie équatorienne chez les Indiens Jivaros. Il y retourne fréquemment en tant que consultant dans les domaines de la santé et de l’environnement pour diverses ONG françaises et sud-américaines. Fondateur d’Arutam, association de soutien aux peuples premiers, il est l’auteur de plusieurs ouvrages sur ces sujets. C’est son premier livre chez Pascal Galodé Editeurs.


20.00 €

Ajouter au panier


Broché - 150x210mm (lxh) - 150x210mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 5.90 €
ISBN : 9782355933301
Distribué par BLDD
Date de parution : 05/02/2015

Marianne

George Sand

Marianne

Le dernier roman achevé de George Sand, introuvable depuis 1877 enfin réédité.

"Marianne m'a profondément ému et deux ou trois fois j'ai pleuré. Je me suis reconnu dans le personnage de Pierre. Certaines pages me semblaient des fragments de mes mémoiressi j'avais le talent de les écrire de cette manière ! Comme tout cela est charmant, poétique et vrai !... Marianne m'a littéralement enchanté. Les Anglais sont de mon avis car dans le dernier numéro de L'Athenoeum on vous fait un très bel article. Saviez-vous cela ? Ainsi donc pour cette fois je vous admire pleinement et sans la moindre réserve." Gustave Flaubert

Avis des lecteurs

Ogden : Elle a écrit un nombre impressionnant de romans. Je ne l'ai pas encore lu, celui-ci, mais sans hésitation, je mets 5 étoiles pour le grand écrivain et le superbe personnage politique qu'elle fût : une grande socialiste et une grande humaniste.

Christine : Je viens de terminer ''Marianne'' qui est un petit chef d'oeuvre de leçon de vie que je ne peux que vous recommander de lire... et oui! j'ai la même opinion que Flaubert.... une belle émotion sans les larmes mais avec un vrai sourire....


George Sand est le pseudonyme d'Amantine Aurore Lucile Dupin, romancière, auteur dramatique, critique littéraire française, plus tard baronne Dudevant, née à Paris le 1er juillet 1804 et morte au château de Nohant-Vic le 8 juin 1876.


17.00 €

Ajouter au panier


broché - 128 pages
210x150mm (lxh) - 210x150mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-011-9
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 15/03/2008

L'empreinte des ténèbres

Chantal JAGU

L'empreinte des ténèbres

Une romancière écossaise vit dans la peur : elle détient un secret et plusieurs personnes en veulent à sa vie. Son éditeur fait donc appel à un inspecteur de Scotland Yard afin qu'il mène l'enquête.

Lloyd Mackgover, éditeur à Edimbourg doit présenter, lors de sa sortie, le second roman de la romancière Claudia Heiss, dans une grande librairie de la ville. Cette dernière, amnésique et en partie défigurée, est introuvable et vit au nord de l'Écosse.

Lloyd Mackgover, grâce à son ami Robert Barney, va la retrouver. Il se sent très vite attiré par cette jeune femme qui vit dans la peur. Elle détient un secret. Plusieurs personnes en veulent à sa vie. L'éditeur fait donc appel à l'inspecteur Donald Swaney, de Scotland Yard afin qu'il mène l'enquête. Pour plus de sécurité, Lloyd conduit Laura chez un spécialiste en hypnose. Rapidement, des souvenirs très noirs vont remonter à la surface...


Chantal Jagu vit en Bretagne. Elle signe ici un roman dont l'intrigue et les différents rebondissements font référence aux grands classiques anglo-saxons.


20.00 €

Ajouter au panier


Broché - 208 pages
150x240mm (lxh) - 150x240mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-197-0
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 22/03/2012

Produire mieux pour manger tous d'ici 2050 et bien après

Gérard Le Puill

Produire mieux pour manger tous d'ici 2050 et bien après

La planète ne pourra pas nourrir neuf milliards d'hommes si on continue de fonder les échanges sur une concurrence mondialisée...

La capacité de la planète à nourrir 9 milliards d’humains en 2050 n’est pas acquise et beaucoup va dépendre des conséquences du réchauffement climatique comme de l’évolution des prix des énergies fossiles dont l’agriculture ultra-mécanisée est une grande consommatrice.

Dans ce troisième livre en moins de cinq ans sur cet enjeu majeur, Gérard Le Puill  propose de  réinventer la manière de conduire les productions agricoles, sur fond de souveraineté alimentaire, en les préservant des effets désastreux  d’une concurrence mondialisée, spéculative  et mortifère car uniquement basée sur les avantages comparatifs des unes par rapport aux autres selon la vieille  théorie de David Ricardo.

En raison de la diversité de son climat, de ses sols et du savoir faire de ses paysans, la France dispose encore  de nombreux atouts pour réussir cette révolution copernicienne. Cela suppose de rompre avec la spécialisation outrancière conduite depuis un demi siècle pour réinventer une agriculture écologiquement intensive, peu gourmande en intrants  et respectueusement de l’environnement.

Afin de « produire mieux pour manger plus » il faudra inventer  des mécanismes de régulation très souples qui seront la règle verte, la planification écologique, l’agro-écologie et l’agroforesterie. Un défi passionnant pour le monde paysan avec le soutien des consommateurs.

Découvrez les autres titres de Gérard Le Puill :

Bientôt nous aurons faim !

Planète alimentaire

L'écologie peut encore sauver l'économie

 

Critiques presse :

"Gérard Le Puill, qui dégage de nombreuses pistes pour relever le défi alimentaire à venir « sans manger dans les assiettes des autres »." - Blog.mediapart.fr


Journaliste, spécialiste reconnu des dossiers agricoles, collaborateur régulier de plusieurs publications, Gérard Le Puill a été le lauréat du prix Artémis en 1997 et du Grand prix du journalisme agricole en 1998. L’auteur a publié aux éditions Pascal Galodé Planète alimentaire : l'agriculture française face au chaos mondial (2011) et Bientôt nous aurons faim (2012). Ce nouvel ouvrage prolonge les réflexions des deux précédents.


21.90 €

Ajouter au panier


Broché - 324 pages
150x210mm (lxh) - 150x210mm (hxl) - g.
Frais de port indicatifs : 1 €
ISBN : 978-2-35593-260-1
Distribué par CED/BLDD
Date de parution : 04/06/2013

Le marchand de biens

Alice Seelow

Le marchand de biens